N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

L'emploi des Mots

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

L'emploi des Mots

 

Nous avons déjà brièvement traité de l'importance des Mots de Pouvoir.
Nous pouvons maintenant résumer certains des postulats qui en dérivent et traiter ensuite quelque peu de la cérémonie de l'initiation et des mots confiés à l'initié. Ces postulats sont au nombre de neuf ; si l'étudiant y réfléchit sérieusement, ils lui révéleront beaucoup de choses quant au processus de création et au pouvoir de la parole.

1.
Tous les Mots de Pouvoir ont leur racine dans le Grand Mot confié au Logos Solaire à l'aube de la manifestation.
2.
Tous les Mots de Pouvoir sont des transpositions ou développements des trois sons de base ; ils s'allongent au fur et à mesure qu'ils descendent de plan en plan, jusqu'à ce qu'ils parviennent aux phrases et aux paroles de l'homme, dans leurs innombrables différentiations.
3.
C'est pour cela que, sur le sentier du retour, la parole se fait de plus en plus brève, les mots sont employés plus parcimonieusement, et finalement il arrive un moment ou l'adepte emploie des formules de mots, uniquement lorsque cela est nécessaire pour mettre à exécution certains projets spécifiques, et ceci selon deux voies : 
a. par des processus créateurs définis,
b. par une direction spécifique d'énergie.
Ceci naturellement se passe sur les niveaux des trois mondes.
4.
C'est pourquoi l'aspirant a principalement trois choses à faire lorsqu'il se prépare à l'initiation :
a.
Etre maître de chaque activité de sa triple nature inférieure. Ceci implique l'application d'énergie intelligente à chaque atome de ses trois enveloppes, physique, astrale et mentale. C'est littéralement le rayonnement de Brahma ou troisième aspect du Dieu intérieur.
b.
Etre maître de ses paroles, à chaque minute de chaque jour. C'est bien facile à dire, mais combien difficile à mettre en pratique. Celui qui y parvient, avance rapidement vers la libération. Ceci ne s'applique pas du tout à la réticence, à l'humeur morose, au silence et au mutisme qui caractérisent souvent les natures peu évoluées et qui ne démontrent en réalité qu'une incapacité de s'exprimer. Il s'agit ici de l'emploi judicieux des mots pour atteindre certains buts ; d'économiser l'énergie de la parole lorsque celle-ci n'est pas expressément nécessaire, ce qui est une chose toute différente.
Ceci implique une compréhension des cycles, de l'opportunité de la parole ou du silence ; cela présuppose une connaissance du pouvoir du son et des effets produits par la parole ; cela implique une appréhension directe des forces constructives de la nature et leur juste manipulation, et se base sur une capacité de manier la matière mentale et de la mettre en mouvement afin de produire dans la matière physique des résultats en rapport avec le dessein clairement défini du Dieu intérieur. C'est le rayonnement du second aspect du Moi, de Vishnou ou aspect des bâtisseurs de formes, qui est la caractéristique principale de Ego sur son propre plan. Il serait bon de réfléchir à cela.
c.
Méditer et réaliser ainsi le dessein de l'Ego. En méditant de la sorte le premier aspect acquiert peu à peu une prédominance de plus en plus grande, et la volonté consciente du Dieu intérieur peut se faire sentir sur le plan physique.
Les trois activités de l'aspirant doivent se poursuivre parallèlement et on remarquera que la seconde dérive de la première, et se manifeste comme énergie sur le plan physique. Ce n'est que lorsque l'aspirant aura fait de réels progrès dans les trois domaines que le premier des Grands Mots lui sera confié.

5.
Chaque grand mot inclut en lui-même ses différenciations, ses extensions et transpositions, et, en le proférant, l'initié met en mouvement le plus petit, par la vibration du plus grand. C'est ce qui explique sa lourde responsabilité et l'importance des résultats acquis.
Chaque mot est révélé à l'initié oralement et visuellement. On le prononce d'abord devant lui en sept syllabes et il doit fixer chacune d'elles dans sa mémoire comme un Mot séparé. On lui montre ensuite comment unir ces sept syllabes afin d'en faire un son triple et produire de cette manière des résultats plus unifiés et d'une plus grande portée.
Enfin les trois sont fusionnés en un seul Mot qui lui est confié. Les sept mots qui forment le Grand Mot à chacune des initiations sont communiqués à l'initié par des initiés de rang égal au sien. Ce groupe se divise en sept groupes, d'après son rayon ou sous-rayon, et chaque groupe entonne alors rapidement un mot à tour de rôle.
Simultanément, les couleurs et les symboles de ces différents sons passent devant lui afin qu'il puisse entendre et voir en même temps ce qui lui a été révélé. Le groupe le plus avancé qui entoure le trône (les trois Chefs départementaux aux deux premières initiations et les Bouddhas Pratyeka aux dernières) psalmodie alors pour lui le triple Mot qui unit les sept, et de nouveau il le voit devant son œil intérieur.
Finalement c'est l'Initiateur qui le prononce, et l'initié prend conscience en lui-même, par expérience directe, de l'unique grand son, et connaît, dans un centre particulier, quelle en est la vibration.
Comme on le sait, chaque centre est en rapport avec certain plan, système, rayon et autres divisions septénaires, et l'on comprend ainsi l'importance de la réaction intérieure de ce centre.

6.
Les Maîtres et les initiés, dans leur coopération à l'évolution dans les trois mondes, s'occupent principalement des sept syllabes du Mot de Leur degré ou rang initiatique. Les trois Mots qui fusionnent les sept sont rarement utilisés, sauf avec le consentement direct de l'un des Chefs départementaux (suivant la syllabe dont il s'agit, chaque mot est en rapport direct avec le triple AUM, et par conséquent avec l'aspect Brahma, Vishnou et Shiva, dont les trois Chefs sont les représentants planétaires). 
Lorsqu'un initié désire se servir, à des fins évolutives, du Mot entier comme unité, le consentement de toute la Loge doit être obtenu, car un tel Mot affecte la matière d'un plan tout entier au sein d'un système planétaire, et en conséquence, la matière de ces plans qui sont subsidiaires du plan en question.

Par exemple, un initié du troisième degré, en prononçant le mot de son degré, affecte la matière des sous-plans inférieurs du plan et par suite, la matière des plans astral et physique. Un initié du second degré affecte de même le plan astral et par la suite le plan physique. Des résultats de grande portée sont ainsi obtenus et le travail de beaucoup d'êtres s'en trouve influencé.

7.
Chaque Mot, différencié ou synthétisé, affecte les royaumes des dévas et ainsi la construction des formes. Aucun son n'est jamais émis sans provoquer une réponse correspondante dans la substance des dévas et sans contraindre une multitude de vies infimes à prendre des formes spécifiques. Ces formes persistent et accomplissent leurs fonctions aussi longtemps que résonne le son qui les a engendrées et que l'énergie de volonté définie de celui qui l'a émis, est dirigée vers la forme vivante. Il en est de même pour un Logos Solaire quand il prononce le AUM et crée ainsi un système solaire ; pour un Logos Planétaire quand il prononce Son Mot planétaire et produit un système planétaire ; pour un adepte qui produit des résultats sur le plan physique afin d'aider l'humanité ; et pour un être humain ordinaire qui, par de nombreuses et diverses paroles différenciées, exprime une certaine intention intérieure ou un certain état d'esprit, et construit ainsi une forme ou un véhicule dans la substance dévique. Jusqu'à présent la majorité des humains construit inconsciemment, et la forme édifiée peut être bénéfique, ou maléfique suivant le mobile et le but de l'homme, et elle accomplira sa volonté aussi longtemps que se prolongera son existence.

8.
Chaque Mot prononcé se distingue par :
a. une certaine couleur,
b. un certain ton,
c. une certaine forme,
d. un certain degré d'énergie ou d'activité,
e. la nature de la vie qui l'anime, auto-consciente, consciente ou inconsciente ; Dieu, homme ou déva.

L'étudiant découvrira encore qu'il en est de même pour un système solaire, pour un système planétaire, pour un être humain, pour une forme-pensée animée par une vie élémentale et pour l'atome du physicien ou du chimiste. C'est à la connaissance de ces faits et à leur consciente réalisation que l'on peut reconnaître un véritable occultiste. Le Logos Solaire prononça un Mot, et la forme de notre système solaire prit naissance, sa couleur étant bleu et sa note, un ton particulier dans la musique cosmique. Son degré d'activité est d'une notation mathématique définie qui dépasse la portée de l'esprit humain à son degré actuel de développement ; et la nature de la grande Vie qui l'anime ((dont le nôtre en  Note du traducteur : au sens étymologique du mot est un)), celle du triple Logos, est l'Amour intelligent et actif.

9.
Le grand Mot de notre système solaire s'accorde, si l'on peut s'exprimer ainsi, avec d'autres Mots et n'est qu'un des Mots du Mot septuple, connu de cette grande Existence Qui se trouve dans le même rapport vis-à-vis du Logos Solaire que ce dernier vis-à-vis du Logos Planétaire. Les Mots Sacrés de sept systèmes solaires constituent ce son septénaire qui vibre actuellement dans les sphères cosmiques.

Ces neuf propositions résument très brièvement les vérités majeures concernant les processus de la création dans le système solaire. Elles renferment le secret de la vraie magie ; s'il les comprend, l'homme, doué d'intention spirituelle, dont la vie et les intentions sont pures et altruistes, doué d'un courage et d'une rigoureuse maîtrise de soi, trouvera la force d'accomplir les desseins de Ego qui est un collaborateur conscient dans l'œuvre d'évolution et qui participe aux plans du Logos Planétaire de notre système. Elles sont données sous cette forme restreinte de façon à protéger les vérités qu'elles contiennent tout en les révélant à ceux qui sont prêts.

Les sept Mots du système solaire qui forment le Mot Logoïque que nous ne connaissons que dans sa triple forme de AUM, sont révélés lors de l'initiation.

A la première initiation est donné le Mot pour le plan physique.
A la seconde initiation, pour le plan astral.
A la troisième initiation, pour le plan mental inférieur.

A cette initiation dans laquelle, comme nous l'avons dit précédemment, l’Hiérophante est le Seigneur du Monde, ce n'est pas seulement le Mot sur le plan mental inférieur qui est donné, mais aussi un Mot qui synthétise les trois mots pour les trois mondes. Ce dernier est donné à l'initié comme thème de méditation jusqu'à ce qu'il reçoive la quatrième initiation, mais il lui est interdit de s'en servir jusqu'à la libération finale, parce que ce mot confère la maîtrise complète sur les trois plans inférieurs.

A la quatrième initiation est communiqué le Mot pour le plan mental supérieur.
A la cinquième initiation, pour le plan bouddhique.
A la sixième initiation, pour le plan atmique.
A la septième initiation, pour le plan monadique.

A la sixième initiation, le Mot qui synthétise les quatrième, cinquième et sixième Mots est communiqué par le Hiérophante et l'initié détient ainsi la maîtrise complète sur la substance des cinq plans de l'évolution humaine, grâce au pouvoir du son. A la septième initiation, le triple AUM dans sa vraie nature est révélé au Bouddha illuminé, il peut alors diriger l'énergie dans les six mondes ou plans.

Deux initiations de plus peuvent être reçues, mais on n'en dit que fort peu de choses dans notre système terrestre, car notre système n'est pas un système "sacré" et il y a peu d'êtres, s'il en est parmi notre humanité, qui peuvent atteindre à la huitième et à la neuvième initiation. Afin d'y parvenir, ils doivent passer d'abord sur un autre système pour une longue période de service et d'instruction. Tout ce qu'on peut indiquer à ce sujet est que, à la huitième initiation, apparaît la dualité du triple AUM, et que, à la neuvième initiation, le son unique de l'Absolu est révélé et que son importance est vue et reconnue.
Ceci rend l'initié conscient en quelque mesure de l'énergie et du pouvoir de
"Celui au sujet duquel rien ne peut être dit", du Logos de notre Logos Solaire.
L'initié est alors parfait comme le Logos est parfait, et se met alors à travailler parallèlement avec le Logos Solaire.

Tel est le programme grandiose qui se présente devant les fils des hommes, telle est l'occasion qui s'offre à eux, de même qu'à chaque atome de l'univers.

Vous êtes ici : Accueil INITIATION SOLAIRE L'emploi des Mots