N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

Le 6eme groupe-semence : les Travailleurs dans le domaine de la Religion

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Le 6eme groupe-semence :

les Travailleurs dans le domaine de la Religion


Avant d’aborder le travail de ce 6ème groupe-semence, il serait intéressant de revenir sur le fait même de la religion, de son histoire au cours du temps, de son évolution et de sa raison d’être.
 
La religion (au sens général) précédent l’ère des Poissons fut de nature purement émotive. Elle se basait sur le rapport entre l’individu et sa recherche en la divinité. Elle préparait l’individu à la révélation de cette divinité, par le développement de la sensibilité réceptive et un amour envers une figure extérieure représentant l’Homme idéal. Ainsi, l’être humain pouvait atteindre un certain degré de perfection attestant de l’authenticité du vécu et du développement spirituel.
 
Puis le Christ vint, inaugurant l’ère des Poissons, et il mit fin au cycle de ce rapport purement émotif, démontrant en lui-même l’idéal de la perfection et donnant à l’humanité un exemple pleinement manifesté des possibilités latentes en l’homme. A partir de là, la réalisation de la Conscience christique devint le but de l’humanité.
 
 
Le Tibétain donne la définition suivante de la religion :
 
La religion est le nom donné à l'appel invocatoire de l'humanité et à la réponse évoquée de la plus Grande Vie (l’Esprit de Dieu) à cet appel.
 
Cet Esprit, opérant dans le cœur de tout homme, agit par l’intermédiaire de la Hiérarchie sacrée.
 
Le religion repose sur la reconnaissance par la partie de sa relation au Tout. L’être humain qui aspire à acquérir une conscience plus nette de cette relation évoque de la part du Tout la reconnaissance que l’appel a été lancé.
 
Dans ce sens, la religion mondiale de l’ère du Verseau reposera sur le processus d’Invocation – Evocation (qui est en fait une science). Cela va constituer le mode d’approche d’une humanité mentalement polarisée.
 
La religion de l’ère du Verseau mettra l’accent sur l’unité et la fraternité (Dieu en expression), ce sera une œuvre de synthèse et d’amour. Ceux qui travaillent dans le domaine religieux formuleront les principes universels de cette nouvelle religion. Ils travailleront en plusieurs regroupements sous l’inspiration du Christ. Ainsi, les églises, si elles sont régénérées, pourront concentrer leurs efforts, cesser de perpétuer la forme extérieure et visible, et commencer à traiter de la réalité sous-jacente à tous les dogmes et doctrines.
 
Toutes les révélations divines passées ont amené l'humanité au point où (spirituellement parlant) la divinité essentielle de l'homme est théologiquement reconnue, où la fraternité de l'homme et la paternité de Dieu sont des idéaux reconnus, où la science a démontré le fait d'un dessein qui se développe et l'existence d'un Agent fondamental, intelligent, derrière les phénomènes. Pas à pas, l'homme a été conduit par la prière, la voix du désir, l'adoration, la reconnaissance de la divinité, l'affirmation du fait de l'identité de nature humaine et divine à une croyance en la divinité de l'homme. La religion orthodoxe met l'accent sur la divinité du Christ. Lui-même nous a dit (avec insistance, en plusieurs endroits du Nouveau Testament) que nous sommes divins aussi, que nous sommes tous des Fils de Dieu, tels que Lui en ce monde, et que nous sommes capables de faire des choses encore plus grandes que Lui, car Il nous a montré comment faire. Tel est l'arrière-plan de la pensée spirituelle dans le monde. Donc, en nous basant sur ces vérités, en reconnaissant le fait de notre divinité et la splendeur de toutes les révélations passées, ainsi que les promesses encore plus belles de l'avenir, nous pouvons commencer à comprendre que le temps est venu de présenter un nouveau degré de cette révélation qui se développe. Nous pouvons comprendre qu'à nos programmes passés de prière, d'adoration et d'affirmation, nous pouvons ajouter la nouvelle religion de l'Invocation et de l'Evocation dans laquelle l'homme commencera à utiliser son pouvoir divin et à entrer en contact plus étroit avec les sources spirituelles de toute vie.
Cette nouvelle forme de la religion unique sera en fait la religion des "Grandes Approches" – rapprochement entre l'humanité et les grands Centres spirituels qui agissent derrière la scène, entre les groupes de travailleurs sur le plan physique, dans les trois mondes de l'évolution humaine et les groupes spirituels des plans intérieurs, tels que les Ashrams des Maîtres et les groupes égoïques avec lesquels tous les êtres, humains sont en relation subjective, bien que généralement ignorée.
La nouvelle religion sera faite d'Invocation et d'Evocation, de rassemblement de grandes énergies spirituelles et d'atténuation de leur potentiel afin d'en faire bénéficier les masses et de les stimuler. La tâche de la nouvelle religion sera de distribuer l'énergie spirituelle et de protéger l'humanité d'énergies et de forces qu'elle n'est pas encore apte à recevoir en ce moment.
Extériorisation de la Hiérarchie p 359-360.


 
La nouvelle religion mondiale doit reposer sur les vérités qui ont supporté l'épreuve des siècles.
1.      Le fait de Dieu (Dieu transcendant)
2.      La relation entre l'homme et Dieu (Dieu immanent)
3.      Le fait de l'immortalité, la persistance éternelle
4.      La continuité de la Révélation et les Approches divines.
Ces quatre faits sont des réalités de base et des vérités qui ont conditionné la masse des hommes depuis des éons. Si l'homme est malheureux, c'est pour la raison primordiale qu'il est inapte à vivre pleinement dans la conscience de ces quatre vérités fondamentales. Toutefois ces dernières prennent rapidement forme dans la pensée des hommes.
Deux autres grands faits de base font aussi partie de l'état de conscience humain.
5.      Le fait de notre relation réciproque. C'est tout autant un fait spirituel fondamental que l'est Dieu lui-même, car c'est lié à notre certitude qu'Il est notre Père.
Nous appelons cette relation la "fraternité" ; elle s'exprime (ou devrais-je dire, elle s'exprimera un jour ?) par la solidarité humaine et de justes relations entre les hommes. C'est pour cela que nous travaillons ; l'humanité se rapproche de cette relation.
6.      Le fait du Sentier vers Dieu. La conscience de ce Sentier a été maintenue au cours des siècles par ceux qui connaissaient Dieu et que le monde appelle mystiques, occultistes, saints. La Voie s'étend, ouverte, devant l'homme plein d'aspiration. L'histoire de l'âme humaine est celle de la recherche de cette Voie et de sa découverte par ceux qui persévèrent.
Dans toutes les races et nations, sous tous les climats, dans toutes les parties du monde, constamment, au cours de la durée infinie du temps, dans le passé illimité, des hommes ont trouvé le Sentier vers Dieu ; ils l'ont foulé, ont accepté ses conditions, supporté ses disciplines, se sont reposés en toute confiance sur ses réalités, ont reçu leur récompense et atteint leur but. Arrivés là, ils sont "entrés dans la joie du Seigneur", ont participé aux mystères du royaume de Dieu, sont demeurés dans la gloire de la divine Présence, puis ils ont repris les chemins de l'homme pour servir. Le témoignage de l'existence de ce Sentier est l'inestimable trésor de toutes les grandes religions ; ses témoins sont ceux qui ont transcendé toutes les formes et toutes les théologies, et ont pénétré dans le monde de la signification, que voilent tous les symboles.
(…)
Confusément pressentie par la conscience de l'homme en évolution, plane une autre vérité qui émerge, de nature plus large – plus large car elle se rapporte au Tout et non seulement à l'individu et à son salut personnel. C'est une extension de l'approche individuelle vers la vérité. Appelons-la la vérité des "Grandes Approches" cycliques du divin vers l'humain, dont tous les Instructeurs et Sauveurs mondiaux ont été le symbole et la garantie. A certains grands moments, au cours des siècles, Dieu s'est rapproché de son peuple et de l'humanité qui, en même temps (aveugle et inconsciente de son objectif) faisait de grands efforts pour se rapprocher de Dieu. De la part de Dieu c'était voulu, conscient et délibéré ; de la part de l'homme, c'était en grande partie inconscient ; cela lui était imposé par la tragédie des circonstances, par un besoin désespéré et par l'impulsion dynamique de l'âme collective. Ces "Grandes Approches" peuvent être retracées au cours des siècles ; chaque fois que l'une d'elles survint, elle apporta une compréhension plus claire du dessein divin, une révélation nouvelle, l'institution de quelque forme de religion nouvelle, le son d'une note produisant une nouvelle civilisation et une nouvelle culture, ou une nouvelle reconnaissance de la relation entre Dieu et l'homme ou entre l'homme et son frère.
Une nouvelle définition de Dieu nous fut donnée, lorsque le Bouddha enseigna que Dieu était Lumière et nous montra le chemin de l'illumination, et lorsque le Christ nous révéla que Dieu était Amour par sa vie de service sur terre. Aujourd'hui, l'aspect connaissance de l'Illumination est compris, mais le sens intérieur de l'amour n'est que confusément pressenti. Cependant la lumière et l'amour ont été révélés au monde par deux grands Fils de Dieu lors de deux "Approches". Une nouvelle "Approche" est en route ; elle nous apportera la prochaine vérité nécessaire. Nous nous demandons : Que sera-t-elle ? Ceux qui connaissent et aiment Dieu et les hommes y sont préparés ; la masse des hommes l'attend.
Extériorisation de la Hiérarchie p 362-364.


 
Le thème de la religion de l’ère du Verseau sera celui des grandes "Approches". Il mettra l’accent sur l’amour de Dieu pour l’homme et sur la réponse de l’homme à la divinité. En s’appuyant sur le processus d’invocation – évocation, le rapprochement entre l’homme (l’humanité) et Dieu s’opérera.
 
Par une organisation intelligente de l’énergie spirituelles et des forces de l’amour, l’invocation est lancée, celle-ci suscitant en retour la réponse d’Etres spirituels qui pourront à nouveau s’incarner ouvertement parmi les hommes et ainsi, établir une relation étroite et une communication constante entre l'humanité et la Hiérarchie spirituelle.
 
Le processus d’Invocation – Evocation remplacera la prière et la méditation mystique comme moyen d’approche de la divinité. La prière et la méditation sont les stades préliminaires de cette science naissante ; ce que l'on appelle vaguement "adoration", est un effort de groupe pour établir une forme commune de rapprochement avec la Hiérarchie spirituelle ; celle-ci fonctionne sous la conduite et l'autorité du Christ ; elle est reliée au centre spirituel le plus élevé, Shamballa par ses individus les plus avancés, de même que l'humanité est reliée à la Hiérarchie par Ses individus enclins spirituellement.
Extériorisation de la Hiérarchie p 373.


 
L’existence de la Hiérarchie spirituelle, la capacité de l'humanité à entrer en contact avec ses Membres et à collaborer avec Eux, l'existence d'une plus grande Hiérarchie des énergies spirituelles dont notre sphère planétaire fait partie sont des faits essentiels sur lesquels la religion mondiale de l’ère du Verseau reposera.
 
La vraie religion en viendra à être interprétée en termes de volonté-de-bien et de son expression pratique, la bonne volonté.
Extériorisation de la Hiérarchie p 406.

 
 
Abordons à présent plus précisément le sujet des membres de ce 6ème groupe-semence : les Travailleurs dans le domaine de la religion.
 
Ils auront pour tâche de formuler le programme de la religion mondiale de l’ère du Verseau. En tant que groupe gouverné par l’énergie Vierge (R2 – R6), il formera un canal entre l’activité du Rayon d’Amour-Sagesse, le Rayon du Christ, l’actuel Instructeur Mondial, et le monde des hommes. Ce programme mettra l’accent sur l’unité et la communauté de l’esprit, ce sera un travail d’amour et de synthèse. S’appuyant sur les énergies actuellement disponibles, ce groupe tendra à soutenir et accompagner la 3ème grande Approche prévue. Il aura aussi pour mission d’indiquer la nature des forces entrantes devant déterminer et motiver la culture de l'époque.
 
Concernant le signe de la Vierge, nous pouvons remarquer que la spécificité de cette énergie est de favoriser la croissance du germe de l’âme présente en chacun. C’est une énergie d’amour et de dévotion, qui oeuvre à travers le développement de la sensibilité, accroissant le lien entre l’âme et la personnalité.
 
 6eme groupe-semence     Energie gouvernante     Rayons d’âmes    Type de travail réalisé    Centres utilisés
Les Travailleurs dans le domaine de la Religion    Vierge: R2 – R6
Jupiter R2
Lune voilant Vulcain R4/R1
Mercure R4    R2 (personnalité R6 pour certains)    •    Développer le programme de la nouvelle religion mondiale
•    Favoriser le croissance de l'âme en chacun
•    Participer à l'Inovcation suscitant la prochaine grande Approche
•    Déterminer la nature des forces entrantes devant déterminer et motiver la culture correspondante     1.    Centre de la tête
2.    Centre du cœur
3.    Centre du plexus solaire
 
Citations complémentaires :
 
Différence entre religion et science :
La religion s'occupe de l'éveil d'un dessein conscient dans l'âme de l'homme (ou forme), tandis que la science s'occupe de l'activité de la forme extérieure, vivant sa propre vie et, cependant, se soumettant lentement au dessein et à l'impression de l'âme.

Vous souhaitez rejoindre le 

 6eme groupe :

les Travailleurs dans le domaine de la Religion

cela est gratuit n’hésitez pas

INSCRIVEZ VOUS

Vous ne connaissez pas votre groupe inscrivez vous ici :

GROUPE

SERVICES POUR NGSM

Voici les services que je vous propose :

Si vous devenez membre (gratuit) vous avez la possibilité :

- De travailler sur votre rayon actuel

- D’utiliser des huiles consacrées pour votre évolution (payant)

- De trouver des personnes comme vous sur le chemin (bientôt)

BONNE LECTURE

A BIENTOT

Vous êtes ici : Accueil LES GROUPES SEMENCES Le 6eme groupe-semence : les Travailleurs dans le domaine de la Religion