N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

PISCES, LES POISSONS

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

PISCES, LES POISSONS

Ce Signe est lui aussi, double. Dans le Bélier nous avons la dualité dont la fonction est de réunir l'esprit et la matière, en vue de la grande activité créatrice de la manifestation, au commencement d'un cycle évolutif ; tandis que dans les Poissons, nous avons la fusion ou le mélange de l'âme et de la forme en ce qui concerne l'homme, produisant ainsi la manifestation du Christ Incarné, l'âme individuelle perfectionnée, l'expression complète du microcosme. Ainsi donc les deux pôles opposés majeur et mineur l'être humain et Dieu, le microcosme et le Macrocosme sont acheminés à leur expression et manifestation prédestinées. Jusqu'à ce que l'homme ne s'approche du but, ces mots ne signifient pas grand-chose, bien que l'étude du signe des Poissons, dans les deux sens dont il a été question, puisse révéler beaucoup de choses suggestives et pleines de signification. Le but de la Divinité, à savoir l'émergence du plan de Dieu, et la nature de Son dessein éternel, ne peuvent être pour nous qu'un sujet de spéculation intéressée. Il est possible que ce plan et ce dessein soient grandement différents de ce que nous supposons, car notre spéculation est fondée sur la conception d'une Divinité, produit de notre processus mental et de notre idéalisme dévot (deux des trois aspects de notre nature personnelle) d'une part, et sur la tentative d'interpréter ses desseins infinis en termes appartenant à notre nature finie d'autre part. Souvenons-nous toujours de ceci. Le mécanisme de la perception divine n'a pas encore été développé dans la famille humaine sur une large échelle, et un tel mécanisme ne commence à être utilisé, mais une certaine mesure, que par l'initié du troisième degré.

La dualité des Poissons peut être étudiée en rapport avec ses trois notes-clé

qui sont :

1. Servitude ou captivité.

2. Renonciation ou détachement.

3. Sacrifice et mort.

Au cours du premier cycle d'expérience sur la roue, l'âme elle-même est captive de la substance ; elle est descendue dans la prison de la matière et elle est liée elle-même à la forme. D'où le symbole du signe des Poissons, les deux poissons attachés ensemble par un lien. Un des poissons représente l'âme, et l'autre la personnalité ou nature de la forme, et entre les deux, se trouve le "fil ou Sutratma", la corde d'argent qui les maintient unis l'un à l'autre tout au long du cycle de la vie manifestée. Plus tard, sur la roue inversée, la personnalité est mise en captivité par l'âme, mais pendant de longs siècles la situation est inversée, et c'est l'âme qui est la prisonnière de la personnalité. Cette double servitude arrive à son terme au moment de la mort finale, comme on l'appelle, lorsque intervient la libération complète de l'aspect vie, de la vie dans la forme.

Il faudrait garder présent à l'esprit aussi, que l'âme elle-même appartient à la forme du point de vue de la Monade, bien que ce soit une forme de beaucoup plus subtile que tout ce que nous pouvons connaître dans les trois mondes de l'évolution humaine.

Il y a aussi un double renoncement auquel il est fait allusion dans ces mots-clé, car en tout premier lieu, l'âme renonce à la vie et à la lumière de la Monade, sa source (symbolisée par les mots "la maison du Père"), et descend alors dans l'océan de la matière ; puis par une conversion, l'âme renonce à la vie de la forme, centre de la personnalité. Au début, l'âme se détache elle même, en conscience, de la Monade, l'Unique, et fonctionne depuis son propre centre, créant ses nouvelles attaches matérielles. Puis sur la roue inversée, elle commence à se détacher elle-même de la personnalité et à se rattacher, en conscience, à l'Unique Qui l'avait envoyée. Telle est l'histoire culminante des Poissons. Les Seigneurs de Volonté et de Sacrifice descendirent dans la manifestation, sacrifiant leur haute position et les opportunités dont ils jouissaient sur les plans supérieurs de la manifestation, afin de racheter la matière, et d'élever les vies qu'elle informe (les Hiérarchies Créatrices inférieures) au niveau d'Elles-mêmes en tant qu'Elles constituent la quatrième Hiérarchie Créatrice. Tel est le but subjectif se trouvant à la base du sacrifice de ces vies Divines qui sont essentiellement nous-mêmes, et qui sont "qualifiées" par la connaissance, l'amour et la volonté, et animées d'une persévérance et d'une incessante dévotion. Elles cherchent à provoquer la mort de la forme au sens occulte du mot, et à se libérer de la forme afin de pouvoir atteindre un état supérieur de conscience. De ce processus tous les Sauveurs du monde passés, présents et à venir sont les symboles vivants et les garants éternels. C'est dans la reconnaissance de ces faits qu'il faut chercher le mobile essentiel de la vie de service. Les personnes nées dans ce signe sont fréquemment occupées à servir la race et à veiller à ses besoins, à quelque niveau de conscience. Elles sont ainsi préparées pour le sacrifice final dans les Poissons qui "les réabsorbent dans leur Raison d'être originelle" comme le décrit l'Ancien Commentaire. C'est pour cette raison que la vie de service et l'intention dirigée de service constituent un mode scientifique d'atteindre la libération. Dans le Verseau, le signe du service du monde, la leçon qui produit le Sauveur du monde dans les Poissons est apprise. D'où mon insistance réitérée à propos du service.

Lorsque l'individu entre dans son cycle d'incarnations, et qu'il émerge dans le signe du Cancer qui se trouve dans la Croix Cardinale, il monte métaphoriquement sur la Croix Mutable. Sa longue période d'emprisonnement dans la forme commence, et les leçons de la servitude doivent être apprises. Il poursuit cet apprentissage jusqu'à ce qu'il ait transformé la servitude en service.

Il passe tour à tour d'une paire d'opposés à l'autre, aussi bien du point de vue astrologique que du point de vue émotionnel, et également de l'angle des quatre bras de la Croix Mutable. Le tempérament fluide et sensible des Poissons médiumniquement et psychiquement polarisé doit être stabilisé dans la Vierge, signe dans lequel l'introspection mentale et l'analyse critique deviennent possibles et servent à contenir la fluidité des Poissons.

Ces deux signes s'équilibrent l'un l'autre. Nous pourrions étudier le double processus qui intervient sur la roue au moyen de la Croix Mutable dont les Poissons forment une partie intégrante, de la manière suivante :

1. Les Poissons Ici le débutant sur le chemin de la vie commence par une réceptivité d'ordre matériel qui lui permet de répondre à tous les contacts dans le cycle de la manifestation. A ce stade, il est négatif, fluide, et doté d'une conscience instinctive qui contient en elle-même la potentialité de l'intuition. Mais le germe de l'intuition est endormi.

La raison qui est l'instrument de réception de l'intuition n'est pas encore éveillée.

2. Le Sagittaire Ici l'homme ordinaire commence à montrer la tendance à devenir plus concentré ; la fluidité et la négativité des Poissons deviennent centrées sur l'obtention de ce qui est désiré. L'homme manifeste des instincts égoïstes déterminés et bien qu'il puisse par exemple être amical et bon, c'est par désir de popularité. Cela est une bonne illustration de l'individu du type Sagittaire, et elle montre également la tendance de l'âme à transmuer tout le mal finalement en bien. Les leçons de la vie sont apprises et l'expérience se poursuit.

3. La Vierge Dans la Vierge, l'homme qui était fluide dans les Poissons, émotionnellement égoïste et plein de désirs dans le Sagittaire, commence à se concentrer avec plus d'intention, à raisonner et à penser. L'âme latente devient intérieurement active ; un processus de germination se poursuit ; l'homme caché commence à faire sentir sa présence. L'intellect s'éveille et l'instinct après avoir passé par le stade émotionnel est transmué en intellect.

4. Les Gémeaux Chez l'homme non-développé ou homme commun, les expériences subies sur les trois bras de la Croix Mutable l'ont amené à ce stade où le "rêve de la vie" peut se muer dans la reconnaissance de la réalité, et la Grande Illusion peut être vue comme indésirable et mensongère. Le sens de la dualité est, à ce niveau, instinctif, mais devient de plus en plus réel avec une complexité croissante. L'homme commence à rêver de stabilité, de changements ordonnés et d'union avec ce qu'il sent être la partie la plus réelle de lui-même. La vision mystique apparaît dans sa conscience et il devient conscient du soi supérieur grâce aux premiers et timides effleurements de l'intuition.

L'expérience sur la Croix Mutable dure longtemps et ramène l'homme encore et toujours dans la sphère d'influence du Bélier qui, par l'action gouvernante du premier rayon, à la fois fortifie la volonté de l'homme  (à quelque rayon qu'il appartienne), et s'achève, cycle après cycle, par le "mot de destruction". A maintes et maintes reprises, il entre dans le signe des Poissons et trouve sa voie autour de la grande roue jusqu'à ce que l'expérience du changement et de la mutabilité et l'intervention d'un processus de transmutation conduisant sa conscience de la sphère de l'instinct et de l'étape intellectuelle, aux faibles commencements du processus intuitif dans les Gémeaux. C'est alors qu'intervient un grand processus de polarisation et un moment de transfèrement, après lequel l'influence de la Croix Fixe provoque le renversement ; les leçons apprises sur la Croix Mutable, doivent être développées, et leurs effets démontrés sur la Croix Fixe. Il ne faut pas penser que, dans les premiers stades de développement, l'expérience est acquise seulement sur la Croix Mutable. L'homme vit et expérimente dans tous les signes, mais les influences qui s'épanchent par la Croix Mutable ont un effet plus puissant sur lui que celles qui s'épanchent dans les premiers stades par la Croix Fixe. C'est seulement lorsque l'âme devient plus vivante à l'intérieur de la forme et que l'homme est conscient de sa dualité que les énergies de la Croix Fixe sont plus effectives que celles de la Croix Mutable ; tout comme après la troisième initiation les énergies de la Croix Cardinale commencent à dominer l'homme et s'affirment dans leur caractère encore plus stimulant que celles des deux autres Croix.

C'est pourquoi, lorsque l'âme devient plus active, on constatera que l'effet de la Croix Fixe se manifestera dans les quatre signes parallèlement aux effets des forces de la Croix Mutable, car "ce qui est maîtrisé et abandonné est maintenu fermement et transformé".

Les Gémeaux – L'homme cheminant dans le sens inverse sur la roue, devient, dans les Gémeaux, de plus en plus sensible à l'intuition et tombe de plus en plus sous l'influence "des Frères qui vivent dans la Lumière", comme les Gémeaux sont parfois appelés. La lumière de la personnalité s'estompe et la lumière de l'âme s'accroît. La fluidité des Poissons et ce qui n'est pas encore développé dans les Gémeaux, fait place à la sensibilité de la personnalité, à l'impression de l'âme, et à la stabilisation de la vie sur le plan physique.

La Vierge Le mental qui, sous l'influence de la Vierge, a été analytique et critique acquiert la qualité bien illustrée par les mots illumination et révélation. Le Christ auquel la Vierge doit finalement donner naissance, est reconnu comme présent dans les entrailles, bien qu'il ne soit pas encore né. La vie est reconnue. Le processus de la révélation de la conscience christique est poursuivi d'une manière intelligente, les aspirations égoïstes et les expériences de l'homme non-développé font place à l'altruisme du disciple illuminé et intuitif.

Le Sagittaire Celui-ci est maintenant le signe du disciple concentré qui n'a qu'un but. La vie de sensibilité fluide à l'égard de la matière devient celle de la réponse focalisée à l'esprit et la préparation pour l'initiation dans le Capricorne. La flèche du mental est lancée infailliblement vers le but.

Les Poissons Ici, au stade final, les Poissons représentent la mort de la personnalité, la libération de l'âme de la captivité et son retour à la tâche de Sauveur du monde. Le grand résultat est acquis et la mort finale est subie. "La mer n'est plus" comme le dit un ouvrage ancien, ce qui signifie inévitablement la "mort des Poissons", la libération de la vie emprisonnée et son admission dans de nouvelles formes ou de nouveaux cycles de la divine Aventure.

La Croix Mutable, dont les Poissons sont l'un des bras, est éminemment la Croix des "incarnations répétées", des expériences variées sous les différents signes et les régents orthodoxes, Celle aussi des nombreuses expériences qui conduisent à des expansions de conscience successives d'une manière continue.

Elle est par conséquent la Croix du Fils de Dieu, du Christ s'incarnant, bien qu'en rapport avec cette croix, ce soit la Croix du Christ planétaire, tout comme la Croix Fixe est Celle du Christ individuel dans chaque être humain, et la Croix Cardinale, Celle du Christ cosmique. On pourrait noter que la Croix dont nous nous occupons ici, est Celle de la masse, et que la conscience qu'elle illustre est la conscience instinctive et sa fusion avec la conscience intellectuelle ; c'est la Croix de l'Anima mundi et de l'âme humaine avant que la conscience de la dualité se clarifie dans l'esprit de l'homme et avant que le transfert soit intervenu sur la Croix Fixe. Elle est par conséquent, plus étroitement alliée à la Croix Cardinale des Cieux, car la conscience de masse, qui est la conscience caractéristique de la Croix Mutable, devient la conscience de groupe ou conscience synthétique de la divinité, après qu'elle ait passé par la période intérimaire ou "l'intermède vital" de la soi-conscience intense de l'homme sur la Croix Fixe. Cet intermède humain est pour ainsi dire une coupe en travers dans le développement de la Conscience, mais l'accent principal est place sur l'épanouissement de la conscience de masse de tous les règnes de la nature dans la conscience de groupe des trois règnes supérieurs par la médiation du règne humain qui, par son type spécifique et particulier de sensibilité, peut réunir les expressions, supérieure et inférieure, de la divinité.

C'est en cela, et sous ce rapport, que le signe des Poissons est d'une grande importance, parce qu'il est le signe de la médiation. La médiumnité dans son vrai sens exprime la conscience de masse : impressionnabilité, négativité et réceptivité. Ces différents points deviendront plus clairs au fur et à mesure de notre étude des signes et de leurs nombreux rapports mutuels. L'idée que je voudrais vous communiquer ici, c'est qu'à ce stade, l'influence des Poissons sur l'arc involutif, alors que le soleil rétrograde à travers les Signes, est largement ressentie par l'anima mundi et par le Christ caché, incarné et emprisonné ; le germe de la vie christique est psychiquement impressionné, et devient de plus en plus sensible aux impressions psychiques, ballotté par le désir toujours changeant, et constamment conscient de tous les heurts auquel il est sujet, mais encore incapable de les interpréter correctement, car le mental n'a pas été éveillé suffisamment dans la Vierge. Ce Christ caché est incapable de se libérer du "contact avec l'Eau". Ce point s'atteint rapidement dans le stade humain actuel où un autre changement majeur apparaît désirable, et cela est le résultat de nombreux changements mineurs. Le changement est toujours nécessaire, mais la méthode elle-même varie en passant de l'incessante variabilité et mutabilité de la Croix Mutable à certains changements d'un ordre majeur qui sont le fruit d'une tendance de la vie dirigée et d'un caractère plus permanent.

A ce niveau, l'homme a en lui les possibilités et les caractéristiques du Christ Intérieur, mais elles ne se manifestent pas et ne sont que des possibilités latentes, parce qu'il est pour le moment entièrement dominé par la nature de la forme (la prison) et son milieu. Les pouvoirs cachés de l'âme sont négatifs et ceux de la nature de la forme sont positifs, et trouvent de plus en plus le moyen de s'exprimer puissamment. Les tendances spirituelles naturelles de l'homme sont inhibées (car les Poissons sont souvent un signe d'inhibition et d'obstacles), la nature animale et les pouvoirs de la personnalité plus particulièrement sur le plan émotionnel – sont les qualités évidentes et visibles de l'homme. Une grande partie du symbolisme concernant le Christ latent et la personnalité expressive extérieure peut être révélée par l'étude de l'histoire biblique de Jonas et de la baleine. Je n'ai pas le temps de m'étendre sur ce point ici, mais c'est une parabole qui concerne l'état de conscience propre aux Poissons, et l'éveil de la conscience christique avec le débat qu'elle implique.

Jonas représente le Christ caché, emprisonné, conscient des périls de la situation, tandis que la baleine, de grandes dimensions, représente l'esclavage de l'incarnation et la personnalité.

C'est dans ce double signe que l'âme emprisonnée et la personnalité amorcent le processus qui transmuera :

1. La nature inférieure en une manifestation supérieure.

2. Les pouvoirs psychiques inférieurs en facultés supérieures et spirituelles, à savoir :

a. La négativité en maîtrise de l'âme positive

b. La médiumnité en médiation.

c. La clairvoyance en perception spirituelle.

d. La clairaudience en télépathie mentale et finalement en inspiration.

e. L'instinct en intellect.

f. L'égoïsme en divin altruisme.

g. La thésaurisation en renonciation.

h. La conservation de soi-même en service altruiste du monde.

i. L'apitoiement sur soi-même en compassion, sympathie et divine compréhension.

3. L'inhibition spirituelle et mentale en expression de l'âme et en sensibilité mentale.

4. La dévotion à l'égard des besoins du soi, en dévotion élargie et en réponse aux besoins de l'humanité.

5. L'attachement au milieu et à la condition de la personnalité, (identification avec la forme) en détachement de la forme et en capacité de s'identifier avec l'âme.

Le médium ordinaire de degré inférieur est l'exemple frappant des pires aspects des Poissons négativité, impressionnabilité, sensibilité animale et émotionnelle, avec une absence complète de développement du principe mental. Il serait intéressant d'élucider deux points d'une manière scientifique :

1. Si la majorité de l'espèce la plus basse de médiums (en particulier des médiums qui entrent en transe) ont les Poissons dominants dans une mesure prépondérante dans leur horoscope.

2. Si les médiums qui deviennent plus positifs et qui commencent à se dominer davantage et à avoir une faible idée des plus hautes correspondances dans leur travail médiation et activité interprétative n'ont pas quelque part dans leur horoscope un influx de la Vierge en premier lieu, d'une puissance et d'une activité réelles ; cela indiquerait l'éveil du mental et finalement le fait qu'il y a un déplacement dans les influences qui les dominent, des régents planétaires orthodoxes vers les planètes plus ésotériques. On pourrait ajouter que le spiritisme et la tâche du mouvement spirite sont sous l'influence des Poissons avec le Cancer à l'ascendant, ou à certains moments, l'inverse, à savoir l'influence du Cancer avec les Poissons à l'ascendant.

En ce qui concerne les rayons qui s'expriment à travers les régents planétaires et qui absorbent les influences du signe des Poissons, ou collaborent avec elles, et affectent ainsi notre planète et l'humanité, nous trouvons une situation des plus intéressantes. Deux rayons majeurs s'expriment par les régents des Poissons, orthodoxe et ésotérique : le premier Rayon de Volonté ou de Puissance, focalisé par Pluton, et le second, le Rayon d'Amour-Sagesse.

C'est le jeu mutuel entre ces deux puissances d'un double caractère qui :

1. produit la dualité de ce signe.

2. provoque le problème majeur des Poissons la sensibilité psychique.

3. cause l'attrait du Sentier. En premier lieu le sentier de l'évolution, et plus tard l'attrait du Sentier de probation avec la conséquence que le transfert à la Croix Fixe (tout ce que nous pouvons saisir intelligemment), commence réellement aux Poissons bien que ce transfert ait reçu sa poussée initiale dans le Bélier et finisse aux Poissons.

4. accélère le processus de transmutation et la libération définitive par la mort.

5. Magnifie la signification, l'activité et la beauté de la mort et l'oeuvre du destructeur.

De tout cela, il apparaîtra combien important et puissant est ce signe. Par son régent orthodoxe, Jupiter, la force est dirigée sur ce qui "réunit toute chose" et, dans ce cas, relie les deux poissons et les unit l'un à l'autre en un rapport fonctionnel. Par la suite, c'est l'action de la force du second rayon qui relie l'âme et la forme et les rassemble, et cette puissance magnétique est particulièrement illustrative de l'activité des Poissons. Sous un autre angle et dans un signe double, on peut constater cela dans les Gémeaux. Dans les Poissons, nous trouvons la démonstration du rapport de captivité et les deux poissons incapables d'échapper l'un à l'autre ; dans les Gémeaux, il y a aussi un rapport défini entre les deux frères, mais sans lien d'attache ; dans cette affinité il y a, à l'état latent, libre choix et libre détermination. En rapport avec cette dualité mineure que l'on retrouve dans chaque être humain, Celle de la tête et du coeur, de la raison et de l'amour, de la volonté et de la sagesse, la tâche de Jupiter est de développer ces deux qualités et de les amener à une coopération harmonieuse. Finalement, il doit y avoir une fusion complète de l'amour et du mental avant qu'un Sauveur du Monde puisse se manifester et agir efficacement ; cela est éminemment l'aboutissement final des forces de la Croix Mutable, alors que cette Croix développe les qualités émises par les planètes, qui sont actives dans les Poissons, le Sagittaire, la Vierge et les Gémeaux. Ces planètes sont :

orthodoxes – Jupiter et Mercure.

ésotériques – Pluton, la Terre, la Lune (voilant Vulcain) et Vénus.

Comme vous le savez, Pluton représente la mort ou la région de la mort ; la Terre représente la sphère d'expérience ; la Lune ou Vulcain représente la glorification par la purification et le détachement de la matière ; et Vénus représente l'apparition du principe d'amour commandée par la puissance créatrice du mental. Les étudiants trouveront intérêt à développer ces données pour eux-mêmes. L'astrologie orthodoxe n'assigne que deux planètes à ces quatre signes, ce qui implique une interaction précise. Jupiter et ses influences indiquent que le chemin de l'incarnation est la méthode "bienfaisante du développement évolutif et que le chemin de l'amour-sagesse (deuxième rayon) est la voie désignée pour l'humanité. Mercure indique que la ligne de moindre résistance pour l'humanité est l'harmonie par le conflit car Mercure exprime l'énergie du quatrième rayon qui est bouddhique, intuitionnel et l'expression du Christ, Mercure et le soleil ne faisant qu'un. Mais les planètes ésotériques sont plus explicites dans leurs interventions, et l'homme semble, lorsqu'il est prêt et ouvert à leur influence, responsif de quadruple manière, ce qu'il n'était pas dans les stades antérieurs. Ces planètes incorporent les reconnaissances et les réactions qui conditionnent la conscience de l'homme lorsqu'il se prépare à quitter la Croix Mutable et à monter sur la Croix Fixe. De ce fait, il tombe :

1. par Vénus – sous le pouvoir du mental, transmué en sagesse par le truchement de l'amour.

2. par la Lune – sous la servitude de la forme afin que, par l'expérience, il atteigne la libération et à l'élévation de la matière" en Vulcain.

3. par la Terre – sous l'influence de l'expérience planétaire (différente de l'expérience individuelle) afin de transmuer sa conscience personnelle en conscience de groupe.

4. par Pluton – sous le pouvoir destructeur de la mort – mort du désir, mort de la personnalité et de tout ce qui la maintient entre les paires des opposés, afin d'atteindre l'ultime libération. Pluton ou la mort ne détruit jamais l'aspect conscience.

Par conséquent, six planètes gouvernent la Croix Mutable en ce qui concerne l'humanité, et cela est significatif en soi, car six est le nombre du Grand OEuvre dans la période de manifestation ; c'est aussi le nombre de la Bête qui représente la nature inférieure en ce qui concerne l'homme, qui est tout ce qui cherche à détruire la vie supérieure, mais aussi ce qui peut être dominé et finalement dirigé par l'âme. La signification des nombres entre dans la science de l'astrologie ésotérique, et la numérologie est telle quelle, une branche de l'astrologie ésotérique. Amour – Pensée – Expérience – Forme – Compréhension humaine – Mort : telles sont les notes-clé de la Quatrième Hiérarchie Créatrice, le règne humain, et elles sont incorporées dans les influences planétaires qui proviennent de ces planètes par leurs signes alliés.

Par l'action de ces forces qui, à ce stade, oeuvrent au travers de la Croix Mutable, l'homme est conduit à une grande Crise de Polarisation et à un point de changement radical en vue duquel tous les changements antérieurs si nombreux l'ont préparé.

Ce sont ces six mots-clé aussi qui, sous un autre angle, gouvernent le processus subi sur le Sentier du Disciple et de Probation. Le devoir du disciple est de comprendre leur signification dans un sens pratique et efficace, et de coopérer avec les énergies libérées que ces planètes émanent en les subordonnant aux énergies libérées par la Croix Fixe sur laquelle il se trouve, et ainsi d'accroître leur puissance par une combinaison occulte. C'est en répondant d'une manière intelligente et active aux énergies libérées et maîtrisées antérieurement par l'expérience de la Croix Mutable, et en les associant aux puissances déversées sur lui, tandis qu'il est crucifié sur la Croix Fixe, qu'il apprend à se préparer pour les douze grandes épreuves dans chacun des douze signes auxquelles l'expérience des deux Croix l'a préparé.

Les Poissons gouvernent les pieds, et c'est pourquoi toute l'idée de progrès, d'aspiration vers le but et de fouler le Sentier du Retour, a constitué la révélation spirituelle à la base du grand cycle que nous traversons. Aussi bien, l'ère des Poissons, le cycle mineur dont nous sortons à l'heure actuelle, a été à l'origine de tous les enseignements donnés par les religions concernant les diverses étapes du Sentier du Retour. Quelques astrologues sont aussi d'avis que les Poissons gouvernent le processus de génération. Ils ont raison parce que dès que l'homme s'approche ou se trouve sur le Sentier, il devrait devenir de plus en plus créateur dans le sens élevé du terme et le processus de procréation physique devrait faire place ésotériquement à la régénération et à la création sur le plan mental au lieu d'être limité au plan physique. Cette fonction créatrice supérieure devient possible sous l'influence de l'aspiration et de l'intuition. Elle commence à apparaître lorsque les quatre régents ésotériques complètent l'activité des deux régents orthodoxes. Il est intéressant de noter que l'astrologue Alan Léo suggère Neptune comme alternative pour Jupiter. En cela, il perçut et toucha à un mystère de l'initiation bien qu'il ne réalisât pas l'ampleur de sa découverte. Neptune focalise l'influence des Poissons en ce qui concerne l'humanité comme un tout, et non pas l'individu uniquement, mais ceci n'intervient qu'au cours des derniers stades sur le Sentier du Disciple.

Aujourd'hui l'humanité progresse rapidement vers l'état de Disciple du monde, et c'est pourquoi, ayant eu l'intuition de ce fait, Léo suggéra la substitution de Neptune en lieu et place de Jupiter.

Esotériquement, la raison pour laquelle Vénus est exaltée dans les Poissons, est liée au rapport des Poissons avec le signe des Gémeaux, dont Vénus est le régent ésotérique ; elle est liée aussi au fait que Vénus est l'alter ego de la Terre, qu'elle est en rapport étroit avec le règne humain. Ce sujet est trop vaste et trop compliqué pour être traité ici, mais ce point devrait être gardé présent à l'esprit. Les Poissons dans ce signe sont liés l'un à l'autre comme nous l'avons vu, et ceci est le symbole de la captivité de l'âme dans la forme, avant l'expérience sur la Croix Fixe. Les Gémeaux dans ce signe sont les symboles de la même dualité fondamentale, mais l'expérience des nombreuses incarnations changeantes a fait son oeuvre, et le lien unissant les deux Poissons est en cours de dissolution, car une partie du travail de Pluton consiste à "couper le fil qui lie ensemble les deux vies opposées". C'est la tâche de Vénus de "réunir les vies séparées mais non au moyen d'un lien".

C'est pourquoi, Vénus est exaltée dans les Poissons et, à la fin du cycle majeur, les Fils de Dieu, qui sont les Fils du Mental, sont glorifiés par l'expérience et la crucifixion, parce qu'ils ont appris à aimer et à connaître la véritable raison. L'influence des Poissons, des Gémeaux et de la Vierge est à un moment donné fusionnée ; et symboliquement, la croix doit toujours devenir la ligne, puis le point. Le Sagittaire, gouverné ésotériquement par notre Mère la Terre, engendre les conditions grâce auxquelles le Sentier lui-même aboutit à la glorification. En conséquence, vous avez à la fin de l'âge (je me réfère ici à la Ronde majeure du zodiaque et non pas a un cycle plus court), la glorification de Vénus, de la Vierge et de notre Mère la Terre deux planètes et une constellation et toutes les puissances qui produisent des changements définitifs dans le système solaire. Elles représentent les trois puissances divines de la matière et de la substance, ajoutées à la force du Sagittaire qui l'entraîne vers une consommation encore plus grande. Il existe un vaste et intéressant champ de recherche lié à :

1. La planète Vénus – régente de la constellation des Gémeaux.

2. La terre sur laquelle nous vivons, souvent appelée "notre Mère la Terre".

3. La déesse Poisson du signe des Poissons.

4. Virgo, la Vierge.

Les Gémeaux et le Sagittaire sont reliés par leur planète gouvernante (parce que la Terre est plus étroitement liée à Vénus qu'aucune autre planète), et ainsi une fois encore vous avez les six puissances qui provoquent l'affranchissement de la servitude de la forme, amorcée dans le Cancer en ce qui concerne l'ensemble de l'humanité (par-là j'entends la naissance du règne humain) et amorcée dans les Poissons en ce qui concerne l'individu.

En indiquant la signification des faits ci-dessus, je n'examine pas les raisons de l'astrologie orthodoxe à la base de l'exaltation et de la "chute" de certaines planètes dans certains signes. Je m'occupe de l'effet de l'accroissement et de la diminution de l'influence sur le sujet, l'homme. Gardez ceci présent à l'esprit et, en même temps, souvenez-vous que nous avons affaire à la Grande Illusion qu'il est du devoir majeur de l'homme de maîtriser et de dissiper, dans ce cycle mondial particulier, inaugurant ainsi le règne du Réel.

C'est la révélation du Réel qui est la tâche de tous les initiés après l'expérience des douze épreuves terminales dans les douze signes. Lorsque nous découvrons que la puissance de Mercure est affligée dans les Poissons et que finalement elle est en "chute" dans ce signe, quelle est pour nous la signification spirituelle et ésotérique de ce fait ? Simplement c'est qu'après le stade d'initiation dans le Capricorne, auquel on aboutit comme conséquence du renversement sur la roue et des expériences qui en résultent, et après le triomphe du Scorpion, le pouvoir du mental faiblit d'une manière croissante jusqu'à ce que finalement (comme les autres aspects de la vie de la forme dans les trois mondes), il arrive à sa fin.

Sa raison d'être et sa fonction d'illumination entre l'âme et le cerveau physique ne sont plus requises. L'homme, bénéficiant de la pleine conscience de l'âme, n'a plus besoin désormais d'un médiateur ; mais il traite directement avec la source dont il provient. Il rencontre de nouveau Mercure qui prend un autre nom ; c'est alors le soleil, agissant comme médiateur entre les aspects supérieurs l'âme et l'esprit car Mercure et le soleil sont Un. Par Mercure, le mental est illuminé et un pont est établi entre la personnalité et l'âme. Comme Mercure, le soleil le médiateur se déplace vers un plan encore supérieur ; il n'est plus le médiateur entre deux niveaux différents de conscience, mais entre la vie et la conscience elle-même ; ceci est une toute autre chose et confère une très haute compréhension. Mais, à l'heure actuelle, cela est incompréhensible pour vous, car il ne s'agit pas d'une médiation entre deux états différents, mais une fusion de ce qui est déjà relié. En savez-vous davantage à la suite de cette déclaration ?

Le même mode symbolique d'interprétation doit guider également notre compréhension des trois décans. Aussi bien Léo que Sépharial donnent une liste des décans, et il y a beaucoup de ressemblance entre elles, mais il y a cependant une différence importante. Léo touche de plus près à l'interprétation ésotérique de l'astrologie, tandis que celle de Sépharial est purement exotérique. D'après Sépharial, les trois décans sont gouvernés par Saturne -Jupiter - Mars, et offrent l'opportunité de liquider le karma, et la méthode employée est celle du conflit et de la guerre. Léo indique Jupiter, la Lune et Mars. Il indique par conséquent le succès qui est la suite de la confirmation de l'état de disciple et le fait d'être prêt pour l'initiation qui en résulte, la capacité d'obtenir la vision dont Jupiter récompense le disciple, et l'expérience que Vulcain confère. Vulcain a, jusqu'ici, été caché, mais son influence a remplacé d'une manière croissante toute domination lunaire, car la personnalité, ou côté forme de la vie, est perdue de vue dans le rayonnement du soleil, l'âme. La lumière de Vulcain et la lumière du soleil sont une lumière. Et ces trois – Mercure, Vulcain et le soleil – représentent une synthèse et un rayonnement qui, à un moment donné, dissipent la lumière de Mercure et celle-ci passe à l'arrière plan ; Vulcain, à son tour, devient invisible, et seul le soleil subsiste. Nous avons par conséquent une vision du soleil, l'expérience de la personnalité et de son effort, qui est le mode d'achèvement gouverné par Mars.

Les mots-clé de ce signe ont des implications évidentes. Lorsqu'il s'agit de la personnalité et que la roue tourne dans le sens normal pour une personne non développée du type commun, la Parole dit : "Descends dans la matière". Le commandement de l'âme à son instrument durant les premières étapes de l'évolution retentit et la réponse vient immédiatement de la part de celui qui "rend l'âme aveugle à la vérité, la maintenant dans un vil cachot". Vous êtes amplement en mesure d'interpréter ces mots pour vous-mêmes et du point de vue qui est le vôtre, qui ne peut être que le point de vue du service ; il vous montre ce qu'il y a derrière le processus évolutif, la place que vous occupez sur le sentier à l'heure actuelle, et le pas imminent, la vision, l'expérience et l'effort qui vous attendent.

Pour terminer ce que j'ai à vous dire sur la constellation des Poissons, je voudrais ici faire une suggestion d'ordre pratique qui épargnera, à la longue, beaucoup de difficultés aux étudiants. Rassemblez, au fur et à mesure de votre lecture, les indications que je vous donne sur chaque signe particulier, sur chaque planète et chaque constellation majeure. Vous aurez ainsi directement sous les yeux le renseignement nécessaire concernant tout point particulier, et vous pourrez étudier avec succès cette astrologie de transition si compliquée.

Et cependant, est-elle plus compliquée pour le débutant qu'un traité de physique ou de chimie ? Je ne le pense pas.

Ce qui complique le problème, c'est votre impression de doute et les questions que vous vous posez à propos de la vérité et de la possibilité de vérifier les déclarations faites. Cependant, le débutant en chimie doit accepter les affirmations de l'expert qui a écrit son manuel, et il les accepte jusqu'au moment où il peut les vérifier lui-même par l'expérimentation. Vous pourriez à ce sujet rétorquer que les conclusions présentées à l'étudiant en chimie ont été éprouvées à maintes et maintes reprises pendant des siècles dans de nombreux cas, et pendant des décennies dans d'autres, et que, par conséquent, il n'y a pour ainsi dire plus matière à discussion. Cela est également vrai pour la science de l'astrologie, car ses fondements ont été éprouvés pendant des milliers d'années et se sont révélés exacts, et parce que ces experts sont plus sages, plus capables de synthèse et plus altruistes dans leur application de la science que tout autre groupe d'hommes de science. Je me réfère ici aux véritables astrologues ésotéristes qui se tiennent à l'arrière-plan du mouvement astrologique contemporain. Je voudrais vous demander de garder ceci présent à l'esprit et de vous considérer vous-mêmes comme des débutants, mettant toute conclusion de côté jusqu'à ce que vous ayez saisi davantage les principes essentiels et la théorie. A cela, l'astrologie exotérique peut vous avoir préparés dans certains cas.

Vous êtes ici : Accueil ASTROLOGIE ESOTHERIQUE PISCES, LES POISSONS