N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

LA FORMATION EN VUE DU DISCIPULAT.

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

LA FORMATION EN VUE DU DISCIPULAT.

 

Dans tous ces ouvrages, le Tibétain insiste sur ce qu'Il appelle "le nouveau discipulat". Celui-ci est dû non seulement aux influences changeantes de l'aube de l'âge du Verseau, mais au fait qu'il est le résultat d'un nouvel alignement planétaire entre Shamballa, la Hiérarchie et l'Humanité. Il est dû aussi à la réorganisation intérieure de la Hiérarchie elle-même créant des rapports et des communications plus étroites établies par la Hiérarchie avec, à la fois, Shamballa et l'Humanité. Il est dû aussi à la croissance et à l'expansion inattendues de la conscience humaine répondant à la stimulation spirituelle. Le Tibétain dit : "la vague de vie spirituelle est aujourd'hui si forte et si puissante que les cent cinquante ans à venir démontreront la vraie nature du Royaume des âmes, ou de Dieu. Cela produira des changements fondamentaux dans les objectifs immédiats des progrès de l'humanité et dans les plans des Maîtres, dans l'enseignement qui sera imparti et dans la formation qui sera donnée". Le Tibétain continue et énumère les objectifs du nouvel âge qui sont actuellement présentés aux disciples qui se préparent pour l'initiation. On les trouve dans le Vol. II. de "l'État de Disciple dans le Nouvel Age" pp. 296/301; ils valent la peine qu'on les examine de près; ce sont, brièvement indiqués :

1. Un sens des rapports planétaires.

Cela détourne l'attention du disciple de lui-même et développe la conscience en favorisant la synthèse, l'ensemble et la totalité.

2. Un sens de supervision intelligente.

Cela veut dire une reconnaissance qui s'élargit "d'un contrôle focalisé sur la vie quotidienne, les circonstances, l'avenir et le destin".

3. Un sens de l'orientation vers l'humanité.

Cela implique "l'habitude d'une orientation correcte" vers l'humanité en tant que champ de service. Cela exige la décentralisation et un nouveau genre de sensibilité aux besoins du monde.

4. Un sens d'impression enregistrée.

Cela concerne la Science de l'impression qui sera finalement "l'objectif essentiel de l'éducation" du nouvel âge. La Hiérarchie considère que l'humanité est actuellement suffisamment intelligente pour être formée à une juste interprétation.

5. L'évolution de la Volonté.

C'est là un développement nouveau et des plus nécessaires. La volonté est cet "aspect divin dans l'homme qui le met en rapport avec le dessein divin par lequel il devient contrôlé, un dessein intelligemment compris dans le temps et dans l'espace et utilisé par l'âme comme expression d'une application aimante". Le développement de cette perception de premier rayon est "un mode puissant par lequel les aspects les plus élevés de la volonté spirituelle peuvent être atteints".

Le sens de ce qui est imminent. Le véritable disciple est concerné par ce qui est "spirituellement imminent". Cela inclut un juste sens du temps choisi. Le disciple "doit devenir conscient de ce qui est sur le point même d'être précipité dans la pensée humaine et parmi les circonstances de la vie", de sorte qu'il puisse prendre occultement et spirituellement les mesures exigées pour la révélation, pour l'utilité karmique et une coopération active.

Tels sont les nouveaux développements dans la formation qui sont maintenant disponibles pour ceux qui sont correctement focalisés et orientés. Parmi ces six objectifs, les numéros 1, 3 et 5 concernent le travail qu'il faut faire au sein de la substance des trois mondes d'évolution humaine (mondes mental, émotionnel et physique), des règnes sous humains de la nature et du tout planétaire répondant à la réalisation du Plan et à la reconnaissance du Dessein. Les numéros 2, 4 et 6 concernent l'enregistrement par la conscience des mondes subtils du sens et de la signification et les moyens occultes de communications subjectives entre les états de conscience.

Cela exige du disciple en formation qu'il travaille avec une attention si aiguë et une stabilité ashramique telles que la conscience qu'il a du Maître et de l'ashram, n'acquière pas une prédominance qui puisse déformer une vision du Plan et troubler le rythme de l'ashram.

Le sens des rapports planétaires remplace pour le disciple le sens des relations humaines étant donné qu'il n'est plus susceptible d'erreur ou de négligence dans ses rapports avec ses camarades humains. Cela alors amène une conscience des relations extra-planétaires existantes et aussi de l'activité des évolutions des Dévas dans leurs rapports avec la Hiérarchie spirituelle.

Vous êtes ici : Accueil INFO NGSM LA FORMATION EN VUE DU DISCIPULAT.