N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

Le Rayon 1 en Rayon d’Âme

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Le Rayon 1 en Rayon d’Âme

 

S'agissant d'égos du premier rayon comme vous-même ou d'âmes qui opèrent au moyen de personnalités de premier rayon, je suis toujours confronté par la difficulté initiale de leur "indépendance isolée". Pour des êtres semblables du premier rayon, il n'est pas facile de coopérer, de se conformer aux suggestions de groupe, au rythme de groupe, ou à la discipline de groupe, ou encore à l'activité synchronisée et unifiée qui est le but proclamé de tous les groupes de disciples. Fréquemment, l'attitude intérieure se trouve à l'unisson du dessein principal et des idéaux, mais l'expression extérieure, l'homme physique, demeure inadaptable et fondamentalement non disposé à se plier. Si votre personnalité n'était pas du second rayon, vous éprouveriez des difficultés à travailler dans mon Ashram. C'est votre qualité de second rayon, fortement prononcée et résultant d'une longue série d'incarnations dans un véhicule du second rayon, qui peut faire de vous, si vous le désirez, un des points centraux du travail que je projette de faire exécuter par ce groupe de disciples.

La camaraderie, vous êtes en train de l'apprendre et ce n'est jamais pour les âmes du premier rayon, une leçon facile à apprendre, ni une qualité facile à exprimer. La mesquinerie des personnalités et la petitesse des points de vue individuels irritent le serviteur du Plan qui se tient, serein et détaché, sur un pinacle de vision et de compréhension qui en résulte et qui sont propres au premier rayon.

Maniez avec précaution la force qui s'écoule à travers vous au fur et à mesure que vous pénétrez dans la conscience de votre âme de premier rayon et dans un groupe de Maître du premier rayon. Veillez à ce que votre personnalité de second rayon puisse manier correctement cette force, la mêlant à l'amour et tempérant son pouvoir d'une certaine compréhension. La force du premier rayon doit s'occuper des circonstances et non pas porter son impact sur la personnalité ; elle est nécessaire pour faire aboutir des questions et déterminer leurs résultats (notez cette phrase) mais non pas pour détruire et faire souffrir.

Le rayon de votre âme est le premier Rayon de Volonté ou de Pouvoir, et c'est également le rayon de votre corps physique. De là vient, si vous voulez en faire usage, la facilité et l'aisance avec lesquelles votre âme peut impressionner votre cerveau. Cela tend également à vous rendre très intuitif, bien que pas du tout psychique. Cela vous donne aussi, toujours si cela vous intéresse, le don de l'organisation et la possibilité d'utiliser une volonté dynamique et spirituelle qui vous emportera à travers et au-dessus de tous les obstacles.

Au cours de leçons précédentes, je m'efforçais d'éveiller en vous l'idée du risque consistant à assumer constamment la position de "celui situé au centre". Cette attitude, comme celle à laquelle je me réfère aujourd'hui, est également un trait distinctif d'une âme de premier rayon ; la présence de ces deux attitudes (celui qui est au centre et celui qui demeure seul) indique que votre âme de premier rayon commence à exercer une certaine maîtrise sur votre personnalité. N'est-ce pas réellement encourageant ? Vous êtes sur le point de constater les résultats du travail que vous avez accompli sur votre propre nature. Si vous pouvez accepter ce que j'ai à vous dire relativement aux aspects destructeurs de votre contact avec l'âme, vous pourriez alors vous épargner beaucoup de difficultés et d'ennuis et les épargner également aux autres. Vous pourriez avec raison me demander de quelle manière vous pouvez contrebalancer ces tendances. Je ne pourrais vous répondre qu'en vous disant des vérités simples et ordinaires, si simples et si ordinaires que leur valeur scientifique en est facilement oubliée. Je vous dis donc : Ne vous intéressez pas à la vie de votre personnalité, à ses contacts et ses affaires, et substituez à cet intérêt un intérêt dynamique pour le travail du monde. Ne parvenez pas à ce détachement par une intensification des attitudes de votre personnalité de sixième rayon ; nous ne recherchons pas la société des fanatiques. Parvenez-y en approfondissant votre nature aimante, lorsqu'elle inclut les autres et exclut votre propre nature inférieure. Je vous dis : travaillez avec détachement et, du fait que vous ne demandez rien pour le soi séparé, toutes choses viendront par conséquent vers vous. Vous ne demeurerez pas seul mais vous fonctionnerez comme une unité magnétique qui attire dans le service du groupe. C'est donc là que réside votre problème immédiat. Il faut que vous appreniez à être décentralisé et à sortir du centre de votre propre image. Il faut que vous appreniez à être magnétique, à construire et non pas à détruire. Réfléchissez à ces suggestions et travaillez simplement, calmement et avec joie à votre problème. 

Laissez les gens libres et ne cherchez pas à les influencer ni à leur imposer vos idées. La manière dont vous les comprenez, eux et leurs besoins (quelle que soit l'étroitesse des liens que vous pouvez avoir avec eux) n'est pas nécessairement juste. Laissez les gens être libres sous tous les rapports, libres comme vous demandez de l'être et comme vous espérez l'être. 

Je me sens poussé à vous donner seulement deux mots ayant une valeur pratique. Ce sont : bonté indulgente. Ces qualités d'indulgence et de bonté marquent l'expression extérieure et superficielle (superficielle dans un sens occulte) de l'âme ; pour une personne de premier rayon, elles sont toujours difficiles à exprimer ; leur besoin n'est pas souvent reconnu et on ne les considère pas comme nécessaires. La personne de premier rayon ignore souvent qu'elle en manque. La bonté intérieure, dynamique et reconnue d'un disciple du premier rayon peut être gâtée par la hâte et la rapidité extérieure de ses paroles et de son attitude. Une personne de premier rayon est si sûre de sa bonté et de son amour, essentiels chez elle, (et cette assurance correspond à la réalité) qu'elle juge les autres comme elle se juge elle-même. Pour elle, la justesse de l'attitude intérieure et l'amour intérieur ont plus d'importance que l'expression extérieure. Mais les gens de moindre importance et ceux qui se trouvent sur d'autres rayons sont enclins à ne pas les comprendre. La puissance de votre travail est si réelle et les opportunités s'ouvrant devant vous sont si vastes que si vous ajoutez à cette puissance une bienveillante attitude extérieure de bonté aimante, vous seriez d'une grande utilité. Réfléchissez à cela…

Le pouvoir de votre âme de premier rayon peut lancer la personnalité dans une action et une aspiration continuelles, dans une domination mentale continue.

Il n'est donc pas nécessaire qu'un arrêt de votre activité ni une cristallisation dans l'inertie se produise tant que l'activité finale de transmission n'absorbe l'attention de votre âme et celle de votre personnalité et que le détachement final ne se produise.

De nombreuses personnes de premier rayon deviennent statiques ou cristallisées, car c'est la méthode qu'emploient les destructeurs de premier rayon…

La personne de premier rayon a conscience de la vie bien ordonnée, de la majesté des forces bien organisées ; la gloire des "arrangements" intelligents des pouvoirs se trouvant derrière le monde manifesté est son champ de service approprié. Mais il faut y ajouter le pouvoir de percevoir intuitivement le Plan tel qu'il existe dans le coeur de l'amour, car seul l'amour révèle le Plan et la part qu'y doivent jouer les âmes en un temps et un lieu donnés.

Le disciple de premier rayon aime l'isolement. C'est sa ligne de moindre résistance. Comme vous le savez, il est celui qui demeure solitaire. C'est sa force et c'est aussi sa faiblesse. Il se glorifie de son détachement, de même que vous vous glorifiez intérieurement de votre possibilité de vous adapter à moi, l'instructeur qui vous a été désigné par votre propre Maître. N'est-il pas vrai que vous avez aimé la facilité avec laquelle vous avez fait l'ajustement nécessaire ?

Il n'est pas facile pour le disciple de premier rayon d'apprendre l'attachement, juste et spirituel, pas plus qu'il n'est facile au disciple de deuxième rayon d'apprendre le détachement. Les disciples se trouvant sur ces deux rayons ont une leçon difficile à apprendre sous ce rapport ; il leur faut aborder le problème avec des attitudes différentes, car le problème de l'attachement et du détachement est un ; c'est le problème des justes valeurs. Le disciple de premier rayon s'aime trop lui-même, il aime trop son pouvoir et son isolement. Le disciple de deuxième rayon commet l'erreur de s'attacher profondément aux autres, de manifester une inclusivité trop changeante qui s'exprime avant que le disciple ne comprenne la vraie nature de l'inclusivité. Son erreur est aussi de craindre de ne pas être compris ou suffisamment aimé ; il se préoccupe trop de ce que les autres peuvent penser et dire de lui. Le disciple de premier rayon commet l'erreur de ne pas penser assez aux réactions des autres à ce qu'il dit et fait ; il est fier de son attitude détachée et de son immunité à l'attachement : il aime voir sa force et son isolement appréciés. L'un souffre de la crainte ; l'autre de la vanité. Vous demandez la sincérité, mon frère, et vous en faites vous-même preuve totalement ; d'où ma sincérité envers vous.

C'est cet "isolement" intérieur, profondément aimé de vous et favorisé par un entraînement antérieur et par les circonstances présentes, qui milite contre vous et vous empêche d'être télépathiquement sensible aux autres. Au lieu d'exprimer tant de "volonté d'aimer", pourquoi ne pas aimer plus simplement ? … Et pourtant, vous craignez de descendre et de marcher au milieu de vos frères, vous identifiant en amour à eux. C'est seulement en marchant le long des rues poussiéreuses de la vie en compagnie de nos frères que nous pourrons finalement passer par le portail de l'initiation.

Mais vous avez en vous beaucoup d'amour inné et profond qui doit trouver une expression plus nette, grâce au processus d'équilibrage auquel sont soumis tous les vrais disciples. Avant d'émettre les mots de pouvoir et de sagesse, que vous émettez si réellement et si facilement et qui proviennent de ce que vous avez accumulé au cours d'une longue expérience, il vous faut déverser l'amour de votre coeur sur ceux qui se tournent vers vous pour en recevoir lumière et force. Les hommes aujourd'hui ont besoin d'amour.

Vos réponses à mes questions n'ont diverti. Elles vous ressemblent tant, ferventes, sincères, mentales, logiques, marquées par l'impersonnalité de l'homme de premier rayon.

Avec des disciples de premier rayon je peux parler clairement et franchement, sachant qu'ils accepteront mes paroles avec l'esprit qu'il convient.

La solitude, l'isolement, l'impression d'être abandonné et la séparativité (basée le plus souvent sur la sensibilité) caractérisent le disciple de premier rayon, jusqu'à ce qu'il apprenne à maintenir son sens divin de "identité unifiée" alors qu'en même temps il se mêle aux autres. …

… je voudrais que vous compreniez que le plan de votre travail est fait par nous et que votre tâche est de vous rendre sensible à notre "impression". Cette sensibilité développée est toujours difficile pour une personne de premier rayon. Elle préfère demeurer seule et engendrer elle-même les plans qu'elle estime adaptés au genre de service qu'elle cherche à rendre. Mais aujourd'hui les disciples apprennent qu'un plan ou schéma de service mondial, fusionné, organisé, fondu, est nécessaire ; qu'un "maître-Plan" de la Hiérarchie doit être exécuté, et que les disciples doivent s'efforcer de s'insérer dans ce Plan, vous y compris.

L'une des nombreuses choses qu'il vous faut apprendre maintenant et que vous devrez mettre en route au cours des prochaines années, est la manière de rassembler des gens pour travailler à travers eux. Vous savez que c'est très difficile à pratiquer pour un disciple de premier rayon, surtout quand l'âme et la nature astrale sont toutes deux de premier rayon. Il est aisé, pour un disciple de premier rayon, de se retirer dans la conscience de l'âme, beaucoup plus aisé que pour n'importe quel autre type de rayon ; votre problème … est de donner à la personnalité de second rayon plus d'influence, ce qui équilibrera le pouvoir du premier rayon de faire preuve de détachement, par le fonctionnement de la qualité opposée, celle d'attachement, si caractéristique du second rayon. Réfléchissez à cela.

… un "attachement détaché" (si paradoxal que cela puisse paraître) est le but du travailleur-disciple de premier rayon.

Vous avez certaines difficultés à surmonter dans l'emploi de l'énergie de premier rayon, et vos erreurs en jugements durs exprimés en paroles sont simplement la conséquence de l'apprentissage du juste emploi de l'énergie de l'âme. …

Chaque fois que l'énergie de premier rayon se déverse en vous, survient une crise sans gravité ou une vraie crise dans vos relations avec les autres. Il vous faut acquérir une sympathie plus générale et plus sincère (afin de mieux comprendre) vis-à-vis de vos semblables, en particulier de ceux qui sont vos compagnons de travail dans mon oeuvre. … Vous devez apprécier davantage l'effort, mon frère, et moins critiquer les résultats. En cas de véritable échec, vous êtes toujours bon et compréhensif et l'avez souvent prouvé, mais vous êtes capable de mépriser (derrière une attitude bienveillante) ceux qui semblent satisfaits de ce qu'ils ont fait. Il vous faut aussi apprendre à choisir vos compagnons de travail avec sagesse, quand c'est votre tâche de le faire : cela ne vous est pas facile, et ce n'est pas facile pour aucun disciple de premier rayon de s'approcher ou de vouloir s'approcher suffisamment de quelqu'un pour bien le connaître. …

Ayez soin de choisir des travailleurs (lorsque cela dépend de vous) qui sont sur le second rayon, ou des personnes de premier rayon chez qui l'élément amour est hautement mais pas excessivement développé. Vous avez la tendance à douter des motifs d'autrui. Faites confiance à leur sincérité et au fait qu'ils ont quelque chose à apprendre ; en les aimant et en leur faisant confiance limitez votre principal effort à établir un certaine mesure d'intimité avec vos compagnons de travail, une certaine amitié et une collaboration dans le travail…

Quant aux égos du premier rayon, il n'y en a pas de type pur sur la planète actuellement. Tous ceux qu'on appelle égos du premier rayon sont sur le premier sous-rayon du second rayon, lequel est en incarnation. Un égo du premier rayon de type pur, en incarnation en ce moment, serait un désastre. Il n'y a pas assez d'intelligence ni d'amour dans le monde pour contrebalancer la volonté dynamique d'un égo sur le rayon de la destruction.

Vous êtes ici : Accueil COMPILATION LES 7 RAYONS ET LA VIE Le Rayon 1 en Rayon d’Âme