N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

Qu’entends-t-on par méditation

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Qu’entends-t-on par méditation
 
Que signifie les phases lunaires :

Nouvelle lune ?

Lune croissante ?

Peine lune ?

Lune décroissante ?
 
Qu’est-ce que la méditation de pleine lune ?


 
Les réponses à ces différentes questions nous permettront certainement d’appréhender quelque peu l’importance des activités (du travail occulte, c’est ce qui nous intéresse) liées à ces concepts.


La méditation

La méditation établit une relation entre l’âme et la personnalité. C’est une relation de coopération, conduisant finalement à la fusion de l’âme avec la personnalité. Le travail a pour base la simple prémisse que l’énergie suit la pensée. L’utilisation correcte de la puissance du mental réalisera n’importe quel but, bon ou moins bon. La méditation occulte implique un mental concentré, la capacité de visualiser, celle de construire des formes - pensées et d’utiliser l’imagination créatrice, plus une saisie correcte de l’intention de l’âme. Du point de vue technique, la méditation est le processus par lequel le centre de la tête est éveillé, maîtrisé et utilisé. Lorsqu’il en est ainsi, l’âme et la personnalité sont coordonnées et fusionnées ; une unification a lieu qui produit chez l’aspirant un influx considérable d’énergie spirituelle, qui galvanise tout son être, le rend actif, et attire à la sur face tout le bien latent et aussi le mal. C’est là que se trouve une grande partie du problème et du danger. D’ou l’accent mis dans les vraies écoles sur la nécessité d’éviter tout fanatisme et toute intolérance. Ces deux défauts entravent l’étudiant bien plus qu’un mauvais régime ; ils nourrissent les feux de la séparativité plus que n’importe quel autre facteur. La méditation implique de vivre chaque jour une vie à but unique. Ceci impose forcément une tension trop forte sur les cellules du cerveau, car des cellules en repos sont mises en activité et la conscience du cerveau s’éveille à la lumière de l’âme. Ce processus de méditation ordonnée, poursuivie pendant plusieurs années et complété par une vie méditative et un service à objectif précis, stimule avec succès tout l’organisme et fait passer l’homme inférieur sous l’influence de l’homme spirituel.

(Extrait d’EXTERIORISATION DE LA HIERARCHIE, ALICE A. BAILEY)


Les phases lunaires :
 
Chaque mois, la lune entre en conjonction avec le soleil, et cette conjonction (rapprochement) des luminaires (la lune et le soleil) est appelée LUNAISON ou NOUVELLE LUNE. Après la Nouvelle Lune, celle-ci peut être vue à l’ouest du firmament, tout près de l’horizon, sous forme d’un mince croissant. De jour en jour, la surface éclairée s’agrandit et, au moment où la lune est en opposition au soleil, elle atteint son maximum de lumière, nous la désignons alors sous le nom de PLEINE LUNE ; elle monte à l’est du firmament à l’heure où, le soleil se couche. A partir de ce moment, pendant la quinzaine suivante, la lune se lève de plus en plus tard dans la nuit, et la partie de son disque décroît (LUNE DECROISSANTE) jusqu’à l’exacte conjonction suivante avec le soleil ou nouvelle lune. Les personnes matinales peuvent la voir à l’orient, juste avant le lever du soleil, son mince croissant se détachant sur la voûte céleste. Ainsi la lune croit en lumière, du moment de sa conjonction (rapprochement avec le soleil) ou nouvelle lune suivante, à celui de son opposition ou pleine lune, et décroît de la pleine lune à la nouvelle lune. (Tiré du MESSAGE DES ASTRES, MAX HEINDEL)
 

La méditation de la pleine lune

La méditation accomplie au moment de la pleine lune est l’une des formes les plus importantes de service. La pleine lune de chaque mois est une période d’intensification de l’énergie et de l’élévation de l’activité spirituelle ; une période d’inspiration, de vision, de pénétration donnant une occasion accrue de service. La méditation de la pleine lune est une technique pour effectuer un contact effectif avec la lumière et l’amour nécessaires dans le monde des affaires d’aujourd’hui. En effet durant les fêtes de la pleine lune, la lune se trouve, par rapport à la terre, sur le côté opposé au soleil. Ceci permet une relation pleine, directe et sans obstacle entre la terre et le soleil, source de notre vie, de notre conscience et de notre énergie, ce qui symbolise la relation existant entre la personnalité humaine et l’âme. Le temps de la pleine lune est la marée- haute des énergies spirituelles, à la fois pour la planète et dans le monde de la pensée humaine.

Ceux qui choisissent de servir de cette manière travaillent à la rédemption et au renouveau, transformant et illuminant l’atmosphère intérieure de la conscience humaine. Il est nécessaire de s’aligner subjectivement avec le groupe planétaire des méditants, à la fois pour mener à bien un travail scientifique de cette ampleur et pour protéger l’individu d’une éventuelle sur - stimulation. Le fait que des gens de nombreuses nations participent à cette œuvre accroît l’efficacité de ce service, rendu par le biais de la méditation. Le groupe est plus grand que l’ensemble de ses parties. Le déversement d’énergie spirituelle à la pleine - lune est accru par la pensée concentrée des méditants œuvrant en coopération. Ce qui produit plusieurs effets : la relation subjective entre tous les membres de la famille humaine se trouve renforcée ; de même que la relation entre l’humanité et tous les autres règnes coexistant sur cette planète de justes relations humaines sont le résultat de justes relations d’homme à homme et de l’homme à Dieu ; ce qui, à son tour, permet l’émergence d’une qualité supérieure de vie.

Après avoir fait le tour des trois questions précédentes, nous pouvons à présent aborder sans aucune crainte la question des pleines lunes du Bélier, du Taureau et des Gémeaux qui sont très importantes chaque année pour un service à l’humanité. Chaque religion a aujourd’hui ses propres fêtes particulières. A mesure que l’influence de l’Age Nouveau s’intensifie, s’approfondie, certaines fêtes apparentes apparaissent qui affectent et influencent l’humanité dans son ensemble et dans lesquelles toutes les fois (chrétiennes, musulmane, bouddhiste,…) peuvent s’exprimer :
 
Ce sont les Fêtes de Pâques, Wesak et de Bonne Volonté, qui forment une partie d’approche spirituelle unifiée de l’humanité vers le divin. Ces Fêtes sont encore connues par leurs anciens noms traditionnels, mais leur signification et leur dessein changent à mesure que l’effet universel des énergies spirituelles fait tomber les barrières religieuses.

Il y aura donc trois fêtes majeures chaque année, concentrées sur trois mois consécutifs et conduisant donc à un effort spirituel prolongé qui affectera le reste de l’année.
 
C’est la fête du Christ ressuscité et vivant, l’Instructeur de tous les hommes, et chef de la Hiérarchie spirituelle. Il est l’expression de l’amour de Dieu. Ce jour-là, la Hiérarchie qu’Il guide et dirige sera reconnue, et la nature de l’amour de Dieu mise en lumière. Cette fête est toujours déterminée d’après la date de la pleine lune du Bélier, et c’est la grande fête occidentale et chrétienne.

Vous êtes ici : Accueil DOSSIERS LA LUNE Qu’entends-t-on par méditation