N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

L’Epanouissement Futur : La Fusion Esprit-Matière

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

L’Epanouissement Futur : La Fusion Esprit-Matière

 

La magie blanche, je vous le rappelle, concerne le développement de l'âme dans la forme et l'expérience qu'elle acquiert de ce fait. Il ne s'agit pas d'un travail direct sur la forme, mais de l'influence indirecte de l'âme fonctionnant dans toute forme, dans chaque règne de la nature,  alors qu'elle soumet la forme à son contrôle et, par là, effectue et poursuit les changements nécessaires dans l'appareil de contact. Le magicien blanc sait que lorsque la stimulation appropriée et correcte du rayon est appliquée au centre que nous appelons l'âme dans chaque forme, et non à la forme elle- même, l'âme ainsi stimulée fera son propre travail de destruction, d'attraction et de reconstruction, et, par conséquent, suscitera une manifestation renouvelée de la vie. Cela est vrai de l'âme de l'homme, de l'âme d'une nation et de l'âme de l'humanité même. Ayez cela présent à l'esprit, car je viens de vous énoncer une règle fondamentale et de base qui a gouverné de tout temps la magie blanche.

C'est pour cette raison que l'on dit que le septième rayon gouverne le règne minéral et que c'est par l'intermédiaire de celui-ci que se manifestera cette significative et caractéristique qualité de l'âme que nous appelons la radiation. Ce mot décrit effectivement le résultat de la stimulation de l'âme sur et dans toute forme. La vie de l'âme irradie finalement au-delà de la forme et cette radiation produit des effets précis et calculés.

Comme vous le savez, le sixième rayon est intimement relié au règne animal et ses effets sur lui produisent, dans les formes supérieures de la vie animale, la qualité et l'expression de la domesticité et l'adaptabilité de l'animal au contact humain. Les rayons gouvernant le règne animal sont le septième, le troisième et le sixième. Cela vous permet de voir aisément que le rapport qui existe entre les animaux supérieurs et l'homme est un rapport de rayon. Il est par conséquent, utile sous la loi d'évolution et inévitable dans ses résultats.

Les rayons gouvernant le règne végétal sont le sixième, le second et le quatrième, et là encore il y a un rapport entrecroisé par l'intermédiaire du sixième rayon. Le règne humain est gouverné par le quatrième, le cinquième, et à nouveau par le quatrième rayon, et cela indique encore un rapport. Un jour ces rapports et ces lignes de force combinés seront mieux compris et l'on étudiera scientifiquement les lignes d'énergie en rapport les unes avec les autres. Cet entremêlement d'énergies retiendra l'attention de quelques personnes éminentes dans le monde de la pensée, et, lorsque cela se produira, beaucoup de choses seront mises en lumière.  Cette information est cependant d'une utilité négligeable actuellement et elle le demeurera jusqu'au moment où les hommes seront sensibles à la vibration des différents rayons et pourront isoler dans leur conscience le rythme d'un rayon. Lorsque cette sensibilité sera développée, on fera rapidement des découvertes révolutionnaires et significatives.

L'un des effets inévitables de l'énergie du septième rayon sera de relier et de fondre en une synthèse plus intime, les quatre règnes de la nature. Cela doit être fait comme préparation pour le travail prédéterminé de longue date, par lequel l'humanité sera l'agent distributeur de l'énergie spirituelle pour les trois règnes inférieurs. C'est le service majeur que le quatrième règne a entrepris, par l'entremise de ses âmes qui s'incarnent. Un jour, la radiation du quatrième règne sera si puissante et portera si loin, que ses effets pénétreront jusqu'aux profondeurs du monde phénoménal créé, et même du règne minéral. Alors, nous verrons les résultats auxquels le grand initié Paul fait allusion lorsqu'il parle de la création entière attendant la manifestation des Fils de Dieu. Cette manifestation est celle de la gloire radieuse, de la puissance et de l'amour. DN 122-24

 

Dans le travail magique de création des formes, nous avons conduit la forme-pensée dans sa descente du plan mental où l'Ange solaire a commencé le travail, au plan astral où le travail d'équilibre a été exécuté, jusqu'au plan physique ou aux niveaux éthériques. Là, le travail de production de l'objectivité se poursuit et là, le travailleur de la magie est en danger critique d'échec s'il ne connaît pas les formules et mantras par lesquels le nouveau groupe de constructeurs peut être atteint et s'il ne sait pas jeter un pont au-dessus de l'intervalle séparant le plan astral du sous- plan gazeux du plan physique. Il pourrait être utile ici de se souvenir que, dans le travail de magie, le magicien met à profit l'influence du Rayon se trouvant en manifestation. Quand les troisième, cinquième et septième Rayons sont influents, soit qu'ils arrivent, soit qu'ils se trouvent en plein méridien, ou en train de disparaître, le travail est beaucoup plus facile que lorsque les second, sixième ou quatrième dominent. Actuellement le septième Rayon, comme nous le savons, devient rapidement dominant ; c'est l'une des forces avec lesquelles l'homme travaille le plus aisément. Sous l'influence de ce Rayon, il sera possible de construire une nouvelle structure pour remplacer la civilisation qui tombe rapidement en décadence et d'ériger un nouveau temple nécessaire à l'impulsion religieuse. Sous son influence, le travail de nombreux  magiciens inconscients sera beaucoup facilité. Il en résultera une croissance rapide des phénomènes psychiques inconscients, la diffusion de la science mentale et, en conséquence, l'aptitude des penseurs à acquérir et créer les bénéfices tangibles qu'ils désirent. Néanmoins, cette magie inconsciente et égoïste conduit à des résultats karmiques de nature déplorable, car seuls ceux qui travaillent selon la loi et dominent les vies inférieures par la connaissance, l'amour et la volonté, évitent les conséquences entraînées par ceux qui manipulent la matière vivante à des fins égoïstes. CF 1021-22

 

Le rayon bleu de la dévotion fait place actuellement au violet de ce que nous appelons le rayon cérémoniel. Qu'entendons-nous par là ? Simplement que le grand Musicien de l'univers change les tons, fait résonner une autre note, amenant ainsi un autre tour de la roue, et produit dans l'arc de manifestation le rayon violet, la grande note G. Ces rayons apportent avec eux, dans chaque règne de la nature, tout ce qui est en accord avec eux. Des êtres humains, des Dévas d'ordre élevé et d'ordre inférieur, des élémentals de nature désirable aussi bien qu'indésirable, des fleurs, des fruits, une vie végétale d'un certain genre, des animaux et des formes de diverses espèces. C'est la disparition d'un rayon qui amène l'extinction de telle forme particulière, de tel type de vie animale, de telle espèce végétale. Ces disparitions sont une cause de confusion chez les savants de notre époque. Inversement, le processus d'apparition est lent, comme tout le travail de la nature. Le processus de disparition l'est aussi. Simultanément à la naissance cyclique et à l'émergence d'un nouveau rayon, nous voyons le lent retour à sa source, du rayon précédent, encore présent à l'apparition du nouveau.

Actuellement, le sixième rayon se retire et il emmène dans son retrait toutes les formes dont la note-clé est le bleu ; par exemple, ces individus qui, avec dévotion (mal placée ou non) se mettent à la suite d'un objet particulier, d'une personne ou d'une idée. Avec ce rayon disparaissent par conséquent ceux que nous appelons des fanatiques, ceux qui, avec un zèle unilatéral, tendent vers leur objectif choisi. Beaucoup de fleurs qui nous plaisaient disparaîtront aussi : la campanule, la jacinthe, l'olivier, par exemple ; le saphir deviendra rare et la turquoise perdra sa couleur. Par contre, les fleurs de couleur pourpre et violette, telles que la lavande, se développeront. Derrière tout cela, il y a un dessein très profond.

Le plan physique, dans son aspect le plus dense, n'a presque plus de mystère pour l'homme d'aujourd'hui ; ce dernier a beaucoup de connaissances sur ces matières. Mais les niveaux plus subtils du plan physique lui demeurent cachés ; ils constituent son prochain champ de découverte. Le rayon cérémoniel apporte avec lui les moyens par lesquels cette connaissance peut être acquise et révélée à tous ; elle ne sera donc pas la propriété seulement des sages et des occultistes. Les trois niveaux éthériques supérieurs, avec leurs hôtes, attendent de devenir la propriété de tous ; le prochain rapprochement se fera avec ses habitants. EP I 121-23

 

(Au regard d’une compréhension ésotérique des couleurs perçues exotériquement)

Quatre seulement peuvent être communiquées jusqu'ici, mais si elles sont véritablement comprises, elles détiennent la clé de la quatrième ronde actuelle et de son histoire. Celle-ci étant la quatrième ronde, vous noterez donc combien dans le nombre quatre réside l'histoire du temps présent. Je vous recommanderai spécialement, à vous qui êtes les instructeurs et les étudiants de la génération qui vient, de réfléchir sur la signification du blanc qui est ésotériquement violet. Cela a maintenant une application spéciale avec l'entrée du rayon violet, le septième rayon étant un des rayons majeurs dans cette ronde. Il détient le pouvoir par rapport  au quatre, sur le quatre et sous le quatre. LOM 224

 

Nous vivons aujourd'hui une période de l'histoire mondiale dans laquelle se placent trois événements d'importance majeure, bien qu'ils passent inaperçus et non réalisés pour la majorité des gens.

Le septième Rayon, celui de la Loi et de l'Ordre arrive en manifestation ; nous passons dans un nouveau signe du zodiaque, et la "venue du Christ" est imminente. Ces trois grands événements sont en grande partie la cause du désordre et du chaos actuel ; ils sont en même temps les responsables du revirement universel de l'attention vers les réalités spirituelles, reconnues par tous les véritables travailleurs, de l'extension, de la compréhension dans les mouvements d'assistance sociale, de la tendance à la coopération, à l'unité religieuse et à  l'internationalisme.

 

Des types d'énergies jusqu'à présent demeurés à l'état latent, deviennent actifs. La réaction mondiale conséquente est, dans ses premiers stades, matérielle dans sa manifestation ; mais dans ses stades finaux, ce sont les qualités divines qui se manifesteront, et qui changeront l'histoire et la civilisation. L'intérêt que l'on accorde aujourd'hui à ce que l'on appelle les rayons cosmiques est significatif de la reconnaissance scientifique des nouvelles énergies du septième rayon. Ces rayons, qui se déversent à travers le centre sacré du corps éthérique planétaire, ont nécessairement un effet sur le centre sacré dans l'humanité, c'est la raison pour laquelle la vie sexuelle du genre humain est temporairement hyper stimulée, et c'est pour la même raison que l'on s'intéresse tant à cette question de sexe. Mais c'est aussi de là que provient, il ne faut pas l'oublier, l'ardent élan qui s'exprime mentalement pour arriver à une solution de ce problème du sexe.

L'arrivée de l'âge du Verseau stimule aussi dans l'homme un esprit d'universalité et une tendance à la fusion. On peut en voir les manifestations dans les actuelles tendances à la synthèse, dans les affaires, en religion et en politique. Cela produit une tendance à l'union, et entre autres, cela pousse à la compréhension et à la tolérance en matière de religion. Mais d'autre part, ces influences, agissant sur les corps sensibles des êtres non développés et de ceux qui sont trop psychiques, conduisent à une impulsion morbide vers des unions, tant légitimes qu'illégitimes, à une aptitude exagérée à des rapports sexuels dans des directions multiples, et à des alliances qui ne cadrent pas avec la ligne évolutionnaire, et même qui outragent souvent les lois profondes de la nature elle-même. L'énergie est une chose impersonnelle et elle est double dans son effet ; et l'effet varie aussi d'après le type de substance sur laquelle elle agit.

Le septième rayon qui vient exprime le pouvoir d'organiser, la faculté d'intégrer et d'amener en relation synthétique les grandes paires d'opposés, et de produire de cette façon de nouvelles formes de manifestation spirituelle. Mais il produira aussi de nouvelles formes qui, du point de vue de l'esprit, peuvent être considérées comme le mal matériel. C'est en fait une grande impulsion qui amènera à la lumière du jour tout ce qui  se trouve enrobé dans la matière, menant ainsi finalement à la révélation de l'esprit et de la gloire cachée, lorsque ce qui a été révélé de la forme matérielle a été purifié et sanctifié. C'est ce à quoi faisait allusion le Christ, lorsqu'Il prophétisait que, à la fin de l'âge, les choses cachées seraient rendues évidentes et les secrets proclamés sur les toits.

 

C'est au moyen de ce processus de révélation, dans la  famille humaine, aussi bien que n'importe où dans la nature, que nous obtiendrons le développement du pouvoir de la pensée. Cela s'accomplira par le développement de la faculté de discrimination, qui offrira à l'homme, des choix à faire, et produira ainsi un meilleur sens des valeurs. De faux et de justes standards émergeront dans la conscience de l'homme et c'est le choix qu'il devra faire qui posera le fondement de l'ordre nouveau, qui inaugurera la nouvelle race, avec ses nouvelles lois et ses nouvelles approches, permettant l'introduction de la nouvelle religion d'amour et de fraternité, et cette période où le groupe et le bien du groupe sera la note dominante. Les séparations et les haines disparaîtront progressivement et les hommes s'uniront dans une unité véritable.

Considérons maintenant le troisième facteur, ce que l'on désigne par la venue du Christ. On trouve partout un esprit d'attente et l'appel d'une manifestation, d'un événement symbolique qui est différemment nommé, mais le plus souvent désigné comme l'avènement du Christ. Ceci peut, comme vous le savez, être entendu soit comme une venue physique actuelle (pareille à la précédente en Palestine) soit comme  un adombrement de Ses disciples et de ceux qui l'aiment, par le Grand Seigneur de la Vie. Cet adombrement devrait éveiller une réponse en tous ceux qui sont spirituellement éveillés. Ou encore, cette venue peut prendre la forme d'un formidable influx du principe Christique, de la vie et de l'amour du Christ, se manifestant au sein de la famille. Peut-être aussi que ces trois possibilités pourraient sous peu, se manifester simultanément sur notre planète. Il ne nous appartient pas de le dire. Ce qui dépend de nous c'est d'être prêt et de travailler à préparer le monde pour cette série d'événements de grande portée. L'avenir immédiat sera révélateur. Le point que je veux établir est que cet influx d'esprit d'amour du Christ (que ce dernier émane d'une Personne en forme corporelle, ou d'une  Présence sentie et réalisée) sera de nouveau double dans son effet.

Ceci est dur pour ceux qui pensent peu ou de façon illogique. Aussi bien l'homme mauvais que l'homme bon, tous deux seront stimulés ; le désir matériel aussi bien que l'aspiration spirituelle seront éveillés et renforcés. Les faits sont là pour prouver qu'un jardin fortement fertilisé, un terrain soigneusement entretenu et bien arrosé, donnera sa moisson de mauvaises herbes aussi bien que de fleurs. Vous voyez là deux réactions à la même influence solaire, à la même eau, aux mêmes agents fertilisants et aux  mêmes  soins. La  différence  de  réaction dépend des graines qui se trouvent dans le sol sur lequel agissent ces facteurs. C'est pourquoi l'influx d'amour stimulera l'amour terrestre, le désir terrestre et les appétits animaux ; il fortifiera l'impulsion à posséder, dans le sens matériel, avec toutes les conséquences pernicieuses de cette attitude, l'exaltation des réactions sexuelles et les multiples expressions d'un mécanisme mal réglé répondant à une force impersonnelle. Mais il produira aussi la croissance de l'amour fraternel, il fortifiera le développement et l'expression de la conscience de groupe, de la compréhension universelle ; il produira une nouvelle et puissante tendance à la fusion, à l'union et à la synthèse. Tout cela se fera par l'intermédiaire de l'humanité et de l'esprit du Christ. Sans arrêt, l'amour du Christ sera répandu sur la terre et son influence s'accroîtra au cours des siècles prochains jusqu'à ce que, à la fin de l'âge du Verseau, et grâce au travail du septième rayon, qui amène les paires d'opposés en étroite collaboration, nous pourrons espérer "la résurrection de Lazare" et l'émergence de l'humanité hors de sa tombe de matière. La divinité cachée sera révélée. De façon régulière et constante les formes seront amenées sous l'influence de l'esprit du Christ et la consommation de l'Amour s'accomplira. EP I 279-83

 

Le violet. D'une manière curieuse, le Rayon violet de la Loi Cérémonielle et de l'Ordre est un rayon synthétique quand il est manifesté dans les trois mondes. Juste comme le rayon synthétique d'Amour-Sagesse est la synthèse de toutes les forces de Vie, de même dans les trois mondes, le septième rayon synthétise tout ce qui se rapporte à la forme. Sur le premier plan, la vie dans son aspect synthétique le plus pur, le plus élevé et non différencié. Sur le septième plan, la forme dans son aspect le plus dense, le plus grossier et le plus différencié. L'un est condensé dans le Rayon synthétique d'Amour, tandis que l'autre est réalisé par le septième Rayon. Une synthèse apparaît également dans le fait que  par l'intermédiaire du violet, le règne des dévas et le règne humain peuvent trouver un point de contact. Esotériquement le violet est blanc. Dans la fusion de ces deux règnes, les sept Hommes Célestes atteignent l'état complet de perfection, et sont ésotériquement considérés comme étant blancs, le synonyme de la perfection.

Un autre point de synthèse est le fait que par la prédominance de ce septième rayon se produit un point de fusion entre les corps physique dense et éthérique. Ceci est de la plus haute importance dans le macrocosme, ainsi que pour l'étudiant de la méditation. Il est nécessaire d'effectuer cette fusion et alignement, avant que la transmission de l'enseignement au cerveau physique dense puisse, d'une façon ou d'une autre, être considérée comme juste. Cela se rapporte étroitement à l'alignement des centres. LOM 221-22

 

A la résonance du septième sous-ton survint la cristallisation et la conformité absolue à la loi d'approche. Il en résultat l'aspect dense de la manifestation, le point de la plus profonde expérience. C'est pourquoi vous noterez sa connexion avec le Rayon de la Loi Cérémonielle, un des grands rayons constructifs, un rayon qui règle la matière, en établit des formes déterminées selon les modèles désirés. LOM 56

 

Avatars de Rayon. Ces grands Etres apparaissent à des intervalles relativement éloignés, lorsqu'un rayon entre en manifestation. Ils incarnent la qualité et la force d'un rayon particulier. Au siècle prochain, quand le septième rayon sera parvenu à la complète manifestation et que l'influence des Poissons aura complètement disparu, l'Avatar du septième rayon apparaîtra. Son travail démontrera la loi, l'ordre et le rythme du processus créateur, tel qu'il est mis en œuvre sur le plan physique, unissant l'esprit et la matière. Et, comme ce rayon est appelé le rayon de l'Ordre Cérémoniel ou Rite, il contribuera largement à créer les conditions qui permettront la réapparition sur terre des Mystères de l'Initiation dont la Hiérarchie est la gardienne. Il est nécessairement relié à la Grande Loge Blanche de Sirius. Ce fait, néanmoins, ne nous concerne pas pour le moment, car nous attendons la venue d'un Avatar encore plus grand. EXH 298-99

 

Nous pouvons envisager l'effet de cette force qui entre en action selon trois angles :

Premièrement : Le type de cette force, ou sa qualité logoïque, sa fonction et son but.

Deuxièmement : Son action en ce qui concerne :

  1. le règne animal.
  2. le règne humain.
  3. le règne des dévas.

 Troisièmement : Les résultats auxquels on peut s'attendre dans les siècles à venir.

Le type de force, ou nature de l'Homme Céleste du septième Rayon, est fondamentalement constructif. Il est nécessaire ici de dire quelques mots de son caractère et de Sa place dans le schéma logoïque, en nous gardant bien de toute personnalisation, ou extériorisation. L'Homme Céleste du schéma dans lequel le Rayon de Magie Cérémonielle  est incarné est l'un des principaux transmetteurs de la radiation Solaire au système, et il est en relation étroite avec la Kundalini logoïque. Vous avez là une indication. Le Seigneur Raja qui gouverne les niveaux éthériques du plan physique agit en étroite coopération avec Lui ; ceci deviendra évident si on se souvient que le Seigneur d'un plan est son activité incarnée. Il  est la force qui apporte l'énergie et s'exprime sous forme d'Identité unifiée de la matière d'un plan ; nous pouvons donc nous faire une idée de la cohérence de Leur action mutuelle si nous avons présent à l'esprit le fait que :

Le Seigneur Raja gouvernant un plan représente la totalité de la substance de ce plan.

Le Logos planétaire qui est le plus étroitement lié à tel plan particulier est sa qualité et sa coloration.

Grâce à l'action et au travail unifiés de ces deux Entités, tout est accompli – le Seigneur des Constructeurs édifiant les formes que le Seigneur de la Vie utilise pour développer la conscience intérieure.

On pourrait résumer de la façon suivante la force ou vibration de n'importe quel Rayon. C'est :

  1. Le dessein intelligent d'une Entité, un Logos planétaire.
  2. Son énergie vitale qui agit dans Son corps de manifestation, à travers ce corps et sur ce corps.
  3. Sa radiation magnétique qui affecte (bien qu'à un moindre degré) Ses Frères dans la manifestation.
  4. Sa coloration ou qualité particulière, Son principal aspect psychologique, se manifestant par Ses activités propres, dans son propre schéma.
  5. L'effet de cette qualité particulière, dans la mesure où elle influence Ses Frères inclus dans le corps organique du Logos Solaire.
  6. Sa force vitale rayonnant au-delà de Sa propre périphérie, sous forme d'énergie active et d'activité stimulante – et qui est, en vérité, l'un des aspects de Fohat. L'aspect activité d'un Homme Céleste est un des aspects de Fohat, de même que Brahma représente la totalité de Fohat. Les Hommes Célestes, en vertu de la manifestation physique, sont Fohat et Ses Frères.

 

Lorsqu'on aura bien compris ceci, on s'apercevra que chacun des Logoï planétaires, ainsi d'ailleurs que le Logos solaire, et Leurs réflexions –   les êtres humains – se manifestent par les aspects.

Tous, dans leur totalité, sont l'expression d'un Logos incarné ; dans le premier cas, Son énergie fohatique construit les règnes de la nature, leur donnant un Corps ; dans l'autre, Il leur confère leur valeur psychologique, et finalement, Il se manifeste à travers eux, en tant qu'Existence ou Etre.

Des tableaux du même genre pourraient être dressés pour un Homme Céleste et pour un être humain, en mettant toujours l'accent sur l'aspect médian ou psychique.

En gardant ces pensées à l'esprit, il devrait être possible de saisir clairement ce qu'implique l'entrée en action d'un Rayon, tel le Rayon actuel, et son éloignement. Dans le cas particulier que nous étudions, il s'agit de l'entrée en action d'un Rayon intimement lié au plan de la manifestation, le plan physique, auquel est due (à l'intérieur du cycle majeur) l'existence même de l'homme, et la source de son espoir pour l'avenir.

Ce septième Rayon (ou cinquième) se manifeste toujours dans une période de transition d'un règne à un autre, et c'est là que se trouve celé le mystère du mode spécifique de service de son Logos planétaire. Il gouverne les processus de :

Transmutation. Incarnation.

Transfert.

Ces trois mots résument le travail de Sa vie ; ces trois mots expriment la nature de cette grande Entité, Qui régit les processus de fusionnement, d'union et d'adaptation ; Qui, par Sa connaissance du Son cosmique, guide les forces vitales de certaines entités solaires ou lunaires de forme en forme, et qui relie l'âme attendant l'incarnation à son corps de manifestation. Ceci est également vrai, qu'il s'agisse de l'incarnation d'un homme, d'un groupe, d'une idée, ou de toutes les entités de degré inférieur à l'Etre solaire qui se manifeste par un globe, ou du Régent d'un globe, placé sous l'autorité du Logos planétaire. Toutes les entités supérieures à cette grande Entité évolutive viennent en incarnation grâce au travail de liaison d'un Etre extra-systémique. Dans toutes les périodes de transfert :

de Système à système, de Schéma à schéma, de Chaîne à chaîne,

cette Divinité cosmique déverse Son pouvoir et Son influence. Dans toutes les périodes de transition mineure de la vie :

de Globe à globe, de Plan à plan,

d'un Règne de la nature, à un autre règne,

le Seigneur du septième Rayon joue un rôle similaire.

C'est la raison de l'afflux actuel de sa force, car un profond mouvement est en train de s'accomplir ; le transfert actuellement en cours réclame précisément le genre d'énergie qui est le Sien. Actuellement, s'effectue le transfert de certains groupes de Monades humaines et déviques, du règne humain au règne spirituel, le cinquième. Pendant son cycle, qui durera presque deux mille cinq cents ans, un nombre spécifique d'hommes entreront sur le Sentier de l'Initiation, et prendront au minimum la première Initiation, transférant ainsi leurs centres de conscience au-delà du purement humain, sur les premiers plans du règne spirituel.

Pendant ce même cycle, des unités du règne animal seront transférées dans le règne humain, dans la cinquième chaîne, et de là vers une autre chaîne ; il en résultera une période d'activité encore plus grande que sur notre propre globe. De même, je peux signaler (bien qu'il ne soit pas possible d'y faire plus qu'une allusion) que cet Agent cosmique de Transfert est appelé à l'activité par le transfert, au cours de ce cycle, d'un groupe spécial d'unités extrêmement avancées des règnes humain et dévique, (membres de la Hiérarchie occulte) vers un tout autre schéma. Certaines unités des Seigneurs Lipika profitent de cette  influence cosmique pour transférer leur activité à un autre système, faisant place à d'autres Entités Qui prendront en main le karma de l'âge nouveau. Le pouvoir de ces agents pénètre le globe tout entier, et s'étend aux chaînes et schémas se trouvant dans la ligne de leur action. Il affectera le règne végétal, de manière fondamentale, plongeant certaines espèces anciennes dans l'obscuration, et en en faisant apparaître de nouvelles ; il agira sur le règne minéral, donnant un nouvel élan aux processus chimiques, provoquant accessoirement une libération d'unités radioactives, et, en conséquence, une augmentation du savoir scientifique. Dans les règnes élémentals, et dans les âmes-groupes qui s'y trouvent, il facilitera le transfert des atomes.

Les effets de ce Rayon ont une portée si grande sur les unités règnes dévique et humain, qu'un environnement d'un genre entièrement nouveau va se faire jour, et sera utilisé par des unités d'un type nouveau ; on verra apparaître des caractéristiques entièrement nouvelles dans la race humaine.

Nous avons quelque peu examiné le type de force qui s'exprime au moyen du septième Rayon, et avons vu qu'il était le grand agent de transmutation et de transfert du Logos. Nous avons vu qu'il engendre des effets puissants chez les unités déviques et humaines ; nous avons compris que le Logos du septième Rayon a pour fonction primordiale d'adapter et de modeler la forme pour la rendre conforme aux besoins de telle ou telle Entité particulière. Dans tout ce travail de construction des formes, il entre certains facteurs que nous devons énumérer, car ils concernent cet Homme Céleste en particulier et de manière vitale, ainsi que le plan physique sur lequel nous faisons nos expériences. Ce sont :

Premièrement. La volonté ou dessein unique de quelque entité.

Deuxièmement. La matière ou substance par laquelle la  vie a l'intention de se manifester. Cette matière ou substance nous le savons, existe en sept degrés et quarante-neuf sous-degrés, à l'intérieur du cercle infranchissable.

Troisièmement. Les Constructeurs qui sont le véhicule du dessein divin, et qui modèlent la matière sur tel ou tel plan. Ces Constructeurs créent les formes à partir de leur propre nature et de leur propre substance.

Quatrièmement. Un plan selon lequel le travail est exécuté, qui est communiqué aux constructeurs, et existe à l'état latent dans leur conscience. Ils engendrent la forme du Grand Homme des Cieux, des Hommes Célestes, des unités humaines et toutes les autres formes, de l'intérieur vers l'extérieur, donnant naissance à des Existences possédant une identité propre, ainsi qu'une mère construit et produit un Fils conscient, à partir de la matière de son propre corps, un Fils portant certaines caractéristiques raciales, mais indépendant, soi- conscient, doué d'une volonté propre, et triple dans sa manifestation. Il faut garder à l'esprit le fait de l'identité de l'évolution des dévas avec l'essence qu'ils manipulent. CF 442-48

 

7. La Loi de Sacrifice et de Mort

Cette loi se rattache à la troisième loi, celle de Désintégration, selon la relation qui existe toujours entre le plan atmique et le plan physique. La Loi de Désintégration gouverne la destruction quintuple des formes dans les cinq mondes inférieurs et la Loi de Mort gouverne de la même façon dans les trois mondes. C'est une loi subsidiaire de la troisième. La Loi de Sacrifice est la Loi de Mort dans les corps subtils, tandis que ce que nous appelons mort est le même phénomène dans le corps physique. Cette loi gouverne la désintégration progressive des formes concrètes et leur sacrifice à la vie en évolution ; elle est étroitement liée dans sa manifestation au septième Rayon. Ce Rayon est celui qui gouverne pour une large part, qui manipule, qui géométrise et domine le côté forme, gouvernant les forces élémentales de la nature. Le plan physique est la représentation la plus concrète du côté forme ; il tient la vie divine emprisonnée comme dans un filet, à son point le plus dense, il agit actuellement en conformité avec la septième loi. D'une manière mystérieuse, cette loi est le côté opposé de la première, ou Loi de Vibration. C'est Vulcain et Neptune en opposition, ce qui est encore pratiquement incompréhensible pour nous. La forme d'expression la plus dense sur le plan physique n'est après tout qu'une forme de synthèse ; exactement comme la forme d'expression la plus subtile sur le plan le plus élevé n'est que l'unité ou synthèse d'une nature plus fine. L'une est la synthèse de la matière, l'autre la synthèse de la vie.

Cette loi gouverne la septième chaîne de chaque schéma ; chaque chaîne étant parvenue à l'expression la plus complète possible dans son schéma, passe sous la domination de la Loi de Mort ; l'obscuration et la désintégration s'ensuivent. Dans un sens cosmique et par analogie, c'est la loi qui gouverne la venue du pralaya à la fin d'un système. C'est la loi qui brise la croix du Christ cosmique et place la forme du Christ dans la tombe pour une certaine durée. CF 596-97

 

Souvenons-nous (en abordant l'étude du Rayon qui arrive, et des effets qu'il faut attendre de son influence) que nous n'envisagerons que l'aspect du mental dans les trois évolutions. Je n'ai pas l'intention de parler beaucoup du développement humain, car de nombreux facteurs ont été suggérés dans les pages précédentes, et pour l'étudiant sérieux, il suffit de suggérer, mais je peux indiquer à grands traits les progrès à venir, et faire un tableau des résultats auxquels on peut s'attendre. Seules des suggestions seront possibles.

Développement universel de la vision éthérique. Cela sera dû à deux causes :

Premièrement, la reconnaissance, par la science, de l'existence des plans éthériques libérera les gens du poids de l'opinion publique adverse, et leur permettra de révéler ce qu'ils ont compris individuellement, depuis longtemps. La vision éthérique est relativement fréquente, dès maintenant. Mais on en parle peu, par crainte des critiques.

Deuxièmement, l'activité accrue des dévas des éthers, qui provoque une vibration plus active de la matière des niveaux éthériques et une action réflexe sur l'œil de l'homme.

Activité mentale accrue et la généralisation de l'éducation (du mental concret) en tous lieux. Ceci aura pour résultat :

Une rivalité accrue entre les unités et entre les groupes.

L'organisation des affaires selon des lignes directrices inconcevables jusqu'ici.

La fondation de groupes et d'associations de groupes dont le seul objet sera de synthétiser tous les modes d'effort humain, d'engendrer l'unification des efforts et l'économie des forces dans le monde des affaires, ainsi que dans les domaines scientifique, philosophique culturel et religieux.

La fondation, selon des principes nouveaux, d'écoles de médecine qui auront pour but d'étudier le corps éthérique et sa relation avec le corps physique dense, en tant que récepteur, réservoir et transmetteur des fluides vitaux du système.

La fondation de la nouvelle Eglise, dont les tendances ne seront plus l'idéalisme et la dévotion, mais qui sera comme un bourgeonnement nouveau   de   l'ancien   idéalisme,   se   manifestant par des formes mentales. Cette Eglise aura pour base la reconnaissance scientifique du monde invisible qui sera dûment apprécié et compris, grâce à un cérémonial scientifique précis. Le cérémonial de l'Eglise universelle – étant fondé sur l'unité mentale de tous les peuples – ne sera pas un cérémonial dans l'acception actuelle du terme, mais l'utilisation prudente, dirigée et scientifique du son et de la couleur afin d'atteindre certains objectifs souhaités tels que :

L'alignement de l'Ego,

L'exercice d'une influence sur certains groupes, L'entrée en contact avec la Hiérarchie occulte,

La coopération avec les dévas, afin de promouvoir les buts constructifs de l'évolution,

et beaucoup d'autres objectifs qui surgiront de la compréhension scientifique de la constitution de l'homme, de la nature de la vibration ou radioactivité, et de la réalité démontrée de ce qui jusque là n'était qu'hypothèse métaphysique ou dogme religieux, sur le  monde invisible de la pensée et de l'existence spirituelle.

Facilités d'accès accrues au Sentier. Elles découleront du fait que beaucoup d'unités de l'humanité d'alors auront une connaissance personnelle des forces et pouvoirs qui gouvernent ; ces hommes seront probablement sur le Sentier de Probation, ou initiés du premier degré. Le scepticisme actuel n'existera plus. Les dangers viendront d'ailleurs, et de l'influence même de ce rayon ; il s'agira du danger de cristallisation dans la forme, de sorte que le vrai dévot spirituel pourrait devenir plus rare et être remplacé par l'aspirant scientifique.

Le vrai occultiste est un savant doublé d'un dévot et lorsque ces deux conditions ne sont pas réunies, nous avons le mystique ou l'homme apte à succomber à la magie noire, car il est gouverné par l'intellect et non par l'oubli de soi ; il existe aussi des dangers inhérents au contact  de l'évolution des dévas, et à la connaissance des forces et pouvoirs rendus accessibles par leur intermédiaire.

La venue en incarnation d'un grand nombre d'anciens magiciens et d'occultistes, et donc la croissance rapide parmi les hommes de pouvoirs psychiques reconnus. Ce psychisme, étant teinté par le mental et non purement astral, sera encore plus dangereux qu'au temps de l'Atlantide, car il sera accompagné d'une certaine mesure de volonté, de dessein conscient, de compréhension intellectuelle, à moins d'une croissance parallèle du progrès spirituel, et d'une ferme emprise de l'Ego sur la personnalité inférieure, une période de réel danger pourrait s'ensuivre. D'où la nécessité de mettre en lumière et de comprendre cette menace, afin que la vérité de la vie intérieure, et le caractère essentiel du service de la race en tant que facteur de progrès, soient proclamés dans le monde entier.

Parallèlement à la venue de ce grand nombre de magiciens  du septième Rayon (dont certains sont liés à la Fraternité et d'autres à des groupes purement manasiques), on prévoit l'arrivée en incarnation de certains membres de la Hiérarchie (des initiés au-dessous de la quatrième initiation) et de certains disciples et aspirants, tous sur ce même Rayon et tous doués de véritables facultés psychiques, qui espèrent par leurs efforts compenser les vibrations et écarter la menace de la venue des magiciens. L'organisation et les préparatifs destinés à faciliter l'arrivée de  ces membres de la Hiérarchie dans les différents pays, spécialement en Europe et en Amérique du Nord, retiennent actuellement l'attention du Maître R. et du Maître H.

Un groupe de savants va venir en incarnation sur le plan physique au cours des soixante-quinze prochaines années, qui seront les agents de la révélation des trois vérités devant se faire jour prochainement concernant les phénomènes électriques. Une formule de vérité ayant trait à cet aspect de la manifestation fut préparée par des initiés du cinquième Rayon à la fin du siècle dernier, ceci faisant partie de l'effort habituel de la Hiérarchie pour accélérer le développement évolutionnaire à la fin de chaque cycle de cent ans Certaines parties, (les deux cinquièmes) de cette formule sont apparues grâce aux travaux d'hommes tels qu'Edison et aux recherches de ceux qui ont étudié le radium et la radioactivité Les trois cinquièmes de cette formule sont encore à venir, et comporteront tout ce qu'il est possible et prudent que l'homme sache dans la cinquième sous-race concernant la manifestation électrique du plan physique.

Tout ce que nous avons examiné jusqu'ici couvre la période s'étendant jusqu'à l'apparition de la nouvelle sous-race. Cette dernière va résumer et conclure temporairement l'effort manasique de la cinquième race-racine (du développement mental), ce qui entraînera des conséquences d'importance énorme. Pendant la sixième sous-race, l'accent ne sera pas mis tellement sur le développement du mental, que sur l'utilisation du mental concret et de ses facultés acquises, en vue de développer les pouvoirs de la pensée abstraite. On  a peut-être attaché trop d'importance aux déclarations de certains occultistes selon lesquelles la sixième sous- race serait intuitive L'intuition s'éveillera et sera plus prononcée qu'actuellement, mais la caractéristique essentielle des unités de la sixième sous-race sera leur faculté de penser en termes abstraits et l'utilisation du mental abstrait. Leur fonction sera de parfaire (autant que possible dans cette ronde) l'antaskarana de groupe, c'est-à-dire le lien entre le  plan mental et le plan bouddhique. Ce pont pourra être utilisé pendant la sixième race-racine, au cours de laquelle apparaîtront des signes de l'existence réelle et généralisée de l'intuition. Dans la race-racine actuelle, seules quelques unités, çà et là, font preuve d'intuition véritable, ayant construit le pont nécessaire, individuellement. Dans la sixième race-racine de petits groupes seront intuitifs. CF 452-57

 

 Le travail du septième groupe, qui est du domaine de la science, est étroitement lié au septième rayon et a un but des plus pratiques. Sa technique est d'ordre magique et a pour objet de produire une synthèse des trois aspects de la divinité sur le plan physique, soit entre la vie, les énergies solaires et les forces lunaires. Ceci implique une tâche difficile et beaucoup de compréhension. Elle sera exécutée par ceux qui sont du premier rayon, assistés d'aspirants du septième rayon, employant des méthodes du cinquième rayon. Les membres de ce groupe combineront donc le travail du destructeur des formes dépassées, les découvertes des savants qui auront pénétré au-delà de la forme extérieure jusqu'à sa motivation énergétique, et le travail pratique du magicien qui, selon la loi, crée de nouvelles formes, exprimant l'afflux de la vie.

Ce groupe de disciples fera une étude serrée du problème du mal et instaurera une meilleure compréhension du dessein existant dans  la matière ou substance, ainsi que du dessein différent de l'aspect âme, éclairé et affluent. C'est pourquoi, dans mon précédent exposé sur ce sujet, j'ai relié les résultats de la religion et ceux de la science ; la religion s'occupe de l'éveil d'un dessein conscient dans l'âme de l'homme (ou forme), tandis que la science s'occupe de l'activité de la forme extérieure, vivant sa propre vie et, cependant, se soumettant lentement au dessein et à l'impression de l'âme. C'est la pensée contenue dans les mots "service scientifique", utilisés par moi. Le travail de ce groupe est donc triple :

  1. Il recueillera les conclusions les plus avancées des hommes de science, puis formulera les nouvelles hypothèses sur lesquelles s'appuiera le prochain pas en avant dans tel ou tel domaine scientifique.
  2. Il profitera des réactions sensibles que les nouvelles Approches spirituelles (enseignées par la religion de l'époque) auront rendues possibles et utilisant les déductions ainsi fournies en rapport avec le monde intérieur de l'esprit – il indiquera à grands  traits la nature des forces entrantes devant déterminer et motiver la culture de l'époque.
  3. Prenant la substance ou matière, les déductions d'ordre spirituel et les hypothèses scientifiques, il formulera les  modes  de service qui, sur le plan physique, hâteront la réalisation du Plan pour le présent immédiat. Par ce mélange de connaissance scientifique et d'idéalisme intuitif, il libérera les énergies favorisant les intérêts humains ; il reliera le subhumain à l'humain par un échange réciproque et correct de forces et ainsi supprimera les obstacles intellectuels qui bloqueraient (et ont toujours bloqué) l'approche de l'homme vers le monde suprahumain. EXH 56-57

 

 Le travail sur le corps éthérique, du point de vue de la Hiérarchie, ne se limite pas seulement au corps éthérique des hommes. C'est un processus planétaire. Le corps éthérique de la terre même est soumis à une véritable stimulation. L'esprit de la terre, cette entité mystérieuse (non le Logos planétaire) est soumis à un processus d'intensification de vie, ce  qui produit des développements intéressants. Il y a trois façons de le faire :

  1. Par un taux de vibration accru des atomes éthériques, causé par l'apparition du rayon du cérémonial. Il ne faut pas croire que ce soit un changement subit et violent. Du point de vue de l'homme, le changement est si lent apparemment qu'il semble impossible à mesurer. Néanmoins, la stimulation existe et, au cours des siècles, elle deviendra évidente.
  2. Par le jeu de certaines forces astrales sur le corps éthérique qui amènent à des changements lents mais nets dans la structure interne de l'atome, au réveil à la conscience d'une autre des spirilles et à un général renforcement de tout le cosmos  de l'atome.
  3. Par l'usage, sur les plans intérieurs, de puissants talismans du septième rayon, par le Mahachohan.

 

Il faut remarquer que l'esprit de la terre s'éveille lentement. Il est sur l'arc involutif et passera sur l'arc évolutif dans un lointain avenir. Il  ne nous emportera donc pas avec lui. Il ne sert à nos fins, actuellement, qu'en nous offrant une demeure dans son corps, restant toutefois dissocié de nous. Les dévas de l'éther par cette stimulation même se hâtent sur la voie de l'évolution et s'approchent toujours plus de leur idéal.

Sur tout ce que j'ai dit au sujet du corps éthérique de l'homme, sur la planète, sur l'esprit de la terre, le point crucial de toute la situation se trouve dans le fait que les cinq rayons ont comme rayon dominant le septième rayon. C'est celui qui gouverne le plan éthérique et les dévas des éthers. Il gouverne aussi le septième sous-plan de tous les plans, mais domine en ce moment le septième sous-plan du plan physique. Etant aussi dans la quatrième ronde, un rayon qui entre en incarnation non seulement gouverne le quatrième plan, mais il a aussi une influence sur le quatrième sous-plan. Notez comment ceci agit à présent dans les trois mondes :

  1. Le quatrième éther, le plus bas des éthers, sera le prochain plan de conscience physique. La matière éthérique commence à être visible pour certains êtres et elle sera entièrement visible pour beaucoup à la fin de ce siècle.
  2. Le quatrième sous-plan de l'astral comprend la majorité des hommes après le trépas et, par conséquent, un travail considérable sur le plus grand nombre pourra être fait sur ce sous-plan.
  3. Le quatrième sous-plan mental est le plan de dévachan. WM 372- 74

 

Il serait bon ici d'élucider quelque peu ce qu'on entend par cérémonial et rituel. Il y a beaucoup d'opposition à notre époque contre le cérémonial et beaucoup de braves gens bien-pensants se considèrent comme ayant dépassé et transcendé le rituel. Ils s'enorgueillissent d'avoir atteint une soi- disant "libération", oubliant que c'est uniquement le sens de l'individualité qui permet cette attitude, et aussi, qu'aucun travail de groupe n'est jamais possible sans une certaine forme de rituel. C'est pourquoi ce refus de participer à l'uniformité d'action n'est pas le signe d'une âme libérée.

La Grande Fraternité Blanche a ses rituels, mais ce sont des rituels qui ont pour objectif l'inauguration et l'aide aux divers aspects du Plan et aux différentes activités cycliques de ce Plan. Là où des rituels existent, mais où leur signification inhérente demeure cachée et non réalisée, la conséquence est un esprit de mort, d'inutilité, une absence d'intérêt dans les formes et les cérémonies. Mais où il se démontre que le rituel et les cérémonies organisées sont le témoignage d'un ensemble de forces et d'énergies, l'idée est constructive dans ses effets, la coopération avec le Plan devient possible et le but de tout le service divin commence à apparaître. Tout service est gouverné par un rituel.

L'arrivée du septième rayon conduira à cette consommation désirée et les mystiques qui s'entraînent selon la technique occulte et aux méthodes du magicien s'apercevront que de plus en plus ils coopèrent intelligemment au Plan et participent à ces rituels fondamentaux qui se distinguent par leur pouvoir :

  1. d'adapter les forces de la planète au service de la race.
  2. d'envoyer à l'un ou l'autre des règnes de la nature ces énergies afin qu'elles y effectuent des efforts bénéfiques.
  3. de faire appel aux énergies qui sont présentes dans toutes les formes des différents règnes subhumains et de redistribuer ces énergies.
  4. de guérir au moyen d'une méthode scientifique utilisant l'union de l'âme avec le corps.
  5. d'arriver à l'illumination par l'exacte compréhension de l'énergie de la Lumière.
  6. d'élaborer ce futur rituel qui doit arriver à révéler la véritable signification de l'eau, qui amènera une révolution dans ses utilisations et qui ouvrira à l'homme un libre passage vers le plan astral. Ce plan est celui de la nature émotion-désir et son symbole est l'eau. L'âge du Verseau qui commence révélera à l'homme (facilitant ainsi le travail du septième rayon), que ce plan est son habitat naturel au présent stade de développement. Les masses actuelles sont entièrement, mais inconsciemment, polarisées sur ce plan. Elles doivent devenir consciemment conscientes de leur activité. L'homme est sur le point de s'éveiller normalement sur le plan astral, et c'est au moyen de rituels scientifiques que ce nouveau développement s'accomplira.

L'influence du sixième rayon fit naître la science moderne de la psychologie, et cette science a été sa plus grande gloire. L'influence du septième rayon fera progresser cette science encore dans l'enfance, vers la maturité. C'est au cours de la période du sixième rayon que la croyance à l'âme s'est répandue. La connaissance de l'âme sera le résultat de l'activité du rayon qui commence à agir, aidé par les énergies libérées au cours de l'âge du Verseau.

La nouvelle psychologie ésotérique se développera progressivement. Cela explique que le Traité sur la Magie Blanche est nettement d'origine septième rayon et que ce Traité sur les Sept Rayons a été aussi publié comme un effort pour clarifier les nouvelles influences spirituelles. L'une des premières leçons que l'humanité apprendra, sous la puissante influence du septième rayon, est que l'âme contrôle son instrument, la personnalité, au moyen du rituel ou par l'imposition d'un rythme régulier, attendu que le rythme, est réellement ce que désigne un rituel. Lorsque des aspirants à l'état de disciple imposent un rythme à leur vie, ils appellent cela une discipline et s'en trouvent bien. Ce que des groupes font, lorsqu'ils s'assemblent pour la célébration d'un rituel quelconque et de quelque cérémonie (rituel d'église, travail maçonnique, manœuvre de l'armée ou de la marine, organisation d'une affaire, d'une maison, d'un hôpital ou entraînement etc.), est de la même nature parce que cela impose aux participants une action simultanée, une entreprise identique, ou un rituel. Personne au monde ne peut échapper au rituel ou au cérémonial, parce que le lever et le coucher du soleil imposent un rituel ; le passage cyclique des années, les puissants mouvements des grands centres de population, l'allée et venue des trains, des bateaux, des courriers, les émissions régulières de la radio, tout cela impose un rythme sur l'humanité, que cela soit reconnu ou non. Une autre expression de ces rythmes est la grande expérience de standardisation nationale et d'enrégimentement qui se poursuit sur les masses de tous les pays.

Il n'y a pas d'échappatoire possible au processus du cérémonial de la vie. Ce dernier est inconsciemment reconnu, aveuglément suivi, et constitue la grande discipline de respiration rythmique de la vie elle- même. La Déité travaille rituellement et elle est soumise aux cérémonials de l'univers. Les sept rayons entrent en activité et cessent leur activité sous l'impulsion rythmique et rituelle de la Vie divine. Le temple du Seigneur est ainsi édifié par le cérémonial des Constructeurs. Chaque règne de la nature est soumis à l'expérience ritualiste et aux cérémonials de l'expression cyclique. Il n'y a que l'initié qui puisse le comprendre. Chaque fourmilière et chaque ruche sont de même soumises aux rituels instinctifs et aux impulsions rythmiques. La nouvelle science de la psychologie pourrait être décrite comme la science des rituels et des rythmes du corps, de la nature émotionnelle et des processus mentaux, ou de ces cérémonials (inhérents, innés ou imposés par le soi, par les circonstances et par l'environnement) qui affectent le mécanisme au moyen duquel l'âme fonctionne.

Il est intéressant de remarquer comment le sixième rayon, qui a produit dans les êtres humains le sens de la séparativité et de l'individualisme prononcé, a préparé la voie au pouvoir d'organisation du septième rayon. Pour parler symboliquement, c'est presque comme si les exécutants qui devaient entreprendre la réorganisation du monde pour l'âge Nouveau avaient été entraînés et préparés à leur tâche par l'influence qui se retire maintenant. Un processus d'épuration se poursuit actuellement pratiquement dans chaque grande nation, préparatoire à la prochaine révélation, et les exécutants et dictateurs à qui incombent ce réalignement et réajustement sont les experts que le génie de chaque nation a engendré pour solutionner ces problèmes uniques devant lesquels elle se trouve. Ces exécutants appartiennent presque tous au septième rayon, et leur tâche est de réorganiser le monde dans son ensemble selon les lignes nouvelles. Ils sont de ce type d'experts en efficience matérielle, ils ont été envoyés pour s'occuper des affaires intérieures et pour instituer une activité qui doit éliminer dans la nation les facteurs qui l'empêchent de fonctionner comme un ensemble, comme une unité cohérente et intégrée. C'est du manque d'harmonie interne et de l'absence de synthèse que naissent ces difficultés et ces désordres internes qui (s'ils durent trop longtemps) empêchent une nation d'apporter sa contribution au monde et font que, dans un désordre intense, ce sont les mauvais individus qui arrivent au pouvoir et y accentuent les mauvais aspects de la vérité. Une nation en proie au désordre et à l'inharmonie est une menace pour le bon accord entre les nations. C'est pourquoi les épurations et réorganisations particulières doivent se poursuivre avant que la Fédération des Nations puisse être un fait accompli.

L'ère Nouvelle est malgré tout en marche, et rien ne peut entraver ce que les astres décrètent et par conséquent ce que la Hiérarchie des Esprits dirigeants prévoient. Les nouveaux exécutants qui succéderont  aux présents dictateurs, prendront le contrôle des pouvoirs vers 1955 ; ils seront, dans la majorité des cas, des aspirants et des disciples du septième rayon ; leur capacité d'intégration et de fusion dans la bonne direction amènera alors rapidement la compréhension internationale nécessaire.

Vous vous demandez jusqu'à quel point cette prophétie se réalisera, et aussi, au cas où elle ne se réaliserait pas, si ce fait ne serait pas en opposition avec certaines choses que j'ai dites et n'ébranlerait pas la confiance que l'on peut avoir en moi ? Je réponds à cela que ceux d'entre nous qui prévoient ce qui peut ou devrait arriver, savent parfaitement que même si l'accomplissement d'une prophétie est inévitable, le facteur temps peut jouer autrement que prévu. Cela proviendrait de ce que le mécanisme surmené de ceux à qui incombe le travail peut ne pas réagir correctement ou ne pas réagir au moment prévu. Ces aspirants et disciples du septième rayon peuvent faire des erreurs et diriger leurs entreprises de telle sorte qu'elles demandent un temps plus long. Ils reçoivent de leur âme, qui travaille sous l'inspiration de ces grandes âmes libérées, que nous appelons les Maîtres de la Sagesse, les grandes directives concernant leur tâche, mais, selon le Plan, il n'y a jamais de coercition, ni de service dicté et forcé.

Une grande partie du succès de ces prochaines et importantes années dépend du travail qui sera accompli par tous ceux qui sont affiliés (même de loin) au Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde. Si l'opinion publique peut être éduquée selon les idéaux nouveaux, la force d'impulsion de cette marée grandissante facilitera beaucoup le travail des exécutants du septième rayon, constituant pour eux, dans certains cas, la ligne  de moindre résistance. La non-réussite, dès lors, reposera sur les épaules des aspirants et des disciples du monde et ne sera pas l'indice de l'inexactitude de la prophétie ou de la mauvaise interprétation des conditions astrologiques. De toute façon, ce qui est la fin de la prophétie est inévitable, mais le moment d'accomplissement demeure entre les mains de l'humanité éveillée. La marge de décalage sera seulement de l'ordre de 100 à 300 ans. L'impulsion vers la synthèse est maintenant trop forte pour être longtemps retardée. …

La principale fonction cosmique du septième rayon est d'accomplir le travail magique d'union de l'esprit avec la matière, afin de produire la forme manifestée à travers laquelle la vie révélera la gloire de Dieu. Les étudiants seront bien avisés s'ils s'arrêtent un moment ici pour relire la section de ce traité (voir pages 85-86 EP I) où j'ai parlé du Seigneur du septième rayon, de Ses noms et de Son dessein. En faisant cela, ils verront clairement que l'un  des résultats de  la nouvelle influence intensifiée doit être la reconnaissance, par la science, de certains effets et caractéristiques du travail à accomplir. On peut déjà remarquer cela dans le travail effectué par les savants en rapport avec le monde minéral. Ainsi qu'il a été dit dans une partie précédente de ce livre, le monde minéral est gouverné par le septième rayon et c'est à la puissance de ce rayon que peut être attribuée la découverte de la radioactivité de la matière. Le septième rayon s'exprime dans le règne minéral par la production de la radiation, et nous verrons ce fait de plus en plus reconnu, les effets des radiations seront compris, ainsi que leur pouvoir, mais il reste encore beaucoup à découvrir dans ce domaine.

Ce dont la science ne s'est pas encore rendu compte, c'est que ces radiations apparaissent cycliquement ; c'est sous l'influence du septième rayon qu'il a été possible à l'homme de découvrir le radium et de s'en servir. Le radium a toujours été là, mais il n'a pas toujours présenté une activité qui nous permettait de la découvrir. C'est sous l'influence du septième rayon que son apparition a été rendue possible, et c'est sous cette même influence que nous découvrirons de nouveaux rayons cosmiques. Eux aussi ont toujours été présents dans notre univers, mais ils utilisent actuellement la nouvelle énergie de rayon, comme une voie le long de laquelle ils peuvent parvenir jusqu'à notre planète et ainsi être révélés. Il y a plusieurs milliers d'années que ce que nous étudions maintenant sous le nom de Rayons cosmiques, et qui furent découverts par Millikan, agit de façon définie sur notre planète, mais pendant cette période, le cinquième rayon n'était pas actif comme il l'est maintenant. C'est pour cela que la connaissance scientifique de leur activité n'était pas possible.

D'autres rayons cosmiques se mettront à agir sur notre terre à mesure que l'activité du septième rayon s'accroîtra et l'un des résultats de leur influence sera de provoquer l'apparition de nouveaux types raciaux ; un autre résultat, très important, sera de détruire le voile qui sépare le monde tangible et visible, du monde intangible et invisible, le monde astral. De même qu'il y a un voile appelé "réseau éthérique" qui sépare les différents centres de force du corps humain et protège les centres de la tête de l'influence du monde astral, de même il y a un réseau de séparation entre le monde de la vie physique et le monde astral. Ce réseau sera détruit, lentement mais certainement, sous l'action des rayons cosmiques sur notre planète. Le réseau éthérique qui se trouve entre les centres de l'épine dorsale et au sommet de la tête (protégeant le centre de la tête) est détruit dans le mécanisme humain par l'activité de certaines forces qui se trouvent dans le feu mystérieux que nous appelons le feu de kundalini. Les rayons cosmiques, dont le savant moderne a connaissance, constituent certains aspects du kundalini planétaire, et leur effet sera, dans le corps du Logos planétaire, la terre, semblable à celui qu'il a dans le corps humain ; le réseau éthérique entre le plan physique et le plan astral est en voie de destruction ; les êtres sensibles et les spirites annoncent que cet événement est très proche. …

Il y a enfin trois points dont je voudrais parler. Ainsi que vous avez pu le déduire de certains tableaux donnés précédemment, il existe une relation définie entre le premier règne dans la nature, le règne minéral et le règne final, le règne solaire qui sera le dernier à apparaître en manifestation sur notre planète. Il y a une mystérieuse unité de réaction entre le règne le plus inférieur sur l'échelle de la nature, et le plus élevé ; entre ce qui exprime la manifestation la plus dense de la vie divine et ce qui incorpore sa consommation finale et glorieuse. Cette réaction est renforcée par le jeu du septième rayon, qui produit ces réactions initiales au mouvement organisé et au rituel, et qui, à la fin de notre grande période mondiale, démontrera la réponse de notre système solaire tout entier à la même influence fondamentale du septième rayon. Ce que l'on peut voir maintenant dans l'organisation d'un cristal, d'un bijou et d'un diamant, avec leur beauté de forme, de ligne et de couleur, leur rayonnement et leur perfection géométrique, apparaîtra de même par l'intermédiaire de l'univers dans son ensemble. Le Grand Géomètre de l'univers travaille au moyen de ce septième rayon, et met ainsi son sceau sur toute vie formelle et particulièrement dans le monde minéral. La Fraternité maçonnique a toujours su cela, et a perpétué symboliquement ce concept dans les grandes cathédrales du monde, qui incorporent la gloire du monde minéral et sont le signe de l'œuvre du Maître Constructeur de l'univers.

Lorsque le grand travail sera accompli, nous verrons le Temple de Dieu, le système solaire, organisé objectivement et subjectivement ; ses lieux sacrés seront alors accessibles aux fils des hommes, qui pourront alors travailler sans entraves et auront libre accès à toutes les parties de la construction. Par la magie du Mot, qui alors aura été retrouvée, toutes les portes s'ouvriront, et la conscience de l'homme répondra à chaque manifestation divine. Je ne peux en dire davantage ici, si ce n'est que le travail de la Maçonnerie est dans ce domaine au cours des 50 prochaines années. Le minéral, au moyen duquel le travail se fait, et au moyen duquel le plan géométrique s'exprime, est en même temps le symbole, l'entreprise, le commencement et aussi l'expression concrète du dessein divin.

Deuxième point. J'ai fait allusion précédemment au  travail du septième rayon, en connexion avec les phénomènes de l'électricité, au moyen de laquelle le système solaire est coordonné et vitalisé. Il y a un aspect des phénomènes électriques qui produit la cohésion, exactement comme il y a un aspect qui produit de la lumière. Ceci n'a jusqu'à présent pas encore été reconnu. Il est établi dans La Doctrine Secrète de H.P.B. et dans Le Traité sur le Feu Cosmique que l'électricité du système solaire est triple : il y a le feu par friction, le feu solaire et le feu électrique ; le feu du corps, celui de l'âme et celui de l'esprit. Le Feu par friction commence à être quelque peu compris par les savants dans le monde, et nous avons domestiqué pour nos besoins le feu qui chauffe, qui donne la lumière et engendre le mouvement. Ceci, dans le sens physique de ces mots.

Une découverte très prochaine sera celle du pouvoir d'intégration de l'électricité, manifesté quand il produit la cohésion à l'intérieur de toutes les formes et quand il soutient toutes les formes de vie pendant le cycle de leur existence manifestée. Il produit aussi l'assemblage des atomes et des organismes à l'intérieur des formes, édifiant ainsi ce qui est nécessaire pour exprimer le principe de vie. L'homme fait  actuellement  des recherches dans le domaine des thérapeutiques électriques et étudie la théorie de la nature électrique de l'être humain. Il s'approche rapidement d'une nouvelle découverte, et beaucoup de choses nouvelles seront révélées dans ce domaine au cours des 50 prochaines années. Le principe de coordination dont parlent les hommes se rapporte en dernière analyse à ce concept, et la base de tout travail de méditation doit être recherchée dans cette vérité fondamentale. La production d'une force, l'offrande d'un canal, sont des façons mystiques d'exprimer un phénomène encore peu compris, mais qui arrivera finalement à donner la clef d'un second aspect de l'électricité. Ce dernier sera libéré en grande quantité pendant l'âge du Verseau, sous l'influence du septième rayon. L'un de ses premiers effets sera l'augmentation de la compréhension de la fraternité et de sa réelle base scientifique.

J'ai fait allusion au fait que, d'ici peu, l'homme fonctionnera sur le plan astral et dans la conscience astrale, aussi librement qu'il le fait maintenant sur le plan physique. Actuellement nous mettons l'accent sur l'aspect vital de l'homme ; on discute sur la nature du principe de vie, et la nécessité d'une action "vitale" se fait sentir partout. Nous parlons de la nécessité d'augmenter la vitalité humaine, ainsi que la vitalité des animaux et des plantes ; la qualité des éléments producteurs de vitalité dans l'alimentation, dans le soleil et dans les rayons colorés (si largement utilisés maintenant) ; ces concepts se glissent peu à peu dans toute la pensée médicale et même ceux qui conseillent les conserves alimentaires insistent sur le quota de vitamines. Du point de vue ésotérique, cela est dû à l'élévation de la conscience humaine sur les niveaux éthériques. En parallèle à l'extension de la connaissance actuelle sur "l'âme en tant qu'intellect" nous voyons l'accroissement de la compréhension de "l'âme en tant que vie" bien que ce concept reste encore l'expression d'un grand mystère, apparemment insoluble.

Deux événements vont très bientôt se passer. Actuellement la majorité des hommes est polarisée sur les niveaux inférieurs du plan astral, mais est consciente dans le corps physique. Cette distinction doit être étudiée. Bientôt beaucoup d'êtres humains seront conscients dans le corps vital et commenceront à être conscients sur les niveaux plus élevés du plan astral, et quelques-uns uns le seront aussi sur le plan mental. Mais une grande partie des individus est prête à être pleinement consciente dans le corps astral, et polarisée soit entièrement sur le plan mental, soit centrée dans l'âme. Cette situation est à la fois la merveille et la difficulté de l'époque actuelle.

Cette nouvelle focalisation peut être amenée plus rapidement par le rituel scientifique de la méditation. Elle se développera par la culture du rituel de service. Le rituel du système solaire est le résultat de  la méditation de Dieu, et de l'acte de service divin, poursuivi pendant toute la période de manifestation. La subordination de la vie inférieure au rituel de service est littéralement la synchronisation de l'individu au rythme de la vie, du cœur et de l'esprit de Dieu Lui-même. Le développement spirituel découle automatiquement de cette synchronisation. EP I 363-75

 

 

***

Maintenant, il est nécessaire de réfléchir sur le sujet de la forme, car, à l'apparition d'un nouveau rayon et au commencement d'une nouvelle ère, survient toujours une période de très grands bouleversements avant l'adaptation des formes à la nouvelle vibration. Cette adaptation se fera, chez  ceux  qui  ont  cultivé  l'adaptabilité  et  la  souplesse  et  dont  la personnalité est sur le nouveau rayon, avec moins de destruction que chez ceux qui ont un esprit cristallisé.

Aujourd'hui spécialement, il s'agit d'acquérir la souplesse et l'adaptabilité de la forme, car lors de la venue de Celui que nous adorons tous, croyez-vous que sa vibration ne causera pas de destruction où il y a cristallisation ? Il en fut ainsi autrefois et il en sera ainsi de nouveau.

Cultivez la juste réaction aux vibrations des Grands Etres, visez à l'expansion mentale et apprenez sans cesse. Réfléchissez autant que possible en termes abstraits ou numériques ; aimez toutes les créatures, travaillez pour obtenir la plasticité du corps astral. L'amour pour tout ce qui respire conduit à la capacité de vibrer avec tout l'univers et la souplesse astrale conduit à réagir à la vibration du Grand Seigneur. WM 265

 

 

***

Vous êtes ici : Accueil COMPILATION 7ème RAYON L’Epanouissement Futur : La Fusion Esprit-Matière