N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

La Huitième Initiation La Grande Transition La Neuvième Initiation Le Refus

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

La Huitième Initiation

La Grande Transition

La Neuvième Initiation

Le Refus

Il apparaîtra, évidemment, que la Transition dont il s'agit est reliée à la sixième Initiation, l'Initiation de la Décision, où le Maître décide lequel des sept Sentiers Il suivra vers sa place prédestinée. Je ne sais pas ce qu'implique le Grand Refus. Je ne sais qu'une seule chose : il indique le dernier contact de l'Initié avec ce que nous entendons par mal cosmique, se manifestant sur notre planète et en relation avec elle. Il lui est accordé ce dernier contact, mais il n'a pas pour base quelque chose d'analogue au mal en lui, mais repose sur "la demande planétaire de libération".

Cette demande est si forte que l'Initié – dont le coeur brûle d'amour – est tenté de revenir sur sa décision et de rester sur la planète avec les Sauveurs du Monde qui ont choisi le Sentier terrestre. Néanmoins, il se peut qu'il ne le fasse pas ; devant les initiés assemblés, il dit son refus et "fait son devoir alors qu'il s'achemine vers les pieds sacrés de Celui qui se tient au bout du Sentier choisi".

Encore une fois, nous nous trouvons face à la caractéristique planétaire dominante qui nous a été présentée sous plusieurs noms différents, à savoir, la sensibilité qui, sous une forme ou sous une autre caractérise chaque initiation. Nous la connaissons aussi en tant qu'attraction, cette sensibilité qui va vers l'extérieur jusqu'à ce qu'elle attire à elle les formes d'existence que l'initié peut instruire et aider ; nous la connaissons aussi en tant qu'activité générale conférant la perception sensorielle spirituelle qui rend l'initié conscient – dans un sens universel – de tout ce qui concerne la sphère d'influence de la Volonté de Dieu. Ceci se manifeste particulièrement à la huitième Initiation, l'Initiation de la Transition. A la neuvième Initiation, celle du Refus, cette perception spirituelle plus grande nous est présentée sous le terme "Existence", car l'existence est la vie associée à la perception qui "trouve sa propre place et la maison spirituelle de son Etre, qui est la vraie maison de tous les Etres, mais de ceci, nos formes planétaires ne savent rien."

L'initié a finalement appris à la trouver après avoir lutté contre le mal en lui-même, après avoir lutté contre le matérialisme et contre le mal dans la famille humaine, après avoir lutté pour aider à "fermer la porte de la demeure du mal" et avoir refusé tout contact (même dans une bonne intention) avec le mal cosmique.

La Loge planétaire des Maîtres l'a absorbé, et, à la dernière initiation, la Grande Loge de Sirius l'a reconnu ; Il n'aura plus rien à faire avec la Loge Noire des Adeptes. Il tempérera ses mauvais effets et luttera pour neutraliser ses résultats, mais Il sait que la victoire définitive sur le mal physique cosmique doit être entreprise par des Existences beaucoup plus avancées que même les Membres du Conseil de Shamballa ; certaines Entités solaires et certaines grandes Vies de Sirius s'occupent de ce problème.

Le thème de la conscience vivante du Logos planétaire est pour toujours, et immuablement, la grande Hiérarchie de l'Existence, cette chaîne de vie où le moindre chaînon est important, et où le plus grand chaînon est relié au plus petit par l'échange électrique d'énergie spirituelle. D'un point de vue important de la vie, il n'y a rien d'autre qu'une Hiérarchie, reliant entre eux soleils, étoiles, systèmes solaires, planètes, et toutes les vies planétaires. La note-clé majeure de chaque initiation planétaire, jusqu'à la plus haute, est RELATION. Nous ne savons pas quelles autres caractéristiques peuvent être révélées à l'Initié sur d'autres sentiers, mais le but de tout effort sur notre planète est la juste relation d'homme à homme, entre l'homme et Dieu, et entre toutes les expressions de la vie divine, depuis l'atome le plus petit jusqu'à l'infiniment grand.

Du point de vue de notre évolution planétaire, il n'y a rien d'autre que l'amour, rien d'autre que la bonne volonté, et la volonté-de-bien. Ceci existe déjà, et sa vraie manifestation est plus proche aujourd'hui qu'à n'importe quel moment de l'histoire planétaire.

De stade en stade, de crise en crise, de point en point et de centre en centre, la vie de Dieu progresse, laissant derrière elle une plus grande beauté, passant d'une forme à l'autre et d'un règne à l'autre. Une réalisation conduit à une autre ; l'homme a émergé des règnes inférieurs et le résultat de sa lutte sera l'apparition du royaume de Dieu. L'instauration de ce royaume est tout ce qui concerne véritablement l'humanité aujourd'hui ; tous les processus vivants du genre humain tendent à préparer chaque être humain à passer dans ce royaume. Le fait de savoir qu'il peut y avoir des manifestations plus élevées que le royaume de Dieu peut alimenter l'inspiration, mais c'est tout. La manifestation du royaume de Dieu sur terre, la préparation de la voie que suivra le grand Inaugurateur, le Christ, le fait de rendre possible l'extériorisation de la Hiérarchie sur terre, donnent à chacun de nous une tâche parfaitement suffisante, et une raison de vivre, de travailler, de rêver, ainsi qu'un motif d'aspiration.

Les cinq volumes composant le  Traité sur les sept Rayons sont maintenant terminés, mes frères. Pour moi, cela a été un travail d'amour et pour A.A.B. un labeur ! Ils suffiront au travail des étudiants pour bien des années.

Puissent la lumière, l'amour et le pouvoir briller sur votre chemin, et puissiezvous, en temps voulu et le plus tôt possible, vous tenir devant l'Initiateur et rejoindre les rangs de Ceux qui – activement et consciemment – aiment leurs semblables, travaillent en tant qu'Energies reconstructrices et régénératrices, et pour toujours SERVENT.

Je signe de mon nom, Maître Djwahl Khul, puisque mon identité a été révélée.

LE TIBETAIN

Vous êtes ici : Accueil COMPILATION LES 7 RAYONS ET LA VIE La Huitième Initiation La Grande Transition La Neuvième Initiation Le Refus