N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

Le Rayon 2 en Rayon d’Ame

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Le Rayon 2 en Rayon d’Ame

 

… votre problème est double ; lorsque vous parviendrez à le résoudre, votre champ de service, déjà vaste, s'élargira encore. Votre problème est celui posé par un corps éthérique dévitalisé, celui aussi d'un coeur attaché à trop de gens et par conséquent à qui il est demandé un trop grand effort et une trop grande contribution. On exige trop de votre sympathie.

… vous possédez nécessairement les défauts des vertus de votre second rayon. Vous souffrez d'attachement et d'une identification trop rapide aux autres. Vous pouvez remédier à ce défaut si vous vous comportez fermement comme âme et si vous ne vous focalisez pas comme personnalité dans vos rapports avec les autres, aussi bien dans votre milieu familier que dans votre service dans le monde. Il faut que vous vous souveniez que vos rapports s'effectuent avec les âmes et non pas avec des formes temporaires ; vous devez donc vivre détaché des personnalités, les servant mais vivant toujours dans la conscience de l'âme, le véritable samnyasin.

… cessez de porter une attention soutenue à la vie de ceux qui vous entourent ; c'est là, pour les disciples du second rayon, le chemin de la facilité dans le travail. Leur sens de la responsabilité est si grand et leur désir d'abriter et de protéger si fort qu'ils chérissent exagérément ceux auxquels les lie une obligation karmique et dont la vie est en contact journalier avec la leur. Marchez avec force et silence le long de votre propre chemin et faites ce que vous demande votre âme. Ne laissez pas la voix plus petite des proches et des êtres aimés vous détourner de votre progression sur le sentier du service. Vous appartenez maintenant au monde et non plus à une poignée de vos camarades.

C'est à l'utilisation de l'aspect volonté que les disciples du second rayon doivent s'habituer…

Lorsque le coeur est plein d'amour et la tête pleine de sagesse, rien de ce qui est accompli alors ne peut, en fin de compte, causer d'affliction aux autres ; il s'agit ici des résultats d'une action donnée et non pas de l'action elle-même. Une décision peut être prise et une ligne de conduite adoptée (et la décision peut être juste) ; par contre, les conditions en résultant peuvent ne pas être ajustées harmonieusement à moins qu'il n'existe une libération intérieure de la crainte, un coeur plein d'amour et une compréhension aimante qui est la sagesse la plus vraie. L'homme qui est sans crainte, sage et aimant peut faire n'importe quoi ; de ses actes inoffensifs, il sortira du bien.

Le disciple du second rayon est très rarement un bon exécutant, à moins qu'un rayon secondaire ne l'influence dans ce sens.

… le sentier des Sauveurs du Monde est un sentier pénible, en raison surtout de la faculté de souffrance que personnifie le type du second rayon.

Votre problème a toujours été celui d'un vrai disciple du second degré. Cela implique la capacité de vous identifier aux autres, à leurs idées et réactions ; vous limitez et entravez ainsi vos propres activités du fait de l'indécision provenant de trop de compréhension et de trop de sympathie pour les problèmes de la personnalité et le côté forme de leur expression. Lorsque vous pourrez demeurer plus fermement dans l'être spirituel et travailler plus nettement et consciemment avec l'aspect de l'âme et être moins absorbé dans la personnalité, votre existence sera simplifiée et certains problèmes provenant uniquement de la personnalité disparaîtront. Alors et alors seulement votre âme appellera à vous ceux qui peuvent devenir vos vrais collaborateurs.

La raison de ce choix d'âmes de second rayon appelées à travailler dans ce groupe réside dans le fait que ce rayon est essentiellement le rayon de l'enseignement, le rayon qui est parfois appelé celui de "l'influence porteuse de lumière", ou "le rayon de l'illuminateur".

Des six membres qui travaillent actuellement dans ce groupe, cinq sont des égos de second rayon. Le fait est intéressant car il indique une capacité dominante du groupe à guérir et à enseigner, et ce sont là, en définitive, vos deux objectifs principaux.

Les disciples se trouvant sur ces deux rayons ont une leçon difficile à apprendre sous ce rapport ; il leur faut aborder le problème avec des attitudes différentes, car le problème de l'attachement et du détachement est un ; c'est le problème des justes valeurs. Le disciple de premier rayon s'aime trop lui-même, il aime trop son pouvoir et son isolement. Le disciple de deuxième rayon commet l'erreur de s'attacher profondément aux autres, de manifester une inclusivité trop changeante qui s'exprime avant que le disciple ne comprenne la vraie nature de l'inclusivité. Son erreur est aussi de craindre de ne pas être compris ou suffisamment aimé ; il se préoccupe trop de ce que les autres peuvent penser et dire de lui.

… le rayon de guérison, plus que tous les autres, est le second rayon. Il y a deux principaux rayons de guérison parmi les sept rayons : le second et le septième.

… le Chemin de la Joie a été pour vous pénible à fouler. Mais c'est pourtant l'une des caractéristiques nécessaires du discipulat, conduisant, ce faisant, à la force d'âme. C'est une qualité essentielle que doivent posséder tous les êtres de deuxième rayon particulièrement orientés vers la voie difficile de tous les sauveurs du monde ; voie qu'ils fouleront un jour après avoir été initiés. Je vous recommande d'étudier la différence entre les sauveurs du monde et un Sauveur du Monde.

Il faut vous souvenir, mon frère, que vous, comme deuxième rayon, avez l'accent mis sur la sagesse et non sur l'amour. La qualité d'amour n'est donc pas aussi puissante et cela présente des difficultés dont, curieusement, vous n'avez pas conscience. Votre tâche est de développer – à tout prix – la qualité d'amour. L'attitude de sagesse vous rend dur, et vous ne l'avez pas encore équilibrée – en intensité – par la qualité d'amour. Vous devez transmuer cette dureté sur une grande échelle. Vous pouvez la transmuer pour des individus que vous aimez ou vis-à-vis de qui vous avez un sens de responsabilité. C'est cette qualité d'amour que vous devez développer avant de voir le Christ, non pas simplement comme initié prenant une initiation, mais comme disciple justifiant Son attention. Vous voyez maintenant le but de mes remarques faites dans des instructions antérieures ? Aujourd'hui, peu de disciples comprennent que le Christ a deux relations avec eux : celle de l'initiation, et l'autre – bien plus rare – celle de Celui qu'ils peuvent consulter, en ce qui concerne leur travail. Cette permission de L'approcher est accordée seulement quand sagesse et amour s'équilibrent.

N'oubliez pas que le rayon de votre âme est le Rayon d'Amour-Sagesse et que, par conséquent, par un alignement approprié et la discipline de la personnalité, votre nature aimante se déversera chez les autres à travers vous dans toute sa plénitude et toute sa richesse.

Vous êtes ici : Accueil COMPILATION LES 7 RAYONS ET LA VIE Le Rayon 2 en Rayon d’Ame