N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

NC 12 ENFANCE

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

NC 12  ENFANCE

 

  • · Venue et accueil de l'enfant (livre XVIII ch.2P.34 - 39)
  • · Valeurs spirituelles
  • · Contraception
  • · Sens de la Renaissance
  • · Le choix des Parents par l'enfant - de la famille- de son environnement : pays- race
  • · L'être est porteur d'un mieux- être pour l'ensemble
  • · Le cordon ombilical énergétique est coupé au bout de 2 ans

 

----------------------

Enfance

Aujourd’hui, il faut d’abord s’occuper de l’enfance de l’humanité, c.-à-d. de l’humanité enfant, des êtres perdus, laissés sur le chemin, enfants parmi les enfants, qui sont nos enfants parce qu’il faut s’en occuper. Ils sont en ce début de 21ème siècle sur les trottoirs de nos villes, ils sont les laissés pour compte de la croissance qui décroit, il faut les sortir de là, leur procurer gite et couvert, les réconforter, les faire entrer à nouveau dans notre humanité commune. Ce sont nos enfants car ils ont besoin de nous. Et on les a abandonnés.

 

Dans l’enfance, c’est l’enfance de l’amour. Il faut aider les enfants à gérer à mesure qu’ils grandissent leurs vies mineures. Les voir comme des êtres complètement agis par leurs vies mineures et les aider à savoir les gérer. Voilà l’éducation. Partir de l’idée que l’humain est un centre d’énergie qui gère de l’énergie et les voir ainsi.

D’abord lors de la gestation, ils sont dans le ventre de la mère, pas encore dans ses robes. Voir tous les travaux à ce sujet (Janov, Grof).

Puis arrivés dans ce monde, ils sont pris dans les robes de la mère. Peu à peu, il faut les conduire à l’aspect fils, c.-à-d. les amener à prendre conscience de leur individualité de conscience, en respectant leur incarnation. Cela se fait en prenant soin d’eux. C’est pourquoi c’est la mère qui s’en occupe d’abord.

On doit les « élever » c.-à-d. les aider à s’élever, à se tenir debout, à les « monter » à partir de l’aspect physique (prendre conscience de leur corps et des besoins naturels), qui doit être sain et respecté, vers l’aspect sensitif sans être trop pris par l’émotionnel. Les aider à ressentir leur intérieur, et l’extérieur. Se différencier de l’émotion des autres (un corps émotionnel sain).  Le corps mental vient après. Mais ne pas oublier qu’il faut respecter leur propre contact avec le Père et la Mère.

Le complexe d’Œdipe n’est autre que le moment où l’enfant se confronte au père et ressent le Père en lui : du Fils de la Mère, il veut devenir l’époux pour devenir le Père. Il commence à se distinguer de la mère, à sortir de ses jupes, à aspirer à devenir le Père.

Parler d’éducation à un être en conscience du 5ème règne est facile, mais parler d’éducation à un 4ème, telle est la question. Pour aider les enfants en âge, il faut d’abord éduquer les adultes qui sont des enfants en conscience, et leur apprendre à accueillir un être.

Mais que faire avec le 4ème règne ? Le 4ème règne n’est-il pas l’enfant du 5ème ?


C’est le grand défi de la construction de cette nouvelle civilisation. On ne peut aller de l’avant en laissant le 4ème règne sur le bord du chemin. Comme le Père, il faut s’arrêter et attendre qu’ils avancent, mais il faut les guider pour cela. Par des principes et des lois que tout le monde devra respecter.

Il faut les aider à sortir de cette société de pure consommation, et d’avidité. Ils sont pris dans la course au bien et au pouvoir. C’est une société égotique et égoïste. Il faut créer une société juste et solidaire, qui n’abandonne aucun de ses enfants sur le bord du chemin et il faut donc commencer à s’occuper des plus démunis et organiser des espaces d’aide et de solidarité bénévoles.

Que chacun ait de quoi vivre : un toit, de quoi se nourrir le corps et l’esprit, de quoi participer au collectif, être utile, bref une loi commune dont ils ne sont pas exclus.

Pour le moment, la loi d’égalité est bafouée,  on marche à l’exclusion. La loi d’égalité  doit revenir au centre de la scène et travailler à partir du terme d’équité et du devoir des plus conscients et des plus munis à l’égard des plus inconscients et des plus démunis.

Voir la déclaration universelle des droits de l’enfant (1959). Cela ne sert à rien de la proclamer si déjà elle ne fonctionne pas pour les humains.

---------------------

DOSSIER ENFANCE

80 % du potentiel de développement du mental supérieur est dans sa phase de conception. Des solutions de rattrapage existent. Il faut être suffisamment formé, informé pour savoir séparer chez l’enfant né l’aspect esprit de l’aspect matière, pour effectuer un nettoyage sans pour autant toucher à l’origine de l’aspect esprit et de l’aspect matière. C’est nettoyer les membranes entre les différents corps.

L’enseignant dans le sens instructeur, peut-être appelé à appréhender des enfants beaucoup plus avancés que sa propre avancée. Dans ce cas, l’instructeur doit utiliser le canal de vie de l’enfant pour établir la construction de son enseignement. Les enfants doivent être ensemble pour permettre d’augmenter le taux vibratoire cellulaire de chacun d’eux, par la communication. Des circuits se mettent en route, sous réserve qu’ils soient utilisés. Il faut donc utiliser les différences pour permettre aux qualités vibratoires de chacun de s’exprimer. Mais il peut être nécessaire d’identifier l’expression de la qualité de chacun d’entre eux, auquel cas, il faut travailler non au cas par cas, mais au « groupe par groupe » pour leur inculquer la notion de groupe et l’expression maximum de la qualité du groupe auquel l’enfant est rattaché.

Actuellement, les êtres du cinquième règne mènent un processus de venue sur la terre, en accélération. Ce qui veut dire que les êtres du cinquième règne viennent habituellement dans un processus de groupe (sauf nécessité karmique). Actuellement se déclenche une venue soutenue d’êtres pour en fait renforcer et accélérer le processus d’émergence de la lumière. Mais pour ce faire, certains n’ont pas d’autre choix que des familles qui ne sont pas à leur niveau énergétique. Ces êtres se retrouvent handicapés car ils ont eu une descente sur le plan terrestre lourde et éventuellement perturbatrice.

 

ACCEUIL DE LA VENUE DE L’ENFANT

Pour ce thème de l’enfance, il faut repartir de l’accueil de la venue de l’enfant. Le couple décide d’accueillir un être, il entre dans un processus d’accueil et de montée en harmonie pour la procréation. C’est là que commence l’enfance.

La première phase est l’accueil avant le temps de la venue. Dans un couple du cinquième règne, la future mère va être enceinte  énergétiquement avant de l’être physiquement.

Pour les êtres d’une qualité certaine, pendant la descente sur ce monde, s’ils n’ont pas le canal d’amour des parents, ils suent à grosses gouttes en descendant les marches.  Il faut aider ces êtres qui aujourd’hui, par élan de groupe et par amour, afin de participer à toute la montée en puissance de l’humanité, acceptent de descendre dans des accueils qui pour eux sont très lourds. C’est une véritable « mort » sur les plans subtils.

Le problème fondamental est que tout était normalement en programmation, mais aujourd’hui entre 4/5 et 3/5 et demie des familles font défaut. Cette part des familles et des êtres qui n’assument pas,  malgré leurs facultés avancés, joue dans le camp adverse. Ces êtres en descente vont donc se trouver avec des tentatives de conditionnement de la part de leurs parents, en décalage par rapport à leur richesse intérieure.

Il faut faire attention aux dangers :

Comment une civilisation arrive à un déclin total ? Il y a des erreurs personnelles, mais il y a aussi ces êtres qui arrivent ici-bas et qui n’ont pas les outils qui répondent à leur puissance. Les beaux êtres prennent le risque de se projeter et sont face à des possibilités d’accueil qui ne sont pas à leur hauteur. Ils  choisiront certainement des familles qui ne sont pas encore du cinquième règne, mais où il y a une volonté de bien faire plutôt que des familles qui présenteront par leur progression mal utilisée des situations dangereuses. Mais compte tenu du 1/5 qui est dans le cinquième règne qui rayonne, qui est en poussée, ces êtres d’amour sont spontanément attirés en temps que participant au groupe.

Dans le cadre de ce dossier, il convient de définir ce que devrait être la préparation à l’accueil, expliquer aux parents que leur rayonnement va permettre la venue d’un bel être en conséquence. L’accueil, c’est ce qui va ouvrir un canal d’harmonie et de lumière pour la venue de l’enfant.

 

Ensuite, il y a le processus :

  • être qui se projette dans sa venue, qui choisit le couple ;
  • être  qui s’accroche à la mère et ensuite le couple répond à l’accueil.

Ce processus de grossesse est le temps où le couple doit avoir conscience qu’il nourrit énergétiquement le chemin de descente pour l’être, et quand il rayonne en unité, amour et  lumière, il lui assure sa protection. Autrement il y a choc.

Pendant l’accouchement, la mère répond à l’aspect matière et le père fournit l’énergie. C’est un don d’énergie colossale.

 

Schéma de descente dans la matière

L’être est d’abord remonté sur le plan qui est le sien (dans la cinquième dimension, ils sont selon leur niveau vibratoire ; tous les êtres sont en harmonie).

Quand l’être permanent sent que temps est venu pour lui de redescendre, il va rejoindre sa racine de vie et reprendre son souffle de vie. Puis ayant appréhendé tout un processus général et d’ensemble de l’humanité, il revient dans son être permanent. Et là, en tant qu’Abel (l’âme) il projette la suite à donner.

Choix du couple

Descente depuis le plan mental et donc prise de l’unité mentale, puis prise du corps astral, du corps éthérique et du corps dense.

Détail capital à la naissance : la lumière artificielle. Des chercheurs se sont aperçus que les Indiens voyaient de nuit comme de jour, que les naissances se faisaient dans une grotte avec dans un coin le feu et qu’ils ne généraient pas d’agression violente de lumière. L’enfant restait ainsi avec sa mère dans la grotte quelques jours, l’œil s’habituait. Attention donc aux décharges de lumière artificielle.

Possibilités intéressantes pour les accouchements à domicile. Au niveau psychologique, développement de la volonté d’aller chercher la lumière (la lumière a sa racine dans l’ombre, mais c’est en sortant de l’ombre que l’on découvre la lumière. Si la naissance se passe dans l’ombre, l’enfant cherchera de la lumière, cela sur le plan de la matière et aussi sur les plans plus subtils).

ALLAITEMENT

Les nutriments qui composent le lait sont multiples et évoluent selon l'âge de l’enfant. Il reste l'aliment le plus adapté pour les premiers mois de vie de l’enfant. Au contacte de la mère pendant l’allaitement, l’enfant ne nourrit pas uniquement son corps physique, mais également ses corps énergétiques.

 

LOI D’AMOUR

La loi d’amour intervient dans le sens où les parents ne sont pas en possession de l’enfant mais ils en sont les tuteurs.

 

ASTROLOGIE À LA NAISSANCE

Quand l’astrologie de l’être sera élaborée comme une science appliquée, conforme à ce qui est attendu, des parents pourront (de l’astrologue compétent) savoir quel est le profil de l’être qu’ils ont accueilli, quels sont ses atouts, ses lignes d’expression, ses faiblesses sur lesquelles il faudra l’aider, etc. L’être arrive avec un potentiel qui s’actualise en permanence. Nous faisons tout de suite partie d’un collectif. Il y a donc sans arrêt des interactions à des niveaux différents, donc la manière dont un être peut se développer et évoluer est très vaste.

On peut reprendre l’image du jeu subtil que l’être est comme une bulle qui a une trajectoire mais il y  a en permanence des influences qui la dévient. Ces influences sont l’environnement familial, éducatif, etc. Selon son évolution, il tracera fermement sa trajectoire mais il aura à écarter ce qui essaie de l’en dévier.

L’astrologue qui sera vraiment compétent, va établir une feuille de programmation de vie pour l’être et cela pourra servir à la fois aux psychologues, aux médecins et à la carrière professionnelle. Il sera facile de déceler les atouts qu’il a dans son jeu, sans oublier son dossier karmique.

Ne pas oublier que l’astrologie regroupe cinq sciences : sciences de l’astrologie, sciences de la destinée, sciences du karma, sciences de la psychologie, sciences des rayons (qualité et défauts/vices et vertus).

 

CONTRACEPTION

Le couple porte naturellement en lui la venue de l’enfant. Ce principe se régule naturellement, le nombre est géré d’en haut, pour raisons karmiques ou autres. Mais vouloir réguler, ça n’est que reporter la chose.

 

NIVEAUX DE CONSCIENCE

  • 7 ans : prise et épanouissement du corps physique ;
  • 14 ans : prise et épanouissement du corps émotionnel ;
  • 21 ans : prise et épanouissement du corps mental.

Tous doivent retrouver une âme d’enfant, développer des thèmes simples par rapport au monde de l’enfant, l’insouciance (la légèreté de la vie), offrir à l’enfant  la possibilité de rester un enfant, d’où la notion de l’abondance, abondance d’amour. Être un enfant, c’est baigner dans un bain d’amour. Concevoir que l’enfant qui vient porte en potentialités toutes les qualités divines, d’où l’importance de préserver ses valeurs et ses facultés qu’il peut retrouver en évoluant dans un environnement harmonieux. Importance des histoires, car l’enfant  est très proche de l’imagination créatrice. Préserver toutes ses qualités spirituelles et divines du formatage de société ou des parents, qu’il garde son âme d’enfant à travers tous les âges de réalisation. Préserver la joie, la légèreté, l’insouciance de l’enfant permet une élévation de l’aura planétaire. Mettre les enfants au premier plan de l’humanité. Rôle de l’État dans la fonction de père-mère de la patrie.

 

 REDONNER LA PRIORITE A L’ÂME

Notre réalité, c’est l’âme. Son aspect permanent et basique est la joie. Qualité de gaieté, humour, finesse d’esprit dans les principes de l’élégance.

 

ENFANT AU SEIN DE LA FAMILLE

Droits et devoirs de l’enfant. Quand il y a non gestion à l’équilibre des relations enfants parents, il y a responsabilité karmique au niveau des parents si on a laissé faire. Gestion de la famille en tant qu’unité, et non le schéma actuel de séparativité.

--------------------

École idéale

ESPACE DE VIE FAVORISANT L’ÉVOLUTION CONSCIENTE ET ÉPANOUIE DE TOUT ÊTRE

 

 

Création d’ateliers, de rencontres et de manifestations inter-générations, permettant l’accès aux connaissances par une pédagogie basée sur :

  • la confiance en soi
  • la connaissance et le respect des êtres et de la nature
  • de justes relations humaines et environnementales
  • l’altruisme et l’innocuité
  • toutes formes d’expressions

 

 

Éthique :

 

  • Vivre l'amour avec tout ce qui vit
  • Un sens à tout – pour tout.
  • Conscience de la lumière intérieure
  • Pratique du beau, du bien, du vrai.
  • Sens de la matière - sens de l’esprit - sens de la « création »
  • Savoir-faire et savoir (connaissance)
  • Sens de l'inclusivité : tout est lié – unité – non séparativité.
  • Les 12 observances – valeurs humaines.

 

« Aimant qui je suis et me respectant, je fais aux autres ce que j’aimerais qu’ils me fassent et j'en suis joyeux ».

 

 

Enseignements :

 

  • Apprentissage des concepts et non des faits.
  • Reconnaître le beau de la création : minérale, végétale, animale, humaine, planétaire, solaire, cosmique 
  • Vivre avec une économie de moyens.
  • Reconnaître « l’illimité » de la connaissance et de la capacité humaine

 

Sujets traités : (tous les thèmes de la Nouvelle Civilisation)

  1. Méditation
  2. Soi-même
  3. Alimentation
  4. Environnement – lieu de vie
  5. Activités physiques
  6. Jeux
  7. Science de l’esprit
  8. Médecine/guérison
  9. Les sciences : astronomie, astrologie, physique, chimie, l’énergie, la mathématique
  10. L’art : sacré, expression, les symboles
  11. Antériorité – l’histoire : mémoire des erreurs à ne pas « revivre ».
  12. Situation – la géographie : terrienne, planétaire, solaire, cosmique. Les points cardinaux
  13. Agriculture – l’élevage

 

Pratique :

Combinaison permanente des sujets avec des moments d’approfondissement.

1. MEDITATION

 

 

 

2. SOI-MÊME

 

Rencontre avec un ou des accompagnants             - se reconnaître – mémoire intérieure   

- Échanges collectifs                                                 - s’aimer

                                                                                  - être bien avec soi – avec les autres

- Insertion dans un projet                                          - se respecter, se responsabiliser

- Se situer dans et autour du projet                          - faire « couple » avec soi (corps et âme)

                                                                                        - être vrai

         - Centrale d'énergie                                               - créateur         

 

 
   

 

3. ALIMENTATION

                                                                      

-       Jardin potager : compost                                    - l’histoire du Haricot :

                        semailles                                                        -amour

                        entretien                                                         -engagement

                             récolte                                                           -transformation

                                                                                                      -création

                              

-       Conservation/transformation des aliments

 

 

- Préparation culinaire et repas : un rituel sacré     - bougie

                                                                                  - position du corps

 

- Four solaire

 

- Faire la vaisselle                                                     - exigence

    rangement                                                             - aller au bout de son choix

       - structure

 

4. ENVIRONNEMENT – LIEU DE VIE

 

 
   

 

-       Espace de vie : Construction                        - espace collectif  

                               Entretien du bâtiment         - construire ensemble

                               Fabrication des meubles      - respecter ce qui est

     -  se prouver les « possibles »

 

  Se chauffer : faire le bois                              - économie de moyens

                            le solaire

 

-       Se vêtir : choix des matières                        - tout est lié: la provenance de la matière

                     commerce équitable

                     tricoter – coudre                           - transformer

 

 

-       Entretenir : nettoyage                                  - partager les tâches

                         fabrication des produits            - cycle de vie - cendres-

 

-       L’eau : le rapport avec l’eau                         - l'énergie de l'eau

                 rivières – ruisseaux – lacs – mers                - connaître les conséquence de ses actes

                 traitement des eaux usées et pluie      - cycle de l'eau

 

-   Les déchets : gestion                                      - ce que l’on laisse « derrière » nous

                                                                                 relation de l'homme avec son déchet

 

 

 

5. ACTIVITÉS PHYSIQUES

 

 
   

 

-        Mur d’escalade,                                                  - avoir conscience du minéral

                      - se relier au minéral

                      - mesurer et prendre des risques

                      -  se faire confiance

                                                                                  - vaincre ses peurs

 

-  Marche : bivouac                                                   - vivre et respecter la nature

                                                                                   - le rapport au corps relié à l’esprit

- Eurythmie*

 

 

6. JEUX

 

- Idée : conception artisanale/

fabrication/création                                                      -     comportement

                                                                                   -     rapport à soi – à l’autre

-       observation

-       non compétitivité

-       se réjouir du bonheur de l’autre

-       apprendre à « perdre »

-  Organisation des jeux                                            -     échange

                                                                                  -     réflexion

-       Jeux vidéo – interactifs                                       -     réflexes

 

-  Jeux de plein air

 

Le jeu permet l’accès à tous les apprentissages : calcul, écriture, lecture, histoire, géographie, sciences etc.

 

7. SCIENCES DE L’ESPRIT

 

 
   

 

- Les grands textes                                                    Les centres d'énergies

- Création de légendes et d'histoires                                    La vibration. L'impact

- Les contes/les histoires                                           La science de l'impression

...                                                                                La lumière

                                                                                  L'amour, l'intelligence, la volonté         

                                                                                  La vision, l’intuition

                                                                                  Loi de cause à effet

                                                                                  La création

                                                                              La renaissance (loi)

« La vérité est à l'intérieur, la vérité est à l'extérieur ; Et entre eux, l'erreur est ce qui change, la vérité est ce qui dure. La vérité prend des formes successives, un degré toujours au-dessus de sa dernière apparence… » (Browning, cité dans Initiation Humaine et Solaire, A.A.Bailey)                                  

           

            - Tout dans l'évolution progresse par fusion et se déroule selon un constant processus de superposition et d'interpénétration.

            - Le développement de l'être humain n'est que le passage d'un état de conscience à un autre.                                                                                                                                                                                                          

« Semer dans le mental humain pour impressionner la glande pinéale, laquelle  impressionnera la glande pituitaire, ce qui amène à la lumière dans la tête »

 « Liberté-Amour-Equité » (jusqu'alors Liberté-Fraternité-Egalité)

    

 

8. MÉDECINE

 

- Apprentissage des corps                                     -rapport aux corps

                                                                               - le corps est un véhicule

                                                                                      - ne pas se « séparer »

 

-         Les tissus nerveux – les facias

                            

-  Les remèdes, la phytothérapie                              -  « la pensée crée la matière »

-         se prendre en charge                                          - être actif (et non passif)

 

 

-  Le vieillissement                                                   

-         La maladie

 

-          L'énergie de vie, les centres d’énergies

 

-         La sexualité (comme les dents, les jambes        -grandir avec soi – se connaître – se

et la parole.)                                                                               respecter

                                                                                   -aimer son corps

 

 

 

 

 

9. LES SCIENCES

                                                                                    

                                                                                     -connaissance des grands êtres    

-       Astronomie                                                            - se situer

              - système planétaire – solaire - cosmique

-       Astrologie                                                              -influence astrale et sidérale

     

                                                                                   -la pensée crée la matière

-       Physique : lois de la vie (connues et possibles)  -tout ce que l'on émet, on le reçoit

 

-       Géométrie : sacrée

                   

-       L’énergie – l’atome, les électrons                      - la puissance créatrice

 

-       Les énergies renouvelables

 

-       Symbolique                                                          -influence des symboles

 

-       Antériorité : histoire – civilisation – cultures     -erreurs à ne pas réitérer

 

-       Géographie (Univers)                                          -du microcosme au macrocosme

 

-       La mathématique                                                - les nombres sacrés

 

-       Chimie : l’humus – la nourriture

 (transformation/réaction)

 

 

10. LES ARTS

 

Art sacré : symbolique cosmique                               -  se mettre en « canal »

 

Expression :                                                                         

                                                                                   -   la joie

-        atelier de peinture (Arno Stern)                         -   le vrai – le beau (chacun est son propre

                       critère)

            -   l’inspiration

-       Poterie -  terre                                                     -    se faire confiance

-       Photo - vidéo                                                        -  créativité

-     Poésie –écriture                                                   -   oser – inventer  - créer

                                                                                       -   les couleurs

-   musique – chant – rythmes –percussions             -   ensemble – à l’écoute

                                                                                   -   le son – la vibration consciente

                       

 

 Les symboles   

                                                         

 11. L'ANTERIORITE, L'HISTOIRE

12. LA SITUATION, LA GEOGRAPHIE      

 

13. AGRICOLE – TERRIEN

 

 
   

 

La ferme :

 

-     les cultures                                                          -sensibilité aux bruits – aux silences

-       les animaux/les insectes (abeilles)                     aux couleurs

-       l’entretien                                                            - respect et écoute des animaux et végétaux

-       le contact

 

les minéraux :

 -  les pierres : les reconnaître,                                  - respect et écoute des minéraux – leur     connaître leurs capacités                                   énergie, leur évolution

              

 

Les arbres – la forêt

-       étude des genres                                                  - s’adresser aux végétaux, aux animaux,

-       leurs capacités                                                    aux minéraux

 

                                                                       se relier

 

 

 

 

 

 

 

 

* L’EURYTHMIE

 

L'eurythmie n'est ni une gymnastique, ni une danse, ni une pantomime. Elle est une création, un

« art de la conscience ».

L'eurythmie veut rendre visibles, grâce au geste et au mouvement, les lois spirituelles et la qualité de la parole et du son, et en faire des expériences artistiques. La « conscience en esprit » est nécessaire pour pouvoir éprouver et rendre avec art, tous les processus vivants et invisibles qui reposent dans chaque voyelle, consonne, syllabe, en chaque mot parlé, en chaque sonorité. C'est de cette expérience que naît l'eurythmie, « langage visible », « chant visible ».

 

« faire de l'eurythmie signifie représenter des mouvements et des gestes, non point passagers, éphémères ou arbitraires, mais cosmiques, pleins de sens, qui ne peuvent être différents de ce qu'ils sont, et ne peuvent jamais émaner de l'arbitraire personnel de l'âme humaine. C'est peut-être le seul art qui permette de ressentir et de pressentir de façon aussi intense l'appartenance au cosmos. » Rudolf Steiner 1912

---------------------

 

ENFANCE -  EDUCATION 


Image du Petit Prince

L'enfant est un petit prince pour en devenir un grand et développer le germe du roi en lui. Ceci amène la notion du respect du petit enfant, respect lié à sa source et à la condition de son devenir.

L'enfant attend des outils de la part de l'éducateur pour traverser sa vie.

Des outils pour développer harmonieusement ses 5 sens et trouver sa place dans une société de son choix dans ce monde.

Il a besoin de sentir, puis de comprendre qu'il y a sa place et qu'il y est un moteur ; être acteur et protagoniste selon les moments et cycles.

L'enfant a besoin du vrai, que la parole exprime la pensée, que son éducateur soit entier. Il a besoin de bienveillance, de patience, de beauté.


L'éducation dans sa phase finale, c’est la matérialisation, ce qui se fait par la parole, l'acte, le regard et la disponibilité de l'éducateur.


"Petit prince qui vient de loin,
son cœur lui dit:
révèle à tes frères et sœurs

la beauté de leur terre et de tout l'univers.
Sème la graine de la fraternité,
ouvre leur cœur pour l'équité
et emmène-les vers leur liberté.

Que la joie sous-jacente en ce monde
éclose et se déploie telle une fleur au printemps.
Que noblesse de cœur rayonne en tous leurs actes
et garde en laisse les désirs de chacun.

Que enfance rime pour tous avec abondance d'amour et de soins,
la reconnaissance en chacun du divin.
Que jeunesse puisse s'exprimer dans sa diversité
guidée d'une main aimante mais ferme,
lui transmettant les nobles valeurs d'un citoyen de cette terre.
Que les anciens aient des projets à poser sur leurs chemins.
Qu'ensemble cette jeunesse de tous les continents
crie d'une seule voix: « vivre en amour,
vivre en harmonie avec tout ce qui nous entoure ».

 

Un rajout  pour l'éducation:

Le proverbe "il a bien (ou) mal tourné" révèle qu'il y a un mouvement à partir d'un tronc central ; y voir ici vertus et vices du rayon primordial de l'être. Établir une liste des traits de caractères pour utiliser la même énergie dans le positif.

-----------------------

 

L’ÉDUCATION DANS LA NOUVELLE CIVILISATION

Pour cette proposition, nous partons de l’idée que l’éducateur a déjà inclus plusieurs postulats :

  • Sans idéal, l’humanité se meurt, tout comme une plante ne peut vivre sans lumière.
  • Les éducateurs sont en conscience spirituelle (avant cette prise de conscience, il va de soi que l’être incarné est passé par un idéal physique puis matériel).
  • Chacun a conscience de la loi de Renaissance comprenant l’évolution de conscience de vie en vie.
  • Chacun peut dire « je suis la Vie » et « il n’y a qu’une seule Vie », ce qui induit que « tout est Vie ».
  • Au-delà de l’humanité existent d’autres vies, planétaires, solaires et cosmiques (les corps célestes).
  • L’Amour est un sentiment universel et inconditionnel.

 

Sur cette base, l’éducateur respectera chaque être, son âge d’évolution (jeune où veille âme) et aura la conscience dans sa pratique que quoi que fasse l’être, il est un bel être. L’éducateur enseignera l’énergie sous toutes ses formes et à travers les symboles. Il amènera l’être à incarner sa propre Mère et son propre Père afin qu’en tant que Fils, il se réalise et procréé sa vie.

Pour ce faire, l’élève sera instruit sur les deux plans : exotérique et ésotérique, et cela en fonction de son degré d’énergie, à l’appréciation de l’éducateur.

Sur le plan exotérique nous aborderons les domaines et matières suivantes :

Éthique :

  • Vivre l'amour avec tout ce qui vit
  • Un sens à tout – pour tout.
  • Conscience de la lumière intérieure
  • Pratique du beau, du bien, du vrai.
  • Sens de la matière - sens de l’esprit - sens de la « création »
  • Savoir-faire et savoir (connaissance)
  • Sens de l'inclusivité : tout est lié – unité – non séparativité.
  • Les 12 observances – valeurs humaines.

 

« Aimant qui je suis et me respectant, je fais aux autres ce que j’aimerais qu’ils me fassent, et j'en suis joyeux ».

 

Enseignements :

-        Apprentissage des concepts et non des faits.

-        Reconnaître le beau de la création : minérale, végétale, animale, humaine, planétaire, solaire, cosmique 

-        Vivre avec une économie de moyens.

-        Reconnaître « l’illimité » de la connaissance et de la capacité humaine.

 

Sujets traités :

  • Méditation
  • Soi-même
  • Alimentation
  • Environnement – lieu de vie
  • Activités physiques
  • Jeux
  • Science de l’esprit
  • Médecine/guérison
  • Les sciences : astronomie, astrologie, physique, chimie, l’énergie, la mathématique
  • L’art : sacré, expression, les symboles
  • Antériorité – l’histoire : mémoire des erreurs à ne pas « revivre ».
  • Situation – la géographie : terrienne, planétaire, solaire, cosmique. Les points cardinaux
  • Agriculture – l’élevage

 

Pratique : combinaison permanente des sujets avec des moments d’approfondissement

[Idem sujet précédent]         

            - Tout dans l'évolution progresse par fusion et se déroule selon un constant processus

           de superposition et d'interpénétration.

            - Le développement de l'être humain n'est que le passage d'un état de conscience à un            autre.                                                                                                                                                                                                                                                                                                       

 « Semer dans le mental humain pour impressionner la glande pinéale, laquelle                         impressionnera la glande pituitaire, ce qui amène à la lumière dans la tête »

« Liberté-Amour-Equité » (jusqu'alors Liberté-Fraternité-Egalité)

 

Sur le plan ésotérique, une étude scientifique graduelle du microcosme sera abordée incluant les sujets suivants :

Le microcosme :

  • anatomie élémentaire, physiologie, biologie
  • ethnologie
  • étude du corps éthérique et de ses sujets apparentés, vitalité et magnétisme
  • étude de la géologie, du règne végétal ou botanique et du règne animal
  • étude de l’histoire de l’homme et du développement de la science
  • étude des lois du corps microcosmique.

 

Le macrocosme :

  • étude des lois de l’électricité, du Fohat, du prana et de la lumière astrale
  • étude de l’astronomie et de l’astrologie
  • étude de la cosmogonie occulte
  • étude de la hiérarchie humaine
  • étude de l’évolution des dévas
  • étude des lois du système solaire
  • étude de la télépathie, de la création mentale, de la psychométrie.

 

Le mental :

  • l’étude du plan mental
  • l’étude des lois du feu
  • l’étude du corps astral
  • l’étude du cinquième principe
  • l’étude de la couleur et du son.

 

La synthèse :

  • l’étude de l’esprit-matière-mental
  • étude des nombres et des symboles
  • étude des mathématiques supérieures
  • étude les lois de l’union
  • étude des lois du sexe

 

Le développement psychique :

  • étude de l’occultisme pratique
  • étude du psychisme
  • étude de la lumière astrale et des enregistrements akashiques
  • étude de l’état médiumnique et de l’inspiration
  • étude des vies passées
  • étude des centres macrocosmiques et microcosmiques.

 

Travail pratique :

  • service de la race
  • étude du travail de groupe
  • travail de révision
  • travail sur les corps subtils en vue de produire la continuité de conscience
  • étude de la magie
  • étude du septième rayon.

 

Lorsque l’élève aura complété ce programme d’étude,  il sera un magicien en puissance et un membre embryonnaire de la Fraternité de Lumière.

Au-delà, il accèdera à la transformation des facultés en pouvoir par un troisième type de travail :

  • l’alignement des corps afin d’obtenir la capacité égoïque
  • la construction de l’antahkarana et le développement du Mental supérieur
  • le réveil spirituel et l’éveil spirituel défini de l’élève
  • l’étude de la vibration de l’élève, le rayon, la couleur et le son
  • la purification consciente de tous les corps en commençant par le physique.

Lorsque ces questions seront dûment étudiées et lorsque toutes les connaissances acquises seront mises en pratique, les pouvoirs inhérents de l’âme deviendront des pouvoirs conscients. Par-dessus tout, l’accent sera mis sur le fait que le magicien blanc est celui qui utilise tout pouvoir et toute connaissance dans le service de la race. Son développement intérieur devra se manifester en termes de service avant qu’il ne lui soit permis de passer dans l’école supérieure.

Référence : A.A.Bailey, Lettres sur la méditation occulte : « la nouvelle éducation » (2@320-328)

 

 

Enfance : « laissez venir à moi les petits enfants » (parole du christ). Les enfants représentent les âmes. L’enfant : la pureté, naïveté positive, non formatage de la société.

L’enfance est la sortie de la véritable mort (vue en tant qu’être) liée à l’incarnation, qui suit la phase d’appréhension et de peur qu’est la naissance dans l’aspect aveuglement de ce qui nous attend, et peur de la solitude. En mourant, nous rejoignons notre famille humaine, en naissance cette famille est à reconstruire tout au long de la vie (amis, etc.)

« …. La solitude qui intervient après la mort, quand l'homme se trouve privé d'un corps physique, n'est rien en comparaison de la solitude lors de la naissance.

À la naissance, l'âme se trouve plongée dans une nouvelle ambiance et immergée dans un corps d'abord complètement inhabile à prendre soin de lui-même et à établir un contact intelligent avec son entourage immédiat, et cela pendant longtemps. L'homme arrive en incarnation sans se rappeler l'identité ni la signification pour lui du groupe d'âmes habitant les corps avec lesquels il se trouve en relation. Cette solitude ne disparaît que graduellement, à mesure que s'établissent ses propres contacts de personnalité, qu'il découvre ses semblables par affinité, et finalement réunit autour de lui ceux qu'il appelle ses amis. » [17@393], Alice Bailey

 

Après la mort, il n'en est pas ainsi, car l'homme trouve de l'autre côté du voile les êtres qu'il a connus et ceux avec lesquels il a été lié pendant sa vie sur le plan physique. Il n'est jamais seul à la manière dont les êtres humains entendent la solitude. Il est également conscient de ceux qui habitent encore un corps physique. Il peut les voir et partager leurs émotions et leurs pensées, car son cerveau physique ayant cessé d'exister ne peut plus constituer un obstacle. Si les êtres en savaient davantage, c'est l'expérience de la naissance qu'ils craindraient et non celle de la mort, [17@393]car la naissance installe l'âme dans sa vraie prison, tandis que la mort n'est que le premier pas vers sa libération.

 

Comment aider au mieux l’âme à prendre pleine possession de la personnalité ?

  1. L’amour  environnemental : tendresse, affection, mais non affectivité.

 

L’affection est liée à l’énergie d’amour fraternel alors que l’affectivité est relative au monde émotionnel qui concerne les plaisirs et les souffrances liées au sentiment.

 

  • juste, équilibré : douceur et tendresse / sévérité si laisser-aller
  • exigence de l’être : l’entrainer vers la perfection bien que relative ; faire que les « tuteurs » soient à la hauteur en montrant l’exemple.
  • Faire ressentir une présence constructrice et toujours encourageante, et non pas destructrice sous prétexte d’excès d’exigence.
  • Laisser l’enfant le plus libre possible, afin qu’il découvre lui-même les limites à ne pas dépasser ; intervenir seulement s’il y a débordement.
  • Lui mettre à portée les outils qui lui permettront de découvrir le monde et développer son imagination créatrice – respect des cycles propres à l’épanouissement de l’enfant – voir les âges d’évolution.
  • À l’équilibre, lui faire découvrir le rapport entre sa nature physique et sa nature d’être (ses corps subtils : la possibilité d’autre chose que le mental –facultés subtiles, etc.)
  • Lui inculquer l’amour du savoir ou de la connaissance par des jeux, de façon innée et non rébarbative. S’adapter à sa nature de rayon, et à sa réceptivité : intellectuelle, manuelle, etc.
  • L’entourer des richesses et diversités de la vie – plus de couleurs au relief de la vie
  • Stimuler son éveil, sa curiosité (la pulsion de vie), sa Joie de vivre : impulsion dynamique de l’âme.
  • Le langage de l’enfant est le jeu. Dans le verbe : l’humour est le plus proche chant de la joie de vivre : « l’humour est la forme la plus saine de la lucidité » Jacques Brel.
  • Les aider et les guider à avoir des « eaux limpides » ; leur évoquer de façon imagée l’hydre à 9 têtes à combattre, combat dont l’enfant serait le héros.
  • Apprendre à assumer son autonomie pour sa liberté et assumer ses responsabilités; dans la mesure du possible, ne pas dépendre des autres, ou le moins possible. Par contre aider les autres.
  • L’enfant a aussi des devoirs : le respect, « l’obéissance », l’écoute, etc.
  • Faire saisir l’aspect boomerang entre l’action et la rétribution.
  • Répartir le temps, les temps dans sa journée ;

- activité d’éducation

- repos ou après-phase pour l’être intérieur

- jeux de loisirs

- sport

- présence avec les parents, frères et sœurs

- repas

 

  1. La lumière de rayonnement : « Petite lumière de mon cœur, tu me donnes la vie, je ferais de moi une belle maison pour que tu puisses y grandir, j’aiderai les autres à devenir meilleur, etc. »

 

  1. Ne jamais montrer de larmes à un enfant dans les premiers âges : pour que le négatif ne puisse pas l’atteindre, qu’il garde la force potentielle du divin avec lequel il est venu.

 

--------------------------

ENFANCE (NOTIONS ASSOCIÉES)

Enfance et amour

Enfance et accueil

Enfance et accompagnement

Enfance et reconnaissance

Enfance et paix

Enfance et joie

Enfance et acceptation

Enfance et confiance

Enfance et respect mutuel

Enfance et partage

Enfance et bonne et saine nourriture

Enfance « et…ducation »

Enfance « et…ternelle »

Enfance « et…bahie »

Enfance « et…onnée »

Enfance « et…spoir »

Enfance et motion

Enfance et création

Enfance et don de soi

Accompagner l’enfant comme un nouvel et unique être incarné relié à l’humanité et à tous les  règnes de la vie.

Accueillir l’enfant par l’amour, le toucher, l’échange, le respect et la structure. Lui montrer l’exemple en accomplissant cet accueil.

Accompagner l’enfant par les justes et doux soins holistiques, ostéopathiques, psychologiques, psychanalytiques  dès la naissance.

Eduquer l’âme, le corps et l’esprit  simultanément.

Fonder de nouveaux programmes éducatifs qui valorisent la connaissance, la culture, la créativité, la compréhension du monde actuel mais aussi et surtout permettent à l’enfant de prendre sa place ici et maintenant dans son corps incarné, par l’incitation à et la pratique des activités sportives et taoïstes, dans la confiance, en conscience et au cœur de la vie de groupe, au contact des autres êtres incarnés (famille, amis, voisins, collectivités, peuples, les autres règnes minéraux, végétaux, animaux, etc.) et dans le respect des justes valeurs. Le sensibiliser à la méditation et à la paix intérieure par la pratique d’une discipline quotidienne de respect de soi et de l’autre, notamment par des petits rituels du nettoyage du corps, et en favorisant tous les contacts possibles avec la nature.

 

Nouvelle Civilisation : l’enfance, l’éducation, l’enseignement ?

Poisons de l’éducateur, ou comment créer l’antidote

Le parent a pour principal problème, qu’il soit dans le 4ème ou le 5ème règne, d’avoir un comportement réactif envers l’enfant et non actif. Qu’est-ce que cela signifie ?

Bien souvent, le parent n’a pas lui-même sa conscience d’adulte puisqu’il se comporte encore comme le fils d’un père ou d’une mère, et non pas comme être autonome. Ce qu’il a appris et vécu, soit il va le reproduire (souvent en pire), soit il va basculer complètement de l’autre côté. Quoi qu’il en soit, c’est une attitude réactive. À cela, nous ajoutons surtout pour les être du 5ème règne une propension à confondre exigence et flagellation de soi-même, et ce au nom d’une discipline et d’une auto-exigence qui éloignent l’être de l’amour pour lui-même, exactement comme ses parents ont été à son égard : aimer sous condition.

L’accès à l’autonomie ne peut se faire qu’avec une clairvoyance draconienne. Certains y accèdent seuls (et mettent beaucoup de temps) ; d’autres se font accompagner car il est bien difficile de tenir un projecteur sur soi-même tout en éclairant la route qui conduit à la prise de conscience de qui on est vraiment. Le but et la base de tout parent : s’aimer avec douceur et exigence et traiter l’enfant qui est en nous (celui de la naissance, juste avant la séparation de l’âme et de la personnalité ; cf. le haricot), comme l’enfant qu’on élève, ni plus, ni moins.

Ainsi, nous pourrons faire à l’autre ce que nous aimerions qu’il nous fasse, sans références mentales ou parentales. Ainsi, le Fils que nous sommes sera son propre Père et sa propre Mère, conduit uniquement par son intuition et l’exigence de l’Amour (l’antidote).

 

--------------------

Quelle est la finalité de cet ensemble d'idées ?

Comment approfondir et concrétiser DE FACON INÉDITE ET ORIGINALE ?

À la lecture de cette trame, comment il est possible d'apporter une réflexion supplémentaire à ce qui existe déjà, sinon par l'ouverture concrète d'une école ?

Il importe d'insuffler un esprit nouveau afin de suggérer le bon sens aux « oeuvriers » de la société. C’est ce que certains pratiquent déjà depuis des décennies, que ce soit au sein de :

-  la pédagogie Rudolph Steiner né mi 19ème siècle et ses écoles Steiner-Waldorf et les écoles du Soleil,

- Célestin Freinet né fin 19ème siècle (et son épouse Elise),

- le psychanalyste Alexander Sutherland Neill né fin 19ème siècle, qui a créé les écoles Summerhill (voir son livre : Libres enfants de Summerhill), 

- Maria Montesori née fin 19ème siècle,

- Roger Cousinet né fin 19ème siècle, 

qui sont toutes des écoles ouvertes, autogérées, alternatives, expérimentées, profondément spirituelle et saines, qui ont le mérite d'exister, d'avoir pignon sur rue et sont oeuvre du collectif.

Il y a aussi des travaux intéressants tels que ceux de Beïnça Douno né mi 19 ème siècle, Pierre Valentin Marchesseau né fin 19 ème siècle, Jean marie Pelt et Pierre Rabhi (nés début 20ème siècle), les écoles d'Auroville (Sri Aurobindo, né fin 19ème siècle et Mère, Mirra Alfassa née également fin 19ème siècle), Mahatma Gandhi né fin 19ème siècle et tant d'autres. 

Intéressant de noter la résurgence significative des incarnations d'éducateurs tout au long du 19ème siècle, tout comme Alice Anne Bailey née fin 19 ème siècle et avant elle : Helena Hahn Blavatsky née début 19 ème siècle.

Ce serait belle manière d'exprimer reconnaissance légitime auprès de tant d'êtres qui oeuvrent au service de l'éducation de, par et pour l'intelligence du cœur depuis si  longtemps et qui constituent une filiation authentique, méritante avec parfois des enseignements qui couvrent le cursus de la maternelle jusqu'aux études universitaires.

-------------------------------

Références A.A.Bailey : [16@237]

« L'influence de la Balance devrait être imposée dès l'enfance, selon des voies spirituelles. Le crime sera éliminé lorsque le milieu environnant dans lequel les enfants sont appelés à vivre sera amélioré, lorsque l'attention sera apportée dès les premières années de formation à l'équilibre glandulaire, aussi bien qu'aux dents, aux yeux et aux oreilles, à une posture correcte, et à une nourriture appropriée, lorsqu'il y aura aussi une meilleure distribution du temps, lorsque la psychologie ésotérique et l'astrologie ésotérique apporteront leur contribution à la somme de connaissances nécessaires pour élever et éduquer les jeunes. Les vieilles méthodes doivent céder la place aux nouvelles ; l'attitude conservatrice doit être abandonnée en faveur d'un entraînement et d'une expérimentation à la fois religieuse, psychique et physique, entraînement appliqué scientifiquement et motivé par des besoins mystiques. Lorsque je dis religieux, je ne me réfère pas à un enseignement doctrinal et théologique. J'entends par-là le fait de cultiver les attitudes et les conditions qui évoqueront la réalité dans l'homme, amèneront l'homme spirituel intérieur au premier plan de la conscience, et susciteront ainsi la reconnaissance du Dieu immanent. Une certaine configuration d'étoiles – dont l'une est l'étoile Regulus, dans le Lion – créera une situation au cours de laquelle une réorientation de l'attitude dans la profession légale interviendra. Sa fonction et ses devoirs seront centrés sur l'objectif du bien commun, et, dans cet ordre d'idées, la législation concernant les enfants assumera une grande importance et sera le facteur déterminant. Cette mesure légale sera d'abord entreprise par la Russie et adoptée par les Etats-Unis d'Amérique. Avant l'an 2.035 une telle législation sera universelle par son influence partout en vigueur. [16@238]