N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

LIBRA. LA BALANCE

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

LIBRA. LA BALANCE

Le signe de la Balance est d'un intérêt particulier, mais cela de la manière la plus paradoxale, car beaucoup de son intérêt réside dans le fait qu'il manque de tout caractère spectaculaire, sauf toutefois dans le cas des disciples ou de ceux qui s'approchent du Sentier. C'est un signe dans lequel les valeurs sont soigneusement dosées, équilibrées, et ou un juste équilibre est atteint entre les paires d'opposées. Il peut être considéré comme le signe dans lequel la première vision réelle du Sentier est obtenue en même temps que celle du but vers lequel le disciple doit en définitive diriger ses pas. Ce Sentier est le Sentier étroit comme une lame de rasoir, qui passe entre les paires d'opposés et qui pour être parcouru en toute sécurité requiert le développement d'un sens des valeurs et le pouvoir d'utiliser correctement la faculté analytique et modératrice du mental. C'est aussi le signe de la perception intuitive et, sur la voie ordinaire de progression autour du zodiaque, il vient  après l'expérience normalement sévère de l'être humain dans le Scorpion ; celle-ci est habituellement d'une nature telle que l'instinct de conservation est stimulé à un tel point que, dans l'état d'implacable nécessité où l'homme se trouve alors, (il n'est pas encore disciple à ce moment là) un appel à l'âme retentit et évoque une réponse. Les premiers éclairs encore faibles de l'intuition sont perçus et vaguement reconnus.

Suit alors l'expérience dans la Balance, où une incarnation se déroule, consacrée à la réflexion profonde et paisible, ou dans une condition statique et d'absence de responsivité. Elle peut être une vie où l'on pèse ceci et cela, où l'on détermine dans quel sens les plateaux de la balance doivent descendre ou monter, afin que dans le signe suivant certains résultats voulus surviennent. La vie suivante, dans la vierge, sera ou bien celle d'une personnalité de nature matérialiste vécue sous l'influence de l'aspect matériel de la vierge, la Mère, ou bien dans l'autre alternative, cette vie mettra en évidence une vibration de l'âme émergeant lentement, indiquant la vie spirituelle cachée dont la vierge Mère est la gardienne prédestinée. Tandis que le progrès s'affirme, périodiquement ou cycliquement autour de la roue de la vie, ces expériences et ces activités vibratoires s'intensifient jusqu'au moment où intervient l'inversion sur la roue.

Alors, la Balance conduit au Scorpion ; la vie active de l'âme (active au travers de la nature de la personnalité, et non pas simplement active sur son propre plan) est enregistrée, et notée dans la vierge, équilibrée et évaluée dans la Balance, provoquant à un moment donné les épreuves entre l'âme et la personnalité. Cette dernière lutte avec force et détermination pour maintenir le statu quo de l'équilibre entre l'âme et la personnalité, où la prépondérance de l'influence personnelle n'est plus possible.

On peut aussi aborder le thème de la Balance en connexion avec le processus de la méditation telle qu'elle est enseignée à la fois en Orient et en Occident. Ce signe peut par conséquent être considéré comme "l'intermède entre deux activités", qui est l'explication donnée à ce stade de la méditation que nous appelons la contemplation. Dans les cinq stades de la méditation (tels qu'ils sont enseignés habituellement) vous avez : la concentration, la méditation, la contemplation, l'illumination et l'inspiration. Il y a un parallélisme entre ces cinq stades et les cinq signes du zodiaque strictement humains.

1. Le Lion – Concentration – vie de l'Ame centrée dans la forme. Individualisation. Conscience de soi. Homme non-développé du type commun. Expérience humaine.

2. La Vierge – Méditation – vie de l'âme telle qu'elle est perçue dans l'homme, la période de gestation. La phase du Christ caché. Homme intelligent. Personnalité cachant la vie christique.

3. La Balance – Contemplation – La vie de l'âme et la vie de la forme sont équilibrées. Aucune ne domine. Equilibre. Un intermède au cours duquel l'âme s'organise pour la bataille, et la personnalité attend. Tel est le Sentier de probation. La dualité est connue.

4. Le Scorpion – Illumination – L'âme triomphe. L'expérience dans le Taureau arrive à consommation. Le mirage  [16@229] astral est dissipé. La lumière de l'âme s'épanche. Le Sentier du Disciple. Le Disciple.

5. Le Sagittaire – Inspiration – La préparation pour l'initiation. L'âme inspire et colore la vie de la personnalité. L'âme s'exprime au travers de la personnalité. L'Initié.

Je voudrais vous rappeler ici que, bien que l'initiation soit prise dans le Capricorne, l'homme est un initié avant qu'il ne soit initié. Ceci est le véritable secret de l'initiation.

Vous avez par conséquent cette activité par laquelle la personnalité croît et se développe, et qui, cependant, en même temps voile et cache "l'homme du coeur" qui est le Christ à l'intérieur de chaque forme humaine. Il y a ensuite cet intermède dans lequel un point d'équilibre est atteint entre ces deux, mais où ni l'un ni l'autre ne domine. Les "plateaux de la balance" montent et descendent dans les deux sens ou – comme on le dit quelquefois – l'homme oscille entre les paires d'opposés. D'où l'importance de ce signe dans la vie de l'homme et aussi sa difficulté particulière ; il donne cette curieuse expérience de va et vient ou de bascule qui s'avère si désespérément déroutante pour l'homme qui cherche à être purement humain, mais qui découvre en lui-même des obstacles et des impulsions qui l'entraînent vers quelque chose qui dépasse l'humain et, qui l'incitent par la suite à devenir, l'aspirant ou le disciple. Son centre d'intérêt et son but, c'est la vie de l'âme ; cependant, il découvre en lui-même l'élément qui cherche toujours à le ramener sur les vieux chemins battus, aux vieilles habitudes et aux désirs d'antan.

Ce signe est quelquefois appelé "le siège du jugement" ; car c'est là que la décision est prise, et que les dés sont jetés, séparant les "brebis des boucs" ou les constellations gouvernées par Aries (le Bélier ou l'Agneau) et celles gouvernées par le Capricorne, le Bouc. Ce signe marque réellement la distinction entre la roue ordinaire de la vie et la roue inversée. A l'époque antérieure où Le Lion La vierge furent séparés en deux signes, la Balance était littéralement le point médian. La situation était alors la suivante :

Le Bélier Le Taureau Les Gémeaux Le Cancer Le Lion – La Vierge

LA BALANCE

Le Scorpion Le Sagittaire Le Capricorne Le Verseau Les Poissons.

Dans cette ronde du zodiaque (en ce qui concerne l'humanité) vous avez l'image de toute l'histoire de la race. Sont inclus les débuts du mental dans le Bélier  (la volonté de se manifester) et le point de départ de la vie extérieure.

Vous avez son "désir dirigé" dans le  Taureau, produisant la manifestation; puis émerge sa conscience double dans les  Gémeaux, réalisation de la dualité corps-âme. Le processus de l'incarnation physique se poursuit dans le  Cancer, suivi du développement de l'âme et du corps, ou de la conscience subjective et objective, et de l'homme-Dieu dans le  Lion – La vierge. Ensuite, vient la Balance , où un point d'équilibre est atteint à un moment donné entre l'homme spirituel et l'homme personnel ; ce stade est conçu en vue du processus quintuple final, qui est en réalité la correspondance subjective de l'extériorisation sur le Sentier de l'Aller, et qui se poursuit sur le Sentier du Retour, lorsque intervient l'inversion sur la roue avec le début de la nouvelle orientation et de l'état de disciple dans le  Scorpion, la vie maîtrisée et dirigée du disciple dans le  Sagittaire, l'initiation dans le Capricorne, suivie par le service dans le  Verseau, l'oeuvre d'un sauveur du monde dans les Poissons et la libération finale.

Dans la période mondiale actuelle, vous avez la division du signe du sphinx en deux signes (le Lion et la vierge), l'âme et la forme, parce que l'état de l'évolution humaine et la réalisation consciente sont ceux d'une dualité reconnue ; c'est seulement au moment appelé le "Jugement dernier" qu'une autre fusion interviendra ; vierge – Balance formeront un seul signe, parce qu'alors le sens humain d'un dualisme antagoniste aura pris fin, et les plateaux de la Balance auront penché finalement en faveur de ce que la vierge-Mère a caché dans son sein pendant des siècles.

Le jugement dernier, en ce qui concerne ce cycle planétaire, interviendra dans le prochain grand cycle mondial ; à ce moment-là, les deux tiers de la race humaine auront développé le principe christique dans l'un ou l'autre des divers stades de développement et se trouveront sur l'une des étapes finales du Sentier de l'évolution. Ils seront des disciples en probation ou acceptés, ou encore sur le Sentier de l'Initiation. Finalement, de façon mystérieuse, il n'y aura plus que  dix signes dans le zodiaque ; le Bélier et les Poissons ne formeront qu'un seul signe, car "la fin est semblable au commencement". Ce signe double et fusionné est appelé dans l'un des anciens livres "le signe du Poisson avec la tête du Bélier". Nous aurons alors :

1. Le Bélier – Les Poissons 6. La vierge – La Balance

2. Le Taureau 7. Le Scorpion

3. Les Gémeaux 8. Le Sagittaire

4. Le Cancer 9. Le Capricorne

5. Le Lion 10. Le Verseau

Le feu et l'eau se mêleront, voilant le passé au lieu de l'avenir comme c'est maintenant le cas. La terre et l'air fusionneront alors ; l'antique prophétie répétée dans la Bible, qu' "il n'y aura plus de mer" s'avérera ainsi correcte. L'air (le ciel) sera alors "descendu sur Terre" et la fusion aura lieu.

Alors, dans un sens cosmique et non pas individuel, le développement du Christ cosmique exprimera ce que "la création entière attend". Ainsi, nous verrons la consommation du désir comme résultat de l'aspiration consacrée.

Alors, et alors seulement, le "désir de toutes les nations sera exaucé", et celui que tous les hommes attendent apparaîtra.

L'histoire du désir peut se retrouver dans les quatre signes du Taureau, de la Balance, du Scorpion et des Poissons.

1. Le Taureau – le Taureau du Désir – le désir matériel gouverne.

(vie)

2. La Balance – le désir est équilibré – l'objectif opposé au désir est représenté par les plateaux de la balance.

(Equilibre)

3. Le Scorpion – la victoire du désir spirituel – l'âme triomphante.

(Qualité)

4. Les Poissons – la consommation du désir divin – Le "désir de toutes les nations". Le Christ cosmique.

(Apparence)

Il y a par conséquent dans la Balance l'expérience individuelle de la vie équilibrée où l'on fait ses expériences, et le mouvement résultant des Plateaux dans un sens ou dans l'autre, jusqu'à ce que, soit le désir, soit l'aspiration spirituelle fasse descendre ou monter les plateaux suffisamment pour indiquer clairement la voie que l'homme doit suivre à ce moment-là. Il existe aussi l'expérience de l'humanité dans la Balance, au cours de laquelle les mêmesajustements et les mêmes expériences sont faits, mais cette fois-ci impliquant larace tout entière des hommes et non plus seulement un individu. Cette expérience de groupe, vécue sur le plan mental, ne pourra intervenir que lorsque tous les hommes seront polarisés mentalement ; elle constituera alors le jour du Jugement dont il a été parlé plus haut. C'est cela qu'annonce le "point de crise" dans la Balance et la situation mondiale actuelle avec le rajustement nécessaire ; cependant la "pesée" intervient sur le plan astral et les désirs des hommes sont aujourd'hui le facteur dominant pour amener la décision, tandis que, dans le prochain grand cycle, ce sera sur le plan du mental que les hommes décideront. Aujourd'hui, les hommes d'avant-garde de notre époque – les disciples, les aspirants et l'intelligentsia – sont mis à l'épreuve sous le signe de l'expérience dans le Scorpion, tandis que les masses le sont dans les Plateaux (de la Balance) ; le poids du désir de la masse fera monter les plateaux vers la décision spirituelle ou les fera descendre vers des buts égoïstes et matériels.

C'est en raison de la qualité équilibrante de la Balance que cette constellation a été associée plus particulièrement et plus qu'aucune autre au problème du sexe. Le sexe est habituellement associé dans l'esprit de l'étudiant astrologue moyen aux signes du Taureau et du Scorpion. Ceci est probablement dû au fait que le Taureau est considéré si fréquemment comme le symbole des folles poussées du principe sexuel non maîtrisé, et en raison également du fait que c'est dans le Scorpion que les tests fondamentaux sont appliqués. Pour la plupart des aspirants débutants, le sexe constitue un problème fondamental.

Cependant, au point de vue ésotérique, c'est dans la Balance que le problème entier surgit et exige de plus en plus une réponse. C'est dans la Balance que l'équilibre entre les paires d'opposés doit intervenir et trouver une solution par l'intervention d'un jugement sain et par l'établissement d'un point d'équilibre entre le principe masculin et le principe féminin. Ceci encore (c'est un élément du symbolisme qui se répète) constitue le problème de base entre les brebis et les boucs, entre le négatif et le positif, entre ceux qui suivent aveuglément l'instinct ou l'habitude et ceux qui font librement l'ascension qu'ils ont choisie et qui sont autonomes dans leur conduite et leur attitude. Cette autonomie peut les conduire dans l'une ou l'autre direction sur la roue de la vie, suivant ou le désir égoïste ou l'aspiration spirituelle ; mais il faut se rappeler que ces êtres autonomes agissent avec intention et après mûre réflexion, après avoir pesé le pour et le contre de ce qu'ils estiment juste et désirable. Ceci en soi est extrêmement utile ; c'est par-là qu'ils apprennent, car toute action produit des résultats, et le mental judicieux pèse la cause et l'effet plus correctement que tout autre.

Il n'est pas dans mon intention d'indiquer ici la solution au problème du sexe. L'humanité la trouvera inévitablement au cours des siècles et dans la mesure où l'instinct grégaire fera place aux attitudes préméditées et pleinement conscientes de l'aspirant et de l'intelligentsia. Cependant, je voudrais vous rappeler que l'instinct grégaire, en ce qui concerne le sexe, a son fondement ou dans le désir normal et naturel de l'instinct animal, ou dans certaines attitudes émotives ; entre les deux c'est cette dernière catégorie qui de beaucoup est la pire et qui peut apporter à l'humanité de sérieuses et profondes causes de troubles. Ces attitudes de caractère émotif embrassent toute la gamme qui va de l'amour libre et une promiscuité généralisée, à la conception orthodoxe étroite et à l'attitude chrétienne bigote telle qu'elle est normalement comprise, et cela non dans le sens que le Christ donnait à la vie. De ce point de vue étroit résultant de l'enseignement du Moyen-Age, et selon l'attitude anglo-saxonne, le sexe est considéré comme une source particulière et indésirable de péché, comme quelque chose qui doit être oublié, surmonté, gardé secrètement à l'arrière plan de la conscience chrétienne, caché là comme un mystère lascif.

Une fois encore, ceci est dû à l'influence de Saint Paul, non à l'enseignement du Christ.

Contre ces attitudes, une violente réaction s'est produite, qui atteint aujourd'hui son apogée ; à son tour, elle est à la fois indésirable et dangereuse, comme le sont toutes les réactions violentes, car l'une est aussi fausse que l'autre ; c'est au centre des Plateaux de la Balance, ou si l'on préfère, au moyeu de la roue, que la véritable perspective et l'action juste peuvent être entrevues correctement. Lorsque le rôle fondamental du sexe sera enfin reconnu et établi, que l'âme et le corps (le négatif et le positif) seront reliés d'une manière permanente dans la vie des aspirants, nous verrons une interprétation juste de l'enseignement universel concernant le sujet du sexe physique. Cet enseignement sera le résultat d'une synthèse et de la fusion des points de vue les meilleurs de tous les instructeurs spirituels dans les deux hémisphères, incorporant l'expérience de l'Orient et celle de l'Occident, en même temps que l'approche mystique et l'approche scientifique d'un mystère qui est à la fois physique (qui requiert une compréhension scientifique) et à la fois mystique (qui exige une interprétation spirituelle). Cet enseignement comprendra l'apport et les avis éclairés du corps médical en ce qui concerne des instructions sages et nécessaires de la physiologie et tiendra compte aussi de la connaissance culturelle des yogis de l'Inde en rapport avec l'énergie qui s'épanche à travers  les centres, à travers le centre sacré, dans le cas particulier. Finalement, grâce à l'activité intelligente et judicieuse des hommes imbus de l'esprit de la loi, la recherche d'un point de vue équilibré et désirable aboutira. Instruite par les nombreuses expériences sexuelles qui se poursuivent maintenant, la génération montante atteindra un point d'équilibre et, en conséquence, les plateaux de la balance se déplaceront dans la direction désirée. Il n'y a pas de doute à ce sujet, c'est seulement une question de temps, et celui-ci sera déterminé astrologiquement. Selon la pensée des législateurs et grâce à une juste législation, le sexe sera considéré, à un moment donné, comme une fonction divine et juste ; l'activité sexuelle sera sauvegardée par une éducation judicieuse de la jeunesse et de la foule ignorante, et aussi par le juste comportement de la nouvelle génération douée d'une haute intelligence les enfants et les bébés d'aujourd'hui.

La pratique d'habitudes sexuelles erronées, l'exemple d'une prostitution largement répandue (j'emploie ce mot aussi bien en ce qui concerne les hommes que les femmes), l'accroissement de l'homosexualité (non pas sous ses formes physiologiques assez rares, mais dictée par une mentalité perverse et une imagination déréglée qui sont aujourd'hui, dans une si grande mesure, la cause de l'homosexualité), l'héritage chrétien d'un esprit étroit, générateur de ce "complexe de culpabilité", en ce qui concerne le sexe, et l'héritage de corps physiques malades hyper ou hypo-sexués, tout cela a contribué à amener la race à son état chaotique actuel et à l'incompréhension de ce problème important. La solution n'interviendra pas au moyen de proclamations religieuses fondées sur une théorie périmée, ou encore par une inhibition physiologique ou dans une licence légalisée ; cette solution ne sera pas atteinte non plus par de simples mesures légales inspirées par les diverses écoles de pensée d'une communauté ou d'une nation quelconque. Elle sera le résultat de l'activité conjuguée d'une conscience spirituelle, d'une attitude raisonnée, d'une perception intellectuelle et de la poussée constante du processus évolutif. Rien ne peut prévenir l'inévitabilité de la solution, l'avènement d'attitudes désirables et de conditions dans lesquelles le sexe pourra trouver sa juste expression.

Comme vous le savez, la Balance gouverne la profession légale et soupèse dans ses plateaux ce que l'on appelle le juste et le faux ; elle maintient l'équilibre entre le négatif et le positif, et également entre l'Orient et l'Occident.

Ce dernier aspect de l'ajustement peut vous sembler une phrase dépourvue de sens ; cependant lorsqu'un rapport vrai et juste sera établi entre l'Orient et l'Occident (ce qui n'est pas encore le cas), ce juste rapport interviendra grâce à l'activité de la Balance et grâce à l'oeuvre des hommes de loi.

La Balance a été la "garante de la loi" ; jusqu'ici les législateurs ont été entièrement absorbés par le souci d'imposer les interdictions et les attitudes dictées par la peur ; celles-ci nous ont été transmises par le Code mosaïque et imposées au moyen d'un système pénal pour la répression des actes de violation de la loi. Cela a été probablement un stade nécessaire pour les races enfantines précédentes et pour le maintien d'un "régime de crèche" pour les hommes. Mais l'humanité est en voie d'atteindre sa maturité et une interprétation différente des buts et des intentions de la Balance, par le truchement de la loi, est maintenant nécessaire. La loi doit devenir la gardienne d'une justice positive et non pas simplement un instrument d'exécution. Tout comme nous essayons en ce moment d'éliminer le facteur de la force des rapports mutuels entre nations, et tout comme il est évident aujourd'hui que le système des pénalités draconiennes n'a pas réussi à prévenir le crime et à éloigner les hommes d'un égoïsme crasse et violent (car c'est cela qui est le crime), et tout comme une attitude sociale, en contradiction avec la prise de position antisociale de tous ceux qui transgressent la loi, a été considérée comme désirable, voire enseignée dans nos écoles. De même, la nécessité commence à se faire jour dans la conscience publique, d'inculquer de justes relations humaines, de développer la maîtrise de soi, et d'encourager l'altruisme, ces facteurs étant l'aboutissement subjectif et souvent oublié, de toute procédure légale, Tout cela constitue la juste méthode d'approche à l'égard des jeunes.

L'influence de la Balance devrait être imposée dès l'enfance, selon des voies spirituelles. Le crime sera éliminé lorsque le milieu environnant dans lequel les enfants sont appelés à vivre sera amélioré, lorsque l'attention sera apportée dès les premières années de formation à l'équilibre glandulaire, aussi bien qu'aux dents, aux yeux et aux oreilles, à une posture correcte, et à une nourriture appropriée, lorsqu'il y aura aussi une meilleure distribution du temps, lorsque la psychologie ésotérique et l'astrologie ésotérique apporteront leur contribution à la somme de connaissances nécessaires pour élever et éduquer les jeunes. Les vieilles méthodes doivent céder la place aux nouvelles ; l'attitude conservatrice doit être abandonnée en faveur d'un entraînement et d'une expérimentation à la fois religieuse, psychique et physique, entraînement appliqué scientifiquement et motivé par des besoins mystiques. Lorsque je dis religieux, je ne me réfère pas à un enseignement doctrinal et théologique.

J'entends par-là le fait de cultiver les attitudes et les conditions qui évoqueront la réalité dans l'homme, amèneront l'homme spirituel intérieur au premier plan de la conscience, et susciteront ainsi la reconnaissance du Dieu immanent.

J'en ai dit assez à ce sujet. Je me suis étendu quelque peu sur le sexe et le système judiciaire parce que tous deux sont régis et conditionnés par la Balance, et ce sera toujours davantage le cas. Le sujet est trop vaste et trop important pour me permettre de vous indiquer certaines lignes d'approche.

Traiter superficiellement le problème n'est d'aucune utilité à l'heure actuelle.

Dans cette période de transition par laquelle le monde passe et durant cet intermède entre deux activités – celle de l'Ere des Poissons qui passe et celle du Verseau qui s'approche – la Balance finalement gouvernera ; la fin du présent siècle verra croître l'influence de la Balance, jusqu'à lui faire occuper une position de domination et de puissance dans l'horoscope planétaire. C 'est pourquoi il n'y a aucune raison d'être réellement anxieux.

Une certaine configuration d'étoiles – dont l'une est l'étoile Regulus, dans le Lion – créera une situation au cours de laquelle une réorientation de l'attitude dans la profession légale interviendra. Sa fonction et ses devoirs seront centrés sur l'objectif du bien commun, et, dans cet ordre d'idées, la législation concernant les enfants assumera une grande importance et sera le facteur déterminant. Cette mesure légale sera d'abord entreprise par la Russie et adoptée par les Etats-Unis d'Amérique. Avant l'an 2.035 une telle législation sera universelle par son influence partout en vigueur.

Tout cela interviendra parce que la Balance gouverne le présent intermède et peut être considérée "le maître du no man's land" comme l'un des Maîtres de Sagesse l'a appelée.

Une étude de La Bhagavad Gita et du problème d'Arjuna, alors que ce dernier était assis en proie au désespoir entre les deux armées opposées, apportera une plus grande lumière en ce qui concerne la Balance. La grande bataille qui est relatée dans ces anciens écrits de l'Inde, intervint en premier lieu à l'époque mi-atlantéenne et sous le signe de la Balance.

Le conflit majeur de la présente période aryenne est engagé à son tour sur un tournant supérieur de la spirale, et il est sous l'influence du Scorpion. C'est cela qui, dans le passé, prépara l'humanité, en tant que disciple en probation, pour le Sentier du véritable état de disciple. Et c'est cela aussi qui, à l'heure actuelle, prépare le disciple du monde à passer l'initiation. Durant le vaste intérim entre l'événement atlantéen décisif et notre époque actuelle, une grande réorientation sur la roue de la vie est intervenue ; depuis lors, plusieurs millions d'hommes ont passé du Scorpion à la Balance (en termes symboliques) et ont été "pesés sur les plateaux" ; par la suite, ils ont centré à nouveau leur désir fondamental de vivre vers l'aspiration spirituelle et renforcé leur détermination d'aller de l'avant, retournant ainsi sur la roue inversée dans le Scorpion. Pesez cette idée car elle constitue le réel problème pour les masses intelligentes à l'heure actuelle.

Ainsi que vous le savez, la Balance est l'un des quatre bras de la Croix Cardinale. Et cela justifie notre difficulté à comprendre la véritable nature de son influence. La signification des énergies qui oeuvrent dans notre système solaire par le moyen des quatre bras de cette croix, ou par celui des quatre constellations – le Bélier, le Cancer, la Balance et le Capricorne – peut être résumée dans les quatre mots :

Création, Manifestation, Législation et Initiation . Après vous avoir communiqué ces mots, nous devons admettre que leur portée véritable et leur signification profonde seront difficiles à saisir pour vous.

Au point de vue cosmique, ils signifient l'activité de la divinité lorsque l'esprit et la matière sont amenés en un rapport mutuel défini, et, conformément à l'intention divine, produisent la fusion des énergies vivantes qui permettront – lorsque suffisamment puissantes dans le temps et dans l'espace – d'amener cette intention divine au point de consommation désiré. Ceci est Création, ou le Bélier en action. Ils signifient également l'apparition objective de la formepensée que Dieu a ainsi créée et qui est incorporée dans son désir, sa volonté, son but et son plan. Ceci est Manifestation, ou le Cancer en action. Ils signifient encore l'élaboration du Plan en conformité de la loi spirituelle qui en est l'expression dans le processus évolutif ; c'est le but de l'évolution ; son expression révèle de plus en plus la nature de Dieu, car les lois par lesquelles notre système solaire est régi sont les expressions de la qualité et du caractère de Dieu. Cela est Législation, ou la Balance en action. Ils désignent finalement les processus de l'initiation par lesquels, pas à pas et étape par étape, sous la loi et au moyen de l'expérience acquise dans la manifestation, le plan créateur est réalisé dans la conscience. Ce développement du Plan se poursuit tout au long d'une série d'événements progressifs, de manifestations et de consommations, tous de nature relative, mais aboutissant et conduisant à une consommation absolue. Cela est Initiation ou activité dans le Capricorne.

Tout cela, à une échelle très vaste, et encore incompréhensible pour l'entendement humain.

Mais la conscience et la compréhension du plus grand but qui est derrière l'intention plus exotérique concernant le développement de la conscience dans ce système solaire, dans la planète et dans l'homme, ce but plus vaste sera saisi à un moment donné vers la fin des derniers stades du processus évolutif.

Lorsque cette compréhension se développe, l'homme devient un initié ; il abandonne sa position sur la Croix Fixe et commence le processus relativement lent qui consiste à monter sur la Croix Cardinale. Il devient alors un collaborateur au sein du grand processus créateur, et commence par créer son propre instrument d'expression sur la Croix Mutable ; l'impulsion du Bélier commence à lui apparaître. Cependant, il ne la comprend pas encore. Il manifeste consciemment dans le monde ce qu'il se propose d'accomplir et c'est alors que le Cancer lui révèle son secret. Il devient son propre  législateur, ordonnant sagement sa conduite, maîtrisant ses impulsions intellectuellement ; c'est alors que la Balance lui confère la capacité d'équilibrer la loi matérielle et la loi spirituelle. Il découvre alors qu'il est lui-même prêt à entrer dans une phase d'expérimentation nouvelle et plus profonde (dois-je appeler cela expérience ?) ; en tant que participant au plan divin, collaborant au but divin, il devient son propre   initiateur, et ainsi se qualifie pour passer l'initiation. Tels sont les paradoxes de la vie spirituelle. Mais le secret de la Croix Cardinale n'est révélé qu'à l'homme qui est monté sur la Croix Fixe et a passé par sa quadruple expérience. Il ne m'est pas possible d'en dire davantage.

La Balance est un signe d'air ; il y a trois signes d'air dans le zodiaque et leurs rapports mutuels constituent une étude des plus intéressantes, un sujet digne d'un examen approfondi de la part de l'étudiant, comme le sont du reste toutes ces triplicités majeures. Chacun des signes d'air se trouve sur l'une ou l'autre des trois Croix :

1. Les Gémeaux, les Jumeaux Croix Mutable Dualité.

2. La Balance, les Plateaux Croix Cardinale Equilibre.

3. Le Verseau, le Porteur d'Eau Croix Fixe Initiation.

Par conséquent, ces trois représentent la dualité, perçue, dépassée et résolue dans la synthèse du grand Serviteur du Monde, identifié à l'Homme Céleste, et apportant sa contribution, arrachée dans son expérience sur la roue de la vie, à la somme de l'énergie, et consacrée au service du Tout. N'oubliez pas que l'initiation n'est qu'un autre nom pour synthèse et fusion.

Sous un autre angle vous avez :

1. Les Gémeaux, les Jumeaux le Mental Cause de dualité.

2. La Balance, les Plateaux le Mental Supérieur Cause de synthèse.

3. Le Verseau, le Porteur d'Eau le Mental Universel Ame.

Ces trois signes sont éminemment des signes du Mental divin tel qu'il s'exprime chez l'homme ; le mental inférieur domine d'abord, permettant la reconnaissance du Soi et du non Soi ou dualisme essentiel sous-jacent à toute la manifestation. Cependant le mental supérieur accroît constamment sa puissance et sa domination, produisant l'équilibre entre les paires d'opposés par l'illumination qu'il apporte au mental inférieur ; l'Ame alors, l'éternel Fils du Mental, devient l'ultime synthèse, centrant et reliant le Mental universel aux deux aspects inférieurs du Mental divin.

Ces indications devraient servir à vous montrer l'un des grands rapports existant entre les trois Croix ; nous traiterons de ces dernières plus tard, lorsque nous les examinerons avec plus de détails dans une autre partie de cet ouvrage.

Il est intéressant de constater que dans la note sur le Tableau V aussi bien la Balance que les Gémeaux sont omis de la liste. Ceci n'est pas un oubli mais un fait qui, au contraire, revêt une signification particulière et mérite d'être reconnu. L'omission de la Balance et des Gémeaux dans le Tableau précité est fondée sur deux faits : tout d'abord, c'est qu'il fut un temps, comme vous l'avez ouï dire, où il n'y avait que dix signes ; tout comme maintenant, il existait des différences d'opinions entre les savants astrologues ; ils divergeaient à propos de ce que devraient être les dix signes ; sous ce rapport, il y avait plusieurs écoles de pensée, mais principalement deux d'entre elles étaient importantes.

L'un des groupes faisait fusionner Lion-vierge ou n'en faisait qu'un seul signe ; ce groupe a perpétré sa croyance dans le Sphinx ; l'autre groupe écartait sans autre les Gémeaux et la Balance. Ce dernier groupe se référait à un état de fait antérieur au précédent à une époque qui avait un zodiaque de onze signes.

L'autre point à noter, et d'une importance relative, c'est que les Gémeaux et la Balance sont deux signes strictement humains ; ils sont les signes de l'homme ordinaire. Les Gémeaux sur la Croix Mutable, représentent l'humanité de l'homme, tandis que la Balance sur la Croix Cardinale, gouverne la vie spirituelle et subjective de l'homme. Les autres signes par leur consommation transportent l'homme au-delà du stade de l'humanité ordinaire et produisent les états de conscience suivants :

1. Le Bélier et la vierge – Le Christ cosmique. Universel et individuel.

2. Le Taureau et les Poissons – Les Sauveurs du monde ; le Bouddha et le Christ.

3. Le Lion et le Verseau – Les Serviteurs du monde ; Hercule.

4. Le Sagittaire et le Capricorne – Les Initiés du monde ; les Maîtres.

5. Le Cancer et le Scorpion – Les Disciples triomphants.

Cependant, l'accent dans les Gémeaux et la Balance  en ce qui concerne l'humanité  est placé sur l'achèvement humain d'un point d'équilibre avant que les autres achèvements ne deviennent possibles.

Il est aussi particulièrement instructif d'étudier les régents de ce signe. Au point de vue de l'astrologie orthodoxe, c'est Vénus qui gouverne la Balance, alors que, ésotériquement c'est Uranus qui gouverne. Saturne dans ce signe, est le régent de l'étonnante Hiérarchie créatrice qui est l'un des trois groupes majeurs de Constructeurs formant partie du troisième aspect de la Divinité ; Leur but est de donner la forme aux Fils du Mental et par-là leur offrir l'opportunité de se sacrifier et de servir. Une étude du rapport de cette Hiérarchie avec celle des égos humains la quatrième Hiérarchie créatrice se révélera des plus illuminatives ; ce sujet a déjà été traité dans une certaine mesure dans mon Traité du Feu Cosmique, par cette étude, la nature et le but des trois régents apparaîtra clairement.

Ce signe est par conséquent étroitement relié au troisième aspect de la divinité ; c'est pourquoi c'est un signe dominant et un facteur conditionnant majeur, là où il est question de loi, de sexe ou d'argent. Réfléchissez à cela. Les trois aspects divins sont, en eux-mêmes, de caractère triple et se manifestent de trois manières ou sous trois aspects mineurs ; ce troisième aspect ne fait pas exception à la règle sous-jacente à toutes les triplicités et qui conditionne le processus de l'évolution et de la manifestation. C'est par une étude de la Balance que la lumière sur ce troisième aspect se fera. Le premier aspect de la volonté ou de la puissance s'exprime dans ce signe comme loi, législation, légalité, justice ; le second aspect se manifeste comme relation entre les paires d'opposés (dont les plateaux de la balance sont le symbole) et sur le plan physique, il se montre sous l'aspect du sexe ; le troisième aspect s'affirme comme énergie concrétisée que nous appelons l'argent. C'est littéralement l'or et c'est là le symbole extériorisé de ce qui est créé en joignant l'esprit et la matière sur le plan physique. Le troisième aspect est, comme vous le savez, l'aspect créateur et l'énergie qui est à l'origine du plan tangible extérieur de la manifestation le côté forme de la vie.

C'est pourquoi les étudiants entreprendront une étude sérieuse de la loi, du sexe et de l'argent, tels qu'ils s'expriment aujourd'hui et tels qu'ils pourront s'exprimer dans l'avenir. Ils auront alors une image des réalisations humaines sur le plan physique et, en même temps, une image de la future expression spirituelle qui se révélera des plus instructives et des plus valables. Le processus entier est le résultat de l'activité des trois régents de la Balance :  Vénus, Uranus et Saturne.

Vénus gouverne dans le Taureau, la Balance et le Capricorne ; elle est la source du mental intelligent, agissant ou par le désir dans les premiers stades, ou par l'amour dans les derniers stades. Dans le Taureau, ceci signifie le mental s'exprimant par le désir intelligent, car tel est le but de la connaissance pour l'homme commun. Dans la Balance, le point d'équilibre est atteint entre le désir matériel personnel et l'amour spirituel intelligent, car les deux qualités du désir cosmique sont amenées au premier plan dans la conscience de la Balance, confrontées l'une avec l'autre et équilibrées.

Dans le Capricorne, Vénus représente l'amour spirituel s'exprimant parfaitement lorsque la tâche dans le Taureau et la Balance a été accomplie. Ainsi, le fil doré du progrès évolutif peut être retracé tout au long de la voie zodiacale, de signe en signe ; ainsi, l'histoire de l'humanité peut être entrevue et son but contemplé. A une date ultérieure, le même fil doré pourra être retracé en rapport avec les autres règnes de la nature, mais le moment de le faire n'est pas encore arrivé ; un tel sujet d'étude serait actuellement sans profit et sans importance.

Cependant, lorsque la conscience de l'homme s'ouvrira de telle manière qu'elle puisse enregistrer ce qui se passe et ce qui intervient dans les trois règnes inférieurs de la nature, alors davantage de lumière et d'information seront données. Ceci interviendra au cours d'une période de l'histoire humaine où la Balance dominera, et où les trois aspects divins de la troisième Personne de la Trinité, le Saint Esprit, le Créateur loi, sexe et argent révéleront la clé des trois règnes inférieurs. La loi, la loi de la nature en tant qu'extériorisation de la loi spirituelle subjective fournira la clé du règne animal ; le sexe ou la conscience de l'affinité révélera le mystère du règne végétal ; l'argent révélera le secret du règne minéral, et cela à la suite de l'activité de Vénus, lorsque l'activité dans les signes du Taureau, de la Balance et du Capricorne sera mieux comprise. J'éluciderai encore davantage lorsque nous aborderons l'étude de la science des Triangles. Qu'il me suffise de dire ici que chacun de ces trois signes est relié à l'un des trois aspects de la vie divine :

1. Le Taureau – règne animal – loi – loi de la nature.

2. La Balance – règne végétal – sexe – affinité naturelle.

3. Le Capricorne – règne minéral – argent – expression concrète de la Loi d'Approvisionnement.

4. Ces trois signes forment un triangle avec la Balance dominante à son sommet.

Uranus est le régent ésotérique ; il est d'une suprême importance dans ce signe, car le septième rayon oeuvre par cette planète et il incorpore le principe de concrétion et de matérialisation de ce qui nécessite une manifestation objective, par la réunion de l'esprit et de la matière. C'est ici que tout le mystère de l'argent est caché de même que la création et la production de l'argent. Je voudrais souligner ici à votre intention que c'est avec le troisième aspect de la divinité et le troisième aspect seulement, que ce processus de création est associé. C'est par la corrélation de ces trois aspects de la troisième manifestation divine, loi, affinité et énergie concrétisée, que l'argent est créé.

C'est en cela que de nombreux mystiques et serviteurs du monde se montrent futiles. Ils travaillent d'un niveau beaucoup trop élevé et du point de vue du stimulus spirituel. Ils travaillent normalement et naturellement (parce que c'est là que se trouve leur foyer de conscience) du point de vue du second aspect, alors que c'est le troisième aspect (tout aussi divin et tout aussi important) qui doit être invoqué et évoqué. Pesez ces paroles.

Ce n'est pas le fait de faire fusionner l'esprit et la matière comme l'occultisme le comprend, mais le fait d'associer le besoin physique et l'approvisionnement matériel, et le fait de réunir deux choses tangibles par le pouvoir de l'imagination créatrice.

C'est pour cette raison que certaine école de pensée s'avère si efficace en matérialisant ce qui est requis, tandis que d'autres écoles de pensée échouent d'une manière si évidente. Ces dernières travaillent d'un plan trop élevé et n'ont pas la capacité de  percer et de réaliser. Je vous ai donné ici des indications qui pourront être profitables si elles sont interprétées correctement, si elles sont dictées par un juste motif, réalisées en formation de groupe et avec une intention altruiste.

Par la planète Uranus, la Balance est reliée également au Bélier et au Verseau ; c'est par Uranus que la grande paire des opposés, Bélier-Balance, met en contact l'un et l'autre dans un sens très profond. Par son activité, un effet réciproque intense intervient grâce auquel un équilibre est atteint dans la Balance avec ce qui avait commencé dans le Bélier. Le Bélier, la Balance et le Verseau forment par conséquent un autre triangle de puissance qui devra être examiné ultérieurement ; comme je l'ai indiqué antérieurement, ces triangles domineront la nouvelle astrologie d'une manière des plus intéressantes ; ils seront le facteur déterminant dans les thèmes de ceux dont les horoscopes seront à l'examen.

La Balance est par conséquent reliée à cinq signes du zodiaque le Bélier, le Taureau, les Gémeaux, le Capricorne et le Verseau. Le Bélier Commencement Création Evolution.

Le Taureau Désir Stimulus Progrès.

Les Gémeaux Dualité Condition Effets réciproques.

Le Capricorne Synthèse Initiation Achèvement.

Le Verseau Objectif Inclusion Service.

Cette relation est établie par les trois régents : Vénus, Uranus et Saturne.

Ces cinq signes, avec la Balance au point médian d'équilibre, créent l'une des étoiles à six pointes de l'évolution et mettent en rapport avec eux trois planètes qui sont spécialement associées à l'expression de la conscience du Christ dans le monde. Ces trois planètes par les Rayons dont elles sont les intermédiaires se trouvent toutes sur la première ligne majeure de force, ligne de volonté ou de puissance, celle aussi de l'intention et du but entrevu.

1. Uranus – 7ème Rayon de la Magie Cérémonielle. Dieu le Père. Celui qui relie. La source de la dualité. Celui qui perçoit la fin dès le commencement. Conscience spirituelle.

De l'intuition à l'inspiration.

2. Vénus – 5ème Rayon du Mental. Dieu le Fils. Le Fils du Mental. Celui qui inclut. Conscience égoïque.

De l'intellect à l'intuition.

3. Saturne – 3ème Rayon de l'Intelligence. Dieu le Saint Esprit. Celui qui connaît. Mental. Conscience humaine.

De l'instinct à l'intellect.

C'est pour cette raison fondamentale fondée sur le triple rapport précité que la Balance est le "point d'équilibre" dans le zodiaque. Dans la plupart des autres constellations, à un stade ou à l'autre, il arrive un "point de crise" dans lequel l'effet de l'énergie s'épanchant par le signe, via les planètes gouvernantes, vers l'homme, atteint son plus haut point d'efficacité. Ceci précipite dans le temps la crise nécessaire pour libérer l'homme des influences planétaires qui conditionnent la personnalité et pour l'amener d'une manière plus définie et plus consciente sous l'influence du signe du zodiaque. Mais dans la Balance, il n'y a pas de tels points de crise, pas plus qu'il n'y en a dans le Bélier. II y a seulement un intermède d'équilibre comme prélude à un progrès plus effectif et plus sensible sur le Sentier. Il en est de même dans le Bélie.

Comme il est dit ésotériquement : "avant la création, il y a le silence et la paix d'un point focalisé". Ceci s'applique aussi bien au Bélier qu'à la Balance ; pour le premier dans un sens cosmique et créateur, et pour l'autre dans un sens individuel et d'évolution progressive.

Les planètes suivantes et leurs rayons gouvernent la Croix Cardinale dont la Balance est l'un des points :

1. Mars 6ème Rayon Idéalisme Dévotion Lutte

2. Mercure 4ème Rayon Harmonie par le conflit

3. Uranus 7ème Rayon Ordre Cérémoniel Loi ou Magie

4. Vénus 5ème Rayon  Connaissance concrète ou Science

5. Saturne 3ème Rayon Intelligence active

6. Neptune 6ème Rayon Idéalisme Dévotion Lutte

Nous avons ici six planètes et cinq rayons d'énergies et l'expression de deux courants d'énergie spirituelle ; l'Amour-Sagesse à travers deux rayons et planètes d'une part, et d'autre part trois rayons et planètes sur le premier courant majeur d'énergie de la volonté ou du pouvoir. Vous noterez comment ces trois rayons prédisposent nettement le sujet de la Balance à une compréhension concrète, à une volonté intelligente et à la connaissance : le premier rayon (agissant par le troisième et le cinquième rayon), le cinquième rayon et le troisième rayon. D'où l'efficacité de la Balance sur le plan physique et la capacité de l'homme développé, influencé par ce signe, de projeter son but spirituel intérieur ou sa volonté dirigée sur le plan physique d'expression.

Comme exemple d'une personne équipée pour le faire, nous pouvons citer Helena Petrovna Blavatsky.

Dans ce signe Saturne est exalté, car au point d'équilibre l'opportunité survient et une situation est créée qui rend le choix et la détermination inévitables. C'est un choix qui doit être fait intelligemment et sur le plan physique, dans la conscience de veille. C'est maintenant seulement que l'objectif intégral et l'oeuvre de Saturne pour l'humanité peuvent présenter un certain degré d'utilité de groupe, car c'est seulement maintenant que l'humanité a atteint le niveau d'une intelligence globale et largement répandue qui lui permet de faire, d'un choix quel qu'il soit, un acte pleinement conscient comportant la responsabilité. Auparavant, seule une poignée de disciples agissant comme pionniers, et un petit nombre d'hommes intelligents pouvaient être considérés comme choisissant délibérément au "point d'équilibre" la voie qu'ils entendaient suivre et dans laquelle ils entendaient faire "pencher la balance". Aujourd'hui de tels êtres sont innombrables d'où l'intense activité de Saturne alors que nous entrons dans le premier décan du Verseau, et d'où la même activité en raison du fait que l'humanité elle-même est maintenant sur le Sentier de Probation. C'est cela que la Balance gouverne c'est pourquoi le Sentier des choix, des mesures purificatrices appliquées délibérément, plaque tournante avant le Scorpion qui gouverne le Sentier du Disciple, peut jouer ici convenablement son rôle.

Le pouvoir de Mars est affligé dans la Balance ; celle-ci est un signe d'intermède et Mars est temporairement paisible avant de rassembler ses forces pour un effort renouvelé dans le Scorpion ou pour "stimuler" la vie spirituelle dans la vierge, selon le sens dans lequel la roue tourne pour l'homme.

Le soleil est "en chute" dans ce signe parce qu'une fois encore, ni la personnalité ni l'âme ne domine dans l'homme qui est du type pur de la Balance ; l'équilibre est atteint et c'est ainsi qu'ésotériquement celles-ci doivent "s'accorder l'une à l'autre". Ni la voix de la personnalité ni celle de l'âme ne sont entendues d'une manière prépondérante, mais comme  l'Ancien Commentaire le décrit : "une douce oscillation intervient maintenant. Aucune note stridente n'est entendue, nulle violente coloration de la vie n'affecte celleci (je ne sais pas comment traduire autrement les phrases originales), pas plus que le char de l'âme n'est malmené." La signification de la place des planètes dans ce signe émergera clairement dans votre conscience lorsque vous les étudierez avec soin, alors la signification de la Balance sera clairement formulée dans votre esprit. Les caractéristiques de ce signe ne sont pas faciles à définir, ni aisées à comprendre parce qu'elles sont en réalité la synthèse de toutes les qualités acquises dans le passé et de tous les précédents achèvements et il est toujours difficile de se faire une idée claire des paires d'opposés. En ce qui concerne l'homme sur le Sentier de probation ou sur le point d'y entrer, on pourrait dire que ces caractéristiques et ces qualités dans ce signe sont les suivantes :

EQUILIBRE DES OPPOSES DANS LA BALANCE

Inconstance et variabilité

Une position sûre et affermie.

Déséquilibre

Equilibre.

Préjugé

Justice. Jugement.

Stupidité obtuse

Sagesse enthousiaste.

Forme de vie faussée, recherche des dehors voyants

Expression juste et correcte.

Intrigue

Droiture dans la conduite.

Attitude matérialiste

Attitude spirituelle.

 

C'est cet équilibre entre les paires d'opposés qui rend l'homme de la Balance souvent difficile à comprendre ; il paraît vacillant mais jamais pour longtemps, et souvent d'une manière à peine visible, car il y a toujours en lui l'équilibre final des qualités dont il est équipé.

Les régents des décans de ce signe sont de nouveau présentés de deux manières différentes par les différentes écoles d'astrologie. Sépharial nous indique la Lune, Saturne et Jupiter, tandis qu'Alan Léo mentionne les planètes qui gouvernent comme étant Venus, Saturne et Mercure. Dans ce cas, comme dans quelques autres, la vérité réside entre les deux ou dans une combinaison des deux. Les véritables régents des décans de la Balance sont : Jupiter, Saturne et Mercure. Je n'ai pas besoin de m'étendre sur leurs effets si ce n'est pour souligner que le résultat de l'influence jupitérienne est "d'ouvrir la porte des entrailles" de la vierge, planète que nous examinerons alors que nous étudierons ce signe du zodiaque.

Les notes-clé de ce signe sont si claires et si simples que toute explication de ma part ne servirait qu'à rendre confuse leur véritable portée. Elles s'adressent directement au coeur, sans ambages. A l'homme du type commun n'ayant pas encore une conscience spirituelle développée, la Parole retentit à maintes et maintes reprises au cours des siècles : Et la Parole dit : "Que le choix soit fait." La réponse revient à un moment donné comme conséquence du processus évolutif et elle émane de l'âme : "Je choisis la voie qui conduit entre les deux grandes lignes de force."

Vous êtes ici : Accueil ASTROLOGIE ESOTHERIQUE LIBRA. LA BALANCE