N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

LE NOUVEAU MONDE SE LÈVE (5)

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

LE NOUVEAU MONDE SE LÈVE (5)

Messages pour la Terre

Le 14/11/15

Chers frères et sœurs,

Nous sommes rentrés dans l’excès des passions. Le monde souffre et pourtant, si peu sont prêts à donner du réconfort et de l’Amour vrai.

La violence faite à la Terre depuis des décennies est si peu comprise. Quel est donc le sens du karma ? Que devriez-vous enfin comprendre et entendre ? Tout ce que vous vivez à ce moment précis de votre vie, absolument tout, n’est que le fruit de votre création dont le commencement fut à l’aube de toutes vos incarnations.

Le temps est une illusion. Qui est à bord de votre véhicule humain ? Nous parlons de votre être. Il est âgé, il a déjà vécu plusieurs vies. Entendez, chers enfants, que tout ce que vous pensez, vivez, ressentez et exprimez, est une énergie vivante et s’en va tourner dans les sphères de manifestation. Puis elle revient enfin pour être vécue par son propre créateur : vous-mêmes.

Alors quel est celui qui peut dire : « Je n’ai jamais souhaité de mal à mon voisin » ? « Je retiens mes colères » ? « Je ne dis pas de mal d’autrui » ? Quel est l’homme qui peut cela ?

Allons bon, la Volonté d’Amour est ce qui manque à votre humanité. Résistez aux tentations, aux facilités, aux exclamations, au sang chaud, aux effervescences de vos pulsions, de vos passions, de vos déchaînements.

Oui, quand vous cesserez tous vos désirs, vos tentations de faillir au Beau, au Bien de l’Ensemble, au Vrai et au Pur alors, Hommes, vous serez Divins.

Nous en venons au 5ème péché que peu d’hommes ont surmonté : la paresse.

La modernité vous a ouverts toute grande les portes de la paresse. Paresse de réfléchir correctement, de parler avec amour et surtout d’agir. Vous vous contentez d’attendre que tout vienne à vous, alors que tout s’acquiert au mérite et à l’effort de se dépasser. Vous êtes bien trop souvent dans la victimisation et la culpabilité. Dès que ça ne va pas, on tourne les talons.

Sachant que d’une part vous avez passé des vies à faire des guerres et à verser le sang sur la Terre et qu’aujourd’hui, vous passez des vies à vous servir, comment pensez-vous redresser la barre de vos nations en perdition ? Comment comprendre et aller mieux ?

Ce n’est pas faute d’avoir tenté de l’exprimer tant de fois, mais vous êtes si durs d’oreille ! La Vie a des Lois, qui sont des Lois d’Amour. Le respect à tous les niveaux de tout être qui vibre. Nous entendons par là le moindre atome de vie sous toutes ses formes et dans tous les règnes (minéral, végétal, animal, humain, spirituel). Il vous faudra entendre la conscience, plus communément appelée âme et résister aux tentations du désir –comme celle de brandir la sacro-sainte épée de justice, du moins celle que vous croyez juste. Comme le désir de rabaisser et humilier vos frères et sœurs humains de toute autre confession, ou par leurs différences et qui ne sont pas comme vous voudriez qu’ils soient.

Observez-vous avant d’observer les autres.

Avez-vous de la compassion pour votre voisin, de la tendresse pour les animaux, de la bienveillance pour les végétaux ? Je ne parle pas de ce que vous faites chez vous de manière personnelle, ou si vous avez de bonnes relations avec votre voisin, ou même si vous avez un chien.

Non, je parle de vrai Respect et de tendresse pour le monde qui vous entoure. Attention : je ne parle pas d’affectivité mais de Justes Relations. Car voilà ce qu’est profondément l’Amour : les Justes Relations.

Pensez-vous bien traiter les animaux que vous mangez dans votre assiette ? Pensez-vous aimer assez votre voisin pour lui tenir la porte ouverte avec un sourire quand il rentre chez lui ? Pensez-vous aimer assez vos enfants pour leur permettre de grandir dans la conscience du monde sans jugement des autres ? Non, vous laissez vos enfants jouer sur des tablettes et des téléphones pour que tous leurs désirs continuent de grandir et de grandir encore. Une vie virtuelle rend les êtres incapables de ressentir la chaleur d’un arbre, l’odeur d’une fleur, la caresse du vent. Vous vous êtes coupés du monde et de toutes ses perceptions et réalités. Vous ne vivez qu’en dehors de vos propres sensations ; vous ne savez qu’exprimez votre malheur et vous regardez le nombril.

Mes propos sont durs ? Vraiment, avez-vous vu l’état du monde ? Avez-vous conscience que la majorité des êtres sont exploités par un système de tortionnaires avides de pouvoir et d’argent et que vous tous nourrissez encore ces désirs ? Avez-vous conscience que toutes les maladies que vous vous infligez ne sont que des émotions que vous ne savez absolument pas traduire, car incapables de parler à votre corps ?

Mes enfants, Je vous aime et ne me voyez pas comme un redresseur de torts, mais voyez plutôt en moi le Père soucieux que Je Suis, car mes enfants perdent la raison.

Je vous énonce des vérités, mais vous êtes et serez toujours libres.

Entendez-vous le doux chant de l’Amour, celui que se susurre au creux de l’oreille et vous raconte que tout va bien ? Cela n’est pas moi, car je ne suis pas un beau parleur. Je ne parle que quand il le faut et je ne transmets que des réalités profondes.

Pourquoi ? Car je n’ai qu’une seule mission dharmique : vous faire grandir. Même si votre éducation prend un air de retour à la discipline. Nous vous avons dit : « aimez-vous les uns les autres ». Aujourd’hui, tous les pays sont en guerre ou en guérilla. Nous vous avons dit : « crois en la parole de l’Amour », mais vous ne cessez de geindre et de vociférer. Nous vous avons dit : « tous les hommes sont égaux », mais il n’y a que des jugements les uns sur les autres.

Je ne peux me résoudre à vous laisser mourir et à laisser mourir la planète de tous les êtres qui dépendent de vous. « Humanité » dans son concept, est la clef à tous vos problèmes. Humanité : ce qui consiste à être humain. En d’autres termes : levez-vous frères ! Point de paresse. Levez-vous à mes côtés, frères et chantez les lois de la Vie ! Faites résonner en vos cœurs votre Amour pour la Vie. Protégez tous ceux qui vous semblent faibles. Aimez sans jamais rien attendre en retour. Mais surtout, le plus important, soyez humbles.

Devant le chaos, devant la peur, devant le sang, restez humbles, aimants et ne craignez pas l’effort. Car à chaque seconde, à chaque instant, il vous faudra vous reprendre, vous arrêter et recommencer. Encore et encore, comme une vague qui vient et repart, car ce n’est que dans le rythme et la régularité que vous comprendrez comment mettre en pratique mes propos.

Amour, frères et sœurs, Amour.

MAITREYA.

(reçu par Côme Shelvène)

Vous êtes ici : Accueil MESSAGES POUR LA TERRE LE NOUVEAU MONDE SE LÈVE (5)