N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

LEO – LE LION

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

LEO – LE LION

Attendu que nous entrons dans l'Age du Verseau dans lequel l'esprit du Verseau sera mis en évidence dans son universalité et sa fonction de "distribution générale", il est inévitable qu'un point de crise soit atteint. Le véritable type du Lion doit réagir d'une façon nouvelle et unique à l'opportunité offerte, et lorsque je dis type, je me réfère aux êtres dont le soleil est dans le Lion ou qui ont le Lion à l'Ascendant. La raison de ceci réside dans le fait que le Lion est le pôle opposé du Verseau et que l'échange et le jeu des énergies entre ces deux sont beaucoup plus puissants qu'à aucune autre époque de l'histoire de la race. Ceci est un fait que vous n'êtes pas en mesure de vérifier, mais que je considère comme établi. C'est en raison de ce fait que surgissent, à notre époque, les dictateurs dans différentes nations, c'est pour ce même motif que dans le cycle présent (antichambre de la Nouvelle Ere) vous avez cette attitude prononcée assumée par ces dictateurs attitude souvent ignorée mais qui a sa réelle valeur pour la race. C'est une attitude qui conduit à une synthèse de la vie nationale, de ses buts et intentions. Un exemple typique de cette attitude est celle d'Hitler. Quelle que soit notre opinion à son sujet, il n'y a pas de doute qu'il a unifié, qu'il a fusionné les divers éléments de la race germanique. Cette activité est aquarienne de nature, mais dans son aspect le plus indésirable et le plus bas. Elle est aussi de la nature du Lion, car les êtres qui sont capables d'obtenir ces résultats sont nécessairement conscients d'eux-mêmes avec intensité. C'est là la caractéristique majeure de la personne du Lion. Quelle part le Lion peut-il jouer dans l'horoscope personnel d'Hitler je ne le sais pas, car je n'ai pas fait de recherches à ce sujet, mais il joue un rôle éminent dans l'horoscope de son âme.

Je voudrais suggérer aux astrologues modernes de faire les horoscopes des personnages qui dominent la scène mondiale en ce moment, en utilisant les planètes que je vous ai indiquées comme régents ésotériques ; toutes les personnes avancées et celles qui jouent un rôle important sont ou s'approchent du Sentier du disciple, et c'est pourquoi l'influence des planètes ésotériques devient de plus en plus puissante ; si vous suivez ce conseil, vous apprendrez beaucoup et vous serez éclairés. La tendance à la fusion, au mélange, et la contrepartie spirituelle de l'unité fusionnée, sont plus fortes aujourd'hui que précédemment ; les types capables de le réaliser exotériquement doivent avoir le Lion quelque part dominant dans leur horoscope ou le soleil dominant quelque maison importante. Si les horoscopes ainsi établis n'en établissent pas la preuve, c'est parce que l'heure exacte, le moment, le jour de la naissance n'ont pas été retracés avec certitude.

Ce signe du Lion est le cinquième signe du zodiaque qui indique qu'il est une partie du nombre mystérieux, le dix – nombre de la perfection, perfection relative avant d'entrer dans un nouveau cycle de progrès. Ce signe relie par conséquent le Lion au Capricorne, dixième signe du zodiaque, car c'est le processus de l'initiation qui fait de la personne consciente de soi un individu conscient du groupe. Je choisis ces mots avec soin et précaution. Sur la roue inversée, le Lion est le huitième signe, celui du Christ et de la Réalité immanente. C'est pourquoi il marque de cette manière un nouveau cycle.

Lorsque la conscience de soi est née (comme c'est le cas au moment de l'individualisation) un nouveau cycle commence. C'est la signification numérique qui relie le Lion au Scorpion (huitième signe du zodiaque), d'une manière effective, et c'est pourquoi vous avez le triangle Lion-Scorpion-Capricorne, associé à l'humanité et indiquant trois points importants de crise dans la carrière de l'homme :

1. Conscience de soi ou éveil sur le plan humain. Unité – Lion.

2. Conscience des dualités opposées luttant entre elles. Etat de disciple – Scorpion.

3. Conscience de groupe, l'initié. Unité – Capricorne.

Ce signe est un signe de feu et c'est particulièrement le cas à l'heure actuelle. Les Fils du Mental, les Fils de Dieu conscients d'eux-mêmes sont avant toute autre chose des Fils du Feu, car notre "Dieu est un Feu consumant".

Il y a en eux cette qualité particulière qui brûle et détruit ainsi tout ce qui fait obstacle à leur expression divine essentielle. Je voudrais que vous gardiez à l'esprit la nature purificatrice du feu. Il y a deux éléments dans la nature qui, dans la conscience publique, sont étroitement liés à l'idée de purification, l'un est l'EAU, l'autre le FEU. C'est en rapport avec ce signe que les signes d'eau, Cancer – Scorpion – Poissons sont intéressants et que les signes de feu, Bélier – Lion – Sagittaire, sont eux aussi dignes d'être étudiés. Esotériquement le feu  complète et achève toujours ce que l'eau avait commencé.

Dans le Cancer, les eaux purificatrices de l'expérience commencent leur oeuvre bienfaisante. Cette opération débute sur la Croix Cardinale parce que  cette Croix ne se rapporte qu'à des ensembles, et par conséquent à l'expérience de masse.

 Dans le  Scorpion, les eaux purificatrices des épreuves sont mises en oeuvre. Ceci intervient sur la Croix Fixe, et leur effet est extrêmement rigoureux.

Dans les  Poissons, les eaux purificatrices interviennent dans la vie quotidienne et dans le processus de l'incarnation. Elle, agissent sur le "Poisson nageant dans les eaux de la matière et trouvant là sa nourriture".

Ceci prend place sur la Croix Mutable de l'existence et de l'expérience matérielle ordinaire. Ainsi, l'influence des trois Croix est amenée à faire pression sur le Fils de Dieu incarné, sur la roue de la vie ordinaire et dans l'ordre habituel. Sur la roue inversée le feu se substitue à l'eau, brûle toutes les scories. La purification de la nature tout entière est ainsi achevée graduellement ; l'homme devient sensible aux influences qui sont appelées à agir sur lui lorsque la triplicité de feu joue son rôle et que l'influence du Bélier- Lion-Sagittaire commence à le réorienter vers l'universalité, vers la conscience de soi et vers une attitude dirigée. Lorsque nous approfondirons notre étude, la signification de cette affirmation apparaîtra de plus en plus. Je fais allusion à des aspects d'importance spirituelle et ésotérique, parce que ce signe du Lion est un élément de domination capitale dans la vie de l'aspirant. Il doit se connaître lui-même par un réel éveil du soi avant qu'il puisse connaître l'esprit divin qui est son Soi véritable et par-là, connaître aussi ses frères.

Le Lion fait partie du Sphinx, et je n'ai pas besoin de m'étendre là-dessus car j'ai touché ce point ailleurs. C'est un grand mystère. La vierge et le Lion réunis représentent l'homme intégral, le Dieu-homme aussi bien que l'espritmatière.

Il est important de garder cela présent à l'esprit, car lorsque la nature du monde sera révélée, le mystère du Sphinx cessera d'exister.

Les mots-clé de ce signe sont bien connus. Ils font retentir la note de l'individualité et de l'authentique conscience de soi. Beaucoup de personnes sont convaincues qu'elles sont conscientes d'elles-mêmes, alors qu'elles ne sont mues que par le désir et orientées vers la satisfaction de ce désir, ou lorsqu'elle  se reconnaissent elles-mêmes comme le centre dramatique de leur univers.

Cependant la seule personne véritablement consciente de soi, c'est l'homme qui est conscient du but, qui sait ce qu'est une vie réellement autonome, un plan de vie et un programme précis et développés. Lorsque ces éléments sont présents, on peut en déduire qu'il y a réellement perception mentale et commencement d'intégration. N'être mû que par l'émotion et stimulé que par le désir n'est nullement une indication d'une authentique conscience de soi. Chez l'homme non développé, cette tendance est beaucoup plus instinctive que le véritable éveil de soi. Chez l'homme conscient de soi véritablement développé, il n'y a pas seulement le sens de direction, la perception du but et la prise de conscience du plan, mais aussi la conscience d'être un agent actif du plan. Réfléchissez à cela.

Il existe encore deux mots-clé subsidiaires, mais puissants, chez le sujet du  Lion, et sur lesquels je dois m'arrêter ici afin que la nature des influences exercées par le Lion soit clairement perçue. Ces mots-clé sont la Volontéd'illuminer, qui constitue le stimulus poussant à la connaissance de soi, à la perception de soi et au positivisme intellectuel, et aussi la Volonté-de-dominer et de gouverner, qui est le facteur si dominant dans ce signe, une puissance si subtile pour le type du Lion. C'est la Volonté-de-gouverner qui conduit une personne née dans ce signe à atteindre à un moment donné la maîtrise d'elle même, et (cela aussi bien pour un bon motif que pour un motif égoïste) ; c'est aussi la même tendance qui la conduit finalement à dominer, par la personnalité régie par le Lion, des groupements petits ou grands. Ceci, à un stade avancé, est une expression de la fusion de l'énergie du Lion avec la puissance aquarienne. Elle est inévitable à la longue aussi bien pour les hommes que pour les races ; car c'est à tout cela que prépare l'expérience dans le Lion. La Volonté d'illuminer est la force qui pousse les êtres du Lion à expérimenter et à acquérir la connaissance. C'est cette même volonté qui les relie au Taureau, lequel "porte le précieux joyau qui donne la lumière sur le front". Dans la relation entre Taureau – Lion – Verseau, vous avez un important triangle zodiacal lourd de signification en ce qui concerne l'homme et plus particulièrement la quatrième Hiérarchie, la Hiérarchie humaine. C'est pourquoi vous avez :

1. Le Taureau – le stimulus poussant à l'expérience afin d'acquérir la connaissance.

2. Le Lion – l'expression du stade expérimental afin de justifier la connaissance.

3. Le Verseau – l'usage de l'expérience afin de faire de la connaissance acquise un facteur de service.

Ce triangle exprime la vie de l'humanité et démontre finalement la perfection ou consommation de la voie humaine. Un autre triangle est d'une nature quelque peu semblable à savoir Lion-vierge-Poissons, mais il est à l'origine d'une expression de conscience encore plus subtile.

1. Lion – l'homme conscient de soi. Personnalité. Unité d'ordre inférieur.

2. Vierge – la vie christique latente ou principe christique.

3. Poissons – l'âme consciente du groupe. Le Sauveur du monde. Unité.

Vous remarquerez que l'accent est toujours mis sur la conscience et son développement progressif, et non pas sur la forme ou l'agrégat des formes qui voilent l'entité consciente de quelque nature que ce soit et de l'être quel que soit son niveau. De même que le  Traité du Feu Cosmique avait pour but de donner la clé psychologique de  La Doctrine Secrète et d'interpréter la conscience sousjacente qu'expriment les êtres considérés dans  La Doctrine Secrète, de même, dans  le Traité des Sept Rayons, je poursuis la même idée et, en même temps, je cherche à communiquer la clé nécessaire à la psychologie exotérique moderne et aussi à donner quelques indications concernant la clé astrologique de  La Doctrine Secrète à laquelle se réfère H.P.B. Les entités dont elle traite dans ce chef-d'oeuvre de vérités ésotériques sont révélées ici comme influences cosmiques, solaires et planétaires évoquant en réponse à l'énergie qu'elles déversent ou à leur activité vibratoire un éveil de la conscience dans la forme afin que celle-ci s'aligne ou soit étroitement reliée à leur propre conscience. Toutes les formes de révélation semblent émerger dans la conscience de la race sous la forme la plus matérielle et la plus basse, parce que la clé du progrès est que la "connaissance s'élève vers la Sagesse". C'est pourquoi la psychologie exotérique et l'astrologie ésotérique doivent précéder la révélation de leur signification ; la nature de la forme devait être rendue évidente et l'homme habitué à elle avant que  la signification derrière la forme puisse être révélée.

Vous pourriez demander quelle est la raison de ce mode de procéder. Je puis vous en donner une parmi beaucoup d'autres, qui avec un peu de réflexion intuitive, pourrait vous convaincre. La compréhension et les pouvoirs de raisonnement de l'âme sont complets et développés. Mais les âmes, orientées vers l'incarnation et la volonté-de-sacrifice n'ont pas, pour le moment à leurs dispositions les formes nécessaires dans les trois mondes capables d'exprimer la connaissance que l'âme possède sur son propre plan et selon sa propre échelle des valeurs. Si la signification intérieure des formes symboliques extérieures d'existence était enregistrée par une forme non préparée (l'instrument de réponse de l'âme dans les trois mondes) et, dans le cas de l'homme impliquant un système nerveux non développé et non préparé, un système glandulaire et un cerveau également non préparés la destruction de la forme par l'énergie de l'âme surviendrait naturellement et l'éclatement de l'expression extérieure en résulterait. C'est ici que la raison d'être et le but du facteur temps peuvent être notés et employés intelligemment, parce qu'ils impliquent un développement du sens ésotérique parfaitement défini. Il y a d'autres raisons, mais celle-ci suffira. C'est pourquoi dans le processus évolutif, il y a d'abord la forme graduellement préparée, ajustée, alignée et orientée pendant de nombreux siècles ; derrière cette forme active, au fur et à mesure qu'elle s'améliore d'une manière incessante et qu'elle devient plus responsive au milieu et au contact, la conscience s'éveille lentement. Celle-ci, c'est l'âme pensante, intuitive et aimante qui renforce son emprise sur l'appareil de réponse, saisit chaque occasion possible de tout progrès accompli par la forme, et emploie chaque influence pour le perfectionnement du grand oeuvre qui est accompli sous la loi du Sacrifice.

C'est pour cette raison que je n'ai pas essayé, dans ce Traité, de prouver scientifiquement et au sens exotérique moderne la réponse aux facteurs psychologiques intérieurs et aux influences astrologiques ésotériques. Ces facteurs et ces réponses peuvent être aisément démontrés et rendus instantanément évidents sitôt que la science moderne accepte les prémices occultes, même si elle ne le fait qu'à titre expérimental et comme hypothèse de travail. Je me suis limité aux thèmes du développement de la conscience, de la raison d'être et de la signification de la réponse de l'entité consciente aux nombreuses influences et aux impacts vibratoires auxquels elle est soumise en raison du fait qu'elle est elle-même une partie intégrante d'autres et plus grandes vies. Réfléchissez à cela. C'est là une fréquente injonction de ma part, parce que l'action de la réflexion est un puissant moyen de révélation. J'ai essayé de soumettre à votre attention les idées qui précédent parce que le signe que nous étudions en ce moment est l'un de ceux dans lequel le thème de la conscience de soi s'offre grand ouvert au chercheur.

La conscience de masse dans le Cancer, fait place à la conscience individuelle dans le Lion. Hors de la masse ou du troupeau émerge l'unité se suffisant à elle-même qui devient de plus en plus consciente de son unité, de sa solitude et du "centre" de son petit univers. Cette attitude continue à se développer, à acquérir de l'importance, à devenir dynamique (j'emploie ces mots intentionnellement) et elle conduit à la conscience égocentrique prononcée de l'homme égoïste, intelligent et à l'étalage ambitieux de la puissance égoïste de l'homme qui désire se faire une place et acquérir une position.

Mais finalement le temps arrive où la nature de la Croix Fixe commence à poindre dans la conscience de l'homme et l'influence du Verseau (pôle opposé au Lion) commence à contrebalancer celle du Lion. C'est alors qu'intervient le glissement graduel du foyer de l'attention de "celui qui demeure isolé" au groupe environnant, et un glissement tout aussi important de la sphère d'intérêt purement égoïste à celle des besoins du groupe. Ceci exprime d'une manière concise l'objectif atteint par l'homme sur la Croix Fixe ; l'effet de cette Croix est d'apporter la lumière et la libération. On peut le voir clairement si l'on met en contraste les énergies des quatre bras de la Croix telles qu'elles sont mises en évidence par l'homme aussi bien avant qu'après la longue et sévère expérience sur la Croix.

1. Le Taureau. Le Taureau du désir. La lumière de l'aspiration et de la connaissance.

2. Le Lion. Le Lion de l'affirmation de soi. La lumière de l'âme.

3. Le Scorpion. L'agent de réception. La lumière de la libération.

4. Le Verseau. Le Calice du service du soi. La lumière du monde.

La Croix Fixe est la Croix de la lumière. Et jouant constamment sur cette Croix, et émanant du Lion, nous avons les "feux de Dieu" cosmique, solaire et planétaire agents de la purification, de l'intensification de la lumière et de la révélation apportée à un moment donné à l'homme purifié qui se tient dans la lumière. Du Bélier vient le feu cosmique ; du Sagittaire vient le feu planétaire ; et du Lion vient le feu solaire ; chacun de ces feux "ouvre le chemin brûlant", en vue de l'expression des trois aspects divins : esprit (Bélier), âme (Lion) et corps (Sagittaire). Telle est la base scientifique du Yoga du Feu, appliqué par l'homme pleinement conscient de soi à la réflexion des trois aspects divins dans les trois mondes ; ceux-ci sont les trois modes de l'expression divine dans les trois mondes. Telle est la signification du fait que l'on découvrira que, devant la Porte de l'Initiation, se trouve le "sol brûlant" que tous les disciples et tous les initiés doivent fouler. Le sujet du Lion foule ce sol brûlant volontairement et en s'effaçant. Lorsqu'il "atteint la pleine conscience de soi et l'intégration mentale, et lorsqu'il a réalisé la pleine efficience de la personnalité, il foule ce sol sans être ébranlé par la souffrance.

Un instant de réflexion seulement vous fera comprendre pourquoi le soleil est le régent des trois conditions ou états du Lion exotérique, ésotérique et hiérarchique C'est une déduction correcte de penser que le but de ce système solaire est le développement de la conscience ; si tel est le but pour l'être conscient de soi, strictement humain, alors le Soleil doit évidemment être le régent, car il est la source de la conscience physique (exotérique), symbolisant la personnalité, de l'éveil de l'âme (ésotérique), et de la vie spirituelle (hiérarchique). Je réitère ici la nécessité de reconnaître la stimulation de la conscience comme le véritable objectif de toutes les influences astrologiques, parce que le thème saillant du Lion, est l'activité de l'unité consciente de soi en rapport avec son milieu environnant et le développement d'une réponse sensible aux impacts extérieurs par celui qui demeure comme le Soleil demeure – au centre de son petit univers. L'histoire tout entière et la fonction du Lion et ses influences peuvent être résumées dans le mot " sensibilité" et cette sensibilité peut être étudiée dans quatre stades :

1. La sensibilité à l'égard des impacts conditionnants, provenant du milieu environnant, c'est-à-dire aux impacts du monde de l'évolution humaine, les trois instruments de réponse de l'âme.

2. La sensibilité à l'égard de la volonté, du désir et des volitions de la personnalité, de l'homme conscient de soi qui s'est intégré, le soi inférieur.

3. La sensibilité à l'égard de l'âme en tant que facteur conditionnant en lieu et place de la sensibilité à l'égard du monde environnant agissant comme facteur conditionnant.

4. La sensibilité spirituelle de l'Homme-Dieu (l'âme et la personnalité fusionnées) à l'égard du milieu environnant. A ce stade de développement, l'homme libéré n'est pas conditionné par son milieu, mais il entreprend la tâche ardue de conditionner ce milieu en rapport avec le plan divin, avec l'intention divine, et, en même temps, de cultiver la sensibilité vis-à-vis des impacts supérieurs provenant des mondes qui conduisent au but final.

Je désire que vous ayez cette sensibilité spirituelle innée cette sensibilité matérielle extérieure soigneusement présentes à l'esprit, si vous désirez véritablement comprendre toute l'influence du Lion sur les êtres humains et plus particulièrement sur la personne née dans ce signe ou qui a ce signe à l'ascendant, aussi bien que ses influences sur la planète. A travers tout l'univers, c'est l'âme qui est le thème sensible et conscient du Plan divin, l'âme en tant qu'Anima mundi, ou âme du monde, animant toutes les formes de vie audessous du règne animal ; l'âme en tant qu'âme animale et l'extension de celleci au corps de tous les animaux, y compris le corps physique humain. L'âme en tant qu'âme humaine, expansion ultérieure du même facteur sensible, mais augmentée et stimulée par le principe de l'éveil du soi ou sensibilité personnelle focalisée dans toutes les expressions de l'âme sub-humaine, et en outre l'éveil (conscient ou inconscient) de l'âme immortelle ou divine ; et l'âme en tant qu'égo ou âme spirituelle sur son propre plan, source de la conscience en ce qui concerne les trois mondes de l'évolution, et but de tous les processus évolutifs actuels.

Les trois aspects du Soleil (tels qu'ils sont traités dans  La Doctrine Secrète) acquièrent de l'importance ici, parce que les influences qui s'épanchent à travers eux, et d'eux, ont pour effet d'amener au premier plan la totalité de la conscience du monde, subjective et latente, et produisant ainsi à un moment donné (au moment de la révélation et de la libération finale) l'expression complète de la conscience de la divinité. On peut l'appeler sensibilité divine, mental universel, plan ou but divin. Les mots sont insuffisants pour exprimer ce que le plus élevé des initiés ne connaît qu'à peine.

Ces trois aspects du Soleil sont les facteurs qui provoquent la naissance ou l'émergence de la conscience et permettent d'atteindre le but ultime ; ils rendent possibles toutes les formes de conscience parce que celles-ci sont en germe ou enracinées dans le Soleil (symboliquement), et sont un aspect inhérent du grand Tout.

1. Le Soleil physique – l'anima mundi ; l'âme animale. Multiplicité.

2. Le coeur du Soleil – l'âme humaine et l'égo divin. Dualité.

3. Le Soleil spirituel central – la conscience divine. La volonté du tout.

La connaissance de Dieu. Unité.

Comme il vous l'a été dit, le Soleil voile certaines planètes cachées et, dans le cas du Lion, les deux planètes au travers desquelles le Soleil centralise ses énergies ou influences (comme une lentille), sont Neptune et Uranus. Le "coeur du Soleil" emploie Neptune comme son agent, tandis que le Soleil spirituel central déverse ses influences par Uranus. L'activité d'Uranus n'est cependant enregistrée qu'à un degré très avancé de développement sur le sentier ; il est semblable au point de développement de la conscience où, par un acte de volonté, l'homme conscient et illuminé (centré dans le centre supérieur de la tête) éveille le centre au bas de l'épine dorsale et fait monter le feu de kundalini. En généralisant et  par conséquent en manquant quelque peu de précision, on pourrait dire que ce processus est observé sur les trois Croix :

1. Sur la Croix Mutable, c'est le Soleil physique et ses influences qui affectent l'homme, stimulent les cellules du corps et soutiennent sa nature de la forme, influençant les centres qui sont au-dessous du diaphragme.

2. Sur la Croix Fixe, c'est le "coeur du Soleil" qui devient actif et qui déverse ses énergies sur l'homme par Neptune. Celles-ci stimulent et affectent le centre du coeur, celui de la gorge et le centre ajna.

3. Sur la Croix Cardinale, c'est le Soleil spirituel central qui est mis en jeu ; Uranus devient alors l'agent de distribution et le centre de la tête devient, dans le corps de l'initié, le centre d'où vient la direction et la maîtrise.

En connexion avec la Croix Mutable, les rayons du Soleil (qui se combinent avec les énergies inférieures du Soleil ternaire) se déversent eux mêmes sous une forme ternaire dans et à travers l'homme, via Jupiter. Jupiter est l'agent du second rayon que le Soleil exprime cosmiquement et systèmiquement.

D'où la triple relation du Soleil avec le Lion qui est unique dans notre système solaire, et d'où l'importance du triangle qui domine l'homme né dans le Lion – le Soleil, Uranus et Neptune. L'énergie du Lion est focalisée par le Soleil et distribuée à notre planète, via le Soleil et les deux planètes qu'il voile.

Neptune, étant le signe du Dieu des eaux, est relié au sixième rayon qui gouverne le plan astral ou émotionnel du désir. Lorsque Neptune est ainsi actif chez le sujet avancé du Lion, l'émotion-desir a été transmuée en amourinspiration et consacrée et orientée vers l'âme ; la nature émotionnelle ou sensible tout entière répond aux énergies provenant du "coeur du Soleil", et, lorsque c'est le cas, cela indique que le disciple est prêt pour la deuxième initiation. Cette orientation est amenée par ce qui est appelé "la sublimation de l'influence de la Lune" qui est, symboliquement comme vous le savez, la mère de l'aspect forme et qui réfléchit le Soleil ou l'aspect Père. La déclaration qui précède est extrêmement occulte dans sa portée.

Esotériquement, vous avez l'émergence d'un triangle de forces intéressant qui affecte le sujet du Lion : le Soleil, la Lune et Neptune. Ceux-ci sont une expression des rayons 2, 4, 6, et lorsque ces trois rayons sont dominants dans leur activité, vous avez l'établissement de l'alignement et de l'attitude intérieurs qui forcent l'ouverture de la Porte donnant accès au Saint Lieu." J'emploie ici ces phrases anciennes parce qu'elles expriment d'une manière concise ce qui nécessiterait de nombreuses pages d'éclaircissement et parce qu'elles ont en elles la note ésotérique stimulante qui éveille, chez le disciple, le pouvoir de la pensée abstraite.

En rapport avec l'horoscope du sujet du Lion, et avec le thème de l'initiation, je voudrais souligner que, lorsque le Soleil, la Lune (voilant une planète) et Saturne sont tous réunis dans une certaine maison dans l'horoscope, vous avez ce qui est appelé le "signe" de l'homme qui prend une initiation. Le Lion étant le cinquième signe du zodiaque, en comptant du Bélier via le Taureau et aussi le huitième signe, comptant du Bélier via les Poissons, est en rapport étroit avec Mercure par l'affinité numérique appelée ésotériquement "le Messager de la Huitième Porte". Mercure était actif au moment de l'individualisation lorsque la "huitième porte" fut ouverte et qu'une initiation majeure de notre Logos planétaire intervint, amorçant dans le règne humain le processus de l'individualisation.

A un autre point de vue, et comme on pouvait s'y attendre, le Lion est relié au Scorpion dont les nombres sur la roue zodiacale sont les mêmes que ceux du Lion, ceux-ci étant 5 et 8. Vous avez par conséquent la formation du triangle auquel je me suis référé antérieurement : Lion-Scorpion, conduisant à l'initiation dans le Capricorne.

Pendant que nous traitons ce sujet, il est bon d'aborder ici un autre point.

Le mois d'août qui est gouverné par le Lion, est le mois de la constellation du Chien, ou de Sirius, ce qui met Sirius en étroit rapport avec le Lion. Au sens cosmique, le Lion, indépendamment de notre système solaire, est régi par Sirius. Sirius est la résidence de la plus grande Loge à laquelle est admis l'homme quand il passe la cinquième initiation, et qu'il est introduit dans celleci comme humble disciple. Plus tard, lorsque la nouvelle religion mondiale sera fondée et pratiquée, nous apprendrons que la fête mensuelle majeure du mois d'août, célébrée au moment de la pleine Lune, sera consacrée à la tâche d'établir le contact, via la Hiérarchie, avec la force de Sirius. Chacun des mois de l'année sera ultérieurement consacré et ce en vertu d'une connaissance astrologique et astronomique précise à telle constellation qui gouverne un mois particulier, tout comme Sirius gouverne le Lion. Je traiterai plus en détail de cela dans les notes que j'écrirai au sujet des nouvelles formes d' "Approche" de la réalité spirituelle.

Mercure revient ici, une fois encore, faire l'objet de notre discussion ; vous avez ainsi la formation d'un quaternaire ésotérique affectant puissamment le quaternaire majeur de l'homme : esprit, âme, mental et cerveau. Cette énergie provoque un éveil intérieur et un jeu de rapports qui préparent l'aspirant à l'initiation. Ce quaternaire supérieur est Sirius-Lion-Mercure-Saturne. Vous avez par conséquent :

Sirius Lion Mercure Saturne

Esprit Ame Mental Cerveau

Vie Qualité Illumination Apparence

Inhalation Intermède Exhalation Intermède

Le tableau ci-dessus vous donne la clé de la réalité fondamentale et de la nécessité de la méditation telle qu'elle est pratiquée par le disciple et l'initié.

Ceci peut ne pas être évident pour vous à première vue, et je ne m'étendrai probablement pas sur ces suggestions ; cependant, le fait de diriger la réflexion du mental illuminé sur cette clé pourra vous en apporter en son temps une perception plus claire. L'influence de Sirius n'est ressentie consciemment qu'après la troisième initiation, lorsque la nature véritable de l'aspect esprit commence à poindre dans la perception intuitive et libérée de l'initié. Pour l'initié avancé dans le signe du Lion, et après la troisième initiation, Sirius devient un facteur majeur dans sa vie. L'initié commence à répondre à la vibration de Sirius qui maintenant gouverne le Soleil et la Lune, et domine ces deux planètes. Que sont devenus le Soleil et la Lune pour lui ? Pas autre chose que des planètes qui doivent être gouvernées. Ceci est un grand mystère et je ne fais que souligner ce fait. Sirius, le Lion, le Soleil, la Lune et Mercure sont maintenant les influences avec lesquelles l'initié doit compter. Les influences de Sirius, au nombre de trois, sont focalisées en Regulus, qui est, comme vous le savez, une étoile de première grandeur fréquemment appelée le "coeur du Lion". Il y a plus de véritable occultisme caché dans les noms donnés aux diverses étoiles par les astronomes à travers les siècles, qu'on ne l'a réalisé jusqu'à présent, et vous en avez un exemple ici. *Il sera évident pour vous après un peu de réflexion que le Soleil, voilant Neptune, produit un puissant effet sur la personnalité, symbolisée ici pour nous par le corps astral, tandis qu'Uranus aussi voilé par le Soleil symbolise l'effet de l'âme sur la personnalité. D'où l'activité du septième rayon qui, à un certain point de vue, est l'aspect le plus bas du premier rayon. Vous avez donc :

1. L'éveil de la personnalité à la domination et au contact de l'âme, suivi à un moment donné par l'expression réelle, dans les trois mondes, de la volonté, du désir et de l'intention de l'âme.

2. L'éveil du septième centre, centre qui se trouve à la base de l'épine dorsale, par l'âme oeuvrant à travers le premier centre de la tête et produisant comme résultat la montée du feu kundalinien. Ceci à son tour provoque la fusion avec les forces supérieures. Les trois centres majeurs du corps sont alors : La Tête Le Coeur La base de l'épine dorsale Soleil spirituel central Le Coeur du Soleil Le Soleil physique Sirius Mercure Saturne Le Soleil Uranus Neptune Attendu que l'alignement ci-dessus correspond à un très haut degré d'initiation, il ne sera pas possible de saisir tout ce qu'il implique, mais il suffira pour faire apparaître le thème sous-jacent et le but du grand oeuvre.

Plusieurs triangles majeurs de force étalent actifs lorsque l'individualisation eut lieu et que les "Lions, les divines flammes rouxorangées" vinrent à l'existence ; c'est ainsi que l'humanité arriva sur la planète.

Je voudrais traiter ici brièvement d'un triangle : Le Soleil (deuxième rayon), Jupiter (deuxième rayon) et Vénus (cinquième rayon).

Il sera évident pour vous que nous avons ici une autre sphère d'influence d'importance majeure gouvernée par le Lion. C'est un triangle auquel H.P.B. se réfère dans la  Doctrine Secrète, et dont elle essaya d'expliquer l'influence.

L'influence de ce triangle fut si importante que son effet sur la Lune fut de la priver de sa vie en extrayant toutes les "semences de vie", détruisant ainsi son influence, parce qu'elle était indésirable en ce qui concerne l'humanité.

Par Uranus, le Lion est relié à trois signes du zodiaque : le Bélier, la Balance et le Verseau ; ces trois constellations, avec le Lion, forment ce qui a été appelé "le quaternaire subjectif de l'âme réincarnante", parce que ces quatre constellations sont reliées aux atomes permanents qui persistent de vie en vie et qui forment durant le cycle de réincarnation les dépôts des expériences subies pendant la vie dans les trois mondes.

1.

Le Bélier est relié à l'intention de l'âme, dont l'activité vibratoire, sous l'impulsion de la Monade, initie les périodes involutives successives qui sont à l'origine de la manifestation sur le plan physique.

2.

La Balance est reliée à l'unité mentale, et ainsi que nous l'avons vu en étudiant le signe de la Balance, produit finalement un équilibre entre les paires d'opposés. Ceci est amené et se réalise sur le plan astral.

C'est le fait d'atteindre le point d'équilibre qui provoque l'inversion du mode de circulation autour de la roue zodiacale, et cela intervient lorsque l'intégration est réalisée et que l'homme est centré sur le plan mental. Il peut alors, par le juste emploi du mental, discerner entre les paires d'opposés, trouver le Sentier, étroit comme une lame de rasoir, qui passe entre eux et garder ainsi son équilibre sur le sentier.

3.

Le Lion est relié à l'atome astral permanent, pour la raison que le désir ou la capacité d'aller de l'avant et d'atteindre occultement ce qui est désiré, est la base de tout sens d'éveil, ou de responsivité et la cause, à l'arrière plan,  du progrès ou mouvement évolutif progressif ; c'est la note fondamentale de l'homme qui a atteint, en vérité, l'attitude de l'être centré en lui-même et qui fait de lui un individu. Plus tard lorsque la responsivité croît et que le monde des petites affaires est converti en celui des valeurs toujours plus grandes et de la réalité, les désirs se muent en aspiration et finalement en volonté spirituelle, en objectifs et en desseins spirituels.

4.

Le Verseau est à un moment donné relié à l'atome physique permanent qui se trouve, comme vous le savez, sur le plan  éthérique. C'est la trame individuelle qui constitue l'instrument des rapports avec le tout.

La conscience universelle du Verseau devient capable de s'exprimer dans la mesure où le corps éthérique individuel est en rapport conscient avec le corps éthérique de l'humanité, du système solaire, et bien entendu, de la planète.

Je voudrais ici souligner que le terme "atome permanent" est essentiellement symbolique et que ce que nous appelons atome permanent n'est en réalité qu'une unité d'énergie dans la sphère d'influence du rayon de l'âme qui peut en tout temps le "cueillir". Dans ces atomes, les souvenirs passés du soi personnel sont emmagasinés ; ce sont des "cellules mémorisantes" et les dépositaires de l'expérience du passé, de qualités acquises et de la note particulière du corps dont ils sont les noyaux. Ils sont de nature matérielle, et ne sont reliés qu'à l'aspect forme ; ils sont doués de la qualité de conscience dans la mesure même ou l'âme a réussi à la développer dans les trois mondes.

Tout ce sujet est des plus obscurs et ne sera compris correctement avec le symbolisme qu'il implique que lorsque la clairvoyance sera devenue un attribut normal de l'homme ordinaire. Alors le foyer de la substance (son centre galvanisant) dans une forme quelle qu'elle soit pourra être perçu. Je ne recommande pas ici beaucoup de réflexions sur ce sujet, car il est excessivement difficile ; c'est une science très avancée qui incorpore en elle le mystère du premier système solaire avec son passé, les "cellules mémorisantes" apportant ici encore leur contribution.

C'est par les atomes permanents que les forces du matérialisme peuvent travailler ; de son côté, la Grande Loge Blanche travaille par les sept centres.

Le Bélier amorce cette évolution ; il est "l'initiateur du processus qui aboutit au progrès" à la fin de l'âge (ici il s'agit de la septième initiation ou initiation finale), l'Initiateur aux Mystères travaillera conformément aux instructions et avec les énergies émanant du Seigneur de la constellation du Bélier. En dernière analyse et ésotériquement, le feu est le grand libérateur, et le Bélier est le signe du feu principal qui finalement "unira le commencement à la fin, fusionnera les opposés et dispersera à la fois le temps et l'espace". A l'heure actuelle, l'Initiateur aux Mystères agit sous l'inspiration et avec les énergies émanant du Capricorne signe de terre par ce que l'humanité est encore liée à la terre. Les forces mises en jeu par l'initiation produisent leurs effets majeurs sur le plan physique, parce que c'est là que l'initié doit prouver et démontrer sa libération, sa divinité et sa compréhension.

En raison de sa position sur la Croix Fixe, le Lion tombe sous l'influence directe ou indirecte de six planètes : le Soleil, Neptune, Uranus, Jupiter, Vénus, Mars. Toutes ces planètes s'expriment puissamment dans ce signe, permettant ainsi d'atteindre un degré déterminé de révélation et produisant, grâce à leur activité conjuguée et à leur action réciproque, l'étoile à six pointes de l'humanité. Elles conditionnent la conscience de l'homme mais non les événements, excepté dans la mesure où sa conscience assume elle-même la domination à un certain niveau de son évolution. En étroit rapport avec la science de l'astrologie ésotérique, il y a d'autres sciences subsidiaires, telles que la science des Triangles à laquelle j'ai fait de fréquentes allusions ; il y a aussi la science des Rapports ou de l'Affinité, qui concerne les rapports entre les nombreux quaternaires qui peuvent être découverts dans les relations interplanétaires, la relation entre quatre constellations, et, en outre de nombreux quaternaires humains et divins. Il y a encore la science des Etoiles d'Energie telles que celles que j'ai notées ici, me référant à l'étoile à six pointes de l'humanité, et de cette science, le Sceau de Salomon est le symbole bien connu. Ces étoiles, triangles et carrés se trouvent dans tous les horoscopes, humains, planétaires, systémiques et cosmiques, et constituent l'archétype de vie de l'Etre examiné ; ils déterminent le moment de la manifestation et la nature des émanations et des influences.  Les carrés ou quaternaires se rapportent à l'expression matérielle ou de la forme. Les étoiles concernent les états de conscience, et les  triangles sont reliés à l'esprit et à la synthèse. Dans les archives des astrologues ésotéristes attachés à la Hiérarchie, les horoscopes des membres de la famille humaine qui ont atteint l'adeptat et au-delà sont conservés. Ils sont composés de carrés superposés, d'étoiles et de triangles, contenus dans la roue zodiacale et montés sur le symbole de la Croix Cardinale. Les carrés, ayant chacun à leurs quatre angles et pointes dans l'une ou l'autre des quatre constellations zodiacales, sont tracés en noir ; l'étoile à cinq pointes est peinte en jaune ou en une teinte dorée, et les cinq pointes sont en contact avec cinq d'entre les constellations de la Grande Roue. Les triangles sont en bleu et sont surmontés, à chaque pointe du triangle, d'un symbole ésotérique, représentant les constellations de la Grande Ourse, de Sirius et des Pléiades. Ces symboles ne peuvent pas être révélés ici, mais ils indiquent le degré de conscience spirituelle atteint et la responsivité de l'initié à ces influences cosmiques majeures. Un simple coup d'oeil à ces thèmes géométriques indiquera instantanément la position de l'initié, et également le but vers lequel il s'efforce. Ces horoscopes sont quadri-dimensionnels et ne sont pas des surfaces planes comme nos horoscopes. C'est là un élément d'information intéressant mais sans valeur, excepté dans la mesure où il indique une synthèse, la fusion  [16@306] de l'esprit, de l'âme et du corps, et le degré de développement. Il prouve aussi le fait que "Dieu géométrise" en ce qui concerne l'âme. Ces thèmes sont des plus intéressants.

Le rapport entre le Lion et le Cancer, par Neptune, a déjà été examiné cidessus ; il a un caractère évident pour vous si vous avez la moindre compréhension de l'aspect conscience de l'évolution. Il y a, avant toute chose, la conscience de masse, puis la conscience du soi isolé dramatique, et finalement de nouveau une conscience de groupe, qui associe en réalité les formes les plus élevées de conscience de groupe et de conscience individuelle au service du Plan. Réfléchissez à cette définition car elle stimulera votre entendement.

La signification particulière du Lion dans l'évolution générale de la conscience, et plus particulièrement dans celle de la famille humaine est déterminée par la maîtrise des deux planètes mystérieuses, Uranus et Neptune.

C'est pourquoi, dans l'homme qui est prêt pour l'initiation, vous avez une double domination, c'est-à-dire celle du Soleil lui-même et aussi du Soleil alors qu'il voile les influences de ces deux planètes, ou plutôt en tant qu'il sert de lentille à leur égard et les transmet avec intensité. Ce signe est à l'origine des développements suivants :

1. Le Soleil Pleine conscience de soi. Ceci par l'influence du Soleil physique et du "coeur du Soleil"  provoque l'éveil du rapport entre le Soi supérieur et le soi inférieur. L'homme devient conscient de sa dualité essentielle

2. Uranus – Conscience occulte, ou condition intelligente qui provoque la réunion et l'identification scientifique de deux facteurs, le Soi supérieur et le soi inférieur, par l'usage intelligent du mental.

3. Neptune – Conscience mystique, ou sensibilité innée qui conduit le plus sûrement à la vision supérieure, à la reconnaissance de l'interaction et du jeu mutuel entre les deux éléments de la dualité essentielle de l'homme durant le processus de la manifestation, et en sus activité du médiateur.

Vous avez par conséquent le Soi conscient intégré, fonctionnant en pleine possession de la connaissance occulte et également avec la perception mystique, lorsque les influences du Lion, focalisées par le Soleil, Uranus et Neptune, ont été appliquées et développées et poursuivies convenablement dans la vie du disciple avancé. C'est une des raisons pour lesquelles le Lion est un signe d'une importance si capitale, et pourquoi le sujet intelligent du Lion peut généralement atteindre son but, dès qu'il a perçu cet objectif avec précision. Ce signe a fréquemment été décrit comme le "champ de bataille des forces du matérialisme et des forces de la lumière". Au point de vue occulte, il est considéré comme un des signes les plus matériels pour autant que le désir égoïste pour la possession d'objectifs matériels soit présent de fait, et que l'action de l'esprit possessif puisse violemment dominer le sujet ; cependant, en même temps, la personne avancée du Lion peut remplir la fonction du "sacrifice spirituel inspiré". Dans ce cas, elle est sensible aux conditions du monde et libérée des désirs personnels.

Avant que l'individu puisse atteindre l'initiation, il doit être pleinement conscient de soi, mystiquement orienté et développé occultement. Il doit être conscient de lui-même, de ce qu'il est essentiellement – une âme impliquée dans la forme qui s'est elle-même développée et épanouie grâce à l'activité de l'âme ; il doit être un mystique développé, capable d'une vision pure, guidé par un motif spirituel et capable de percevoir l'utilité de sa propre sensibilité ; il doit aussi être un occultiste entraîné, polarisé mentalement et profondément conscient des réalités, des forces et des énergies de l'existence et par conséquent libre à l'égard des illusions et des déceptions habituelles qui colorent les réactions et la vie de l'homme ordinaire. Il est alors gouverné par le Soleil physique, mais aussi motivé par les énergies qui s'épanchent du "coeur du Soleil" via Neptune, et qui provoquent l'union totale, grâce aux forces qui l'atteignent, via Uranus.

Au-delà de ces deux planètes lointaines, il y a encore une autre planète non encore découverte, bien que la spéculation à son sujet soit vive, en raison de certains mouvements inexpliqués de la planète Neptune. C'est par cette planète que les forces, lorsqu'elles sont reliées au Lion et au Verseau, sont concentrées en un puissant courant d'énergie ; celles-ci se déversent dans notre vie planétaire durant le mois d'août et se répartissent et se distribuent via Uranus et Neptune. Vous avez, par conséquent :

LE LION ET LE VERSEAU

Le Soleil physique Le Coeur du Soleil

La planète non découverte

Uranus et Neptune

La Hiérarchie humaine

Le règne animal.

Soleil spirituel central.

Des thèmes illustrant les lignes cosmiques de forces "dirigées", telles que celles qui précèdent, peuvent être donnés pour toutes les énergies des constellations et pour toutes les forces planétaires, mais je ne choisis que celuici en ce moment, à cause de son importance majeure pour l'humanité ; les  autres thèmes pourraient induire en erreur, étant donné le degré actuel de compréhension intelligente de l'homme. Je voudrais ici attirer votre attention sur le fait que par ces planètes dirigeantes, les rayons suivants sont les facteurs de domination dans l'horoscope du sujet du Lion :

1. Le Soleil – 2ème rayon – amour-sagesse.

2. Uranus – 7ème rayon – organisation ou manifestation dirigée.

3. Neptune – 6ème rayon – orientation idéaliste. Dévotion à l'égard d'un objectif.

Dans le type perfectionné du Lion, l'âme-consciente de soi et aimante (2ème rayon) transporte son pouvoir d'expression directement de son propre plan jusqu'au plan de la manifestation extérieure, mais elle conserve en même temps sa domination intérieure (Uranus) et, de cette position d'achèvement, poursuit son épanouissement afin de faire de son objectif idéal Neptune un fait avéré de conscience, grâce à la sensibilité à l'égard des plus hautes vibrations et du service dirigé intelligemment en vue de la promotion du Plan. Réfléchissez à cette synthèse.

Lorsque Uranus domine, la personne du Lion est décidément l'observateur authentique, détaché du côté matériel de la vie, mais en usant comme il lui plaît. Sa conscience spirituelle est capable d'une grande expression et il peut être (comme cela a été souvent indiqué par les astrologues) à la fois un "chef" dynamique, électrisant, un pionnier dans de nouveaux champs de découverte et aussi le centre magnétique d'un groupe, que celui-ci soit petit comme une maison, ou vaste comme une nation. Il est alors polarisé au-dessus du diaphragme, car les aspects plus matériels et inférieurs de la vie n'ont pas de réel attrait pour lui ; il est alors profondément conscient de sa propre identité, et cela le porte à demeurer nettement dans un état d'éveil de soi, avec les pouvoirs d'abstraction qui en résultent. Il est instantanément conscient, dès qu'il est éveillé spirituellement, du motif de ses impulsions, et ceci le conduit à se donner une discipline autonome, chose précisément dont le sujet du Lion a le plus grand besoin, et qui doit toujours être imposée et appliquée par lui-même, car il ne souffre pas de mesures disciplinaires que les autres chercheraient à lui imposer.

Une discipline imposée par autrui sur la personne du Lion conduit invariablement à la révolte, à la rébellion et à l'expression de ce que précisément la discipline ainsi imposée se proposait de supprimer. La discipline imposée par lui-même le conduit à la perfection dont il est notoirement capable.

C'est cette habileté innée à se dominer soi-même qui fréquemment donne au sujet du Lion une attitude apparemment négative à l'égard de la vie ; inévitablement, il croit que sa destinée est déterminée et que tout ce qu'il a à faire est simplement d'être. Il refuse alors souvent de changer ou d'entreprendre une action, et, poussé trop loin, cela conduit à une vie futile que l'on n'était pas en droit d'attendre de lui. Le "Lion doit sortir de sa tanière" ; cette injonction est grandement nécessaire aux aspirants du Lion. Si cette injonction est suivie, elle conduira la conscience centrée sur elle-même du Lion  à la conscience décentralisée et altruiste du Verseau. Cette mise en pratique modifiera le service égoïste du Lion et le transformera en service de groupe propre à son pôle opposé, le Verseau. On pourrait ajouter ici, opportunément, que la prière ou l'aspiration exprimée de la personne authentique du Lion peut s'exprimer dans ces paroles du Christ, si bien connues de nous tous : "Père que Ta volonté  soit faite et non la mienne."

Je voudrais aussi attirer votre attention sur un autre fait intéressant en rapport avec ce signe. Aucune planète n'est en chute dans le Lion, et aucune planète n'est exaltée dans ce signe, tandis que le pouvoir aussi bien d'Uranus que celui de Saturne est quelque peu affligé, sauf dans le cas de l'initié qui répond puissamment à l'influence ésotérique d'Uranus. Le même enseignement fondamental nous est donné ici qui nous fut imparti lorsque nous avons appris que le Soleil était le régent du signe à la fois exotérique, ésotérique et hiérarchique. Dans sa conscience, le Lion est l'agent  auto-éveillé dominant, et

c'est pourquoi il exerce sa maîtrise et peut, pour cette raison, rester non influencé. Ce fait sera de plus en plus compris au fur et à mesure que des sujets avancés du Lion feront leur apparition. Ils se distingueront par leur indépendance personnelle à l'égard de toute domination extérieure. Un tel sujet sait dans son for intérieur qu'il est lui-même le roi, le régent de sa propre vie et c'est pourquoi nulle planète n'est exaltée et nulle planète n'est en chute pour lui.

Le pouvoir du mental, tel qu'il est symbolisé par Uranus, est affligé, car ce n'est pas le mental qui domine en réalité, mais le Soi ou l'âme qui, elle, emploie, utilise et domine le mental. L'homme alors n'est pas conditionné ou déterminé par son milieu environnant ou par les éléments de la vie extérieure, mais il gouverne ceux-ci délibérément, tirant des circonstances et du milieu ce dont il a besoin. C'est pourquoi Saturne, le Seigneur du Karma, voit son pouvoir affligé ou diminué  dans ce signe. C'est pour ce motif que Sépharial est inexact lorsqu'il indique Saturne comme régent du premier décan. Les trois décans, tels qu'il les indique, seraient gouvernés par Saturne, Jupiter et Mars.

Cependant Alan Léo est plus près de la vérité lorsqu'il nous donne le soleil, Jupiter et Mars.

La maîtrise de soi-même par un conflit initial, poursuivi jusqu'à son terme heureux et béni par l'action bénéfique de Jupiter, telle est la véritable histoire de l'aspirant avancé du Lion ; cette pensée et l'aboutissement objectif de cette réalisation sont résumés pour nous dans les deux devises de ce signe :

1. Et la Parole dit : "Que d'autres formes existent. Je gouverne parce que je suis."

2. "Je suis Cela et Cela, c'est moi."

Je suis le Mot du Lion individuel conscient de soi, égoïste.

Je suis Cela le Mot du sujet du Lion qui acquiert rapidement la conscience supérieure et se prépare pour une nouvelle et une universelle expression dans le Verseau.

Vous êtes ici : Accueil ASTROLOGIE ESOTHERIQUE LEO – LE LION