N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

L'ouverture de la Porte de l'Initiation

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

L'ouverture de la Porte de l'Initiation

 

Il n'est pas possible de s'étendre sur l'histoire de la Hiérarchie durant les longs âges de son activité, mais on peut mentionner certains événements marquants du passé et signaler certaines éventualités.

 Pendant de longues périodes après sa venue immédiate, le travail fut lent et décourageant. Des milliers d'années passèrent, des races d'hommes apparurent et disparurent de la terre avant qu'il ne fût possible de confier, même aux plus évolués parmi les fils des hommes, le travail qui incombe aux initiés du premier degré. Mais vers le milieu de la quatrième race-mère, l'atlantéenne, un événement survint qui nécessita un changement ou une innovation dans la méthode hiérarchique. Certains de ses membres furent appelés à une tâche supérieure quelque part dans le système solaire ; ceci nécessita l'admission, dans la Hiérarchie, d'un certain nombre d'unités hautement évoluées de la famille humaine. Pour permettre à d'autres de prendre Leur place, tous les membres moins élevés de la Hiérarchie furent élevés d'un degré, créant ainsi des places vacantes dans les postes mineurs. C'est pourquoi trois choses furent décidées dans la Chambre du Conseil du Seigneur du Monde :

 1.

De fermer la porte par laquelle l'homme-animal passait dans le règne humain, ne permettant plus, pour un certain temps, à de nouvelles Monades sur le plan supérieur de s'approprier des corps. Ceci restreignit le nombre du quatrième règne ou règne humain.

 2.

D'ouvrir une autre porte, et de permettre aux membres de la famille humaine qui continueraient à se soumettre à la discipline nécessaire et à faire l'énorme effort requis d'eux, d'entrer dans le cinquième règne ou règne spirituel. De cette manière, les rangs de la Hiérarchie pouvaient être comblés par les membres de l'humanité terrestre qui en seraient capables. Cette porte est appelée le Portail de l'Initiation et elle reste toujours ouverte aux mêmes conditions qui ont été posées par le Seigneur du Monde aux jours de l'Atlantide. Ces conditions seront exposées dans le dernier chapitre de ce livre. La porte séparant le règne humain du règne animal sera de nouveau ouverte durant le prochain grand cycle (révolution, ronde, ainsi qu'on l'appelle dans certains livres), mais comme ceci se passera dans plusieurs millions d'années, cela ne nous concerne pas.

 3.

Il fut aussi décidé de créer une ligne de démarcation clairement définie entre les deux forces de la matière et de l'Esprit ; la dualité inhérente à toute manifestation fut accentuée, ceci dans le but d'enseigner aux hommes comment se libérer des limitations du quatrième règne ou règne humain, et passer ainsi dans le cinquième règne ou règne spirituel. Le problème du bien et du mal, de la lumière et des ténèbres, du vrai et du faux fut énoncé uniquement pour le bénéfice de l'humanité et pour rendre les hommes capables de rejeter les entraves qui emprisonnent l'Esprit, et d'atteindre ainsi à la liberté spirituelle. Ce problème ne se pose ni dans les règnes inférieurs ni dans les règnes supérieurs à l'homme. Celui-ci doit apprendre par l'expérience et par la souffrance, que la dualité de toute existence est un fait. Ce n'est qu'après cela qu'il peut choisir ce qui se rapporte à l'aspect pleinement conscient, à l'aspect purement "Esprit" de ladivinité, et qu'il apprend à se centrer sur cet aspect. Étant ainsi parvenu à la libération, il découvre qu'en vérité tout est un, que l'Esprit et la matière sont unité, que rien n'existe qui ne se trouve dans la conscience du Logos Planétaire et, dans des cercles plus étendus, dans la conscience du Logos Solaire. 

La Hiérarchie tira donc parti de la faculté discriminative de l'intelligence qui est la qualité distinctive de l'humanité, pour permettre à l'homme d'atteindre son but en équilibrant les paires d'opposés et de trouver le chemin de retour qui le ramène à la source dont il provient.

 Cette décision conduisit à cette grande lutte qui fut la caractéristique de la civilisation atlantéenne et qui culmina dans le cataclysme appelé le déluge, mentionné dans toutes les Écritures du Monde. Les forces de la lumière et les forces des ténèbres furent aux prises les unes avec les autres, et ceci pour aider l'humanité. La lutte continue toujours et la guerre mondiale que nous venons de traverser en fut une recrudescence. Dans chaque camp se formèrent deux groupes : ceux qui se battaient pour un idéal, tel qu'ils le concevaient, et qui pour eux était le plus noble, et ceux qui combattaient pour des avantages matériels et égoïstes. Influencés et entraînés par l'un et par l'autre groupe, il en est beaucoup qui combattirent aveuglément, et furent submergés par le karma racial et le désastre.

 Ces trois décisions de la Hiérarchie ont et auront encore un effet profond sur l'humanité, mais le résultat désiré est en train d'être obtenu : une rapide accélération du processus évolutif, et un effet profond et important sur l'aspect intelligence chez l'homme peuvent être constatés dès à présent.

 Il serait utile de signaler ici qu'un grand nombre d'êtres appelés anges par les chrétiens, et Dévas par les Orientaux, travaillent comme membres de la Hiérarchie. Plusieurs d'entre eux ont passé il y a fort longtemps déjà par le stade humain, et travaillent maintenant dans les rangs de la grande évolution parallèle à celle de l'humanité, appelée l'évolution des Dévas. Cette évolution comprend, parmi d'autres facteurs, les bâtisseurs de la planète objective et les forces qui produisent, par l'intermédiaire de ces bâtisseurs, toutes les formes connues et inconnues. Les Dévas qui coopèrent à l'effort hiérarchique ont donc affaire à l'aspect-forme, tandis que les autres membres de la Hiérarchie s'occupent du développement de la conscience au sein de la forme.

Vous êtes ici : Accueil INITIATION SOLAIRE L'ouverture de la Porte de l'Initiation