N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

L’Âme ou le Rayon Egoïque

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

 

 

 

L’Âme ou le Rayon Egoïque

 

Pour commencer notre étude du rayon de l'Ego ou de l'âme, nous devons établir d'abord certaines prémisses majeures ; elles peuvent être résumées en une série de quatorze propositions qui sont les suivantes :

1. Les égos de tous les êtres humains se trouvent sur l'un ou l'autre des sept rayons.

2. Tous les égos qui se trouvent sur les rayons quatre, cinq, six et sept, doivent finalement, après la troisième initiation, fonctionner avec les trois rayons majeurs ou rayons monadiques.

3. Le rayon monadique de chaque égo est l'un des trois rayons d'aspect, de sorte que les fils des hommes sont, soit des monades de pouvoir, soit des monades d'amour, soit des monades d'intelligence.

4. Pour les objectifs particuliers que nous poursuivons, nous limiterons notre attention aux sept groupes d'âmes qui se trouvent sur l'un ou l'autre des sept rayons ou courants d'énergie divine.

5. Pour la majeure partie de notre expérience raciale et de vie, nous sommes gouvernés successivement et plus tard simultanément par :

a. Le corps physique, qui est dominé par le rayon gouvernant la somme totale des atomes de ce corps.

b. La nature émotionnelle de désir, qui est influencée et contrôlée par le rayon qui colore la totalité des atomes astrals.

c. Le corps mental ou nature mentale, et la qualité du rayon déterminant sa valeur atomique.

d. Plus tard, sur le plan physique, le rayon de l'âme commence à agir sur l'ensemble des trois corps qui constituent la personnalité lorsqu'ils sont alignés et qu'ils fonctionnent à l'unisson. L'effet de cette intégration générale est de provoquer une ou plusieurs incarnations dans lesquelles le rayon de la personnalité apparaît clairement et dans lesquelles les trois corps constituent les trois aspects ou rayons du soi inférieur.

6. Lorsque le rayon de la personnalité est devenu marquant et prédominant, et que les trois rayons corporels lui sont subordonnés, commence le grand conflit entre lui et le rayon de l'âme. La différenciation entre eux se marque plus clairement et le sens de dualité s'établit plus nettement. Les expériences décrites dans la Bhagavad Gita deviennent les expériences du sentier du disciple ; Arjuna se tient au "milieu sur le champ de Kurukshetra", entre les deux forces opposées, et à cause de la fumée de la bataille, il est incapable de voir clairement les choses.

7. Finalement le rayon ou influence de l'âme devient le facteur dominant, et les rayons des corps inférieurs deviennent les sous-rayons de ce rayon contrôlant. Cette phrase a une importance capitale, car elle indique la véritable relation de la personnalité avec l'égo ou âme. Le disciple qui comprend cette relation et s'y conforme est prêt à parcourir le sentier de l'initiation.

8. Chacun des sept groupes d'âmes réagit à l'un des sept types de force, et tous réagissent au rayon du Logos planétaire de notre planète, qui est le troisième, celui de l'Intelligence active. Tous se trouvent de ce fait sur un sous-rayon de ce troisième rayon, mais il ne faut pas oublier que le Logos planétaire se trouve lui-même aussi sur un rayon, qui est un sous-rayon du deuxième, celui de l'Amour-Sagesse. Nous avons donc ce qui suit :

LE RAYON DU LOGOS PLANÉTAIRE

Rappelons que notre Logos planétaire qui s'exprime à travers la planète Terre, n'est pas considéré comme engendrant l'une des sept planètes sacrées.

9. Le travail de chaque aspirant individuel est donc d'arriver à la compréhension de :

a. Son rayon égoïque.

b. Son rayon de Personnalité.

c. Son rayon gouvernant son mental.

d. Son rayon gouvernant son corps astral.

e. Son rayon influençant son corps physique.

Arrivé à cette quintuple connaissance, il aura satisfait à l'injonction Delphique : "Connais-toi, toi-même", et pourra en conséquence prendre l'Initiation.

10. Chaque être humain est aussi gouverné par certains rayons de groupe.

a. Les rayons du quatrième règne de la nature. Ceci aura des effets différents selon le rayon de la Personnalité ou de l'âme. Le quatrième règne de la nature a :

1. Le quatrième rayon comme rayon égoïque.

2. Le cinquième rayon comme rayon de la personnalité.

b. Les rayons raciaux qui, actuellement, pour notre race Aryenne sont les troisième et cinquième ; ceci affecte puissamment chaque être humain.

c. Le rayon cyclique.

d. Le rayon national.

e. Tous ces rayons influencent la vie de la personnalité de chaque homme. Le rayon égoïque de l'individu, auquel s'ajoute le rayon égoïque du quatrième règne, arrive graduellement à s'opposer aux rayons gouvernant la personnalité à mesure que l'homme s'approche du Sentier de probation et ensuite du sentier du disciple.

11. L'homme est donc un ensemble de forces qui le dominent séparément ou ensemble ; ces forces colorent sa nature, lui donnent sa qualité et déterminent son "apparence", ce mot étant utilisé selon son sens occulte "d'extériorisation". Pendant très longtemps il est mû par l'une ou l'autre de ces forces, et n'est alors simplement que ce qu'elles font de lui. Lorsqu'il arrive à une compréhension plus claire, et peut commencer à pratiquer la discrimination, il choisit de façon déterminée celle qui sera dominante, jusqu'à ce qu'enfin il soit contrôlé par le rayon de l'âme, tous les autres rayons étant subordonnés au rayon de l'âme, et utilisés par lui à volonté.

12. En étudiant le rayon égoïque de l'homme nous devons apprendre :

 

a. Que le processus suivi est

l'extériorisation.

b. Que le secret à découvrir est

la manifestation.

c. Que le dessein à connaître est

la réalisation.

Nous devons aussi comprendre les influences dominantes de rayon du royaume des âmes, le cinquième règne de la nature. Ces influences sont :

1. Celle du cinquième rayon, travaillant au moyen de la personnalité.

2. Celle du deuxième rayon agissant par l'intuition.

13. Le rayon de la Personnalité trouve son principal champ d'activité et d'expression dans le corps physique. Il détermine le cours de sa vie et son dessein, son apparence et ses occupations. Il devient sélectif de qualité, lorsqu'il est influencé par le rayon égoïque.

Le rayon égoïque a une action directe et spécifique sur le corps astral. C'est pour cela que le champ de bataille de la vie est toujours sur le plan de l'illusion ; lorsque l'âme sera parvenue à dissiper l'ancienne illusion, l'aspirant sera capable de marcher dans la lumière.

Le rayon monadique influence le corps mental, après que l'intégration de la personnalité a été accomplie. Il pousse la nature mentale à poursuivre cette claire vision qui atteint sa consommation dans la quatrième initiation et qui libère l'homme des limitations de la forme.

Il y a une analogie à cette triplicité et une relation symbolique intéressante avec les trois Initiateurs :

a. Le premier Initiateur

l'âme de l'homme.

Il contrôle graduellement la personnalité.

b. Le second Initiateur

le Christ.

Il libère la nature aimante.

c. L'Initiateur final

le Logos Planétaire.

Il illumine le mental.

14. Le rayon égoïque, ou rayon animique, commence à faire activement sentir sa présence, via le corps astral, dès que l'alignement est achevé. Le processus est le suivant :

a. Il agit extérieurement sur le corps astral.

b. Il le stimule intérieurement à augmenter sa dimension, sa couleur et sa qualité.

c. Il le pousse à l'activité dans tous les domaines de la vie physique et l'amène sous son contrôle.

Toutes les propositions précédentes pourraient être résumées dans l'énoncé suivant : le rayon de la personnalité est l'inducteur d'une attitude séparative qui entraîne le détachement du groupe d'âmes, dont la personnalité est une extériorisation, et provoque un attachement conséquent au côté forme de la manifestation. Le rayon égoïque amène la conscience de groupe et le détachement des formes extérieures, amenant l'attachement au côté vie de la manifestation et au tout subjectif. L'effet du rayon monadique ne peut être compris que lorsque l'homme a pris la troisième initiation.

A la troisième initiation, le but du sous-rayon du rayon auquel il appartient, celui sur lequel l'Ego lui-même se trouve est révélé à l'initié. Toutes les unités égoïques se trouvent sur un sous-rayon du rayon monadique. Cette connaissance est accordée à l'initié afin de lui permettre enfin de découvrir de par lui-même (selon sa ligne de moindre résistance) le rayon de sa Monade. Ce sous-rayon porte dans son courant d'énergie de nombreux groupes d'Egos et l'initié connaît ainsi non seulement son groupe égoïque et son but intelligent mais aussi de nombreux autres groupes, semblablement composés. Leur énergie conjuguée oeuvre vers un but clairement défini.

Le rayon, ou l'énergie de l'âme, durant tout ce temps, augmente constamment sa puissance rythmique, cherchant à imposer son dessein et sa volonté à la personnalité. Lorsqu'un point d'équilibre a été atteint, le rapport, le jeu réciproque entre eux poussent l'homme sur le Chemin de la Probation sur le Sentier du Discipulat, jusqu'à la porte de l'initiation.

Vous avez aussi été péniblement éprouvé dans votre nature émotionnelle. Sûrement, mon cher frère, vous savez maintenant que lorsque l'âme affecte une transition précise d'un rayon à un autre – ce qui est votre cas – cette mise à l'épreuve anormale est automatique et inévitable. C'est particulièrement vrai d'un disciple qui passe sur le second rayon…

 

 

 

Vous êtes ici : Accueil COMPILATION LES 7 RAYONS ET LA VIE L’Âme ou le Rayon Egoïque