N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

Conclusion

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

 

 

 

Conclusion

En guise de conclusion sur les pleines lunes du Bélier, Taureau, Gémeaux ; nous dirons que ces trois Fêtes sont d’une importance majeure car elles établissent les trois aspects divins (Volonté / Pouvoir, Amour-Sagesse, Intelligence) dans la conscience de l’homme.
Les neuf autres pleines lunes concerneront les caractéristiques divines et leur développement au sein de l’humanité. Ainsi les douze fêtes constitueront une révélation de la divinité. Elles présenteront tout d’abord, pendant trois mois, un moyen d’engendrer une relation avec les trois grands Centres spirituels, les trois expressions de la divine Trinité. Les fêtes mineures mettront l’accent sur l’inter-relation du Tout, sortant ainsi la présentation divine de ce qui est individuel et personnel, pour la hausser au niveau du Dessein divin Universel.

L’humanité invoquera donc le pouvoir spirituel de La Hiérarchie, le Royaume de Dieu : La Hiérarchie répondra, et les plans de Dieu seront alors exécutés sur Terre. La Hiérarchie sur une courbe plus élevée de la spirale, invoquera le centre de la Volonté de Dieu, Shamballa ou Shrangri-Lha, invoquant ainsi le Dessein de Dieu.

Ce sont d’ailleurs ces centres majeurs auxquels il est fait allusion dans la Grande Invocation (que vous trouverez à la fin de l’exposé).

Dans les premier et deuxième paragraphes de cette Invocation, le Centre de lumière et d’Amour : La Hiérarchie est invoqué afin d’ancrer les énergies de Lumière et d’Amour dans le mental et le cœur des hommes.

Dans le troisième paragraphe, le Centre où la Volonté de Dieu est connue : Shamballa est invoqué afin de guider les hommes vers le Dessein de Dieu que seuls les Maîtres connaissent et servent.

Dans le quatrième paragraphe, le Centre que nous appelons la race des hommes : l’Humanité est invoqué pour sceller la porte de la demeure du mal sur la terre.

Le cinquième et dernier paragraphe résume cette Invocation en appelant la Lumière, l’Amour (provenant de la Hiérarchie spirituelle) et Puissance (provenant de Shamballa, centre où la volonté de Dieu est connue par les Maîtres) à restaurer le Plan de Dieu sur la Terre (au sein de l’Humanité, le centre dans lequel nous vivons pleinement).
 
Nous comprenons aisément que de même que les grandes Fêtes spirituelles (pleine lune de Bélier, du Taureau, des Gémeaux), la Grande Invocation nous met en rapport direct avec les trois Centres majeurs planétaires : Shamballa, la Hiérarchie spirituelle de la planète (la Grande Loge Blanche) et l’Humanité.

D’où la puissance invocatoire de cette prière, qui doit être utilisée pendant les douze pleines lunes (les douze mois de l’année) mais aussi à tout moment de l’année afin d’aider à restaurer le Plan Universel pour l’humanité sur Terre.

On constatera que la structure de cette invocation s’articule autour de cinq (5) paragraphes, mettant en valeur le nombre 5, symbole du pentagramme, de la perfection donc du Royaume de Dieu : le royaume des âmes (le cinquième règne).

Si nous mettons sous silence la dernière phrase de cette Invocation (qui est en fait comme je l’ai déjà souligné une forme de conclusion à cette invocation), nous nous retrouvons avec quatre (4) paragraphes (comprenant chacun trois phrases).

Le 4 étant le nombre de la matière (Terre) désigne en effet le quatrième règne : l’Humanité.

Autrement dit le Royaume de Dieu (le cinquième règne) doit donc se réaliser sur la Terre (le quatrième règne, l’Humanité).
 
En tout nous avons au total 12 phrases (4 X 3 = 12), le 12 ayant un rapport avec les 12 signes du zodiaque, les 12 pleines lunes, les 12 travaux d’Hercule. Si nous tenons compte de la dernière phrase, nous nous retrouvons avec 13 phrases : le 13 (12 + 1) indiquant un cycle nouveau ( le 12 étant la fin d’un cycle et le 1 débutant un autre ) , est le nombre d’Uranus (régent exotérique du Verseau qui est l’Ere du changement et de l’élévation de la conscience par rapport au 12ième signe(encore le 12) ; les Poissons ) .

 

 

 

Vous êtes ici : Accueil DOSSIERS LA LUNE Conclusion