N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

AQUARIUS, LE PORTEUR D'EAU, LE VERSEAU

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

AQUARIUS, LE PORTEUR D'EAU, LE VERSEAU

Cette constellation est d'une suprême importance pour notre système solaire, à l'heure actuelle, car c'est un signe vers lequel notre soleil se dirige rapidement ; son influence s'accroît en portée et en puissance avec chaque nouvelle décennie. Elle est, par conséquent, dans une grande mesure, la cause des changements qui interviennent à l'heure actuelle dans notre vie planétaire, dans tous les règnes de la nature ; et parce que c'est un signe d'air, son influence s'introduit partout et interpénètre toutes les autres influences. Pour de nombreux types mentaux, cette influence est intangible et par conséquent reste impuissante à produire les résultats désirés ; cependant, le fait est que l'action résultant de cette infiltration intangible du Verseau est d'une portée autrement plus grande dans ses effets que les événements spectaculaires de caractère plus concret. Il n'est pas dans mon intention ici, de traiter de ces puissants effets subjectifs. J'ai donné beaucoup d'indications à ce sujet dans mes autres écrits.

Je ne fais que généraliser dans cette esquisse sur la signification subjective des douze signes, et je cherche à donner une image générale et non détaillée de ce que l'on pourrait appeler les tendances majeures de la nouvelle astrologie et son mode d'approche vers les aspects de caractère plus ésotérique impliqués dans l'horoscope de l'âme. La nouvelle astrologie traitera de la portée des causes profondes, et non pas tellement des circonstances extérieures telles que les activités et les événements mondiaux.

Les notes-clé de ce signe sont au nombre de trois, et très faciles à comprendre, bien que, lorsque leur note retentit sur la roue inversée, il devienne très difficile d'en faire la démonstration. Ce sont :

1. Le service de la personnalité, le moi inférieur qui, à un moment donné, se transmue en service de l'humanité.

2. Une activité superficielle et égoïste qui se mue en l'intention profonde et vivante d'être actif au nom de la Hiérarchie.

3. Une vie soi-consciente qui se transforme finalement en une conscience humanitaire sensible.

La qualité de ces notes-clé varie de celle propre à une nature pusillanime et superficielle à celle, qui exprime une intention et une conviction profondes. Le type aquarien non développé et du degré inférieur, se manifeste sur la Croix Mutable par sa conscience égoïste superficielle. Celle-ci mûrit dans le Lion où elle devient une conscience de soi profondément ancrée, témoignant d'un profond intérêt pour Le soi, ses besoins et ses désirs. Lorsque, par l'action du jeu mutuel entre le Lion et Le Verseau, (car ce sont deux pôles opposés) on assiste à un approfondissement de toutes les qualités, les superficialités disparaissent jusqu'à ce que, sur la roue inversée, l'intense conscience de soi du Lion se dilate dans la conscience de groupe du Verseau.

L'individu devient universel, l'homme isolé et séparatiste, devient l'humanité dans ses réactions et dans sa conscience tout en conservant pendant ce temps son individualité ; il n'est plus seulement un être humain Centré sur lui-même et séparatiste, mais il devient l'humanité elle-même, perdant son identité personnelle dans le bien commun, mais conservant cependant son identité spirituelle. Du service de soi-même, il passe au service du monde, et pourtant il est toujours le Fils de Dieu individualisé, jusqu'à ce qu'il ait pris la troisième initiation.

Lorsqu'on étudie ces douze signes, il est intéressant de retracer le rapport de conscience avec le signe précédent et avec Le signe suivant. C'est plus particulièrement le cas avec le signe du Verseau. La qualité matérielle, terrestre, du Capricorne se "dissout dans l'air" dans le Verseau. Le "poisson" d'individuel qu'il était dans l'autre signe devient finalement l'âme, et la qualité de celle-ci apparaît ; sur la roue inversée, elle témoigne de la sagesse qui pénètre toutes choses et de l'amour universel propre à l'Aquarien vraiment développé. Sur la roue qui "progresse en s'enfonçant dans l'illusion", roue de la personnalité, la nature superficielle et aérienne de l'Aquarien non développé s'enfonce graduellement dans la nature matérielle concrète et rocailleuse du Capricorne. L'Homme du type commun dans le Verseau étale toute sa marchandise à l'étalage, mais souvent dans l'arrière-boutique on ne trouve que peu de choses. Esotériquement, l'Aquarien développé met tout ce qu'il a dans sa cruche, accumulant tout cela en en vue du service et de sa distribution gratuite pour faire face à tout besoin exprimé.

Le signe du Verseau est aussi un signe double et comporte deux vibrations.

C'est ici que son rapport avec les Poissons apparaît car, de même que les Poissons sur la roue de l'illusion, la Croix Mutable représente la substance et la servitude. Dans le Verseau, la substance et l'anima mundi, ou âme emprisonnée, commencent à oeuvrer dans un climat de tolérance mutuelle ; chez l'Aquarien supérieur, l'âme et l'esprit s'expriment tous deux à travers la substance. Il y a ainsi un rapport astrologique entre le groupe des étoiles dans la constellation des Poissons qui unit les deux poissons et, d'autre part, la qualité et la nature du Verseau sont reliés en un tout synthétique et fonctionnel. L'Aquarien reconnaît le lien qui rassemble toutes choses subjectivement et en vérité tandis que dans les Poissons l'énergie de l'affinité constitue un lien qui confine l'être humain et le maintient prisonnier Réfléchissez à cela. C'est une erreur de considérer la marge de contact entre deux signes dans le passage du soleil comme étant de nature cristallisée et rigide, ou comme une frontière inamovible, ou une ligne de démarcation bien établie. Tel n'est pas le cas. Il n'y a pas de ligne de démarcation rigide séparant deux sphères d'expérience et de conscience entièrement différentes sur la route solaire. Tel semble être le cas, en apparence seulement, et ceci fait aussi partie de la Grande Illusion. Les planètes qui gouvernent le Verseau présentent un intérêt particulier. C'est un groupe de planètes qui apportent avec elles les influences du septième, deuxième et quatrième rayon, Ceux-ci sont éminemment les rayons qui conditionnent les étapes finales du progrès de l'homme aussi bien que les stades initiaux ; leur puissance est plus marquée au commencement du sentier involutif et à la fin du sentier évolutif, que pendant la période médiane. Ils déterminent les étapes finales et les événements du Sentier de l'initiation. Le septième rayon apporte sur le plan physique l'expression des paires majeures d'opposés – esprit et matière – et les relie l'un à l'autre, les amenant à former un tout fonctionnel. Le second rayon suscite l'expression de l'âme et la conscience spirituelle et aussi le pouvoir de répandre l'amour et la sagesse sur la Terre, tandis que le quatrième rayon indique le champ de service et le moyen d'atteindre le but. Ce moyen et cette méthode sont ceux du conflit et de la lutte en vue d'atteindre l'harmonie, exprimant ainsi toutes les caractéristiques proprement humaines, car le quatrième rayon et la quatrième Hiérarchie Créatrice sont les deux pôles essentiels d'une seule et même expression de la vérité.

Quelques astrologues désignent Saturne comme étant l'un des régents du signe du Verseau. Alan Léo est de ce nombre, mais je voudrais faire remarquer que dans ce cas il traite uniquement de la progression de l'homme ordinaire sur la roue de la vie, et que le Saturne qu'il perçoit comme gouvernant le Verseau est l'influence saturnienne du Capricorne, signe dans lequel Saturne gouverne dans deux décans à la fois. Sur la roue inversée, l'influence saturnienne s'épuise elle-même dans le Capricorne, et l'homme est alors libéré du karma et il n'a plus besoin qu'on lui fournisse des opportunités, car il incarne le libre initié, le véritable Maître Maçon ; il peut dès lors poursuivre sa voie en servant le monde sans être handicapé ni retenu par une préoccupation d'ordre personnel ou un désir égoïste. Il tombe alors sous l'influence d'Uranus, planète mystérieuse et occulte. Sa volonté est focalisée et développée par les influences uraniennes et il acquiert les capacités d'un chef. Il provoque les changements désirés et crée les conditions nouvelles qui aideront l'âme de l'humanité à s'exprimer elle-même plus librement. L'eau étant le symbole de la substance et de l'expression matérielle ajoutée à une motivation émotionnelle, le Verseau est, par conséquent, double en son activité ; le troisième rayon s'exprime luimême puissamment à travers ce signe, atteignant notre planète par Uranus, et par la Lune qui cache ou voile Uranus symboliquement dans ce cas. Il y a par conséquent d'un côté la double influence d'Uranus, exprimant la qualité et apportant les énergies du septième rayon, et de l'autre le troisième rayon. Le septième rayon est en dernière analyse l'énergie différenciée et concentrée du premier Rayon, en tant qu'il exprime la volonté du premier aspect de la divinité sur Terre par le pouvoir de relier et d'amener à la manifestation objective – par un acte de volonté – à la fois l'esprit et la matière. Le septième rayon le réalise par le truchement de l'action du troisième rayon qui s'exprime dans l'humanité et ses individus mais conjointement avec l'énergie des trois rayons, libérée par les planètes gouvernantes :

1. Uranus – Septième Rayon – Volonté d'être et connaître simultanément sur tous les plans de la manifestation.

2. Jupiter – Deuxième Rayon – Fusion du coeur et du mental, but subjectif de la manifestation. Ceci est réalisé par l'activité du troisième et du septième rayon sur la roue exotérique.

3. La Lune – Quatrième Rayon – Volonté d'être et de connaître ajoutée à la fusion du coeur et du mental, résultat du travail poursuivi par la quatrième Hiérarchie Créatrice sous l'influence de l'énergie qui aboutit à l'harmonie par le conflit.

Je voudrais ici attirer votre attention sur le fait qu'en rapport avec la Lune, telle qu'elle est associée ici à l'une des Hiérarchies Créatrices, il existe dans la Lune elle-même les influences exotériques propres au mode ordinaire de procéder sur la roue de la vie, et dans la planète qu'elle voile ou cache (dans ce cas la planète Uranus) vous avez l'énergie ésotérique qui amène cette Hiérarchie à la réalisation subjective.

Uranus suscite l'activité spontanée innée, et provoque le développement évolutif, aussi bien naturel que spirituel. Elle incite à de meilleures conditions.

Jupiter apporte la tendance inhérente à la fusion que rien ne peut arrêter. L'achèvement de la synthèse ultime est inévitable ; telle est l'oeuvre de Jupiter.

La Lune incline à créer les conditions qui aboutiront aux transformations majeures et critiques de l'instinct, en intellect. Cela est la contribution de la Lune, tandis qu'Uranus sera la cause du changement majeur dans la conscience humaine, marquant le passage de la perception intellectuelle à la connaissance intuitive. Souvenez-vous que les puissances ésotériques se combinent avec les forces des planètes exotériques ou orthodoxes, et qu'elles n'annulent pas leur influence. Elles ne font que les parfaire et les dominer. Par-là l'homme est enrichi, son influence étendue, et grâce aux nouvelles énergies, il connaît une expansion de conscience ; cependant, les conditions réalisées et les effets obtenus sous l'empire des influences anciennes ne sont pas modifiés.

Elles ont "déterminé" la nature de l'homme et "fixé" ses qualités et, par conséquent, demeurent persistantes et énergétiques, tandis que les influences et les puissances nouvelles et plus profondes sont celles qui, dans le futur, sur la Croix Fixe, conditionneront et motiveront graduellement et constamment toutes ses activités. A l'avenir, lorsque nous traiterons des influences planétaires, au lieu de parler des planètes orthodoxes, nous parlerons des planètes exotériques et ésotériques, de manière à adapter notre vocabulaire et certains mots définis à l'enseignement ésotérique.

En astrologie, nous avons constamment affaire aux énergies qui sont à l'origine du mouvement et de l'activité subjective et extérieure : nous nous occupons de l'impact de nombreuses forces sur l'expression et l'objectif de la vie de l'homme, de la planète et du système, et des effets qui en résultent.

Lorsque ces effets et ces activités sont purement objectifs (sous ce terme je range tous les événements qui surviennent dans les trois mondes de l'expérience humaine – les plans physique, astral et mental) vous avez une démonstration de la personnalité. Lorsque ces effets et ces activités sont consciemment reliés au monde des causes et lorsqu'ils sont le résultat d'une "direction juste et consciente" du centre d'émanation, à savoir l'âme, alors les forces de la personnalité sont soumises à la diffusion des énergies de l'âme ; la personnalité ou nature de la forme acquiert un magnétisme différent, et attire ainsi à elle les énergies d'un plan supérieur et plus dynamique que ceux avec lesquels l'homme était en rapport jusqu'ici et qu'il avait appris à maîtriser et utiliser ; dans d'autres cas, les énergies de l'âme intensifient certaines forces de la personnalité ; l'effet des planètes exotériques est enrichi par l'influx constamment croissant des énergies des planètes ésotériques et celles-ci commencent à avoir un effet ésotérique prédominant.

Dans le Capricorne, par exemple, l'influence de Saturne est à la fois exotérique et ésotérique ; dans le Taureau, Vulcain a aussi bien un effet ésotérique et hiérarchique, alors que dans le Lion, le soleil gouverne les trois vies, exotérique, ésotérique et hiérarchique. Nous étudierons cela ultérieurement lorsque nous aborderons l'étude de la constellation du Lion. Les influences planétaires sont, durant ce cycle mondial, exceptionnellement puissantes dans le Verseau, parce que c'est, d'une manière spéciale, un signe culminant pour la majorité des êtres qui procèdent du Bélier aux Poissons sur la Croix Fixe. Un très petit nombre d'individus parfont l'expérience de la vie sur les trois Croix dans le signe des Poissons, et deviennent ainsi des sauveurs du monde. Ils connaissent alors, mais seulement alors, l'aspect le plus élevé du premier rayon, tel qu'il s'exprime par l'action de la Mort. Cependant, la grande majorité des Initiés atteignent le sommet de leur expérience dans le Verseau et deviennent des serviteurs du monde, libérés. Dans ce signe, ils tournent le dos à tout progrès ultérieur personnel et à toute satisfaction de leur propre aspiration spirituelle ; ils deviennent alors les porteurs de l'eau de vie pour l'humanité, se joignant ainsi aux rangs de la Hiérarchie. Ceux qui y parviennent dans les Poissons et parfont un plus haut degré dans leur développement, passent dans le centre auquel nous avons donné le nom de Shamballa ; mais la majorité des initiés et des disciples reste attachée au second centre celui de la Hiérarchie de Service.

Le Verseau est éminemment un signe de mouvement constant, d'activités changeantes et de mutations périodiques ; le symbole de ce signe exprime bien ce genre d'activité. C'est par conséquent le signe dans lequel l'initié découvre et comprend la raison d'être des cycles. Les résultats de "l'expérience dans la vallée" (pour employer un terme bien connu des mystiques de tous les temps) et du sommet de la montagne avec sa vision et sa lumière, sont dépeints d'une manière vivante par ce signe. L'Aquarien peut connaître des abîmes de dépression et de mépris de soi-même ou peut connaître et vivre un état d'exaltation de l'âme et éprouver la sensation de la puissance spirituelle que la maîtrise de l'âme confère. Il peut connaître les alternatives de haut et de bas, comme le jeu mutuel, l'action et la réaction nécessaires à la croissance et à la compréhension. La loi de cette action et de cette réaction est la loi qui gouverne son activité.

Dans Le Lion, le centre de l'homme et son foyer de conscience, c'est lui même ; il tourne sur lui-même et se meut entièrement sur son axe propre ; tout le temps, il restera un individu centré sur lui-même, consacrant toute sa pensée, tout son temps, et toute son activité à son propre bien-être et à sa sphère d'intérêt personnelle. Tandis que dans le Verseau, pôle opposé du Lion et son signe de consommation, l'individu devient centrifuge ; il n'y a plus ni centre ni cercle d'influence circonscrits, mais seulement deux lignes d'énergie centrifuges, rayonnant de lui dans le monde des hommes. L'individu soiconscient dans le Lion devient le serviteur conscient dans le Verseau, et ceci est bien illustré pour nous par les symboles de ces deux signes. L'Aquarien est consacré au service de groupe et au bien-être de l'humanité. Sur la Croix Mutable, l'Aquarien du type commun sera, par exemple, un employé fidèle, un associé ou un travailleur dans quelque entreprise ou affaire où tous ses intérêts seront limités, et à la prospérité de laquelle il consacrera tout ce qu'il a. Sur la Croix Fixe cette consécration à autrui devient le service du monde.

Il est dit que le Verseau gouverne le système sanguin et la circulation du sang. La force vitale est distribuée au travers de l'organisme humain entier, au moyen du sang. Et ceci illustre par conséquent la tâche de l'Aquarien libéré qui dispense la vie spirituelle au quatrième règne de la nature, Les influences aquariennes sont perçues comme dispensatrices de vie dans d'autres formes de la vie planétaire et dans d'autres règnes de la nature, mais nous ne traiterons pas cet aspect car notre attention est portée en ce moment sur l'humanité.

Le Verseau, comme vous le savez, est l'un des bras de la Croix Fixe. Cette Croix est éminemment représentative de l'Etat de Disciple et des trois initiations majeures à propos desquelles on peut relever ce qui suit :

1. Dans le Taureau – Le désir est transmué en aspiration, l'oeil du taureau est ouvert, cet oeil qui est le troisième oeil spirituel, ou l'"oeil en bon état" du Nouveau Testament. "Si ton oeil est simple" dit le Christ, "ton corps entier sera rempli de lumière". Cet oeil unique prend la place des deux yeux du soi personnel. L'intention de l'homme devient centrée sur l'objectif spirituel. Il foule le Sentier du Disciple.

2. Dans le Lion – L'homme égocentrique devient finalement l'âme exprimant la vie, centrée sur l'achèvement du but spirituel : l'altruisme. Dans ce signe, il se prépare à la première initiation et passe par celle-ci également dans ce signe ou sous ce signe lorsqu'il est à l'ascendant, devenant "le Lion qui cherche sa proie", c'est-à-dire la personnalité qui devient captive de l'âme.

3. Dans le Scorpion – Le disciple subit dans ce signe les épreuves qui lui permettront de recevoir la seconde initiation et d'apporter la preuve que sa nature de désir est subjuguée et conquise, et que sa nature inférieure (étant "élevée dans les airs" soit dans le ciel est capable d'atteindre le but prévu pour ce cycle mondial ; et la preuve que partant des fondements terrestres du Scorpion, la personnalité peut être éprouvée de telle sorte qu'elle montrera son aptitude pour le service du monde exigé dans le Verseau. Ce signe est exprimé splendidement dans la légende d'Hercule, le Dieu-soleil qui maîtrise l'hydre à neuf têtes ou le serpent du désir, ce qui l'oblige à s'agenouiller puis, de cette humble position, il élève le serpent dans les airs ; geste qui apporte la délivrance.

4. Dans le Verseau – L'effort prolongé de l'âme est consommé dans ce signe, et c'est là que l'expérience du disciple sur la Croix Fixe arrive à son terme. L'homme passe alors par la troisième initiation et se libère de la personnalité, passant ensuite par les deux initiations suivantes sur la Croix Cardinale.

Je pourrais ici vous communiquer les trois noms suivants donnés aux trois Croix, tirés des anciennes archives et, par conséquent, difficiles à traduire :

1. La Croix Mutable – la Croix de l'Expérience changeante et absorbée. C'est le lieu de l'action et de la réaction, de la domination karmique et de la réponse aux impacts qui conduisent à l'éveil de la conscience, à la perception de la nature du but immédiat.

2. La Croix Fixe – la Croix de la Transmutation. Le désir devient aspiration, et l'égoïsme est transformé en altruisme.

3. La Croix Cardinale – la Croix de la Transcendance. La vie de la personnalité, la vie de la forme et la vie planétaire ont cessé de dominer. L'homme est libre.

La substance, l'océan de vie, l'eau, le symbole du désir, et l'impulsion vers l'incarnation sont transmuées en lumière de l'âme et en substance de lumière, et en ce stimulus qui pousse à fouler consciemment le sentier du retour, associé au désir de servir. Le désir est développé et focalisé dans le Taureau lorsque l'homme est sur la Croix Mutable et progresse autour du zodiaque. Il est réorienté et polarisé à nouveau dans le Taureau lorsque l'homme est monté sur la Croix Fixe et qu'il est abandonné dans ce signe à un moment donné. Dans le pôle opposé du Taureau, le Scorpion, la personnalité est humiliée et amenée aux prises avec l'âme ; dans ce signe, la personnalité est "tuée occultement, puis ressuscitée à l'air et à la lumière", afin de devenir, à partir de ce moment-là, la servante de l'âme. Dans le Lion, l'individu s'éveille à sa propre identité, se concentre sur son objectif, apprend les leçons et l'utilité de l'égoïsme, (car c'est l'un des meilleurs moyens d'apprendre et de découvrir que cet égoïsme s'oppose aux lois de l'âme), et il est, à un moment donné, si acculé par le processus de la vie, qu'il se rend compte de la vanité de l'intérêt de soi-même. Dans le Verseau, l'homme s'éveille à la beauté de la vie de groupe, à l'intérêt de groupe et à sa responsabilité individuelle vis-à-vis du groupe ; il commence à vivre sa vie et à se consacrer lui-même au service de l'humanité.

Conjointement à ce problème de conscience, l'étudiant découvrira que l'étude de ce sujet s'avérera fructueuse en suivant les indications ci-après :

1. La conscience subjective latente dans le Bélier.

2. La conscience de la dualité dans les Gémeaux.

3. La conscience de masse dans le Cancer.

4. La conscience de soi individuelle dans le Lion.

5. La conscience équilibrée dans la Balance.

6. La conscience de groupe dans le Verseau.

La distinction entre l'astrologie exotérique et l'astrologie ésotérique réside précisément dans la reconnaissance des nuances précitées. L'astrologie exotérique traite des caractéristiques et des qualités de la personnalité et de ses aspects formels, et également des événements, des circonstances et du milieu conditionnant, tels qu'ils apparaissent dans l'horoscope personnel. Ceux-ci indiquent l'influence planétaire et non pas l'influence solaire. L'astrologie ésotérique traite essentiellement du développement de la conscience et des impacts qui rendent cette conscience sensible aux "dons" spécifiques de chaque signe particulier et à l'influence des rayons ; elle traite également de la réaction de l'homme et de l'enrichissement qui résulte pour lui de sa réponse à l'influence d'un signe, s'exerçant par les planètes ésotériques, et ceci du point de vue de la conscience humanitaire, de l'état de disciple et de la voie initiatique.

Tout cela concerne essentiellement les expériences de l'homme considérées de l'angle des trois Croix, et qui impliquent premièrement une mutation, puis une direction et finalement une initiation.

D'une manière croissante ces trois Croix occuperont une place de premier plan dans l'esquisse astrologique.

Nous aborderons maintenant un point extrêmement intéressant en rapport avec le Verseau. Il n'y a apparemment aucune planète qui soit ou exaltée ou en "chute" dans ce signe. La seule planète affectée est le soleil dont la puissance est affligée. Quelle en est le sens symbolique ? Il réside dans la relation du Verseau avec le Capricorne, de la Croix Fixe avec la Croix Cardinale, et de la troisième initiation à l'égard des initiations suivantes. Il réside également dans le point d'équilibre atteint entre les Poissons et le Capricorne et qui a son foyer dans le Verseau. Je ne m'occupe pas ici des raisons d'ordre mathématique ou astronomique orthodoxe, car elles dépendent en réalité des raisons subjectives et spirituelles, et c'est de ces dernières dont je m'occupe. Un des faits qui surgira dans notre conscience au cours de notre étude de ces données ésotériques, c'est que toutes les indications extérieures n'expriment pas la vérité, mais ne font qu'indiquer la voie vers des réalités subjectives dont les aspects extérieurs ne sont que des symboles illusoires. Réfléchissez à cela et gardez un esprit ouvert.

Aucune planète n'est exaltée dans le Verseau et aucune planète n'est en chute dans ce signe, parce que le véritable Aquarien – après l'expérience nécessaire sur la Croix Mutable et sur la Croix Fixe – a atteint un point d'équilibre. Il n'est plus tiraillé par aucune des paires d'opposés, mais il use de celles-ci à des fins spirituelles. Il n'est retenu ni par la Terre ni par l'Eau de Capricorne et les Poissons ; il a surmonté les épreuves à la fois du processus de l'incarnation et de l'initiation, et il se tient ferme, demeurant libre, distribuant énergie et vie, symbolisées par les deux lignes ondulées. Il est intéressant de se rappeler que dans le progrès de l'âme, en ce qui concerne l'humanité, un des quatre signes dans chacune des Croix est plus important que les autres. Chaque signe de chacune des trois Croix est relié à l'un des quatre règnes de la nature, et la prépondérance de l'influence du rayon s'épanche dans le règne considéré par ce signe. En ce qui concerne l'humanité, le signe important sur les trois Croix est le suivant :

1. La Croix Mutable Les Poissons

2. La Croix Fixe Le Scorpion

3. La Croix Cardinale Le Capricorne

Dans le Verseau, l'initié atteint la consommation de tout ce qu'il a réalisé dans le Lion par l'influence du soleil, car dans le Lion se trouve réalisée une condition pour ainsi dire unique en ce qui concerne l'humanité, parce que le soleil régit toutes les expressions – exotérique, ésotérique et hiérarchique. Il gouverne la personnalité, l'âme et la quatrième Hiérarchie Créatrice. C'est pourquoi le soleil, le soleil physique, est affligé dans son pouvoir dans le Verseau. La troisième initiation a été subie et la lumière de la personnalité a été "éliminée" ou atténuée par la lumière du soleil subjectif, influençant l'âme. Il y a ici abondante matière à réflexion, mais peu de choses peuvent encore être ajoutées, si ce n'est le fait curieux de la triple influence d'une planète qui constitue l'un des mystères de l'initiation. Ce fait est en rapport avec la relation qui existe entre le Lion et le Verseau, car pour le Lion, il est exceptionnel de voir toutes ses influences gouvernantes concentrées au moyen d'une seule planète. Le Lion indique le degré d'achèvement atteint par l'âme humaine.

Nous sommes enclins à penser que l'initiation et la libération sont l'achèvement du règne humain et le but de l'humanité. Tel n'est pas le cas.

L'initiation est un achèvement et un succès atteint par l'âme qui a enfin réussi à dominer la personnalité et à manifester sa véritable nature et son caractère propre, en dépit de la personnalité et de l'antagonisme de l'être humain attentif à la poursuite de ses propres objectifs. C'est littéralement le fait d'atteindre certains buts désirés en vue desquels les membres du cinquième règne de la nature ont travaillé pendant des millénaires, et il exprime l'aboutissement d'une tâche et d'un sacrifice imposés, l'aboutissement aussi d'une forme de service à l'échelle planétaire. Cet achèvement est pleinement réalisé à la troisième initiation et, à partir de ce moment là, l'homme, libéré et libre sert à la suite d'un libre choix, et en tant qu'âme, conscient de l'intention et du but poursuivis sur le plan physique.

Les décans, dans le Verseau, sont gouvernés (d'après Alan Léo) par Saturne, Mercure et Vénus, l'effet que ces planètes produiront sur les problèmes humains et sur la situation mondiale commence déjà à se faire sentir. Saturne est la planète qui régit l'état de disciple et qui est pourvoyeuse d'opportunités ; elle est extrêmement active aujourd'hui, plaçant le disciple du monde dans des situations difficiles et des crises qui impliqueront un libre choix, la capacité de faire oeuvre de pionnier avec discernement, de donner une sage réponse, et de prendre une décision juste, provoquant ainsi la destruction de tout ce qui constitue un obstacle, sans pour cela abandonner l'une quelconque des valeurs authentiques dont l'humanité peut être consciente. Le disciple a toujours dû affronter de telles circonstances, à la fois conditionnantes et libératrices, et aujourd'hui, c'est l'humanité elle-même qui est dans la même position. Nous sommes au seuil d'un nouveau monde, d'un nouvel âge, avec ses nouvelles civilisations, ses nouveaux idéaux et sa nouvelle culture.

Saturne, nous ayant offert l'opportunité et proposé le choix d'apporter nous-mêmes les changements nécessaires, ou de détruire tout ce qui prévient et retarde la libre expression de l'âme, s'efface à un moment donné, afin de permettre à Son Grand Frère, Mercure, de répandre la lumière de l'âme – intuitive et illuminatrice – sur l'ensemble de la situation et d'interpréter pour nous, par nos pensées illuminées, la signification véritable des événements, reliant ce qui est ancien à ce qui est nouveau, le passé et l'avenir, à la lumière du présent. Ceci montre l'utilité subjective de la tendance générale actuelle et l'attirance vers les diverses formes de méditation qui nous rendent capables d'être "impressionnés d'en haut", (au sens technique du mot), et d'être illuminés par la lumière de l'âme.

Lorsque la tâche de Saturne et de Mercure a été accomplie, c'est alors que pendant le troisième décan, Vénus – qui représente l'union du coeur et du mental – inaugurera l'ère si longtemps attendue de l'amour-sagesse, de la fraternité et des rapports fraternels vécus. Opportunité – Illumination – Fraternité : tels sont les dons que Shamballa projette d'accorder à l'humanité durant l'Age du Verseau, à la condition que l'homme veuille s'y préparer, les accepter, et les employer. L'avenir seul montrera quelle sera la réponse de l'homme.

D'après certains astrologues, les trois décans sont gouvernés par Vénus, Mercure et la Lune. Vous pouvez ainsi voir le rapport de l'astrologie avec la roue de la vie parcourue dans le sens normal d'une part, et la roue inversée d'autre part. La Lune qui prend ici la place de Saturne cache la planète Uranus.

Dans ce cas, Uranus, la planète occulte, représente la science exotérique qui pénètre le côté caché de la vie de la forme. C'est pourquoi il y a cette période au cours de laquelle l'homme n'est pas suffisamment éveillé ou conscient pour saisir l'opportunité offerte et l'employer à des fins ésotériques ou buts de l'âme, mais période cependant où il peut s'identifier aux aspects supérieurs de la forme. L'énergie qui suscite l'opportunité, qui apporte l'illumination et l'amour fraternel tels qu'ils sont exprimés et réalisés sur la Croix Fixe, s'exprime sur la Croix Mutable ou Croix Commune par la difficulté, le mental inconstant, instable et ténébreux, et par le sexe.

Ceci apparaît clairement dans les mots adressés à l'homme sur la Croix Mutable, alors qu'il traverse un cycle du Verseau. Ces mots sont : "Et la Parole dit, Que le désir dans la forme règne", car le désir devient connaissance acquise, et la connaissance de ce qui est caché, à un stade quelconque sur la voie évolutive, relie l'individu à Uranus. Lorsque l'homme se trouve sur la Croix Fixe, ces mots retentissent : "Je suis l'Eau de vie, destinée aux hommes assoiffés." Leur signification est tellement claire qu'il n'est nul besoin pour moi de les élucider ou d'en développer le thème. Nous examinerons ensuite le Capricorne assez longuement. Ces trois études des Poissons, du Verseau et du Capricorne sont légèrement plus longues que celles qui suivront, mais elles me permettent de jeter les bases de ce que j'ai à dire au sujet de notre sixième thème : les trois Croix. Nous aurons ainsi formulé certaines considérations qui s'y rapportent, et qui nous seront utiles ; le signe des Poissons est une partie intégrante de la Croix Mutable, le Verseau de la Croix Fixe et le Capricorne de la Croix Cardinale – il ne sera pas nécessaire par conséquent, de répéter avec autant de détails ce que j'ai dit à ce sujet, lorsque nous examinerons les autres signes.

Ces trois signes sont des signes de départ ou des signes marquant une fin, selon la roue qui est en cause. Ils résument également ou amorcent les activités des neuf autres signes, qui sont, eux, fondamentalement et strictement des signes humains, et qui synthétisent les résultats de l'expérience sur les trois Croix.

Nous serons, dès lors, en mesure de traiter et de développer beaucoup plus rapidement notre thèse concernant la portée philosophique de la Grande Roue du zodiaque, car je puis maintenant laisser de côté ce qui reste à dire concernant les trois Croix, jusqu'au moment de traiter ce sujet dans notre section VI. A ce moment-là, j'aurai à souligner des points d'un grand intérêt.

J'ai traité de ces trois Croix d'une manière assez étendue en examinant ces trois premiers signes de la roue zodiacale qui tourne du Bélier au Taureau, en passant par les Poissons. Chacun de ces trois signes se trouve sur l'une des Croix et forme ainsi en lui-même, et par leurs relations mutuelles une unité complète. Il est intéressant de noter comment ces trois signes sont ou des signes de commencement, sur la Croix Mutable, ou des signes de consommation, sur la Croix Fixe. Dans le cas où ils constituent des points de départ, nous avons :

1. Le Bélier 1er aspect latent

Descente en incarnation.

La volonté de se manifester.

Expérience sur la Croix Cardinale.

2. Les Poissons 2ème aspect latent

Le désir pour l'expérience de la forme.

L'Amour ou le désir des choses matérielles. Constantes mutations.

Expérience sur la Croix Mutable ou Croix Commune.

3. Le Verseau 3ème aspect latent

Consécration au service du soi inférieur.

Egoïsme. Expérience sur la Croix Fixe.

Lorsque ces trois signes expriment la fin d'un cycle d'expression sur la roue inversée vous avez alors :

1. Le Verseau 3ème aspect exprimé

Consécration au service du Tout.

La mort ou négation de tout égoïsme personnel.

Aboutissement de l'expérience sur la Croix Fixe.

2. Les Poissons 2ème aspect exprimé

Apparition d'un Sauveur du Monde.

Mort de tout désir ou amour séparatiste, et même de toute aspiration ou désir de réalisation spirituelle personnelle.

Aboutissement de l'expérience sur la Croix Mutable.

3. Le Bélier 1er aspect exprimé

Manifestation de la Volonté de coopérer avec le Plan.

La mort de la volonté personnelle.

Aboutissement de l'expérience sur la Croix Cardinale.

La même méthode d'approche des trois Croix peut être employée pour l'étude des Gémeaux, du Taureau et du Bélier, ou l'inverse : le Bélier, le Taureau et les Gémeaux, mais en se rappelant toujours que la Croix Mutable gouverne la roue de la progression habituelle, tandis que la Croix Fixe gouverne la roue de la progression inversée propre à l'état de disciple. La Croix Cardinale gouverne en réalité les deux progressions, mais ceci ne peut être saisi qu'au moment de l'initiation.

1. le Bélier – Gouverne le Sentier du Disciple, la Volonté de retourner à la source, la détermination d'atteindre la libération, la cause émanante des changements sur la Croix Mutable et la Croix Fixe.

2. le Taureau – Le désir de dompter le désir. L'aspiration à la libération.

La transmutation du désir en amour.

3. les Gémeaux – La fusion des opposés ; l'oeuvre intelligente d'union totale ; la synthèse.

Sur la Roue ordinaire, ces signes produisent.

1. les Gémeaux – Expérience des paires d'opposés. Dualité séparative prononcée.

Le jeu mutuel entre les Gémeaux : la nature de l'âme et la nature de la forme.

2. le Taureau – La centralisation des désirs inférieurs avant d'entreprendre un nouveau circuit sur la grande roue à la recherche des satisfactions données à la personnalité. L'Enfant prodigue s'en va vers une contrée lointaine.

3. le Bélier – Une fois encore le commencement aussi bien que la fin.

Il comprendrait de se rappeler que le Bélier est nettement la manifestation divine à laquelle le Christ se référa lorsqu'il dit "Je suis l'Alpha et l'Oméga, le commencement et la fin". Sa signification ne peut cependant être saisie que lorsque les expériences de la Croix Mutable et de la Croix Fixe ont été dépassées et que l'être humain a monté consciemment sur la Croix Cardinale après la troisième initiation. Celle-ci est "la roue qui tourne sur elle-même et roule du nord au sud puis de l'est à l'ouest dans sa progression en avant, et accomplit cela en un clin d'oeil". Telle est la manière d'exprimer symboliquement l'activité unifiée de tous les états de conscience, atteints sur les deux roues, et que l'expérience de la vie, au cours de nombreuses rondes autour du zodiaque, confère à l'Initié. Elle illustre en même temps le type de conscience qui transcende même celle du Christ lui-même, et en vue de laquelle lui-même et le Bouddha se préparent. L'expérience de la Croix Cardinale (qui concerne le développement cosmique) dépasse toute forme de conscience possible réalisée sur les deux autres croix et à laquelle elles ont préparé l'initié. On pourrait dire que :

1. La Croix Mutable en temps voulu, et lorsque ses leçons sont assimilées, confère la conscience planétaire.

2. La Croix Fixe confère la conscience systémique.

3. La Croix Cardinale confère la conscience cosmique.

Vous êtes ici : Accueil ASTROLOGIE ESOTHERIQUE AQUARIUS, LE PORTEUR D'EAU, LE VERSEAU