N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

L'origine de l'invocation

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

L'origine de l'invocation

 

       L’homme a différentes façons d’approcher Dieu; par un appel à peine ébauché et inarticulé, ou cri invocatoire de la foule ou également par l’invocation organisée et bien définie des aspirants orientés spirituellement, intelligents, convaincus et actifs.

Peu d’attention a été accordée au rôle joué par l’invocation exprimée par les peuples, et pourtant, au cours des siècles, la plainte et l’invocation de l’humanité se sont élevées vers la Hiérarchie spirituelle et ont provoqué une réponse. En voici une illustration : la déclaration spirituelle de Shri Krishna dans la Bhagavad Gita ou Chant du Seigneur annonçait déjà la venue du Christ.

«Car chaque fois qu’il y a relâchement dans l’observance de la Loi, et recrudescence de l’impiété en tous lieux, alors je manifeste»

«Pour la libération des justes et la destruction des mauvais, pour le ferme établissement de la Loi, Je prends naissance en âge»

Et le Christ vint au temps dérèglement et de perversité de l’Empire romain.

On trouve dans le Gayatri un autre exemple d’Invocation remarquable et des plus anciens. Le Soleil est invoqué en ces termes :

«Dévoile nous la face véritable du Soleil spirituel caché par un disque de lumière d’or afin que nous puissions connaître la vérité et faire tout notre devoir en nous acheminant vers Tes pieds sacrés».

Il faudrait aussi mentionner les Quatre Nobles Vérités telles que le Bouddha les a énoncées et que nous connaissons tous; elles résument les causes et les origines de tout ce qui trouble l’humanité. De nombreuses interprétations de ces vérités ont été données, elles renferment toutes la même aspiration, le même appel et la même signification. C’est au peuple hébreu que furent exposées, sous la forme des dix Commandements, les règles de conduite humaine : c’est sur cette base que les hommes fondèrent la loi et que furent édictées les lois réglant les relations entre les hommes en Occident. Puis le Christ vint et nous donna la loi fondamentale de l’univers, la loi d’amour. Il nous donna aussi le «Notre Père», cette prière qui met l’accent sur la Paternité divine, sur l’apparition du Royaume et sur de justes relations entre les hommes.

Aujourd’hui, l’humanité se trouve dans une situation particulière unique, entre un passé malheureux et un avenir plein de promesses si l’on admet le retour du Christ et si l’on entreprend de préparer ce retour. Le présent plein de promesse est également plein de difficultés; c’est entre les mains des hommes que reposent aujourd’hui et dans l’avenir immédiat la destinée du monde et, si l’on peut s’exprimer avec tout le respect voulu, l’activité immédiate du Christ. Les affres de la guerre et la détresse de la famille humaine tout entière ont conduit le Christ, en 1945, à prendre une importante décision qu’exprimèrent deux déclarations essentielles. Il fit savoir à la Hiérarchie spirituelle assemblée, à ses disciples et à tous ceux qui le servent sur terre, qu’Il avait décidé de prendre à nouveau un contact physique avec l’humanité s’ils voulaient tous se charger des phases préliminaires à l’établissement de justes relations humaines. Il donna au monde (à l’usage du commun des mortels) l’une des plus anciennes prières connues depuis toujours, mais que seuls les Êtres les plus avancés spirituellement avaient eu l’autorisation d’employer.

Il l’utilisa lui-même nous dit-on, pour la première fois au moment de la pleine lune de juin 1945 que l’on considère comme étant la pleine lune de Christ, de même qu’on considère la pleine lune de mai comme étant celle de Bouddha. Traduire ces phrases anciennes en termes modernes fut malaisés; elles sont si anciennes qu’il est impossible de leur attribuer une date ou une origine. Toutefois la traduction fut impossible de leur attribuer une date ou une origine. Toute fois la traduction fut faite et la Grande Invocation deviendra finalement la prière mondiale. Avancer que cette invocation est l’une des prières les plus importantes du monde, et de même valeur que les autres expressions d’aspiration et d’intention spirituelles, provoquera certainement des critiques, car la mentalité humaine est très réactionnaire. Cela n’a aucune importance. Au début de la chrétienté, quelques individus seulement utilisaient le «Notre Père» parce qu’il exigeait une transcription préalable, un choix de termes faciles à comprendre et une traduction adéquate avant que son utilisation sur une vaste échelle ne devienne possible. Des siècles d’effort furent nécessaires pour y parvenir. Nous avons aujourd’hui ces mêmes possibilités pour une rapide diffusion de la Grande Invocation et elles ont été employées.

 

Vous êtes ici : Accueil DOSSIERS LA GRANDE INVOCATION L'origine de l'invocation