N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

Maîtres et disciples

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Maîtres et disciples

 

Les disciples et les Egos avancés qui se trouvent sur le Sentier de l'Epreuve reçoivent actuellement l'enseignement dans deux buts définis :

a.
Afin de vérifier leur capacité pour un travail spécial s'ouvrant à eux dans le futur, le genre de ce travail n'étant connu que des Guides de la race. Ils sont mis à l'épreuve afin de définir quelle est leur aptitude à la vie en commun et de les orienter s'ils conviennent vers la colonie de la sixième sous-race. Ils sont éprouvés à divers genres de travail, incompréhensibles pour nous maintenant pour la plupart, mais qui deviendront par la suite des méthodes normales de développement.
Les Maîtres recherchent aussi les individus chez lesquels l'intuition atteint un point de développement qui indique un début de coordination du véhicule bouddhique ou, pour être exact, atteint un point où les molécules du septième sous-plan du plan bouddhique peuvent être discernées dans l'aura de l'Ego. Lorsqu'il en est ainsi, Ils peuvent poursuivre avec confiance le travail d'instruction, sachant que certains des faits divulgués seront compris.
b.
Afin de travailler à relier les deux plans, physique et astral via l'éthérique. Des instructions sont données actuellement à un groupe spécial de personnes s'incarnant à cette période critique de l'histoire du monde. Cette phrase demande une sérieuse considération, car il s'agit du travail qu'un grand nombre de membres des nouvelles générations devra effectuer. Pour parvenir à relier ces deux plans, il faut des individus qui soient polarisés dans le corps mental (ou s'ils ne sont pas polarisés dans ce corps, qu'ils soient néanmoins accomplis et équilibrés) et puissent se mettre ainsi, sans risque et avec intelligence, à ce genre de travail. Il faut avant tout des gens dont les véhicules comportent une certaine proportion de matière du sous-plan atomique, afin qu'une communication directe puisse être établie entre le haut et le bas, via la section transversale atomique du corps causal.
Ceci n'est pas facile à expliquer clairement, mais une considération du diagramme qui se trouve dans le livre de Mme Besant, intitulé : Etude sur la Conscience, peut nous être d'un grand secours pour expliquer certains problèmes.
Nous devons reconnaître deux choses en réfléchissant au sujet des Maîtres et de leurs disciples. En premier lieu, dans la Hiérarchie, tout est subordonné à la Loi d'Economie. Chaque dépense de force de la part d'un Maître ou d'un Instructeur vient de Leurs Sages prévisions et discernement. De même que nous ne donnons pas des professeurs d'Université aux débutants, de même les Maîtres ne travaillent pas individuellement avec les hommes avant que ceux-ci aient atteint un certain degré d'évolution et soient prêts à tirer profit de Leur instruction. Deuxièmement, nous devons nous souvenir du fait que chacun de nous est reconnu à l'éclat de sa lumière. Ceci est un fait occulte. Plus la qualité de la matière qui édifie nos corps est raffinée, plus vif sera l'éclat de la lumière intérieure. La lumière est une vibration, et c'est en mesurant cette vibration qu'est fixé le degré des étudiants. Ainsi, rien ne peut empêcher un homme de progresser, s'il s'occupe de purifier ses véhicules. La clarté intérieure brillera de plus en plus intensément à mesure que se poursuit le processus d'épuration, jusqu'à ce que la matière atomique prédomine ; alors la gloire de l'homme intérieur sera grande. Nous sommes tous classés, si l'on peut s'exprimer ainsi, selon l'intensité de la lumière, selon la vitesse de vibration, selon la pureté du ton et la clarté de la couleur. Et de notre classement dépend Celui que nous aurons pour Maître. Le secret est : la similitude de vibration. On nous dit souvent que lorsque la demande sera suffisamment impérative et intense, l'Instructeur apparaîtra. Lorsque nous réalisons les vibrations voulues et que nous nous accordons au diapason exact, rien ne peut nous empêcher de trouver le Maître.

Les groupes d'Egos sont formés :

1. Selon leur rayon.
2. Selon leur sous-rayon.
3. Selon la vitesse de leur vibration.
On les groupe aussi, dans un but de classement :

1. En tant qu'Egos, d'après le rayon égoïque.
2. En tant que personnalités, d'après le sous-rayon qui gouverne la personnalité.
Tous sont classés et inscrits. Les Maîtres ont Leurs Salles d'Archives selon un système de classement incompréhensible pour nous, étant donné son ampleur et son inévitable complexité. C'est là que sont conservés leurs livres.
Ils sont confiés aux soins d'un Chohan d'un Rayon, chaque rayon avant sa propre collection de fiches. Les fichiers ayant de nombreuses subdivisions (relativement aux Egos incarnés, désincarnés et perfectionnés) sont, à nouveau, sous les soins de gardiens secondaires. Les Seigneurs Lipika, avec leur vaste groupe d'assistants sont ceux qui utilisent le plus fréquemment ces fiches.
Beaucoup d'Egos désincarnés, attendant de s'incarner ou venant de quitter la terre, sacrifient leur temps dans les cieux pour aider à ce travail. Ces Salles d'Archives sont en grande partie situées sur les niveaux les plus bas du plan mental et les plus élevés de l'astral, parce que c'est là qu'elles peuvent le mieux être utilisées et sont le plus facilement accessibles.

Les initiés reçoivent l'enseignement directement des Maîtres ou de certains grands dévas ou anges. Ces enseignements sont habituellement donnés la nuit, à un petit nombre, ou individuellement (si le cas le justifie) dans le cabinet de travail du Maître. Ceci concerne les initiés incarnés ou ceux qui se trouvent sur les plans intérieurs. S'il est sur le niveau causal, Ego reçoit l'instruction directement du Maître, à n'importe quel moment que Celui-ci jugera opportun, sur le plan causal.

Les disciples, s'ils sont en incarnation, sont instruits la nuit, en groupes, dans l'Ashram du Maître ou dans les Salles d'instruction. Indépendamment de ces réunions régulières et dans le but de recevoir un enseignement direct du Maître, un disciple (pour une certaine raison) peut être appelé dans le cabinet de travail du Maître pour un entretien privé. Ceci se présente lorsqu'un Maître désire voir un disciple pour lui donner un encouragement, un avertissement, ou pour décider si l'initiation est désirable. La majeure partie de l'instruction d'un disciple est laissée entre les mains d'un initié ou d'un disciple plus avancé qui veille sur son frère "plus jeune" et qui est responsable vis-à-vis du Maître de ses progrès, à Qui il transmet régulièrement un rapport. Le karma est un facteur décisif dans une telle relation. 

Actuellement et étant donné le grand besoin du monde, une politique un peu différente est suivie. Certains disciples sont soumis à une formation intensive par certains Maîtres qui n'ont jusqu'ici jamais pris d'élèves. Les Maîtres qui prennent des disciples étant surchargés de travail, Ils ont passé certains de leurs meilleurs élèves à d'autres Maîtres, les rassemblant par petits groupes pour une brève période. L'expérience a été tentée d'intensifier l'enseignement et de soumettre des disciples non initiés à la fréquente et forte vibration d'un Maître. Cela comporte des risques, mais, si l'expérience réussit, elle permettra de mieux aider la race.

Vous êtes ici : Accueil INITIATION SOLAIRE Maîtres et disciples