N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

LA SAGESSE DE L’AMOUR (3)

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

LA SAGESSE DE L’AMOUR (3)

La sagesse de l'amour

04/02/2016

La Vie est Lumière d’Amour

La fonction de la Vie est de grandir. Quand l’individu refuse de grandir (colère, caprice, ou rancune, etc.), il affronte son être intérieur qui prend des mesures afin de le soumettre à des expériences qui lui permettront d’ouvrir son cœur.

Mais la pensée est énergie. Alors que l’individu veut sa liberté, il se perd malheureusement dans ses travers.

Le premier problème de l’incarnation est le manquement à la Vie pour Elle-même.

Tant que l’individu en non-conscience refuse le fait d’aimer la Vie, il s’oppose à son être intérieur. Les mémoires qui l’empêchent d’aimer la Vie sont à appréhender, à nettoyer et à dépasser, car nul n’échappe à la loi du karma.

Telle est la première démarche de la Vie : être en compréhension de son karma et de son dharma (la démarche consciente de réalisation de sa vie).

Nous allons appréhender le souffle de Vie comme ceci :

  1. La Vie est don
  2. La Vie est accueil

Le don, car tout ce que vous avez reçu est pur Amour, l’Amour de la Création, l’Amour venant de la reproduction, l’Amour via l’Unité ou le désir de rapprochement. Le rapprochement est une loi issue de la loi d’attraction : il permet à la Vie de s’unir.

L’accueil permet à tout être de recevoir en Soi sa propre lumière. Il est important de souligner que la lumière est une SUBSTANCE de vibration énergétique qui permet de modifier de manière réelle tout ce que vous touchez.

La lumière n’est pas seulement un condensé de divers feux (électrique, magnétique, ou par friction) ; elle est de manière générale l’afflux de pensée du Père, la Vie dans sa plus grande expression.

Tout ceci pour vous exprimer que la VIE, du moins le fait de VIVRE est aussi l’acte Volontaire d’Aimer.

Par ce principe, seuls les êtres qui seront dans la démarche d’Amour à la Vie peuvent comprendre l’énergie et la puissance de la pensée.

Nous pourrions vous donner des faits avérés sur le désir, comme celui d’être heureux par exemple. Ce désir n’est pas plus amour que le désir de posséder une voiture. Pourquoi ? Car le désir ne relève pas de la moindre parcelle d’Amour, mais à l’attachement matériel.

Dans ce cas précis, le bonheur est une substance tangible et que vous connaissez : la substance émotionnelle. C’est la pire, celle que vous devez redouter, car elle n’est pas amour, elle est avidité.

La démarche de l’homme-deva, l’homme moderne, l’homme d’aujourd’hui, celui qui a conscience de son pouvoir créateur, est d’être en dimension lumière, c.-à-d. de pouvoir reconnaître l’Amour dans chaque cellule de son corps.

S’il vous reste des parties inhabitées, c’est qu’il y a une disharmonie dans votre corps énergétique.

Vous êtes dans votre corps l’entièreté énergétique de vos pensées. Toutes vos pensées sont matière. Tout votre corps doit donc être lumière. Mettez en conscience la lumière dans votre corps et laissez la lumière vous guider. Elle sait faire.

Amour,

Maitreya

(reçu par Côme)

Vous êtes ici : Accueil MESSAGES POUR LA TERRE LA SAGESSE DE L’AMOUR (3)