N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

Chapitre 8 - La Méditation : L’Impact du Rayon 7

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Chapitre 8

La Méditation : L’Impact du Rayon 7

 

 

La forme occulte

Il y a deux jours, nous avons étudié la méthode par laquelle le mystique parvient à l'union, et esquissé très brièvement le sentier  par lequel il entreprend d'atteindre son but. Aujourd'hui, nous ébaucherons rapidement la direction suivie par l'occultiste et sa forme de méditation, la mettant en contraste avec celle du mystique et indiquant ensuite comment les deux doivent s'unir et comment leurs éléments individuels doivent être fusionnés en un.

La ligne de la forme est, pour l'occultiste, la ligne de moindre résistance et en passant je pourrais intercaler ici une pensée. Le fait étant admis, nous pouvons considérer avec certitude ce temps actuel comme propice à un rapide développement de la connaissance occulte, et à l'apparition de quelques véritables occultistes. Par l'entrée du septième rayon, le Rayon de la Forme ou du Rituel, la découverte du sentier occulte et l'assimilation du savoir occulte sont puissamment facilitées. L'occultiste est d'abord plus occupé par la forme à travers laquelle la Déité  se manifeste que par la Déité Elle-même, et c'est ici que la différence fondamentale entre les deux catégories apparaît d'abord. Le mystique élimine ou entreprend de surpasser le mental dans son processus de la découverte du Soi. Par son intérêt intelligent pour les formes qui voilent le Soi, et par l'emploi du principe du mental sur ses deux niveaux, l'occultiste arrive au même point. Il reconnaît les enveloppes qui voilent. Il s'applique à l'étude des lois qui régissent le système solaire manifesté. Il se concentre sur l'objectif, et dans ses premières années dédaigne de temps en temps la valeur du subjectif. Il parvient finalement à la vie centrale par l'élimination d'une enveloppe après l'autre, par la connaissance consciente et le contrôle. Il médite sur la forme jusqu'à ce que la forme soit perdue de vue et le créateur de la forme devient alors tout en tout. LOM 151

 

Le Jour de l'Opportunité

On peut ici se demander si ces indications ont une valeur quelconque pour l'étudiant. Pour répondre à cette question, que l'étudiant réfléchisse à l'importance de l'actuelle venue en manifestation du Rayon de la Loi rituelle-cérémonielle ou de la Magie. C'est le rayon qui dirige les forces constructives de la nature et l'utilisation intelligente de la forme  par l'aspect vie. C'est principalement le rayon du travail exécutif qui a pour objet de construire, de coordonner et maintenir la cohésion dans les quatre règnes inférieurs de la nature. Il se distingue surtout par l'énergie qui se manifeste dans le rituel mais il ne faut pas restreindre ce terme de rituel à l'usage qu'on en fait actuellement avec la maçonnerie ou le rituel religieux. Son application est bien plus étendue que cela et inclut les méthodes d'organisation qui sont en vigueur dans toutes les communautés civilisées telles que dans le monde du commerce, de la finance et dans les grandes organisations du travail que l'on voit partout. Il nous intéresse très spécialement car c'est le rayon qui offre une opportunité particulière aux races occidentales ; c'est grâce à cette force vivante d'organisation exécutive, de gouvernement par la règle et l'ordre, par le rythme et par le rituel, que le temps viendra où les races occidentales (avec  leur intelligence concrète et active, et avec leur vaste capacité de travail) pourront recevoir l'initiation, une initiation, il faut se le rappeler, sur un rayon qui est temporairement considéré comme rayon majeur. La plupart des initiés, qui sont devenus adeptes le siècle dernier, ont été des Orientaux en des corps hindous. Ce cycle a été dominé par le sixième rayon, lequel est précisément en train de disparaître ainsi que les  deux rayons précédents.

En vue de maintenir l'équilibre, le temps vient  maintenant  où l'on verra une période pendant laquelle des Occidentaux parviendront au but et ceci sur un rayon qui convient à leur type mental. Il est intéressant de noter que le type oriental atteint son objectif au moyen de la méditation, avec une faible proportion d'organisation exécutive et de rituel, tandis que l'occidental parviendra au but principalement au moyen des organisations qui sont le produit du "mental" inférieur, et par un type de méditation dont l'intense concentration dans le travail peut être considérée comme une illustration. L'application concentrée de l'esprit par un Européen et par un homme d'affaires américain peut être considérée comme un type de méditation.  C'est  grâce  à  la  purification  des  mobiles  qui  se trouvent derrière cette application que viendra pour l'occidental le jour de l'opportunité. IHS 182-83

 

Lorsque le véritable travail occulte est commencé, vous voyez donc que la méthode diffère, et différera nécessairement dans l'est et  dans l'ouest, mais le but sera le même. Il peut se passer par exemple, qu'une méditation qui aiderait le développement d'un oriental pourrait constituer un danger et un désastre pour son frère occidental. Le contraire pourrait aussi se produire. Mais le but restera toujours le même. Les  formes peuvent être individuelles ou collectives, les mantrams peuvent  être chantés par des unités ou par des groupes, les différents centres peuvent être l'objet d'attention spéciale, les résultats seront néanmoins identiques. Le danger survient quand l'occidental base son effort sur les règles qui conviennent à l'oriental ainsi que cela a été sagement signalé de temps en temps. Dans la sagesse des Grands Etres ce danger est rejeté.  Des méthodes différentes pour des races différentes, des formes diverses pour des nationalités diverses, mais les mêmes guides sages sur les plans intérieurs, la même grande Salle de la Sagesse, le même Portail de l'Initiation, les admettant tous dans le sanctuaire intérieur...

En concluant, je cherche à donner une suggestion. Le septième Rayon de la Loi Cérémonielle ou de l'Ordre (le rayon entrant maintenant en puissance), procure à l'occidental ce qui a été longtemps le privilège de l'oriental. Le jour de l'opportunité est grand, et dans l'impétueuse poussée de cette septième force se manifeste l'impulsion nécessaire qui, si elle est justement comprise, peut conduire l'homme de l'occident aux Pieds du Seigneur du Monde. LOM 113-14

 

 Je voudrais, en l'accentuant, vous signaler le fait que tout ce qui est maintenant communiqué est une partie du plan expérimental qui envisage l'accélération de l'évolution du mental supérieur, et le contrôle des corps des hommes par le pouvoir du Dieu Intérieur. Ce plan a été tracé en vue du besoin urgent d'un monde dans lequel l'équipement mental des hommes s'accroît en dehors de toute proportion, par rapport à leur équilibre émotionnel et à leur équipement physique. Le progrès rapide du savoir, la diffusion de systèmes d'éducation amènent la production de nombreux mentals dans une ambiance très pauvre. Dans un pays comme l'Amérique, ou parmi les autres races Anglo- Saxonnes, la capacité de tous à lire et à écrire a posé un problème très réel (je peux presque dire un problème inattendu) aux Grands Etres.

Un développement mental équivalent à une stabilité émotionnelle et à un corps robuste et sain, représente le but pour tous.

Mais vous avez maintenant un développement mental en parallèle avec un astral instable et un physique débile, sous-alimenté et mal construit. De là le désordre, le manque d'équilibre, la vision obscurcie et l'action disproportionnée. Au lieu d'être un moyen vers un but et une arme pour être employée, le mental inférieur est en bonne voie de devenir un gouverneur et un tyran, empêchant le jeu de l'intuition et excluant  le mental abstrait. Dans ces conditions, et si cela peut être accompli d'une façon ou d'une autre, les Maîtres se proposent un objectif en vue d'équiper le mental inférieur par l'intermédiaire des êtres eux-mêmes.

Avec cet objectif en vue, Ils font le plan d'utiliser le Rayon de la Loi Cérémonielle ou d'Organisation qui entre en manifestation, et la période coïncidant ou suivant immédiatement la venue du Grand Seigneur, pour mettre en route ces écoles (d'une manière d'abord limitée) et d'amener partout dans la conscience des hommes les quatre principes fondamentaux suivants :

  1. L'histoire évolutionnaire de l'homme du côté mental.
  2. La constitution septénaire du macrocosme et du microcosme.
  3. Les lois gouvernant l'être humain.
  4. La méthode du développement occulte.

Un commencement a déjà été fait par les différentes écoles existant actuellement... Elles constituent toutes les promotrices du  plan. Quand elles seront solidement établies, quand elles travailleront sans obstacles et seront reconnues publiquement, et quand le monde sera quelque peu coloré par ces écoles et par leur accentuation subjective, quand elles produiront des élèves et des travailleurs, des politiciens, des scientifiques et des directeurs d'enseignement qui mettront leur empreinte sur leur entourage, alors le temps sera peut-être venu de poser les fondations exotériques de la véritable école occulte.

Je veux dire que si les premières écoles et collèges font leur travail d'une façon satisfaisante, elles auront démontré au monde des hommes que le subjectif est la vraie réalité et que l'inférieur n'est que le marchepied vers le supérieur. Cette réalité subjective étant universellement admise, il sera donc permis la fondation d'une chaîne d'écoles intérieures... qui seront publiquement reconnues. Cela n'empêchera jamais à n'importe quel moment, d'obvier à la nécessité en ayant toujours une section ésotérique et secrète, car il existera continuellement certaines vérités et certains faits d'une portée dangereuse pour les non-initiés. Ce que je cherche à signaler, c'est que les mystères seront finalement admis comme des faits par la reconnaissance universelle pour le but universel.

La préparation et l'admission des novices sera faite dans  des écoles qui, sous une direction experte, entreprendront définitivement de les entraîner pour les mystères.

De telles écoles ont déjà existé, et dans le cours du temps, seront de nouveau en manifestation.

H.P.B. posa la pierre fondamentale de la première école dans ce petit cycle (qui est cependant relativement important, étant un résultat de la cinquième race-racine, la floraison du cinquième principe). Ceci est la clé de voûte. Comme je l'ai déjà dit, le travail s'effectue dans la fondation des écoles diverses, et la science mentale a là aussi sa place. Il avancera comme désiré, si chacun de ceux qui sont maintenant sous l'entraînement occulte font tous les efforts possibles pour effectuer le travail envisagé. Si, quand le Grand Seigneur viendra avec Ses Maîtres, tout ce qui est possible est accompli, le travail recevra un élan supplémentaire, il se développera graduellement et augmentera encore jusqu'à devenir une puissance dans le monde. Alors viendra le jour des écoles occultes qui formeront définitivement les hommes pour l'initiation. LOM 299-301

 

 Le rayon sur lequel le corps Causal de l'homme se trouve, le rayon de l'Ego doit déterminer le type de la méditation. Chaque rayon nécessite une méthode d'approche différente, car le but de toute méditation est l'union avec le divin. A ce stade, c'est l'union avec la Triade spirituelle, qui a son reflet le plus bas sur le plan mental. Laissez-moi  expliquer  ceci brièvement : …

Quand le rayon de l'Ego est le septième ou Rayon de la Loi Cérémonielle ou Magie, la méthode est celle de la glorification et de la compréhension de la forme dans l'approche. Comme je l'ai déjà dit, le but de toutes les pratiques de la méditation est l'approche du divin qui est dans chaque être, et par cela, l'accès à la Déité Elle-même.

 

C'est pourquoi la méthode est la soumission à la loi, l'ordre est la règle de chaque action de la vie dans les trois corps ainsi que l'édification dans le corps Causal d'une forme qui, en se déployant, aboutit à la destruction de ce corps. C'est l'édification, d'après certaines règles, du Sanctuaire dans un lieu de résidence pour la Shékinah, et quand les flammes de la lumière spirituelle s'avancent, le Temple de Salomon chancelle, tournoie et se désagrège. C'est l'étude de la loi, et pour l'homme, la compréhension logique du comment et du pourquoi cette loi est régie. C'est alors l'application décisive de cette loi au corps des causes, afin de le rendre inutile et d'effectuer ainsi sa destruction. L'émancipation en est le résultat, et l'homme se libère lui-même des trois mondes.

Beaucoup d'occultistes se trouvent actuellement sur ce rayon pour continuer ce processus libérateur. C'est la méthode qui amène un homme à la libération par la compréhension, l'application intelligente de la loi dans sa propre vie, et l'amélioration des conditions dans la masse de l'humanité, faisant ainsi de lui un serviteur de sa race. LOM 15-19

 

 Nous nous sommes davantage occupés jusqu'ici des  aspects personnels de la méditation, et nous avons considéré les deux genres qui sont pratiquement universels et fondamentaux, ayant étudié brièvement (a) la Méditation suivie par le mystique et (b) la Méditation poursuivie par l'occultiste.

Nous avons largement généralisé, sans entrer d'aucune façon dans des particularités, ce qui n'est à ce stade ni désirable ni opportun. Cependant, lorsque à un certain point dans la méditation, l'étudiant a fait les progrès désirés, parcouru certains stades spécifiques et  atteint  certains objectifs, ces acquisitions peuvent être vérifiées par un examen du corps causal de l'élève ; quand une vie de droiture commence à être établie, que ni les troubles ni les attaques ne peuvent facilement bouleverser ou détruire, l'Instructeur peut communiquer à l'étudiant sérieux les instructions par lesquelles il peut construire dans la substance mentale et sous des règles déterminées, des formes qui conduiront à des actions et réactions spécifiques. Ces formes seront graduellement communiquées, et parfois (spécialement au début) il se peut que l'étudiant n'ait pas la moindre conscience des résultats accomplis. Il obéira aux ordres, énoncera les mots communiqués, ou travaillera par les formules esquissées, et les résultats atteints peuvent faire leur travail, même si l'étudiant demeure    inconscient du fait. Plus tard, spécialement après l'initiation, quand les facultés plus subtiles entrent en activité, et que les centres tournent dans l'ordre de la quatrième dimension, il peut devenir conscient des effets de sa méditation sur les plans émotionnel et mental.

Les résultats ne nous concernent jamais. La stricte obéissance à la loi et la ferme adhésion aux règles établies, ainsi qu'une action habilement dirigée constituent la part du sage étudiant. Alors les effets sont certains, et n'entraînent pas de karma avec eux... Reprenons chacune des formes dans l'ordre, mais j'aimerais d'abord donner un avertissement. Je n'ai pas l'intention d'esquisser des formes ou de donner des instructions spécifiques indiquant comment les résultats exposés peuvent être obtenus. Ce sera fait plus tard, mais il n'est pas possible d'en fixer le moment. Tant de choses dépendent du travail qui sera réalisé pendant les sept prochaines années, ou du karma de groupe, ainsi que des progrès réalisés non seulement par la hiérarchie humaine, mais aussi par l'évolution des dévas ou des anges. Le secret de tout cela réside dans le septième Rayon Cérémoniel, et l'heure du prochain pas en avant sera donnée par le septième Logos Planétaire, travaillant conjointement avec trois Grands Seigneurs, spécialement avec Celui du troisième département. LOM 154-56

 

Construire l’Anthakarana

Jusqu'au stade de projection, les méthodes employées sont identiques pour tous les disciples de tous les rayons. Leur intention est une, et ils doivent tous parvenir à la même mesure de tension et de préparation pour la construction du pont, en rassemblant l'énergie nécessaire à partir de deux sources – la personnalité et l'âme. Par cette focalisation et par la tension qui en résulte, évoquant ainsi la Triade spirituelle et instaurant le double processus de construction du pont par les deux bouts (s'il est possible et permis d'employer une telle expression), le travail progresse uniformément. Il est alors fait appel à l'utilisation de l'imagination créatrice et cela constitue le deuxième stade. Celle-ci présente une réelle difficulté pour les aspirants des premier et septième rayons. Aucun de ces deux types ne peut, avec facilité, organiser l'énergie matérielle, orienter les courants d'énergie et voir clairement, par l'imagination, son objectif dans l'œil du mental. C'est un processus qui est profondément difficile pour eux. Néanmoins, d'une façon ou d'une autre, il faut que ce soit fait, car l'utilisation de l'imagination visuelle est un fait essentiel de la méthode de construction et l'un des moyens majeurs de se focaliser avant la projection. RI 501-02

 

C'est le long de l'antahkarana que la force utilisée par l'initié doit affluer et, suivant la nature du travail à accomplir, tel fil ou filament particulier du pont arc-en-ciel sera employé par l'initié. Il y a quatre voiles de maya nécessairement constitués de sept forces, celles-ci produisant l'aspect phénoménal et effectif (dans le temps et dans l'espace) de  la grande Illusion, sous ses trois formes : illusion, mirage et maya. Il y a sept points d'énergie par lesquels peuvent se déverser les différents aspects  de la force nécessaire pour produire les effets désirés au sein des voiles de maya ; ils correspondent aux sept types ou caractéristiques de rayon. Mais le type principal d'énergie avec lequel l'initié travaille sur le plan physique est le septième, le rayon ou énergie du rite, de la cérémonie, de l'ordre et de la loi. Le travail accompli au sein des voiles est un travail de nouvel arrangement, de classification et de coordination des forces présentes, constituant maya à tel moment ; celui-ci doit fournir, dans le temps et dans l'espace, les formes par lesquelles les plans de la Hiérarchie peuvent se matérialiser, par lesquelles les âmes de toutes les formes peuvent être soumises à l'expérience nécessaire et progresser ainsi vers l'accomplissement de la Volonté de Dieu. RI 183

 

Septième rayon – Loi, ou Ordre, cérémonielle

"LE SUPERIEUR ET L'INFERIEUR SE RENCONTRENT." RI 518

Vous êtes ici : Accueil COMPILATION 7ème RAYON Chapitre 8 - La Méditation : L’Impact du Rayon 7