N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

PARTICIPATION Introduction.

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

PARTICIPATION

Introduction.


      L’Association Québécoise de la Bonne Volonté invite tout ceux et celles qui sont intéressés à participer à ses activités à la contacter à ce sujet, par le biais de son site WEB. Ceci est notre « invitation officielle » à votre endroit et notre encouragement discret à vous « proposer » à participer. Nous ne perdons jamais de vue que nous avons affaire à des personnes conscientes et libres de leurs choix.

Cela dit, à ce point, plusieurs questions légitimes peuvent être posées. En voici quelques-unes. Participer à quoi? De quelle manière ? Qu’est-ce que cela implique de ma part ? Où? Quand ?

En guise de réponse à plusieurs de ces questions légitimes et essayant d’adopter et de maintenir une attitude saine, ouverte et prudente voici notre proposition à cet égard.

D’abord, nous offrons déjà certaines activités d’auto-formation qui se situent dans le cadre de travaux ou d’études poursuivis individuellement. Nous maintenons cet aspect de notre service que nous considérons également important. La raison à cela en est que l’individu qui se développe et s’épanouit construit un « potentiel d’accomplissements » qu’un jour il voudra peut-être offrir au service du « groupe de son choix » auquel il aura adhéré (ou adhérera) après en avoir subit l’attraction d’une façon ou d’une autre…

Par contre, en ce qui concerne la participation dont il est question ici, le mode de travail et d’activité que nous proposons est le groupe. Le groupe par opposition à l’état individuel. Pour commencer, chaque groupe sera formé autour d’un point d’attraction particulier qui sera son fondement propre. Donc différents individus se regrouperont, se rassembleront, attirés par un point d’intérêt commun. Au départ, ils seront unifiés par cette attraction commune.

Il revient à chaque personne de décider par elle-même d’exprimer son intérêt envers le point d’attraction ou le sujet qui lui convient et autour duquel se construira un groupe donné. La responsabilité de décider d’aller rencontrer pour une « première fois » les individus qui manifestent un intérêt commun repose sur l’individu également. Donc, seules les personnes qui accompliront ces deux « premiers pas », poussées par leurs propres vouloir et intention, s’orienteront vers un début d’expérience de groupe, du moins en ce qui concerne les groupes que nous proposons...

D’un autre côté, vous avez raison de penser que les groupes n’existent pas d’aujourd’hui, donc que ce concept n’est pas nouveau. Les groupes qui seront éventuellement formés ici ne seront « ni meilleurs ni pires » que les différents et nombreux « autres » groupes existant actuellement. Il n’y a aucune intention d’être « les meilleurs » sinon que d’essayer d’expérimenter le modèle des groupes du « Nouvel Âge » qui est basé sur la bonne volonté, la compréhension, la coopération, le partage et l’union intérieure ou l’adhésion à des valeurs communes par les individus membres du groupe.

Quel autre sens peut-il être donné à « ni meilleurs ni pires » ? Simplement que l’on ne se considère ni supérieur ni inférieur aux « autres » tant individuellement que comme groupe. Nous faisons alors un effort de demeurer simples, ouverts et aimants. Ce qui aura pour effet, une fois ces trois qualités mises en place, de nous positionner entre ces deux extrêmes que sont le « meilleur et le pire » c’est-à-dire rechercher ou s’orienter vers le meilleur et éviter ou s’éloigner du pire. Les deux étant, d’un certain point de vue, impossible à atteindre. Parfois, l’on s’approche du pire en voulant trop le meilleur et parfois l’on est placé dans la position de devoir extraire le meilleur du pire…

La bonne volonté est à cet égard un élément très important qui peut aider grandement à la vie de groupe. La bonne volonté nourrit l’esprit de compréhension et encourage le principe de coopération. Cet esprit coopératif est le secret de l’établissement solide de tous les rapports humains et l’ennemi de la concurrence. Il n’est pourtant pas naïf car il repose sur un amour intelligent au service d’un dessein poursuivi avec une volonté saine, équilibrée et indépendante des écueils qui se présenteront inévitablement sur la route et qui, tôt ou tard, seront surmontés.

Le genre de groupe auquel vous aurez affaire en est un dans lequel il n’y a pas de chef ou d’individu qui prend en charge ou impose « son » autorité, qui dirige tout et contrôle tout tant directement qu’indirectement. Quand nous avons affaire à un groupe dont l’autorité se trouve concentrée ouvertement ou subtilement dans une seule personne plutôt qu’une adhésion intérieure de tous aux mêmes principes, le rôle des membres se réduit à suivre le chemin indiqué par le « chef » plus le droit de parole. Nous sommes plutôt habitués à ce mode de fonctionnement de groupe qui peut nous paraître confortable et efficace parce que nous n’avons pas à participer aux décisions ni à supporter la responsabilité des conséquences des décisions prises. Ce qui nous laisse dans la confortable position de pouvoir critiquer les « mauvaises » décisions mais nous laisse au fond peu de responsabilités.

Par contre, nous ne pouvons nous limiter à parler uniquement de ce que nos groupes ne seront pas. Il nous faut décrire ce qu’ils seront. Voici un peu à quoi ils ressembleront. L’autorité du groupe entier ne sera pas fragmentée "en parts égales" distribuées à chaque membre du groupe parce que cela n'est pas une affaire de mathématique. Elle sera plutôt répartie parmi les membres du groupes mais selon ce que chacun acceptera de faire et limitée à ce que chacun est capable de faire. Il en sera ainsi pour la responsabilité de tout le fonctionnement du groupe et pour l’importance des idées lors des échanges qui pourront prendre place lors des activités du groupe. Donc partage de tâches, partage d’idées et partage de responsabilités. Chacun réaliseras sa participation au groupe selon la part d'activités et de rôles dont il accepteras la responsabilité et l'accomplissement.

Aussi, la nature de la participation de chaque membre dépendra évidemment de l’activité que le groupe aura choisi d’accomplir. Ainsi, par exemple, les membres d’un groupe de Méditation de Pleine Lune n’accompliront pas les mêmes tâches et activités que ceux d’un groupe d’Étude sur l’Astrologie. Mais le même mode de fonctionnement sera semblable, soit un partage des tâches, des idées et des responsabilités.

Cela veut également dire que l’entière responsabilité de la construction, du développement du groupe et de son évolution ultérieure sera de la pleine et entière responsabilité de TOUS les éventuels membres du groupe. L’implication est plus grande de cette manière. Il faut aussi garder en perspective que chacun apporte ce qu’il est en mesure de donner. Ceci dit, quand nous participons, nous sommes tous conviés à donner le meilleur de nous même sur tous les plans. Il est vrai que nous ne sommes pas habitués à ce mode de fonctionnement en groupe. Nous avons là un sérieux et profitable apprentissage à faire.

D’un certain point de vue, ce qui constituera « l’autorité du groupe » résidera dans les objectifs et les desseins du groupe. C’est à ces objectifs et desseins que les membres du groupe adhéreront et c’est à leur réalisation qu’ils consacreront leurs efforts individuels et collectifs. Aussi, les véritables leaders du groupe seront les membres qui incarneront constructivement et sainement les objectifs du groupe. Ce qui est intéressant est qu’ils seront des leaders qui servent les objectifs du groupe plutôt que leurs objectifs personnels.

Il est aussi un point important qu’il nous faut clarifier. Chacun d’entre nous recherche plus ou moins, en son fort intérieur, à entrer en contact avec un « Maître » de Sagesse ou avec un véritable « Disciple » d’un Maître de Sagesse. Cela est entièrement légitime. Mais en toute honnêteté, il ne se trouvera pas de tels « Instructeurs » parmi les groupes qui seront formés. Cela ne signifie pas qu’il n’existe aucun Instructeur et Maître de Sagesse. Ni qu’il n’y ait aucun individu qui soit en relation avec ces véritables Serviteurs de l’humanité. La seule promesse ou espérance qui luit actuellement pour nos groupes est celle de frayer ensembles avec efforts notre chemin vers ce « maître » intérieur qu’est notre âme. Ce qui n’est quand même pas peu dire. Mais, demeurant réaliste, il nous faut dire que cette lueur d’espoir brille loin au devant de nous… Toutefois, ensembles, elle nous paraîtra peut-être plus proche…

Un exercice de discernement sera utile ici. D'abord, il ne faut pas rejeter automatiquement et sans réfléchir ce que nous comprenons ou entendons avec le mot "autorité". Plusieurs interprétations peuvent être données à ce mot. Il faut bien voir chacune des interprétations de ce mot à partir du contexte dans lequel on le considère.

En premier lieu, quand il est dit que les groupes caratéristiques du Nouvel-Âge ne seront pas centrés sur l'autorité d'un seul individu, il est fait référence à l'autorité personnelle qu'un individu a la ferme intention d'imposer directement ou subtilement à ses pairs et dans le seul but, avoué ou pas, de satisfaire ses désirs et aspirations personnelles en utilisant les autres pour y arriver. Dans ce cas, les "autres" le servent. Donc, de ce point de vue particulier, dans les "nouveaux" groupes authentiques il n'y a personne qui tente de dominer les autres et de les amener à satisfaires ses besoins, désirs et aspirations personnels. Cela ne signifie pas qu'il soit "mauvais" d'avoir des besoins, désirs, aspirations et des rêves personnels. Mais, dans ces groupes à venir, les individus apprendrons à mettre leurs potentiels d'activité et de créativités au service des buts et desseins du groupe. Dans une gamme plus élevé de participation au groupe, l'individu mettra (ou aura déjà mis) de côté ses intérêts personnels et prendra part activement à la réalisation des buts et desseins du groupe qu'il lui sera demandé de considérer. Donc, dit simplement, l'individu sera un serviteur du groupe plutôt qu'un profiteur du groupe à ses fins personnelles. Nos motifs profonds et soigneusement cachés sont à examiner par nous-mêmes à cet effet...

Ensuite, un autre sens au mot autorité consiste en l'expérience acquise en quelque domaine de vie que ce soit ainsi qu'en des talents tant innés qu'acquis. En ce sens, relativement aux buts et desseins d'un groupe donné, toutes les personnes possédant une compétence, un talent, une expertise reconnaîtra sa responsabilité de les mettre au service du groupe. Une responsabilité que l'individu devra accepter et assumer sans contrainte sinon que de se l'imposer lui-même en toute connaissance de cause. Cette forme "d'autorité individuelle" pourra être mise au service du groupe. Elle sera demandée par le groupe plutôt que l'individu demande au groupe de l'utiliser à cet effet car dans ce cas l'individu se sert du groupe à ses fins...

Enfin, les Maîtres de Sagesse et leurs Disciples acceptés, par le fait qu'ils ont frayé leur chemin plus haut et plus loin que la très grande majorité d'entre nous, représentent une autorité qui est loin d'être utilisée par Eux à des fins personnelles et qui pourrait être une source élevée d'influences hautements bénéfiques aux individus et au groupe dont il pourraient faire partie. Ce qui signifie que les groupes dans lesquels est présente une telle personne n'ont absolument rien à craindre de leur part sinon que la peur que notre ignorance à leur égard peut engendrer en nous-mêmes. Il est possible que de tels Êtres utilisent une telle situation pour le plus grand bien du plus grand nombre des membres du groupe ainsi que pour celui du groupe lui-même dans le cadre de leur participation à la vie d'un groupe dont Ils feraient éventuellement partie.

Une autre question peut surgir en vous-même et elle peut être formuler plus ou moins comme celle-ci soit : Quelle lien y a-t-il entre l’expérience de groupe et la bonne volonté ?

Question légitime et qui a sa place. La bonne volonté est un trait psychologique, une attitude de disponibilité qui fait entreprendre avec un esprit ouvert et de bonnes dispositions toute activité, tout travail ou toute relations avec autrui. À ce titre elle n’appartient à personne ni à aucun groupe ni race ou nation particulière. Elle est plutôt universelle et prête à être utilisée par quiconque s’ouvre à elle et la laisse prendre place en lui et se frayer un chemin jusqu’au fil de ses activités quotidiennes auxquelles elle ajoute sa couleur particulière.

La bonne volonté se tient donc derrière les activités et dans la vie du groupe. Elle leurs donne sa qualité de disponibilité et de coopération gratuite et joyeuse, son désir de prendre part ou de "partager". Elle est une attitude qui a une influence bénéfique sur la façon d’être et d’agir dans le groupe, avec le groupe et pour le groupe. Même si elle n’est pas la seule influence en cause.

Il est intéressant de remarquer qu'il y a deux façons de voir le mot partager. De une celle de donner une portion de ce que l'on a reçu ou possédons et de deux de prendre une portion d'un fardeau quelconque ou bien d'un ensemble de tâches à accomplir par exemple.

Ceci dit, pour faire un lien avec le premier point de l’approche de l’association québécoise de la bonne volonté, qui consiste à « "amener les personnes de bonne volonté à se rencontrer et à se connaître mutuellement », les individus se regrouperont attirés par le point d’attrait qui sera le but initial du groupe. C’est ainsi que chacun d’eux « sortira » de son monde individuel et habituel et se déplacera pour rencontrer les autres membres du groupe qui l’intéressera. Ce premier effort rendra possible (à moyen et long terme) la formation d’un noyau de membres du groupe en formation.

Il est trop tôt pour parler des deuxième et troisième points de l’approche de l’Association Québécoise de la Bonne Volonté. Comme il est dit en anglais « First thing first » ou dans notre contexte, « le premier pas d’abord ». Les autres « pas » suivront assurément mais seulement le temps venu.

Sans aller plus à l’avant dans une description de scénario de formation de groupe, voici les différentes activités de groupes que nous vous proposons actuellement :

1. Méditation

Méditation de Pleine Lune.
Pour plus de détail aller à Détail Méditation Pleine lune.


2. Étude de différents sujets.

Présentés dans les livres d’Alice A Bailey dont voici quelques uns :

Étude de la Psychologie Esotérique
Étude de l’Astrologie Ésotérique
Étude de la Guérison Ésotérique
Étude de l’Éducation dans le Nouvel Âge
Étude de la Magie Blanche
Étude des Problèmes de l’Humanité
Étude de la Destinée des Nations
Étude sur Le Mirage, Problème Mondial

Présentés par les livres concernant l’Agni Yoga ou le Yoga du Feu. L’Association Agni Yoga publie les livres de l'Agni Yoga. En voici quelques titres pouvant être étudiés :

Agni Yoga
Aum
Cœur
Feuille du Jardin de Morya (I et II)
Fraternité
Monde de Feu I, II, III

Autre groupe d'étude:

Étude de la guérison par les pierres ou la Lithothérapie.

Pour plus de détail concernant les groupes d'Étude aller à Détail sur groupe d'Étude.

3. Promotion de la Grande Invocation

Pour plus de détail pour les groupes de la Grande Invocation aller à Détail sur Grande Invocation.

4. Participation à l'Oeuvre des Triangles

Pour plus de détail concernant les Triangles aller à Détail sur les Triangles.

Voilà nos suggestions de départ. Notre engagement consistera à synchroniser les besoins exprimés et faire les liens entre les individus intéressés par un attrait pour un sujet commun afin de les faire se rencontrer pour une première fois. Nous aiderons, si possible, à déterminer le lieu des premières rencontres de chaque groupe éventuel.

Si vous êtes intéressé(e)s à participer à la formation d’un groupe pour l’une ou l’autre des activités ci haut nommées faites le nous savoir par notre site WEB. Indiquez y le point d’attraction pour vous (votre choix) et dites nous le nom de votre ville. Vous comprendrez que dans la formation d’un groupe qui est amené à se rencontrer périodiquement (une fois par mois par exemple) il est bon de se regrouper géographiquement et encore plus quand la chose est possible.

Chacun des quatre types d’activités mentionnées soit Méditation de Pleine Lune, Groupe d’Étude, Promotion de la Grande Invocation et Participation aux Triangles sera défini dans ses grandes lignes seulement. La raison à cela repose dans l’importance évidente de laisser à chaque groupe qui se formera le soin de détailler ces grandes lignes ainsi que de déterminer progressivement les détails de son mode de fonctionnement. Au travers de ces activités de départ, un processus d’intégration des membres du groupe se fera. Il y aura aussi des individus qui quitteront le groupe n’y trouvant pas leur compte pour des raisons qui leurs sont propres...

Pour terminer, lorsque vous désirerez ou voudrez participer à l’une des activités présentées faites-le nous savoir en utilisant « Nous contacter » dans le côté droit du haut de nos pages WEB ou bien faites-le ici des maintenant via ce lien Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Indiquez nous vos nom, coordonnées (dont la ville) et l’activité de votre choix. Il vous sera répondu dans un délai raisonnable.

 

Vous êtes ici : Accueil DOSSIERS PARTICIPATION PARTICIPATION Introduction.