N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

GEMINI – LES GEMEAUX

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

GEMINI – LES GEMEAUX

En ce qui concerne les signes qui nous restent à examiner, j'aurai moins de choses à dire qu'auparavant, parce que j'ai déjà souligné de nombreux faits et de nombreux rapports avec leurs pôles opposés. C'est ainsi qu'une matière importante concernant le signe des Gémeaux a déjà été traitée lorsque nous avons parlé du Sagittaire ; la Vierge et les Poissons ont aussi été considérés en rapport avec ce signe, parce que ces quatre signes forment ensemble la Croix Mutable. Toutefois, et dans une certaine mesure, la répétition est nécessaire et souvent utile pour celui qui enseigne ; elle sert à clarifier et à renforcer. Je voudrais maintenant donner un caractère plus général à cet enseignement – à propos des trois signes qui indiquent des réalités subjectives et qui sont à l'origine de la prise de la forme dans le Cancer – et considérer les causes prédéterminantes plutôt que des faits détaillés et facilement reconnaissables.

Dans ce cycle mondial, les Gémeaux, le Taureau et le Bélier sont trois énergies subjectives ou trois signes déterminants à l'arrière-plan de la manifestation. Ils se trouvent derrière l'expérience de la prise de la forme dans le Cancer, ils sont aussi à l'arrière-plan de la manifestation dans les Poissons.

Le signe des Poissons est celui qui concerne avant tout le monde moderne (parlà, j'entends une période de temps immensément longue), car les Poissons sont le point de départ sur la Roue qui tourne dans le sens des aiguilles d'une montre en ce moment , et dans le cadre de la plus grande ronde zodiacale d'environ 25.000 ans. La date exacte de son commencement n'a pas encore été révélée à l'astrologue moderne, et n'est pas sujette à une révélation provenant de la science. En étudiant les Gémeaux et le Taureau (nous avons déjà examiné le Bélier), il faut garder présent à l'esprit leur nature causale et le fait qu'ils aient un effet plus particulièrement psychique et une influence plus subjectives que leurs effets extérieurs et strictement physiques pourraient nous le faire croire.

Vous découvrirez, je pense, que ce sont ces indications et ces suggestions qui sont de la plus haute importance pour lancer et utiliser la nouvelle astrologie ésotérique. L'étudiant ferait bien de mettre à part, en tout premier lieu, les principes généraux relatifs aux signes zodiacaux et à leur influence avant de procéder à une étude approfondie de mes suggestions détaillées et nouvelles, ayant un caractère d'information. Saisir les éléments de portée universelle avant d'étudier les détails est toujours un sage procédé occulte.

Dans chacune des Croix du Ciel, il y a un signe et une influence qui, dans tout cycle mondial, dominent les trois autres. De tels effets dominants changent nécessairement lorsqu'un cycle mondial change, mais en ce qui concerne le cycle présent, les Gémeaux déterminent l'influence prédominante dans le cadre de la quadruple influence de la Croix Mutable. L'objectif principal de ces quatre énergies est de produire un flux constant et un changement périodique dans le temps et l'espace qui fourniront un champ adéquat d'expérience pour l'épanouissement de la vie et de la conscience christiques. Tel est le cas au point de vue cosmique, et aussi au point de vue du système solaire, d'une planète et d'un être humain. Le champ de développement pour les trois règnes inférieurs dépend de l'état du pouvoir distributif d'énergies de l'humanité comme un tout. C'est pourquoi nous pourrions étudier les faits suivants, relatifs à la Croix Mutable :

Gémeaux – C'est la force qui provoque les changements nécessaires à l'évolution de la conscience christique à chaque moment particulier du temps et dans l'espace. Elle est toujours compatible avec les nécessités de l'heure.

Vierge – C'est la force nourricière de la substance elle-même, sujette aux neuf changements cycliques de la période de gestation cosmique ; elle nourrit et protège la vie christique embryonnaire, la préparant ainsi pour sa manifestation ou incarnation divine.

Sagittaire – C'est l'activité énergétique de la force vitale qui apparaît au sixième mois, lorsque – ésotériquement – les trois aspects de la nature de la forme et les trois aspects de l'âme sont intégrés et fonctionnent. C'est cette intégration qui quelquefois rend le sixième mois de la gestation physique lui même si critique.

Poissons – C'est l'expression de la vie et l'apparition de la conscience christique active dans la forme ; c'est aussi la manifestation énergétique en termes symboliques d'un Sauveur du monde.

Cette Croix Mutable est, par conséquent, un symbole chrétien ; elle est reliée d'une manière significative à la vie christique et au développement d'un Sauveur du monde ; elle est particulièrement puissante durant le parcours dans le sens contraire des aiguilles d'une montre sur la Grande Roue. Ce fait apparaîtra plus clairement lorsque les astrologues seront capables de déterminer exactement le point de développement et la position spirituelle du sujet dont l'horoscope est à l'étude. La nature sans forme des influences des Gémeaux nous apparaîtra d'une manière frappante si nous étudions la signification de la Maçonnerie. Cette institution à l'échelle mondiale a été – comme je vous l'ai dit antérieurement – organisée sous l'influence et sous l'impulsion de ce signe, et elle est gouvernée par lui d'une manière tout à fait inusitée. La forme ou le symbolisme exotérique de la Maçonnerie a subi de nombreux changements durant les millénaires de son activité. Sa présente coloration juive est relativement moderne et n'est pas nécessairement appelée à durer ; mais sa signification et l'histoire de son développement sont l'histoire de la conscience christique immanente et de sa lumière intérieure ; cela doit se perpétuer d'une manière inaltérable. Ce qui est entré dans le signe des Gémeaux, entre les deux piliers d'Hercule, les disciples Jachin et Boaz, y est entré pour y rester.

En dehors de l'importance de ces influences, les Gémeaux en tant que puissance dominante dans la Croix Mutable, sont l'un des signes zodiacaux capitaux, parce que symbole majeur de la dualité dans le zodiaque. C'est la constellation des Gémeaux avec son influence inhérente de 2ème Rayon qui domine chacune des paires d'opposés dans la Grande Roue. Par conséquent, le signe des Gémeaux forme, avec chacune des paires d'opposés dans le zodiaque, un troisième facteur, influençant puissamment les deux autres constellations, et formant ainsi avec elles certains grands triangles zodiacaux.

Ces triangles n'assument de l'importance que lorsqu'ils s'appliquent aux horoscopes d'êtres humains avancés ou de groupes ésotériques ; mais finalement en dressant l'horoscope d'un disciple ou d'un initié l'astrologue ésotériste devra tenir compte de leurs pouvoirs. Par exemple, dans le cas d'un initié dont le Soleil se trouve dans le Lion, le triangle des énergies zodiacales déterminant pour l'interprétation de l'horoscope sera constitué par Lion – Verseau – Gémeaux. Lorsqu'il s'agira d'un sujet dont le Soleil se trouve dans le signe des Gémeaux lui-même, le triangle déterminant sera Gémeaux – Sagittaire – Poissons, ce dernier signe étant partie de ce triangle parce qu'il marque à la fois la fin et le commencement et qu'il est, pour le présent grand cycle du zodiaque, l'Alpha et l'Oméga. J'essayerai d'éclaircir ces points plus en détail lorsque j'aborderai avec vous la Science des Triangles qui constitue le fondement même de l'astrologie. Les généralisations et les indications en rapport avec les douze signes du zodiaque, qui ont constitué le thème de nos précédentes instructions, avaient tout d'abord comme but de jeter les bases et de préparer vos esprits précisément pour la section ultérieure sur les Triangles ; ceci sera de beaucoup l'aspect le plus important de l'enseignement sur l'astrologie ésotérique, et l'un des premiers à être compris par l'astrologie moderne.

Ce signe est quelquefois appelé la "constellation de la résolution de la dualité en une synthèse fluide". Gouvernant toutes les paires d'opposés dans le zodiaque, il garde l'échange magnétique entre eux, conservant un caractère fluide dans leurs rapports, afin de pouvoir finalement faciliter leur transmutation en une unité, car les deux doivent devenir finalement Un. Il conviendrait de se rappeler que du point de vue du développement final des douze puissances zodiacales les douze opposés doivent devenir "les six fusionnés", et ceci est amené par la  fusion sur le plan de la conscience des pôles opposés. Je vous demande de faire ici une pause, et de réfléchir soigneusement à cette dernière phrase. Du point de vue de la raison humaine, les opposés demeurent éternellement, mais pour l'initié dont l'intuition fonctionne, ils constituent uniquement les six grandes puissances, parce qu'il a atteint "l'affranchissement des deux", comme il est parfois défini.

Par exemple, le sujet du Lion, en possession d'une conscience d'initié, conserve son individualité développée dans le Lion, aussi bien que son universalité développée dans le Verseau ; il peut agir, si tel est son choix, en tant qu'individu pleinement identifié à lui-même et cependant il possède simultanément une conscience universelle pleinement éveillée ; on peut dire la même chose à propos de l'activité équilibrée et de la fusion qui en résulte dans tous les signes. Cette analyse constitue en elle-même un vaste champ de spéculations intéressantes et d'une haute portée.

Le signe des Gémeaux est par conséquent, l'un des plus importants parmi les douze signes, et son influence s'exerce derrière chacun deux ; c'est un fait jusqu'ici à peine entrevu par les astrologues. Ceci sera mieux compris lorsque le triangle des Gémeaux et des deux signes opposés sera étudié. Parce que le Rayon de l'Amour-Sagesse, second rayon, s'épanche à travers les Gémeaux, la vérité de l'enseignement occulte, à savoir que l'amour est à la base de l'univers entier, devient évidente. Dieu est amour nous est-il dit ; cette affirmation est à la fois une vérité exotérique et ésotérique. L'amour sous-jacent de la divinité atteint notre système solaire d'abord par les Gémeaux qui forment, avec la constellation de la Grande Ourse et les Pléiades, un triangle cosmique. C'est le triangle du Christ cosmique. Il existe toujours un triangle éternel qui se trouve derrière le phénomène apparent du quaternaire. Pour employer le langage symbolique et les mots mêmes de l'Ancien Commentaire :

"Sur le triangle d'or, apparut le Christ cosmique ; la tête dans les Gémeaux ; un de ses pieds sur le champ des Sept Pères et l'autre pied planté dans le champ des Sept Mères (ces deux constellations étant appelées quelquefois les Sept Frères et les Sept Soeurs (A.A.B.)). Ainsi, pendant des siècles, le Grand Solitaire demeura, sa conscience tournée intérieurement, conscient des trois mais non pas des quatre.

Attentif, soudain, il entendit jaillir un cri ; à ce cri, il s'éveilla et s'étendit, projetant les deux bras dans un geste d'amour compréhensif, et voici, la Croix était formée.

"Il entendit le cri de la Mère (Vierge), du Chercheur (Sagittaire) et du Poisson submergé (Poissons). Alors voyez, la Croix du changement apparut, bien que les Gémeaux fussent toujours la tête ; ceci est le mystère." Dans cette déclaration occulte, se trouve cachée la raison par laquelle le signe des Gémeaux est considéré comme un signe d'air, parce qu'il est relié cosmiquement (comme le sont la Balance et le Verseau, les deux autres points de la triplicité d'air) d'une manière très particulière à la Grande Ourse, aux Pléiades et à Sirius. Le rapport est essentiellement sextuple ; ici vous avez une indication concernant la résolution des paires d'opposés, impliquant par-là comme le font ces trois constellations les trois idées d'opposition, d'équilibre et de synthèse ou de fusion universelle. On pourrait dire que :

1. Les Gémeaux forment un point de pénétration pour l'énergie cosmique provenant de Sirius.

2. La Balance est reliée aux puissances provenant des Pléiades et transmet celles-ci.

3. Le Verseau exprime la conscience universelle de la Grande Ourse.

Il serait utile de vous rappeler ici ce que je vous ai souvent dit, à savoir quela Grande Loge Blanche sur Sirius est le prototype spirituel de la Grande Loge Blanche sur Terre, dont la Maçonnerie moderne n'est qu'une image déformée, tout comme la personnalité est une image déformée de l'âme.

Je voudrais aussi vous rappeler une fois encore la relation entre les Gémeaux et la Maçonnerie à laquelle il a été fait de nombreuses allusions.

Un examen serré de ce qui précède vous permettra de saisir en votre conscience l'importance de cette constellation des Gémeaux, et sa signification intérieure sur la Croix Mutable. Toutes les constellations de cette Croix marquent des points de changement et sont les gardiennes et les dépositaires des énergies qui sont à l'origine des périodes nécessaires de réorientation, de préparation en vue de nouveaux développements et de nouvelles activités. Il pourrait être intéressant de souligner que :

1. La Croix Mutable crée les conditions qui seront à l'origine de grandes périodes de changement dans la vie de la planète, dans un règne de la nature ou dans un être humain. Mercure y joue un rôle.

2. La Croix Fixe provoque, comme suite à ces changements d'ordre intérieur, certains grands moments ou points de crise qui sont inévitables et qui offrent une opportunité définie. Saturne est déterminant pour le réaliser.

3. La Croix Cardinale est responsable de l'émergence de certains grands points ou moments de synthèse, comme résultat à la fois du changement (Croix Mutable) et de la crise (Croix Fixe). C'est Jupiter qui est responsable de la convergence des énergies en vue de cette synthèse.

Je m'étendrai là-dessus ultérieurement, mais ce qui précède (même sous cette forme abrégée) vous donnera certaines idées positives de grande importance et vous indiquera certaines situations qui pourront être appréciées dans la vie de ceux dont le Soleil est dans l'un ou l'autre de ces signes ou sur l'une ou l'autre de ces Croix.

Lorsqu'on étudie comment ce signe de dualité s'exprime dans son activité, c'est en premier lieu son énergie subjective que nous devons examiner en tant que cause à l'origine des faits objectifs. Ce signe domine ésotériquement le coeur de notre système solaire et, par conséquent, aussi la pulsation de la vie qui soutient tout ce qui existe. Le signe des Gémeaux est par conséquent relié au coeur du Soleil, tout comme le Cancer est relié au Soleil physique, et le Verseau au Soleil spirituel central. Là encore nous sommes en présence d'un triangle significatif de nature cosmique, dont les énergies sont centralisées par les trois aspects du Soleil de la façon la plus mystérieuse :

1. Cancer Soleil physique 3ème aspect Activité intelligente du Tout.

2. Gémeaux Coeur du Soleil 2ème aspect Amour du Tout.

3. Verseau Soleil spirituel central 1er aspect Volonté du Tout.

C'est par ces trois signes, qu'en ce moment les trois aspects majeurs de la divinité sont focalisés. En dressant l'horoscope de la planète (chose qui jusqu'à maintenant n'a jamais été faite d'une manière précise, étant donné l'absence des données nécessaires pour celui qui étudie l'astrologie exotérique), c'est l'influence de ces trois constellations qui apparaîtra comme d'importance capitale.

Dans le Cancer, vous avez la conscience synthétique intelligente de masse, lorsqu'on la regarde comme la conscience de la matière elle-même, et la conscience de toutes les formes et des atomes ; dans les Gémeaux, vous avez la reconnaissance de la dualité qui apparaît, conduisant à l'expérience et à la croissance au sein de toutes les formes intelligentes séparatives ; dans le Verseau vous avez les résultats de l'activité du Cancer et des Gémeaux réunis, produisant une synthèse supérieure et une conscience universelle de groupe.

Ceci peut être retracé avec une relative facilité en ce qui concerne l'humanité par l'étudiant intelligent ; mais ce fait s'applique également à toutes les formes, dans tous les règnes de la nature, et aussi à l'expression planétaire et solaire. La réalité avérée de tout ce développement est l'un des aspects du processus initiatique, à la fin du long, très long Sentier de l'évolution.

L'attraction et la répulsion sont par conséquent des facteurs qui conditionnent notre vie solaire, et cette condition nous parvient par les Gémeaux. C'est là l'effet d'une énergie cosmique inconnue à l'heure actuelle de l'humanité. Le flux et le reflux de la lumière qui distinguent l'expérience de l'âme depuis son premier pas timide vers l'incarnation et l'expérience terrestre, la naissance et la chute des civilisations, ainsi que la croissance et le développement de toutes les manifestations cycliques sont produits par "l'action réciproque des deux frères".

A l'époque lointaine où la ronde majeure du zodiaque commença sous le signe des Gémeaux, (cette ronde se poursuit actuellement dans le signe des Poissons) il y avait un rapport entre la Lune croissante et décroissante dû à la pulsation de la puissance des Gémeaux. Actuellement celle-ci est fortement diminuée en raison du retrait de la Lune de toute vie responsive, mais le rythme établi alors subsiste, provoquant la même illusion fondamentale. Je parle ici de faits anciens et non pas d'images réfléchies comme c'est le cas maintenant. Je me réfère à des réalités et non pas à la fantasmagorie.

Le signe des Gémeaux, ainsi que vous pouvez commencer à le saisir, est relié au corps éthérique ; ce dernier est le gardien de l'énergie conditionnant et l'intermédiaire – en ce qui concerne les facteurs essentiels de base – entre l'âme et le corps. Ce sont les "deux frères alliés". Chez la personne ordinaire, le véhicule éthérique est le transmetteur de l'énergie psychique qui galvanise et coordonne le corps physique dense, permettant par conséquent, la maîtrise astrale et mentale exercée par la personnalité. Lorsque l'homme est sur le Sentier du disciple, et par conséquent sur la roue inversée conduisant à l'initiation, le corps éthérique devient le transmetteur de l'énergie de l'âme et non plus de la force de la personnalité ; le puissant effet du second Rayon d'Amour-Sagesse (oeuvrant par les six rayons subjectifs, selon le type de rayon de la personne intéressée) commence à dominer de plus en plus le corps vital, produisant ainsi le déplacement de la force et de l'intensité vers les centres situés au-dessus du diaphragme. Le pouvoir de la personnalité diminue tandis que celui de l'âme s'affirme et croît. On peut beaucoup apprendre de l'étude de cette double activité supérieure et inférieure du corps éthérique, et de sa réaction à l'égard de la constellation des Gémeaux ; mais ce sujet est trop abstrait pour l'étudiant ordinaire. Néanmoins c'est un fait ésotérique qu'il faut garder présent à l'esprit ; il sera des plus utiles à l'astrologie de l'avenir, car un jour l'astrologie sera élevée à un plan supérieur. Une interprétation correcte et juste sera alors possible, ainsi qu'une guérison authentique dans tous les champs d'activité humaine, grâce à une compréhension juste des pouvoirs disponibles et des énergies qui se déversent sur la planète à un moment donné.

Nous arrivons maintenant à l'examen des gouverneurs de ce signe et il y a beaucoup à apprendre en les étudiant. Le régent orthodoxe est Mercure qui, en tant que Messager des Dieux, ou "Divin Intermédiaire, transmet les messages entre les pôles avec rapidité et lumière". Dans cette planète des plus puissantes et des plus importantes, on peut trouver une fois encore l'idée de la dualité, renforcée par l'influence des Gémeaux. Mercure est l'expression du double aspect du mental, en tant que médiateur entre le mental supérieur et le mental inférieur. Il y a deux stades dans cette médiation l'usage du mental concret comme médiateur dans le cas de la personnalité, conditionnant la vie de la personnalité, analysant et distinguant entre le soi humain et le non-soi et plaçant l'accent sur la conscience "du moi et du toi" aussi bien que sur la distinction entre la personnalité et son milieu. En second lieu, il transmet les messages entre l'âme et le cerveau et établit un juste rapport entre le soi inférieur et le soi supérieur ; il est par conséquent le mental illuminé reliant l'âme et la personnalité. Ce processus aboutissant à un rapport d'ordre supérieur se poursuit avec rapidité sur le Sentier du disciple. Il y a un troisième aspect de Mercure qui commence à fonctionner lorsque les deux précédents ont été perfectionnés ou sont en voie de perfectionnement. Mercure, dans ce cas, est le mental abstrait libéré de tout contact avec la forme tel que nous le comprenons ; il relie alors l'âme et l'esprit, ceci une fois encore en deux étapes.

Mercure est le révélateur de la Triade Spirituelle, (Atma-Bouddhi-Manas ou volonté spirituelle, amour spirituel et mental supérieur) à l'âme ; et ceci conduit les disciples au stade de la troisième initiation. Mercure est alors le révélateur de l'aspect Vie pendant le processus des initiations supérieures, mais il n'est pas nécessaire de s'étendre là-dessus.

Par conséquent, Mercure accroît d'une manière particulière, chez le sujet des Gémeaux, le sens latent de la dualité à ses divers degrés et la capacité de distinguer qui conduisent à l'agilité mentale qui est l'un des attributs majeurs en même temps que l'une des difficultés majeures de ce signe. Cette agilité mentale doit cependant être correctement comprise et maniée. Lorsqu'il y a cette aisance dans l'approche mentale dans quelque direction que ce soit, et en connexion avec les nombreux opposés dans la manifestation, vous avez l'émergence du divin Messager sous son véritable caractère, capable de comprendre les extrêmes et de les relier divinement l'un à l'autre.

Le signe des Gémeaux est éminemment celui du Messager, et le signe qui produit beaucoup de Messagers de Dieu, tels qu'ils apparaissent à travers les âges, comme révélateurs de nouvelles vérités divines et comme intermédiaires entre le quatrième et le cinquième règne.

C'est pour cette raison que vous avez comme régent exotérique Mercure, et Vénus comme régent ésotérique, car ils incarnent à eux deux les énergies du quatrième Rayon de l'Harmonie par le Conflit et du cinquième Rayon de la Connaissance Concrète ou de la science qui constitue la compréhension embryonnaire des causes et des conditions qui en résultent, ainsi que la compréhension du Plan.

Ici encore vous trouvez la note de la dualité dans le rapport établi par l'activité de ces deux régents entre le troisième règne de la nature, le règne animal, et le règne de Dieu ou des âmes, le cinquième règne de la nature, produisant ainsi le quatrième règne ou règne humain. Entre ces deux régents jouent les influences arrivant aux Gémeaux par le Sagittaire et vice-versa. Ce fut l'activité de Vénus, sous l'influence des Gémeaux, qui provoqua la grande crise de l'individualisation lorsque les deux règnes "s'approchèrent" l'un de l'autre. Vénus, Mercure et la Terre constituèrent donc un champ magnétique qui permit l'intervention de la Grande Loge de Sirius et la double stimulation des Gémeaux en produisant des résultats significatifs dont le quatrième règne de la nature est l'expression. Le fait que le signe des Gémeaux soit le troisième signe et qu'il incorpore ce qui est appelé "une troisième puissance", lui permit d'atteindre, avec sa force, le troisième règne et de produire la réaction qui aboutit à l'individualisation ou à l'humanisation des plus hautes formes de vie.

Vous noterez que Vénus est aussi le régent hiérarchique du Capricorne, dénotant ainsi le pouvoir du mental, sa place et son but en connexion avec les deux crises majeures de l'humanité : l'individualisation et l'initiation. Ce régent relie l'humanité aux Gémeaux d'une manière unique. Dans la future religion mondiale ce fait sera noté et pendant le mois de juin, le mois durant lequel les influences des Gémeaux sont particulièrement fortes, on se servira de cet avantage afin d'amener l'homme plus près des réalités spirituelles. Tout comme Vénus fut puissante en créant la relation entre des paires d'opposés telles que le cinquième règne, celui des âmes, et le troisième règne, (synthèse des règnes sub-humains) conduisant à la Grande Approche entre l'âme et la forme, de même, dans la nouvelle religion mondiale, ce fait sera reconnu. Un appel sera fait aux forces capables d'utiliser cette puissance planétaire afin que le Plan divin se manifeste sur la Terre. C'est parce que Vénus relie ainsi certaines paires d'opposés qu'elle a été à tort assimilée, dans la pensée des hommes, au sexe et à la vie sexuelle, et au rapport entre les opposés physiques, homme et femme.

Il est intéressant d'apprendre que le régent hiérarchique des Gémeaux est la Terre elle-même, planète non sacrée. La Terre est également le régent ésotérique du Sagittaire, pôle opposé des Gémeaux. Ce sont là les deux seules constellations gouvernées par la Terre, et ce fait est d'une signification capitale car il crée une situation inusitée dans le système solaire et constitue un rapport unique. La ligne de force cosmique des Gémeaux au Sagittaire et vice versa, est reliée à notre Terre subjectivement et ésotériquement, garantissant ainsi le développement de son âme, l'épanouissement de la forme en tant qu'expression  de cette âme, et conduisant inévitablement notre humanité souffrante, habitant cette planète de douleurs, à la porte même de l'initiation dans le Capricorne.

Un mystère secret est caché dans cette affirmation et dans le fait même de l'existence de la peine et de la tristesse qui sont des aspects distinctifs de notre vie planétaire.

En vertu du rapport d'influence précité et par le truchement des puissances qui se déversent sur notre planète, une situation émerge, que je pourrais décrire en employant les termes mêmes de  l'Ancien Commentaire :

"Lorsque les forces doubles des frères cosmiques (les Gémeaux), deviennent l'énergie de celui qui monte vers la lumière (le Sagittaire), le quatrième devient le cinquième.

L'Humanité, le lien, devient la Hiérarchie, la dispensatrice de tout Bien. Alors, tous les Fils de Dieu se réjouissent." Une étude rapide vous montrera que dans les trois régents précités, il y a une séquence de forces des plus intéressantes, car les rayons 3, 4, 5, produisent une synthèse d'activités et de puissances dynamiques essentielles pour le développement de l'humanité. Dans ce cycle mondial, et en ce qui concerne l'humanité telle qu'elle est constituée maintenant, vous avez :

1. Rayon 3 – Intelligence active, sous l'influence du signe des Gémeaux, conditionnant lentement le corps éthérique.

2. Rayon 4 – Harmonie par le Conflit, sous l'influence Gémeaux – Sagittaire, créant les situations sur le plan astral qui provoqueront le conflit dans le corps astral qui est essentiel pour le parcours final sur le "sol brûlant" et la libération qui en résulte.

3. Rayon 5 – Connaissance concrète ou Science, sous l'influence du Capricorne, focalisée par Vénus, qui rend l'homme apte à recevoir l'initiation.

Ces trois énergies, focalisées par les trois planètes qui gouvernent les Gémeaux, sont essentiellement consacrées au développement du quatrième règne de la nature et polarisées dans la Terre, elle-même l'un des régents du signe.

Mercure, l'Etoile du conflit, est aussi la planète majeure qui préside à l'établissement des rapports, car elle gouverne et organise comme un "ingénieur" le jeu réciproque des énergies entre la Terre et les constellations qui la conditionnent. Dans le cas des Gémeaux, Mercure relie notre petite planète à la Vierge (Croix Mutable), au Bélier (Croix Cardinale) et au Scorpion (Croix Fixe) ; sa mission apparaît donc comme étant d'une suprême importance. Par cette corrélation et cette action réciproque, les trois Croix Cosmiques sont étroitement reliées et, dans le signe des Gémeaux, certaines influences zodiacales fondamentales synthétisées et coordonnées sont centrées sur notre planète. Cela provoque une tension, une action et une réaction, et la condition de lutte intense et de difficultés qui est la caractéristique de notre vie planétaire ; mais cela provoquera finalement l'éveil de l'humanité à sa pleine conscience planétaire, et, dans le cas d'un Logos planétaire, le conduira à une conscience cosmique pleinement épanouie.

Cet effet est des plus puissants dans les Gémeaux, en raison du fait que les deux bras de la Croix Mutable sont ainsi reliés ; le résultat de l'activité de Mercure gouvernant les Gémeaux est de produire une pression constante entre les paires d'opposés ; dans la Vierge il provoque le combat intérieur entre le  non-soi exotérique et le soi ésotérique, entre la conscience de la forme(planétaire, humaine et sub-humaine), et l'âme à l'intérieur de toutes les formes.

En examinant ce point, vous devrez tenir compte des formations astrologiques ci-après :

1. Les Gémeaux La Vierge Mercure.

La Terre.

2. Les Gémeaux Le Bélier Mercure.

La Terre.

3. Les Gémeaux Le Scorpion Mercure.

La Terre.

L'importance de ces triples formations résulte du fait qu'elles constituent des triangles conditionnants, avec les énergies de deux constellations centrées par Mercure sur la Terre, par exemple :

Les puissances de Gémeaux-Bélier installées dans notre vie planétaire via Mercure, centralisent l'énergie de la volonté d'être conditionnante sur la Terre, engendrant les premiers commencements de la Vie, comme dans le processus de l'incarnation, ou celui de l'initiation, ou encore le début d'une organisation aussi bien que celui d'organismes. Il conviendrait de se rappeler qu'il y a la volonté-d'être-dans-la forme et la volonté-d'être-libéré-de-la-forme ; mais tous ces aspects de la volonté sont réalisés dans le conflit et l'action réciproque dont l'énergie, provenant à la fois des Gémeaux et de Mercure, est le symbole éternel.

Mercure, en tant qu'il relie les Gémeaux au Scorpion et à notre planète, a un effet général ou effet de masse, car il est le gouverneur hiérarchique du Scorpion et son action est de nature planétaire beaucoup plus que ce n'est le cas habituellement ; il est par conséquent beaucoup plus difficile de retracer cette action à notre degré actuel de développement planétaire et de conscience humaine. Sa véritable signification ne sera pas comprise avant que la conscience de l'individu ne devienne elle-même planétaire dans son envergure, ce qui n'est jamais le cas avant la troisième initiation. J'ai souligné ici deux de ces rapports entre les constellations et la Terre alors même qu'il ne vous est pas possible d'en saisir toute la portée. Si souvent dans nos études, nous pouvons oublier qu'il n'est pas possible pour une unité de conscience, quelle qu'elle soit, se trouvant à l'intérieur de la sphère d'influence planétaire, de concevoir des conditions qui existent en dehors et au-delà de la Terre, parce que cette petite planète est inévitablement, pour cette unité, le centre même de son univers connu et que – sous l'empire de la Grande Illusion – les constellations avec leur régent et leurs contreparties prototypiques semblent tourner autour de la Terre.

Lorsque l'homme a dépassé l'état où il succombe à cette illusion, et où sa conscience commence à s'éveiller à la réalité, la nature de cette illusion lui apparaîtra, mais cela n'est pas possible à l'heure actuelle, même théoriquement.

Voyez, par exemple, si je puis encore ajouter quelque chose en ce qui concerne l'influence de ces constellations associées entre elles ; et voyez si cet enseignement vous apporte réellement quelque connaissance exacte, en dehors de l'idée générale d'énergies focalisées et de forces conjuguées.

Permettez-moi donc d'ajouter ceci :

L'influence de Mercure, reliant le Bélier et les Gémeaux à notre Terre, crée dans le temps et l'espace une situation unique, car elle incite aux efforts propres et aux épreuves ; elle est à l'origine d'une série de commencements afin de relier les forces opposées et de produire certains effets déterminés et prévus sur notre planète, influençant ainsi les règnes de la nature, ou l'âme individuelle dans la forme. Un conflit est ainsi amorcé, lequel conduit finalement à un état d'équilibre.

Ceci aboutit à une consommation intermédiaire dans le signe de la Balance.

L'influence de Mercure reliant la Vierge et les Gémeaux conditionne l'âme dans la forme et la soumet aux influences qui aboutiront à l'intensification du processus évolutif ordinaire, à l'accroissement subséquent de la lumière de l'âme et à la diminution de la lumière dans la matière elle-même. Ceci amorce le combat, la lutte qui, dans un être humain, est pleinement réalisée en tant qu'opposition entre l'âme et la personnalité.

Ceci conduit au stade final dans le Capricorne.

L'influence de Mercure reliant le Scorpion aux Gémeaux inaugure dans la conscience le stade final qui donnera à l'âme dans la forme une position dominante, ce qui permettra de déplacer l'équilibre et la domination achevés antérieurement dans le royaume de l'âme. C'est cela qui, dans l'expérience du Scorpion, provoque la terrible expérience du disciple et qui, à l'heure actuelle, est l'une des causes génératrices du conflit mondial. Il est intéressant de noter que la lutte sera conditionnée premièrement par les décisions qui interviendront à Londres (gouvernée par les Gémeaux) et aux Etats-Unis, également gouvernés par ce signe. L'humanité est maintenant sur le Sentier du disciple comme je vous l'ai dit à maintes reprises et le Scorpion gouverne ce Sentier.

Les Gémeaux régissent la voie des nombreux changements conditionnant la lutte qui commença au Bélier, se concentra dans le Cancer, et atteignit enfin un état de crise dans le Scorpion pour finir dans le Capricorne.

Lorsque les Gémeaux, le Scorpion et Mercure seront reliés correctement, vous verrez les Etats-Unis se mouvoir eux aussi sur le Sentier du disciple parl'abandon de leur politique égoïste actuelle, leur refus des responsabilités leurs frayeurs innées et leur méfiance.

Lorsque le foyer du pouvoir à Londres sera aussi orienté justement, libéré et transmué en une efficacité due à une purification radicale des motivations, l'effet conjoint de ces deux clarifications sera la libération de l'homme. Ces faits sont graduellement et lentement entrevus et réalisés à Londres, anticipant la réalisation qui pointe plus lentement aux Etats-Unis.

Ces puissances, lorsqu'elles deviendront effectives, conduiront au service véritable dans le Verseau.

Toute cette activité est intensifiée par deux faits : le premier est que la Terre est le régent hiérarchique des Gémeaux, et le second, que Vénus en est le régent ésotérique. Ceci intensifie tout ce qui survient et conduit à l'épanouissement de la conscience de l'universalité sur notre planète, dont le mot "Hiérarchie" est la clé. Vénus est aussi l'alter égo de la Terre, comme on l'appelle dans les écrits occultes, et c'est véritablement sa planète complémentaire et supplémentaire. Vous avez ainsi l'établissement d'un double rapport : celui ; des Gémeaux eux-mêmes, les deux frères, et celui entre la Terre et Vénus. La Terre est reliée particulièrement au "frère dont la lumière s'estompe", car la Terre, comme vous le savez, n'est pas une planète sacrée et pour le moment elle est reliée à l'aspect de la divinité matériel ou substantiel ; Vénus est étroitement reliée au "frère dont la lumière croît toujours plus fortement de cycle en cycle" et reliée par conséquent à l'âme dont la nature est amour. C'est cette situation Gémeaux-Vénus qui est derrière le fait que notre Terre est uniquement la "planète de la souffrance libératrice et de la peine purificatrice", l'énergie à l'origine de ces facteurs d'affranchissement étant focalisée par Mercure et Vénus sur notre Terre. Vous verrez par conséquent la signification du triangle de planètes auquel j'ai fait allusion dans Un Traité sur le Feu Cosmique : La Terre-Vénus-Mercure. A certains points de vue, ces trois planètes sont reliées à la personnalité de notre Logos planétaire :

1. La Terre – corps vital planétaire.

2. Vénus – véhicule astral planétaire, ou Kama-Manas.

3. Mercure – mental planétaire.

La Terre elle-même est à une plus petite échelle, elle aussi, une planète intermédiaire ou planète de connexion, parce qu'elle régit à la fois les Gémeaux et le Sagittaire ; par conséquent elle est puissante, mais seulement dans le cadre de la double relation entre ces deux opposés. Sur la Terre se poursuit un vaste processus d'équilibre entre deux grands courants d'énergie cosmique, émanant l'un du Sagittaire et l'autre des Gémeaux. Cet état de fait, influencé et rehaussé par Mercure et Vénus est à l'origine de la situation quelque peu extraordinaire de notre planète.

Vénus établit aussi une corrélation entre le Taureau, les Gémeaux, la Balance et le Capricorne, qui, une fois encore, (précisément parce que la Terre est l'un des régents des Gémeaux) provoque le "conflit désespéré de l'âme emprisonnée sur le plan astral" qui caractérise notre vie planétaire. Ces influences quadruples et ces corrélations produisent les initiations mineures sur le plan astral, qui toujours précèdent les initiations majeures dans le Capricorne, préparées dans le Scorpion. Le Taureau déverse l'énergie du désir, via Vénus, sur notre planète ; les Gémeaux, via Vénus éveillent dans l'humanité (foyer de notre effort planétaire) le sens de la dualité qui est le facteur fondamental dans le conflit entre le désir et la volonté spirituelle ; dans la Balance, un point d'équilibre est atteint dans lequel celui qui lutte voit clairement les alternatives du combat et achève un point d'équilibre désirable pour le sage usage du mental de Mercure-Vénus, qui assure le succès de ses derniers efforts dans le Capricorne.

Vous noterez par conséquent à quel point il est nécessaire de déterminer avec exactitude le degré d'évolution de l'âme.

Les trois planètes gouvernant et conditionnant les Gémeaux par une activité puisée de l'extérieur, (et non pas par leur influence intrinsèque) réussissent dans ce signe double à en faire une triplicité agissante ; c'est là l'aide qu'elles apportent à notre planète et qui est à l'origine de l'apparition dans la forme, des énergies de l'âme et de la personnalité psychique subjective.

Réfléchissez à cela. Ce sont les énergies du cinquième, du quatrième et du troisième rayon, s'écoulant par Vénus, Mercure et la Terre, qui engendrent l'éternel retour de la divine triplicité et son oeuvre de libération de l'âme de l'influence de la forme.

Nous avons considéré ici les rayons qui affectent directement notre planète la Terre, qui sont focalisés par trois planètes gouvernant et qui émanent de certaines constellations. En dernière analyse, la planète est le résultat ou l'effet (devrai-je dire l'effet résultant) de l'influence du rayon, exactement comme dans l'être humain le corps physique est l'effet des rayons qui le gouvernent.

Par les planètes, certaines puissances se manifestent. Elles sont au nombre de trois, et je pourrais souligner ici que les planètes sacrées sont les puissances de rayon qui expriment l'âme et l'esprit, avec le rayon de la personnalité de la grande Vie, le Logos planétaire, subordonné aux deux rayons supérieurs. Tel est le cas pour l'homme après la troisième initiation. Une planète non-sacrée telle que la Terre, est encore sujette au rayon de la personnalité de la Vie informante, et ce qui correspond au rayon monadique ésotérique n'est pas encore effectif.

Indirectement, les Gémeaux sont régis par les rayons transmettant les puissances qui, avec les Gémeaux, constituent la Croix Mutable. Celles-ci sont : la Lune, Jupiter, Mars et Pluton. Elles transmettent les énergies spécifiques du quatrième, du second, du sixième et du premier rayon. Un seul rayon, par conséquent, est absent en ce qui concerne les Gémeaux, à savoir le septième, le Rayon de l'Organisation, de la Magie Cérémonielle et du Rituel. C'est là la raison de l'instabilité de l'influence des Gémeaux et la raison de la fréquente incapacité de la personne des Gémeaux d'exprimer la beauté, les idéaux, perçus et entrevus, de manière à les matérialiser sur le plan physique. Le septième Rayon provoque la fixation au niveau de l'expérience exotérique, et "ancre" (si je puis employer ce terme) les forces du rayon dans la forme, produisant ainsi l'expression concrète des réalités et des pouvoirs subjectifs. Six forces se rencontrent dans les Gémeaux et, pour cette raison, le double triangle ou sceau de Salomon, est l'un des symboles subjectifs de ce signe, le reliant ici encore avec la tradition maçonnique et indiquant aussi à nouveau la dualité essentielle de ce signe.

Toutes les puissances intérieures sont par conséquent présentes et seule l'énergie stabilisante du septième rayon est omise de la dot de l'homme lié dans les Gémeaux. Nous pouvons ainsi facilement comprendre la versatilité du type humain des Gémeaux. L'efficience de Mercure est aussi rehaussée dans son aspect interprétatif parce que la personne des Gémeaux peut toujours trouver des points de contact avec des êtres se trouvant pratiquement sur tous les Rayons. Ceci est un point intéressant qu'il convient de se rappeler si vous réalisez que le grand rituel maçonnique fut inauguré sous l'influence de ce signe, et, cependant, le rayon rituel par excellence fut omis. Ceci est dû à la réaction, produisant opposition et par conséquent interaction et lutte. D'où les épreuves qui jalonnent la maçonnerie.

L'influence indirecte de la Lune incorporant symboliquement le quatrième Rayon de l'Harmonie par le conflit, confère à Mercure la double tendance à lutter, caractéristique de ce signe, et aussi la double tendance à l'harmonie, résultat inévitable de tout conflit spirituel. En connexion avec la dualité inhérente au conflit, vous devriez vous rappeler qu'il y a un conflit inhérent au processus évolutif, aboutissant finalement au conflit sur le Sentier.

Ce sont là les deux aspects de la lutte : inconsciente ou dominée par la forme, consciente ou dirigée par l'âme. Il y a aussi l'harmonisation de la personnalité et l'achèvement de l'intégration de la personnalité ; ceci est une conséquence de l'aboutissement du premier conflit ; puis intervient l'achèvement de l'harmonie entre l'âme et la forme ; ceci est obtenu par le conflit qui intervient durant les étapes finales sur le Sentier.

Ainsi, une fois encore, le dualisme essentiel de ce signe apparaît. Lorsque l'influence de Jupiter devient puissante dans ce signe, elle indique l'initié et le "dualisme dans la synthèse" de l'âme et de l'esprit, rapidement atteint. Par l'activité de Mercure, l'homme dont le Soleil est dans les Gémeaux est aidé à atteindre la synthèse de l'âme et de la forme par l'activité de Jupiter, l'homme dont l'ascendant est dans les Gémeaux est habilité à atteindre l'intégration consciente de l'âme et de l'esprit. Notez soigneusement ces deux points, car ils ont une profonde signification. Le conflit qui est à l'origine de ces étapes de conscience est alimenté par l'influence indirecte de la planète Mars. Mars transporte la guerre jusqu'à la racine même des circonstances, du milieu environnant et de l'être, et confère en même temps une telle dévotion à l'égard de l'objectif entrevu (comme c'est le cas pour tous les jalons particuliers du Sentier) que l'échec final est rendu impossible. Vers la fin du processus évolutif, le disciple commence à répondre consciemment à la quatrième influence indirecte, celle de Pluton, amenant la mort ou la destruction des facteurs de retardement et la destruction de tout ce qui empêche la synthèse.

Pluton, en affectant les Gémeaux, amène la mort ou le terme de la nature instinctive séparative, car c'est le facteur qui est derrière tout dualisme. Il est inhérent à ce que la  Doctrine Secrète appelle le principe d'ahamkara ou la conscience de l'égo isolé séparatif ; pendant des siècles, il est l'ennemi de l'aspiration de l'âme emprisonnée, il est centré à l'intérieur ou identifié à quelque aspect de la personnalité, et, à un stade ultérieur, identifié à la personnalité elle-même. Dans cette analyse des divers signes, je n'ai pas consacré beaucoup de temps à l'examen de l'effet des signes zodiacaux sur le corps physique. C'est une science en elle-même et elle est en rapport étroit avec la théorie de la guérison spirituelle.

Je voudrais cependant toucher ici au rapport des Gémeaux avec la forme physique, car ce rapport symbolise véritablement le processus du développement divin et par conséquent tout à fait d'actualité.

Les Gémeaux gouvernent les bras et les mains, indiquant le service que les deux frères doivent se rendre mutuellement en provoquant la dissolution, (sous l'influence de Pluton) du rapport de séparation qui a existé entre eux pendant si longtemps. C'est la santé de la vie qui est en jeu ici ; pour cette raison, les Gémeaux gouvernent également l'oxygénation du sang aboutissant à la vie active, au libre jeu et au libre mouvement de l'aspect esprit-âme à travers les organismes complexes inhérents à la forme corporelle. Lorsqu'il y a libre écoulement de la force vitale et nul obstacle à la circulation du fluide vital, via le sang, il en résulte tout naturellement une parfaite santé. C'est la compréhension de cette loi qui est à l'origine, chez l'initié, de l'état permanent de contrôle de la santé et de "l'immortalité choisie", objectif déclaré de nombreuses écoles de guérison mentale. Celles-ci sont toutes, comme vous le savez, si mystiques et si peu scientifiques, que leurs réalisations sont pratiquement nulles. Elles soutiennent l'idéal, mais ne réussissent pas à le réaliser.

Les Gémeaux gouvernent également le système nerveux et les réactions d'ordre fluidique de tout l'organisme nerveux. Vous avez par conséquent dans ce signe et dans son activité, la tendance à la domination finale des deux aspects de l'âme auxquels je me suis constamment référé dans mes livres :

l'aspect vie qui réside dans le coeur et qui utilise le courant sanguin comme mode d'échange et pour exprimer le don de la vie, et l'aspect conscience qui réside dans la tête et qui utilise le système nerveux comme mode d'expression, A ces deux aspects, il faut ajouter l'effet direct et l'effet indirect des rayons qui gouvernent le signe. C'est par la compréhension de la vie et de la conscience, gouvernées par les Gémeaux, que la libération finale peut être mentalement atteinte. Réfléchissez à cette déclaration, car, dans les Gémeaux, le disciple peut arriver à saisir intelligemment ce que nous pourrions appeler le mécanisme conscient du processus vital qui permet finalement à l'homme d'être ce qu'il est. Les Gémeaux gouvernent aussi la glande du thymus qui n'est pas active à l'heure actuelle chez la personne adulte, ceci étant dû au fait que le centre du coeur n'est pas éveillé chez la majorité. Cependant, il deviendra actif lorsque "le frère immortel inondera le frère mortel avec la lumière et la vie de Dieu". Alors le centre du coeur, avec son pouvoir corrélatif conscient (compréhension de groupe et amour de groupe), fonctionnera librement. Le mystère de ce signe concerne en réalité le secret de la réponse qui devrait exister et qui existera finalement entre les deux frères, entre les deux pôles l'âme et la forme et entre le soi mortel ou personnalité et le soi immortel ou âme. La sensibilité et une vive réaction sont les caractéristiques des êtres nés avec le Soleil dans ce signe ou avec les Gémeaux à l'ascendant.

Dans les premiers stades et pour une personne non développée, cela conduit à la versatilité. Plus tard, et dans les stades plus avancés, cela conduit à la compréhension et la capacité d'analyser les hommes et les circonstances.

Ceci par l'activité constante, le mouvement incessant et le changement sans fin des conditions inhérentes au signe lui-même ; ces facteurs "battent entre les deux aspects" de ce signe double et sont rehaussés par le fait que lesigne des Gémeaux est l'aspect le plus important de la Croix Mutable, déterminant et mettant en scène les changements et le rythme de leur progression.

Dans le pôle opposé de ce signe, le Sagittaire, le jeu réciproque entre les deux frères ou entre le soi supérieur et le soi inférieur est concentré en un seul effort dirigé. L'homme versatile devient le disciple autonome focalisé dans son effort, conservant cependant toute la versatilité développée antérieurement, mais capable en même temps de gouverner la tendance au mouvement superflu et au changement mal dirigé. J'ai traité quelque peu de cela lorsque nous avons étudié le signe du Sagittaire, et par conséquent il est inutile de le répéter ici.

Il est d'un grand intérêt pour l'initié ou pour le disciple avancé de réaliser que dans ce signe nulle planète n'est "en chute" ou "exaltée". La raison de ce mystère est cachée dans le fait que, dans le stade intermédiaire entre les Gémeaux et le Sagittaire, l'équilibre, la fusion et le mélange des forces sont les objectifs de l'entité consciente qui lutte et qui est presque aveugle. Cette entité consciente qui lutte doit atteindre l'harmonie et par conséquent éviter tous les extrêmes. Les sept signes les Gémeaux et le Sagittaire inclus sont d'une extrême importance en ce qui concerne l'humanité :

Gémeaux. Subjectif de nature. Vital. Non centré sur le plan physique, centre sur le frère mortel.

Cancer

Lion

Vierge

Balance

Scorpion

Strictement des signes humains impliquant tous la reconnaissance de la dualité, accentuée dans le signe central de la Vierge.

Sagittaire :

Subjectif de nature. Vital non centré dans la conscience sur le plan physique, centré sur le frère immortel.

Dans le Sagittaire, on trouve le même état de choses. Aucune planète n'est "exaltée" et aucune planète n'est "en chute". Mercure cependant est affligé et voit son influence diminuer. Dans les Gémeaux, c'est le cas de Jupiter.

Pourquoi en est-il ainsi, ésotériquement, c'est là un des secrets de l'initiation.

La clé du mystère réside dans le dualisme spirituel fondamental de Jupiter par opposition au dualisme corps-âme des Gémeaux ; dans le Sagittaire, le dualisme de Mercure, tel qu'il s'exprime dans le double aspect du mental inférieur et supérieur est dépassé par le mental universel ou spirituel. Vous en dire davantage n'est pas possible à l'heure actuelle.

En connexion avec les décans et les régents, il est intéressant de savoir que Sépharial et Alan Léo donnent comme planètes dominantes des indications entièrement différentes et cependant tous les deux ont raison. Fait unique de sa part, Sépharial indique les trois planètes Jupiter, Mars et le Soleil, faisant ainsi allusion aux régents ésotériques de ce signe sur la Roue de l'état de disciple.

Généralement son choix est exotérique et non ésotérique. Alan Léo dans ce cas, indique Mercure, Vénus et Saturne, les trois planètes gouvernant la Roue de la vie ordinaire. A eux deux, ces auteurs ont indiqué les planètes gouvernant sur la roue tournant dans les deux directions. Vous noterez comment deux d'entre les planètes qui gouvernent les décans dans le cas de la Roue ordinaire, servent à rehausser les régents planétaires de ce signe, les Gémeaux avec Saturne offrant, à un certain degré d'avancement, l'opposition nécessaire pour provoquer une révolution fondamentale. Notez cette phrase. Tout le problème de la Roue qui tourne avec sa double action et son double effet sur la conscience (et par conséquent tout le problème des trois décans et des trois régents dans chaque signe du zodiaque) doit rester un problème abstrait et difficile jusqu'au moment où les astrologues auront développé une conscience quadri-dimensionnelle et connaîtront la véritable signification de la phrase biblique : "La roue qui tourne sur elle-même". En réalité, la roue ne tourne pas comme la roue d'un char, soit en avant, soit en arrière. Elle tourne dans les deux sens simultanément. Ce fait est encore impossible à saisir pour la conscience humaine. La complexité inhérente à la progression dans les décans qui conditionne également les régents a son fondement dans cette action multiple de la roue. La roue, par conséquent, ne se meut pas seulement dans le sens des aiguilles d'une montre, mais dans les deux sens à la fois et également à angles droits par rapport à elle-même.

L'évidence de la signification des deux mots-clé de ce signe n'exige aucun éclaircissement de ma part. Pour l'homme commun, la Parole retentit "que l'instabilité fasse son oeuvre", mais pour le disciple la Parole est prononcée par l'âme elle-même : "Je reconnais mon autre soi, et, dans l'effacement de ce soi, je crois et luis." Mouvement incessant, reconnaissance de la dualité, domination de l'âme ! Tels sont les mots-clé de ce signe ; ils devraient être le mot-clé de votre vie, car que vous soyez nés dans ce signe dans cette  vie ou non, il a, à un moment donné, et à maintes reprises, conditionné votre expérience ; les résultats de celle-ci sont marqués dans la vie du disciple avancé.

Vous êtes ici : Accueil ASTROLOGIE ESOTHERIQUE GEMINI – LES GEMEAUX