N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

Chapitre 9 - Les Sept Rayons et l’Initiation

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Chapitre 9

Les Sept Rayons et l’Initiation

 

 

Première  Initiation  –  La  naissance  à  Bethléem  –  Septième Rayon.

Energie de l'Ordre ou de la Magie cérémonielle

Tout d'abord, examinons le type d'énergie qu'exprime le septième rayon et où se trouve sa puissance et son efficacité, du point de vue de l'initiation. Dans notre étude des initiations et des rayons qui les conditionnent, nous diviserons nos idées en trois parties :

  1. Le type d'énergie et ses caractéristiques, par rapport aux processus de l'initiation particulière à laquelle il est associé.
  2. Son effet sur l'humanité, celle-ci étant considérée comme disciple mondial.
  3. La nature stimulante de l'énergie lorsqu'elle s'exprime :
    1. Dans les trois aspects de la nature de l'initié – mentale, astrale et physique.
    2. Par la personnalité pénétrée par l'âme, l'initié en "bonne position" – terme ayant une implication occulte très profonde.

A cette époque de l'histoire du monde, l'énergie du septième rayon est d'une puissance croissante, car il s'agit du rayon nouveau et affluent, remplaçant le sixième rayon qui a régné pendant si longtemps. Quand nous parlons d'énergie de rayon, nous pensons en réalité au caractère et  à l'aspect dessein-volonté de certaine grande Vie que nous appelons "Seigneur de Rayon". Vous trouverez beaucoup d'informations concernant ces Seigneurs de Rayon dans les premiers volumes du Traité sur les Sept Rayons. Son intention divine, sa volonté, son dessein, ou la projection déterminée de son mental, créent une radiation ou courant d'énergie qui – selon le type et les caractéristiques – agit sur toutes les formes de vie manifestée au sein de notre cercle infranchissable planétaire.  Ces Seigneurs de Rayon sont les énergies créatrices et nourricières qui exécutent la Volonté du Logos planétaire. Ils coopèrent avec lui pour la définition et l'expression de son dessein suprême. Leurs émanations rayonnantes   sont   objectivées   cycliquement   et   retirées  cycliquement.

 

Lorsqu'elles irradient les trois mondes, ces énergies produisent des changements, des perturbations, du progrès et du développement. Elles créent les nouvelles formes nécessaires, vitalisent et donnent son caractère à ce par quoi l'intention divine immédiate s'exprime ; elles intensifient à la fois le caractère et la réceptivité de la conscience.

A d'autres moments, pendant le processus où elles se retirent "en leur propre demeure", elles causent la disparition ou mort des aspects formes, des institutions et des "organismes organisant" (expression curieuse) ; elles produisent donc des cycles de destruction et de cessation, libérant ainsi la place pour les nouvelles formes et expressions de vie qu'un rayon affluent va produire. C'est le retrait progressif du sixième Rayon, celui d'Idéalisme et de Dévotion, qui a causé les troubles, la cristallisation, la destruction, la mort et les clivages du siècle dernier. Ce qui est vieux disparaît lorsque le Seigneur du sixième Rayon retire son attention et, par conséquent, son énergie. Sa radiation, aujourd'hui, n'est plus centrée ou focalisée dans la vie des trois mondes. Simultanément, l'énergie et la radiation du Seigneur du septième Rayon deviennent régulièrement de plus en plus puissantes dans trois mondes.

Cette arrivée d'un rayon produit toujours une période intensifiée d'activité initiatique, et il en est ainsi aujourd'hui. L'effet majeur, en ce qui concerne l'humanité, est de faire en sorte que des milliers d'aspirants et de postulants se présentent à la première initiation. Les hommes, sur une grande échelle et en grand nombre, peuvent aujourd'hui vivre l'expérience de l'Initiation de la Naissance. Des milliers d'êtres humains peuvent faire, en eux-mêmes, l'expérience de la naissance du Christ et comprendre que la vie du Christ, la nature du Christ et la conscience du Christ leur appartiennent. Cette initiation de la "nouvelle naissance" de la famille humaine aura lieu à Bethléem, symboliquement, car Bethléem est la "maison du pain" – terme occulte signifiant expérience sur le plan physique. Ces grandes initiations, mises en œuvre par les énergies de rayon, doivent être enregistrées par le cerveau physique et perçues par l'initié dans sa conscience de veille ; il doit en être ainsi à notre époque étonnante où – pour la première fois depuis l'apparition de l'humanité sur terre – une initiation de masse peut avoir lieu. Il n'est pas nécessaire que cette expérience s'exprime en termes occultes ; dans la majorité des cas, elle ne s'exprimera pas ainsi. L'initié, en tant qu'individu, qui prend cette initiation s'aperçoit de grands changements dans son attitude envers lui- même,   envers   son   prochain, vis-à-vis des circonstances et de son interprétation des événements de la vie. Ce sont spécifiquement les réactions qui accompagnent la première initiation ; une nouvelle orientation face à la vie et un nouveau monde de pensée sont enregistrés par l'initié. Ceci sera également vrai, sur une grande échelle, en ce qui concerne l'homme moderne, l'initié mondial du premier degré. Les hommes reconnaîtront l'évidence, dans plusieurs vies, de l'apparition de la conscience christique, et le niveau de vie sera de plus en plus adapté à la vérité existant dans les enseignements du Christ.

Cette conscience christique en développement dans les masses va nécessairement engendrer des troubles dans la vie quotidienne des peuples partout. La vie de la personnalité, orientée jusque-là vers des  buts purement matériels et égoïstes, sera en conflit avec la compréhension intérieure nouvelle ; l'homme "charnel" (pour reprendre les mots de l'initié Paul) se battra avec l'homme spirituel, chacun s'efforçant  de dominer. Dans les stades de début, après la "naissance" et pendant le "bas âge du Christ-Enfant" (toujours en termes symboliques), l'aspect matériel triomphe. Plus tard la vie christique triomphe. Vous le savez parfaitement. Chaque initiation indique un stade dans la croissance et le développement du facteur nouveau de la conscience et de l'expression humaine, et ainsi jusqu'à la troisième initiation, où apparaît "dans sa pleine  maturité l'homme en Christ". A la cinquième initiation, l'initié est alors prêt à percevoir, comprendre et enregistrer la révélation longuement attendue.

En ce qui concerne l'individu et la première initiation, le septième rayon est toujours actif et l'homme est capable d'enregistrer consciemment le fait de l'initiation car soit le cerveau, soit le mental (souvent les deux) est gouverné par le septième rayon. C'est ce fait qui est important aujourd'hui, en ce qui concerne l'humanité, car il lui permettra de passer par la porte l'admettant au premier processus initiatique. Vous voyez pourquoi la période actuelle, où les êtres humains (en groupes importants) peuvent prendre la première initiation, correspond à une situation où leur intérêt majeur, partout, est le pain. L'humanité va passer par cette initiation de la "naissance" et manifester la vie christique sur une grande échelle, pour la première fois dans une période de réajustements économiques où le mot "pain" n'est qu'un symbole. Cette période a commencé en 1825 et va continuer jusqu'à la fin de ce siècle. Le développement de la vie christique – résultant de la présence et des activités du deuxième aspect  divin d'amour – aboutira à la fin de la peur économique et la "maison du pain" deviendra la "maison de l'abondance". Le pain – en tant que symbole du besoin matériel de l'humanité – passera finalement sous le contrôle d'un vaste groupe d'initiés de la première initiation, de ceux dont la vie commence à être gouvernée par la conscience christique, qui est conscience de la responsabilité et du service. Ces initiés existent par milliers aujourd'hui ; il y en aura des millions en 2025. Cette réorientation et ce développement résulteront de l'activité du septième rayon et de l'impact de sa radiation sur l'humanité.

Le septième rayon est, par excellence, le moyen de la  relation. Il réunit les deux aspects fondamentaux, celui de l'esprit et celui de la matière. Il relie l'âme à la forme et, en ce qui concerne l'humanité, il relie l'âme à la personnalité. A la première initiation, il fait prendre conscience, à l'initié, de cette relation ; il lui permet de profiter de "cette dualité" qui est proche et – par l'amélioration de ce contact – d'engendrer sur le plan physique l'arrivée en manifestation de l' "homme nouveau". A la première initiation, grâce à la stimulation créée par l'énergie du septième rayon, la personnalité de l'initié et l'âme adombrante, qui plane au-dessus de la personnalité, sont réunies consciemment ; l'initié sait alors que – pour la première fois – il est une personnalité pénétrée par l'âme. Sa tâche maintenant est de parvenir à l'apparence de ce qu'il est essentiellement. Ce développement se manifeste à la troisième initiation, celle de la Transfiguration.

La fonction majeure de ce septième rayon est de réunir les aspects positifs et négatifs des processus naturels. En conséquence, il gouverne les relations sexuelles dans toutes les formes ; c'est la puissance sous-jacente à la relation du mariage ; vu que ce rayon entre en manifestation dans notre cycle mondial, il s'ensuit l'apparition de problèmes sexuels   fondamentaux – de licence, de perturbation de la relation du mariage, du divorce, et la mise en action des forces qui finalement produiront une attitude nouvelle vis-à-vis du sexe, et l'établissement des pratiques, attitudes et perceptions morales qui gouverneront la relation entre les sexes au cours du nouvel âge.

 

La première initiation est donc étroitement en rapport avec ce problème. Le septième rayon gouverne le centre sacré et stimule son énergie vers la gorge, centre créateur plus élevé ; ce rayon instaure donc une période de très grande activité créatrice, à la fois sur le plan matériel par la stimulation de la vie sexuelle chez tous les individus, et dans les trois mondes par la stimulation engendrée quand l'âme et la forme sont reliées consciemment. La première preuve majeure que l'humanité (par l'intermédiaire de la majorité de ses individus avancés) aura pris la première initiation, sera l'apparition d'un cycle entièrement nouveau d'art créateur. Ce pressant désir de création prendra des formes exprimant les nouvelles énergies affluentes. De même que la période gouvernée par le sixième rayon a trouvé son apogée dans un monde où les hommes travaillent dans de grands ateliers on usines pour produire la pléthore d'objets qu'ils estiment nécessaires à leur bonheur et à leur bien-être, de même pendant le cycle du septième rayon nous verrons les hommes, sur une échelle encore plus grande, s'engager dans le domaine de l'art créateur. L'attachement aux objets sera finalement remplacé par la création de ce qui exprimera le Réel avec plus de vérité, la laideur et la matérialité feront place à la beauté et à la réalité. Sur une grande échelle, l'humanité a déjà été "conduite de l'obscurité à la lumière" et la lumière de la connaissance inonde les pays. Dans la période à venir et sous l'influence de la radiation du septième rayon, l'humanité sera "conduite de l'irréel au Réel". C'est ce que rendra possible la première initiation pour les individus et pour la masse des hommes.

L'énergie du septième rayon est celle qui est nécessaire pour faire sortir l'ordre du chaos, et le rythme du désordre. C'est cette énergie qui introduira le nouvel ordre mondial que tous les hommes attendent, elle restaurera les anciennes bornes, les institutions et les formes nouvelles de civilisation et de culture qu'exige le progrès de l'homme, et nourrira la vie nouvelle et les nouveaux états de conscience que l'humanité avancée va enregistrer de plus en plus. Rien ne peut arrêter cette activité ; tout ce qui arrive aujourd'hui, alors que les hommes cherchent de nouvelles voies, en vue de l'unité organisée et la sécurité paisible, est mis en œuvre par le Rayon affluent d'Ordre et de Magie Cérémonielle. La magie blanche des justes relations humaines ne peut pas être arrêtée ; elle doit inévitablement se manifester effectivement, car l'énergie de ce septième rayon est présente et le Seigneur de ce Rayon coopère avec le Seigneur du Monde afin d'engendrer la nécessaire "remise en formes". Des personnalités pénétrées par l'âme, agissant sous l'influence de ce rayon, vont créer le monde nouveau, exprimer les qualités nouvelles et instaurer les nouveaux régimes et les modes organisés d'activité créatrice, qui manifesteront la vitalité nouvelle et les nouvelles techniques de vie. C'est la distorsion de ces idéaux de septième rayon et la prostitution de cette énergie affluente au service des ambitions égoïstes et non éclairées d'hommes avides qui ont produit les systèmes totalitaires qui, aujourd'hui, emprisonnent si terriblement le libre esprit des hommes.

 

Pour résumer ce que je viens de dire :

  1. L'énergie du septième rayon est l'agent puissant de l'initiation lorsqu'elle est prise sur le plan physique, c'est-à-dire, pendant le processus de la première initiation.
    1. Son effet sur l'humanité sera :
      1. D'engendrer la naissance de la conscience  christique parmi les masses dont l'aspiration est intelligente.
      2. De mettre en mouvement certains processus évolutifs relativement nouveaux qui transformeront l'humanité, disciple mondial, et en feront l'humanité, initié mondial.
      3. D'établir d'une manière nouvelle et intelligible le sens permanent de la relation, et d'obtenir ainsi, sur le plan physique, de justes relations humaines. L'agent de celles-ci est la bonne volonté, reflet de la volonté-de-bien du premier aspect divin. La bonne volonté est le reflet du premier Rayon, rayon de Volonté ou de Dessein.
      4. De réajuster les relations positives et négatives ; aujourd'hui en premier lieu en rapport avec la relation sexuelle et le mariage.
        1. D'intensifier la créativité et d'introduire ainsi l'art nouveau comme base de la culture nouvelle et comme facteur influent de la civilisation nouvelle.
        2. De réorganiser les affaires mondiales et d'instaurer ainsi le nouvel ordre mondial. Ceci appartient véritablement au domaine de la magie cérémonielle.
        3. La stimulation de ce septième rayon, par rapport à l'initié :
          1. Engendrera sur le plan mental une relation étendue et reconnue entre l'âme et le mental.
          2. Produira une certaine mesure d'ordre dans les processus émotionnels de l'initié, facilitant ainsi le  travail  de préparation à la deuxième initiation.
          3. Permettra à l'initié – sur le plan physique – d'établir certaines relations de service, d'apprendre la pratique de la magie blanche élémentaire, et de manifester le premier stade d'une véritable vie créatrice.

 

En ce qui concerne l'initié, l'effet de l'énergie du septième rayon est extrêmement puissante dans sa vie ; ceci est facile à comprendre, du fait que son mental et son cerveau sont conditionnés par le septième rayon, au moment où le processus initiatique survient consciemment. Son effet sur le plan mental est semblable à celui que l'on observe sur la planète – sur une bien plus grande échelle – car c'est cette énergie de rayon que le Logos planétaire a utilisée lorsqu'Il réunit la dualité majeure, esprit et matière, au début de son travail créateur. Les deux aspects du mental (mental inférieur concret et âme, Fils du Mental) entrent en relations plus étroites et forment finalement une association consciente et reconnue sur le plan astral. C'est le septième rayon qui rétablit l'ordre dans la conscience astrale, et (sur le plan mental) c'est cette influence qui engendre la créativité, l'organisation de la vie, et l'union "dans la tête" des énergies inférieures et supérieures, de sorte que "le Christ naît". Nous allons étudier ce dernier point assez en détail quand nous aborderons la signification des initiations ; nous nous apercevrons alors que la relation entre le corps pituitaire et la glande pinéale est impliquée.

Finalement, c'est l'énergie du septième rayon qui – dans le processus initiatique entre la première et la seconde initiation – permet à l'initié (dans sa vie sur le plan physique) de faire preuve d'un sens de l'ordre et de l'organisation, d'exprimer consciemment et de plus en plus le désir d'aider ses semblables, d'établir ainsi une relation avec eux, et de rendre sa vie créatrice de nombreuses manières.

Tous ces facteurs sont embryonnaires en lui, mais il  commence à poser consciemment la base du futur travail initiatique ; les disciplines physiques ont alors une grande importance, bien que leur valeur soit fréquemment accentuée à l'excès, et que leur effet ne soit pas toujours bon. Les relations établies et entretenues ont quelquefois peu de valeur du fait que le disciple est habituellement centré sur lui-même et manque donc – par ignorance et absence de discernement – d'une pureté complète de motifs. Néanmoins le changement dû à l'influence de ce rayon devient de plus en plus net de vie en vie ; la relation du disciple avec la Hiérarchie, la réorganisation de sa vie sur le plan physique, son effort croissant pour faire preuve du sens ésotérique de la magie blanche, vont devenir de plus en plus vitaux, jusqu'à ce qu'il soit prêt à la deuxième initiation. RI 567-75

 Le troisième et le cinquième rayon sont particulièrement actifs sur le sentier du disciple, tout comme le sixième et le quatrième dominent sur le sentier de l'évolution, et le premier et le septième sur le Sentier de l'Initiation. Le second rayon domine tous les autres rayons, ainsi que vous le savez. EA 165

 

C'est ainsi que commence le travail de réforme magique, et c'est là qu'intervient l'influence du septième rayon, rayon qui gouverne la première initiation ; l'une des fonctions de ce rayon est de rapprocher l'âme et le corps, la vie supérieure et la vie inférieure, la vie et la forme, l'esprit et la matière. C'est la tâche de création qui attend le disciple ayant entrepris d'élever les énergies du centre sacré jusqu'au centre de la gorge, et d'établir une relation adéquate entre la personnalité et l'âme. De même qu'il faut construire l'antahkarana et l'établir comme pont de lumière entre la Triade spirituelle et la personnalité pénétrée par l'âme, de même est établi un pont ou correspondance du même genre entre l'âme et la personnalité et, en ce qui concerne le mécanisme du disciple, entre les deux centres de la tête et les deux glandes dans la tête.

Quand cette ligne de lumière a relié les aspects spirituels supérieurs et les aspects inférieurs, et quand le centre sacré et le centre de la gorge sont véritablement reliés et alignés, le disciple initié devient un travailleur qui crée selon le Plan divin, et un "représentant magique" du travail divin de construction ; il devient alors une force constructive, maniant l'énergie consciemment sur le plan physique. Il crée des formes en tant qu'expressions de la réalité. C'est là le vrai travail de magie.

Vous voyez donc que, dans ce travail créateur, trois énergies sont rassemblées, et leurs activités liées :

  1. L'énergie concentrée dans le centre ajna, qui indique la vie de la personnalité.
  2. L'énergie concentrée dans le centre de la tête, conséquence de l'activité de l'âme.
  3. L'énergie du septième Rayon, d'Ordre Cérémoniel ou Magique, rendant possible une vraie activité créatrice conforme au Plan divin.

Il n'y a rien de spectaculaire à dire de la première initiation ;  le disciple initié travaille encore dans la "caverne de la naissance spirituelle" qui est faiblement éclairée ; il lui faut continuer de lutter pour révéler la divinité, tout d'abord sur le plan physique – symbolisé pour nous par le mot "Bethléem" qui signifie "maison du pain" ; il doit apprendre la double fonction consistant à "élever les énergies inférieures vers la lumière" et – en même temps – à "faire descendre les énergies supérieures dans l'expression corporelle". C'est ainsi qu'il devient un magicien blanc.

A cette initiation, il voit pour la première fois quelles sont les énergies majeures qu'il doit amener à s'exprimer, et cette vision est résumée, à son intention, dans l'Ancien Commentaire de la façon suivante :

"Quand la baguette de l'Initiation descend et touche la partie inférieure de la colonne vertébrale, il se produit une élévation ; quand les yeux sont ouverts à la lumière, ce qui doit être descendu dans la forme est maintenant perçu. La vision est reconnue. Le fardeau de l'avenir est pris en charge. La caverne est éclairée et l'homme nouveau en sort." RI 672-73

Vous êtes ici : Accueil COMPILATION 7ème RAYON Chapitre 9 - Les Sept Rayons et l’Initiation