N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

2ème Initiation

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

2ème Initiation

 

Le Baptême dans le Jourdain – Sixième Rayon – Energie de l'Idéalisme et de la Dévotion

Au cours du processus initiatique s'étendant de la première initiation, la Naissance du Christ, au commencement du développement conscient de la vie et de la conscience christiques, la vie de l'initié a subi une réorientation prononcée. Il est maintenant capable d'une adhésion tout aussi prononcée et souvent fanatique au programme d'aspiration et de dévouement au bien, tel qu'il le conçoit à ce stade. Ceci est symbolisé à notre intention dans l'histoire de Jésus âgé de douze ans, tellement conscient de ce qu'Il "devait s'occuper des affaires de Son Père" qu'Il défia ses parents, leur causa du chagrin, et étonna ceux qui étaient plus âgés que lui par sa connaissance et son assurance spirituelle. Il effaça ceci en descendant en Galilée et en se soumettant à ses parents. On peut voir une attitude quelque peu semblable (sans la compréhension développée et inclusive manifestée par le Christ) s'exprimer chez le disciple pendant la période où se produit la nouvelle orientation ; le disciple apprend à discipliner sa nature inférieure et à obtenir une certaine mesure de maîtrise sur ses inclinations physiques ; il libère ainsi de l'énergie physique et met de l'ordre dans sa vie. Cela prend très longtemps, et peut comprendre un cycle de plusieurs incarnations. Il se bat constamment contre sa nature inférieure, et les exigences de son âme (ainsi qu'il les interprète avec quelque ignorance) s'opposent constamment à sa nature animale, et de plus en plus à sa nature émotionnelle.

Par-dessus tout, il prend conscience d'une seconde relation, impliquant un problème des plus difficiles qui aggrave la lutte et intensifie ses difficultés. Il découvre que sa nature émotionnelle, ses facultés psychiques inférieures, son développement astral et la puissance du mirage sont maintenant tous ligués contre lui.

La réorientation à laquelle il doit maintenant faire face doit s'exercer principalement sur le plan astral, car c'est là qu'a été, pendant d'incalculables siècles, le niveau de sa polarisation majeure, la sphère d'activité et l'état de conscience qui l'a dominé. Le corps physique n'est pas un principe ; son corps éthérique, depuis les temps atlantéens, a été l'agent de son énergie astrale, car la nature mentale n'est pas encore assez développée et ne peut donc pas prendre correctement les commandes. Il découvre qu'il vit dans un chaos de réactions émotionnelles et de mirages qui le conditionnent. Il commence lentement à comprendre que, pour prendre la deuxième initiation, il lui faut faire preuve de maîtrise sur l'émotion ; il comprend aussi qu'il doit connaître un peu les énergies spirituelles qui vont dissiper le mirage, ainsi que la technique par laquelle l'illumination venant du mental – en tant qu'agent transmetteur de la lumière de l'âme – peut dissiper ces mirages et "clarifier ainsi l'atmosphère", dans un sens technique.

Je pourrais insister sur le fait que, jusqu'ici, aucun initié ne fait preuve d'une maîtrise complète pendant la période intermédiaire entre n'importe quelle initiation et la suivante qui lui est supérieure ; la période intermédiaire est considérée comme "un cycle de perfectionnement". Ce qui reste à la traîne, qui est subordonné à la réalisation supérieure, est lentement dominé par les énergies qui doivent être libérées dans la conscience de l'initié, lors de l'initiation à laquelle il est préparé. Cette période intérimaire est toujours d'une très grande difficulté. Les énergies enregistrées, mises en mouvement et finalement utilisées, croissent régulièrement en nombre et en puissance à chaque initiation ; ces impacts sur le rayon de l'âme et sur celui de la personnalité de l'initié, ainsi que sur les véhicules subsidiaires par lesquels il travaille dans les trois mondes (et sur leur rayon conditionnant respectif), produisent tout d'abord des difficultés considérables. L'initié doit les maîtriser et résoudre les problèmes impliqués. C'est ainsi qu'il devient un Maître ; le processus, à mesure qu'il se poursuit d'initiation en initiation, devient (après la troisième initiation, la Transfiguration) moins dur et moins angoissant ; la raison en est que l'initié est de plus en plus maître de sa situation individuelle. Il est, néanmoins, de manière occulte, impliqué dans les difficultés et les problèmes du groupe ou de la totalité des groupes que nous appelons l'humanité.

Le processus initiatique, entre la première et la deuxième initiation, est pour beaucoup de gens le moment le plus dur d'angoisse, de difficulté, de prise de conscience des problèmes et d'effort constant pour "se clarifier" (selon le terme occulte) ; le disciple y est soumis à tout moment. Cette expression, indiquant que l'objectif de l'initié est de "se clarifier", est peut-être l'une des plus frappantes et des plus chargées d'illumination, parmi toutes les définitions possibles de la tâche à entreprendre. La tempête soulevée par sa nature émotionnelle, les sombres brumes et les nuages dans lesquels il marche continuellement et qu'il a créés pendant le cycle de ses vies incarnées, doivent tous être dissipés afin qu'il puisse dire que pour lui le plan astral n'existe plus, et que tout ce qui reste de cet aspect ancien et puissant de son être est l'aspiration, une réceptivité sensible à toutes les formes de vie divine, et une forme par laquelle l'aspect le plus bas de l'amour divin, la bonne volonté, peut passer sans entraves.

D'un point de vue plus large, c'est à cette lutte pour clarifier l'atmosphère mondiale que l'humanité devra faire face après la première initiation, si proche aujourd'hui. Vous voyez donc pourquoi le Christ doit venir maintenant, car c'est lui qui préside à la première et à la deuxième initiation, et c'est sa venue qui indiquera que l'humanité a pris la première initiation, qui confirmera et consolidera le travail accompli et inaugurera un cycle mondial et une période où s'effectuera la tâche de réorganisation de la vie émotionnelle et psychique de l'humanité. Cette période libérera l'énergie de la bonne volonté et engendrera ainsi, automatiquement, de justes relations humaines.

En ce qui concerne l'humanité dans son ensemble, polarisée dans sa nature émotionnelle, l'effet du sixième rayon est puissant à l'extrême. Son énergie a influencé les hommes depuis son entrée en incarnation, et les cent cinquante dernières années ont vu sa puissance devenir très efficace. Deux facteurs ont accentué cet effet :

1. Le sixième Rayon, celui d'Idéalisme ou de Dévotion, est celui qui gouverne normalement le plan astral, dominant ses phénomènes et colorant son mirage.

2. Le courant d'énergie, pénétrant dans notre vie planétaire à partir de la constellation des Poissons, a conditionné l'expérience humaine depuis deux mille ans, et elle peut se mêler et compléter cette énergie de sixième rayon, et engendrer exactement la situation qui gouverne les affaires mondiales, actuellement.

L'union de ces deux grands courants d'énergie cosmique, agissant sur le troisième centre planétaire, l'humanité, et par lui, a créé la condition unique dans laquelle la "race des hommes" peut se présenter devant l'initiateur planétaire, le Christ, et passer l'initiation appropriée, sous la stimulation focalisée de la Hiérarchie.

Il faut se souvenir que la masse des hommes peut prendre la première initiation et va la prendre, mais qu'un très grand groupe d'aspirants (bien plus grand qu'on ne l'imagine) va faire l'expérience de la deuxième initiation, celle du Baptême purifiant. Ces personnes sont celles qui expriment les qualités essentielles de reconnaissance idéologique, d'adhésion fervente à la vérité telle qu'elle est ressentie, de réaction profonde aux disciplines physiques (imposées depuis qu'elles ont participé à la première initiation, bien des vies en arrière), et d'une réceptivité croissante à l'aspect aspiration du corps astral. Cette aspiration s'efforce de parvenir au contact du principe mental, et d'exprimer celui-ci. Ce groupe particulier de la famille humaine est formé d'initiés "kama-manasiques", de même que ceux qui prennent la première initiation sont des initiés "physico-éthériques".

C'est l'activité de ce sixième rayon qui a mis au jour les tendances idéologiques grandissantes du genre humain. Ces idéologies mondiales (qui sont nombreuses, aujourd'hui, sur la planète) sont créées par trois réactions aux deux courants d'énergie mentionnés ci-dessus.

1. Le développement du principe mental dans l'humanité, au cours de cette ère aryenne, a obligé le désir à prendre la forme de grands concepts de masse qui gouvernent la tendance de masse vers le développement mental.

2. L'influence de l'âme qui grandit régulièrement, agissant comme un levain sur le plan astral, a fait émerger le désir ou kama de sa focalisation purement égocentrique et a introduit une conscience émotionnelle de groupe nouvelle et jusque-là non exprimée. Ceci conduit la nature émotionnelle fusionnée des hommes à de grandes expressions idéologiques de masse, encore exprimées avec égoïsme et jusqu'ici suscitées par des excès émotionnels, mais indiquant des buts nouveaux et meilleurs. Ces buts prendront un contour plus clair et plus satisfaisant quand l'aspirant mondial aura pris la deuxième initiation.

3. L'influence engendrée par l'énergie de Shamballa qui, pour la première fois, a réalisé un contact direct avec l'humanité, produit des remous émotionnels dans lesquels les institutions et les idéaux anciens apparaissent comme séparés du mirage qui jusque-là les dominait, ce qui permet à des idéologies nouvelles et meilleures de se faire jour dans la conscience de l'humanité.

Tous ces facteurs sont responsables de la situation actuelle ; de grandes idéologies, des groupes puissants de travailleurs et de penseurs consacrés à changer l'ordre ancien, et des efforts de masse pour mettre fin à la séparativité, tout cela existe simultanément. L'unité éthérique mondiale essentielle (dont le téléphone, la radio, l'avion sont l'expression tangible) entraîne de vastes groupes d'hommes de partout à une activité émotionnelle unanime, créant ainsi les épreuves préliminaires qui précèdent toujours l'initiation, et que subissent aujourd'hui ceux qui sont capables de prendre la deuxième initiation.

Je ne peux pas développer ici les diverses idéologies qui se présentent au monde des hommes et dont l'impulsion est donnée par la Hiérarchie ; elles sont précipitées dans la conscience humaine à partir du plan mental par le nouveau groupe des serviteurs du monde ; elles sont mises en oeuvre par l'énergie de 6 ème rayon, par l'énergie dominante des Poissons et par l'énergie organisatrice du septième rayon affluent ; elles sont reçues de manière émotionnelle par les masses focalisées sur le plan astral. Pour tous les observateurs intelligents, cette situation idéologique est claire ; c'est un stade nécessaire et préliminaire à la création du nouvel ordre mondial ; elle

fournit un point de crise et le point de tension nécessaire qui permettra aux aspirants, qui sont prêts aujourd'hui, par milliers, de faire l'expérience de la deuxième initiation et de subir la purification de la nature émotionnelle changeante, lors de l'Initiation du Baptême. Cette expérience mettra l'aspirant kama-manasique en condition positive et spirituelle pour faire (sur le plan astral) les changements fondamentaux, les réorganisations et les rajustements qui placeront le niveau de conscience planétaire dans la ligne du dessein divin immédiat : la manifestation du royaume de Dieu.

Le travail de l'énergie de sixième rayon, résultat du long cycle d'énergie des Poissons, et l'impact de l'énergie du Verseau qui arrive, apporteront une puissante transformation dans le "domaine aqueux" du plan astral. Le symbole de ce plan a toujours été l'eau fluide, tempétueuse, réfléchissant toutes les impressions, source de brume et de brouillard, et néanmoins toujours essentielle à la vie humaine. L'ère des Poissons, actuellement en voie de disparaître, est aussi étroitement liée à ce plan et au symbole de l'eau ; elle a établi, dans la conscience humaine, la compréhension que les "hommes sont des poissons, immergés dans une mer d'émotions". Le Verseau est lui aussi connu par le symbole de l'eau, car le Verseau est le "porteur d'eau". Le sixième rayon va rassembler toutes ces énergies dans le temps et l'espace : l'énergie de rayon, l'énergie des Poissons, l'énergie du plan astral lui-même. Ceci produit encore un tourbillon de force qui invoque l'énergie mentale ; c'est un facteur dominant qui a plongé l'humanité dans une prise de conscience tumultueuse d'idéologies contradictoires, précipité le reflet de ce tourbillon lors de la guerre mondiale, et qui est responsable de la crise et du point de tension actuels. Ce point de tension critique permettra à des groupes d'aspirants – passés par la première initiation – de faire l'expérience du Baptême, encore un terme identifié à l'eau. Simultanément, de grandes masses d'hommes prendront la première initiation et, dans la "maison du pain", se présenteront devant l'Initiateur.

Donc le Christ va initier deux groupes d'aspirants dans le proche avenir pour préparer son avènement ; c'est ce rapprochement plus étroit du Christ et de la Hiérarchie des Maîtres vis-à-vis de l'humanité qui met en oeuvre les énergies initiatiques, qui cristallise les idéologies existant aujourd'hui dans la conscience humaine, et nourrit l'idéologie latente du royaume de Dieu.

En ce qui concerne l'initié qui doit subir l'initiation du Baptême, l'effet sur lui de l'énergie de sixième rayon apparaît aisément, vu la puissance extrême du deuxième aspect de la personnalité dans les trois mondes, son corps astral. Lors des premiers stades de l'impact de l'énergie du sixième rayon sur sa nature émotionnelle, un véritable tourbillon de force est engendré, ses réactions émotionnelles sont violentes et contraignantes, ses mirages sont intensifiés et dominants, son aspiration monte, mais elle est en même temps limitée et entravée par la force de sa dévotion à quelque idéologie ressentie. Plus tard, sous l'influence d'un contact accru avec l'âme (elle-même le deuxième aspect de sa divinité essentielle), sa nature émotionnelle, nature d'aspiration, devient plus calme et davantage gouvernée par le mental ; son alignement devient astral-mental-âme. Quand cet état de conscience est atteint et que les "eaux" du corps astral sont calmes et peuvent refléter le beau et le vrai et quand ses émotions sont purifiées par un effort personnel intense, le disciple peut entrer dans les eaux baptismales ; il est alors soumis à une expérience purifiante intense qui, en termes occultes, lui permet de "se détourner pour toujours des eaux et de n'être plus en danger d'être noyé ou submergé" ; il peut maintenant "marcher à la surface de la mer et, en sécurité, avancer vers son but".

L'effet de l'activité de sixième rayon sur l'aspect mental est tout d'abord – comme vous pouvez l'imaginer – la tendance à cristalliser la pensée, la réceptivité aux idéologies qui emprisonnent, l'adhésion mentale fanatique aux idéaux de masse, sans compréhension de leur relation avec les besoins de l'époque ou avec les aspects créateurs qu'ils sont censés avoir. Plus tard, lorsque le disciple prépare la deuxième initiation, ces tendances sont transformées en consécration spirituelle au bonheur humain et en adhésion exclusive au Plan de la Hiérarchie. Toute réaction émotionnelle à la Hiérarchie des Maîtres s'évanouit, et le disciple peut alors travailler sans être entravé par des perturbations astrales constantes.

L'effet de l'énergie de sixième rayon sur la personnalité intégrée du disciple ne peut être décrite que comme engendrant un état où sa nature est nettement astrale-bouddhique ; progressivement son effort émotionnel à objectif unique d'orientation vers l'âme, en fait un "point de tension plein d'aspiration, indifférent aux crises et fermement ancré dans l'amour qui afflue de l'âme".

Permettez-moi de résumer ce que j'ai dit concernant l'effet du sixième rayon :

1. L'énergie du sixième rayon produit deux résultats majeurs :

a. Une compréhension embryonnaire de l'aspect volonté qui détermine la vie de l'initié.

b. Un conflit prononcé entre le soi inférieur et le soi supérieur, ce qui révèle à l'initié le conflit ancien entre la nature émotionnelle et la compréhension vraie. Cela entraîne une réorientation fondamentale de la vie de l'initié et de la vie de l'humanité dans son ensemble.

2. En ce qui concerne l'humanité, les effets du sixième rayon sont les suivants :

a. Le développement d'une tendance à clarifier l'atmosphère mondiale, libérant ainsi l'énergie de la bonne volonté.

b. La production d'un état où la "race des hommes" peut prendre soit la première soit la deuxième initiation.

c. L'apparition soudaine et puissante des idéologies mondiales.

d. La transformation fondamentale au sein même du plan astral engendrant un point de crise et un point de tension.

3. En ce qui concerne l'initié, le sixième rayon engendre :

a. Une situation cruciale dans laquelle un tourbillon de force est créé.

b. Dans ce tourbillon, toutes ses réactions émotionnelles ou idéologiques sont intensifiées.

c. Plus tard, lorsque celles-ci sont calmées, l'alignement de l'initié devient astral-mental-âme.

d. Puis il survient, en ce qui concerne son véhicule mental, la cristallisation de toute pensée et une adhésion fanatique à l'idéal de masse.

e. Plus tard, ces tendances sont transformées en dévouement spirituel au bien de l'humanité.

f. La personnalité devient nettement de nature et d'expression astrale bouddhique.

Vous voyez donc combien est immédiate et importante l'occasion qui s'offre à l'humanité aujourd'hui. Un très grand nombre d'hommes vont faire les premiers pas vers le développement de la conscience christique, et passer ainsi la première initiation. Ceci a souvent lieu (je pourrais dire habituellement) sans que le cerveau physique en prenne conscience. La première initiation est – et a toujours été – une initiation de masse, même lorsqu'elle est enregistrée individuellement. Des milliers d'aspirants, dans tous les pays (du fait d'un effort conscient pour comprendre) vont se présenter devant l'initiateur et prendre l'Initiation du Baptême ; le pain et l'eau sont les symboles des deux premières initiations ; tous deux sont des éléments essentiels de la vie au sens physique, et également fondamentaux quant à leurs implications spirituelles ; l'initié le sait. Ces deux initiations sont les seules qui aient une importance significative à l'heure actuelle, vu leur imminence.

C'est le retour du Christ qui a fait monter à la surface ces tendances spirituelles subjectives de l'humanité, et rendu possibles ces deux initiations ; c'est l'activité du septième Rayon, celui d'Ordre et du sixième Rayon, celui d'Idéalisme, qui a engendré la tendance de l'humanité vers la magie blanche des justes relations humaines. Ces rayons ont nourri la tendance à la domination idéologique de la conscience humaine. C'est la disparition de l'ère des Poissons et de son type d'énergie, ainsi que le pouvoir naissant de l'ère du Verseau (avec ses énergies purificatrices puissantes, et son caractère de synthèse et d'universalité) qui rendront possible le nouvel ordre mondial. Il apparaît donc que les possibilités offertes à l'humanité n'ont jamais été aussi prometteuses, et que toutes ces énergies, faisant corps par leurs relations et leur fusion, rendent inévitables la manifestation des Fils de Dieu et l'apparition du royaume de Dieu, dans notre vie planétaire.