N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

C’est quoi la Bonne Volonté ?

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

C’est quoi la Bonne Volonté ?

 

Bonne : Le Beau, le Bon, le Vrai

Volonté : L’effort vers le Bien Commun (selon Agni Yoga). L’Amour avec intention (selon le Tibétain).

        Le Seigneur Bouddha nous : « Jamais la haine n’a détruit la haine; seule la bonté peut en venir à bout », telle est la loi éternelle. Le tibétain nous dit que l’amour vrai est une ferme détermination de faire ce qui est préférable pour l’ensemble de l’humanité; donc, l’établissement de justes relations entre les êtres humains et entre les nations du monde entier, la coopération et le partage entre tous les peuples de la planète, entre les races, les idéologies, la juste répartition des ressources mondiales qui appartiennent à tous afin que les extrêmes de toute nature puissent être éliminés et que le mot « unir » puisse prendre son véritable sens au sein de l’Assemblée des Nations Unies.

Un petit conseil… ne soyons pas trop inquiets si notre contribution semble modeste, les petits ruisseaux font de grandes rivières, il suffit d’ouvrir les yeux pour voir que le Beau, le Bon, le Vrai gagent du terrain tous les jours, même s’il y a encore des choses infâmes. Après tout, en ce monde il n’y a pas de crime que le pardon ne puisse surpasser.

Dans l’humilité, il faut bien réaliser que personne n’est parfait et ne possède l’unique vérité; gardons toujours la « porte de notre esprit ouverte », le poète Tagore ne disait-il pas : « si tu fermes la porte à toute erreur, la vérité sera laissée dehors elle aussi ». Rappelons-nous que la perfection n’est pas de ce monde et que même le Soleil n’a-t-il pas lui aussi ses taches.

Alors que faisons-nous ? Développons en nous-mêmes le sens du travail pour le bien général et si nous avons le Feu Sacré, nous pouvons :

Aimer sans réserve,

Œuvrer simplement,

Servir humblement,

Et n’exister qu’en tant qu’instrument.

Tel est l’ultime appel de la Bonne Volonté. J’aimerais citer un de ces hommes qui avait le Feu Sacré, l’éminent biologiste français Jean Rostand, à qui l’on demandait un jour : « Si votre maison et votre laboratoire étaient en feu et que vous pouviez n’emporter qu’une seule chose, qu’emporteriez-vous » ? Sans hésiter, Jean Rostand répondit : « J’emporterais le feu ! »

Je termine avec une pensée de Rudolf Steiner : « Je voudrais allumer tous les hommes à l’esprit du cosmos. Pour qu’ils deviennent flammes et de leur être qu’ils fassent jaillir le feu… »

 

 

Vous êtes ici : Accueil DOSSIERS HFBV C’est quoi la Bonne Volonté ?