N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

CHAPITRE XIII LES SCEPTRES DE L'INITIATION

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

CHAPITRE XIII

 

LES SCEPTRES DE L'INITIATION


Les Sceptres de l'Initiation sont de quatre sortes :

1.
Cosmique, dont se sert un Logos Cosmique aux initiations d'un Logos Solaire et des trois Logoï Planétaires majeurs.
2.
Systémique, employé par un Logos Solaire aux initiations d'un Logos Planétaire. Nous n'avons rien à voir avec une initiation cosmique, elle concerne des réalisations qui dépassent l'entendement même du plus haut initié de notre système solaire. Nous ne sommes intéressés aux initiations systémiques que dans une mesure insignifiante, car elles sont à une échelle si vaste que l'esprit de l'homme ordinaire ne peut même pas les envisager. L'homme n'apprécie ces initiations que pour autant qu'elles produisent des effets dans le système planétaire qui le concerne. Il en est particulièrement ainsi si le système dans lequel il joue son rôle microscopique se trouve être le centre du Corps Logoïque qui reçoit la stimulation. S'il en est ainsi, c'est l'initiation de son propre Logos Planétaire qui a lieu, et en conséquence il reçoit (en tant que corps cellulaire) une stimulation particulière, en même temps que les autres fils des hommes.
3.
Planétaire, employé par un Logos Planétaire à des fins initiatiques, et pour les troisième, quatrième et cinquième initiations majeures ainsi que les deux initiations supérieures. Lors de l'initiation planétaire, le Sceptre du Pouvoir, manié par le Logos Solaire, est chargé de pure force électrique venant de Sirius ; notre Logos la reçut au cours de la seconde période de la création des mains de cette grande Entité qui est le Seigneur présidant aux Seigneurs du Karma. Ce dernier est le dépositaire de la loi au cours de la manifestation, et c'est Lui qui, dans le système solaire, est le représentant de cette grande Fraternité de Sirius dont les Loges fonctionnent comme Hiérarchies occultes sur les différentes planètes. De plus, c'est Lui Qui, avec le concours du Logos Solaire, investit de pouvoir les différents initiateurs, leur donne sous le sceau du secret ce "mot" qui les rend capables d'attirer à eux la force électrique pure avec laquelle les Sceptres de Leur Fonction doivent être chargés, et confie à Leur garde le secret spécial de leur système planétaire particulier.
4.
Hiérarchique employé par la Hiérarchie occulte aux initiations mineures et par le Bodhisattva aux deux premières initiations manasiques.
Lorsque l'homme s'individualisa à l'époque lémurienne, ce fut à la suite de l'application du Sceptre de l'Initiation au Logos de notre chaîne terrestre, qui fit entrer en activité certains centres de Son corps, avec leurs groupes correspondants. Littéralement, cette application produisit l'éveil de la vie à un travail intelligent sur le plan mental. L'homme animal était conscient sur le plan physique et sur le plan astral. En recevant la stimulation du Sceptre électrique, cet homme animal commença à prendre conscience sur le plan mental. Ainsi les trois corps furent coordonnés et le Penseur fut mis à même de fonctionner en eux.

Chaque Sceptre d'Initiation produit certains effets :

a.
La stimulation des feux latents jusqu'à ce qu'ils flamboient,
b.
La synthèse des feux au moyen d'une activité occulte qui les amène dans le rayon l'un de l'autre ;
c.
L’accroissement de l'activité vibratoire d'un certain centre soit chez l'homme, chez l'Homme Céleste ou chez le Logos Solaire ;
d.
L’expansion de tous les corps, et particulièrement du corps causal ;
e.
L’éveil du feu "kundalinique" (ou feu qui se trouve à la base de la colonne vertébrale) et la direction de sa progression ascendante. Ce feu et le feu manasique sont dirigés le long de certaines voies – ou triangles – en suivant le Sceptre lorsque celui-ci se déplace d'une certaine manière. Il y a une raison occulte précise, se rapportant aux lois de l'électricité, qui veut que chaque initié présenté à l'Initiateur soit accompagné de deux Maîtres qui se tiennent de chaque côté de l'initié. A eux trois, ils forment un triangle qui rend le travail possible.
La force du Sceptre est double et son pouvoir terrifiant. Séparé et seul, l'initié ne pourrait recevoir le voltage du Sceptre sans encourir un grave danger, mais une transmission en triangle se fait sans danger. Nous devons rappeler ici que deux Maîtres se portent garants pour tous les candidats à l'initiation et représentant les deux polarités du "Tout" électrique. Une de Leurs fonctions est de se tenir auprès des candidats à l'initiation lorsque ces derniers se présentent devant le Grand Seigneur.

Lorsque l'Initiateur, dans Sa position de puissance, et aux moments fixés, tient le Sceptre, ils agissent en transmetteurs de la force électrique venant de niveaux très élevés, tellement élevés en vérité, que, lors de certaines initiations finales telles que la sixième et la septième, le "Diamant Flamboyant" transmet, via le Logos, de la force provenant entièrement du dehors du système. Ce Sceptre majeur est celui qui est utilisé sur cette planète, mais à l'intérieur du système il y a plusieurs sceptres de pouvoir semblable ; on les trouve en trois niveaux, si cela peut s'exprimer ainsi.

Un Sceptre d'Initiation est employé aux deux premières initiations et est manié par le Grand Seigneur. Il est magnétisé par le contact du "Diamant Flamboyant" ; la magnétisation est répétée pour chaque nouvel Instructeur du Monde. Une cérémonie merveilleuse a lieu au moment où un nouvel Instructeur du Monde entre en fonctions, au cours de laquelle Il reçoit le Sceptre de Son pouvoir (le même que celui qui a été utilisé depuis l'établissement de notre Hiérarchie Planétaire) et le présente au Seigneur du Monde qui le touche avec son propre puissant Sceptre, le rechargeant à nouveau électriquement. Cette cérémonie a lieu à Shamballa.

Le Sceptre d'Initiation connu sous le nom de "Diamant Flamboyant" est utilisé par Sanat Kumara, l'Unique Initiateur. Ce Sceptre est caché "en Orient" et renferme le feu occulte qui irradie la Religion de la Sagesse. Ce Sceptre fut apporté de Vénus par le Seigneur du Monde et, une fois au cours de chaque cycle mondial, il est soumis à un processus semblable à celui qui est décrit pour le Sceptre secondaire, mais cette fois seulement, il est rechargé par l'action directe du Logos Lui-même du système solaire. L'emplacement exact de ce Sceptre n'est connu que du Seigneur du Monde et des Chohans des Rayons, et, comme il est le talisman de cette évolution, c'est le Chohan du second rayon (sous la direction du Seigneur du Monde) qui est le principal gardien, aidé en cela par le Seigneur des Dévas du second plan. Les Bouddhas d'Activité sont responsables de sa garde, et sous Leur direction, le Chohan du Rayon. Il n'est mis au jour qu'à certains moments déterminés, lorsqu'un travail spécifique doit être accompli. Il ne sert pas uniquement aux initiations des hommes, mais également à l'occasion de certaines fonctions planétaires au sujet desquelles rien n'est connu actuellement. Il a sa place et fonction dans certaines cérémonies en relation avec la ronde intérieure et le triangle formé par la Terre, Mars et Mercure.

Vous êtes ici : Accueil INITIATION SOLAIRE CHAPITRE XIII LES SCEPTRES DE L'INITIATION