N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

STANCES D’ATMAN Introduction 1ère partie

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

 

STANCES D’ATMAN

Introduction 1ère partie

Messages pour la Terre

La plume universelle avait repris son service et partageait la venue de l’Inspiration avec ceux qui entendaient son écriture.
 Cette plume allait représenter le fil conducteur d’une invitation à appréhender la Vie en tant que telle, et à ouvrir des paramètres bien plus grands qu’il n’y paraissait de prime abord.
 Le fil conducteur allait prendre plusieurs visages, venant d’autres sphères, perpétuant le dictionnaire de l’Amour et de la Sagesse, ouvrant d’autres volumes adaptés à la Sérénité et à la Volonté, tout en proposant des Actions communes avec ce qui Est à l’Infini.
 La plume allait se laisser emporter par la correspondance, et rapporter au fil de ses rencontres, les thèmes que l’homme d’aujourd’hui se doit d’aborder de manière subjective, car à même d’y trouver les meilleures réponses pour les mettre en œuvre.
 Savoir qu’une coopération fraternelle pouvait exister entre les différents plans de la Vie, qu’elle soit révélée ou non par la forme, laissait entendre que des vérités bien plus profondes que celles de nos civilisations actuelles pouvaient être réalisées par la pensée équilibrée, tournée vers de justes relations.

La position de l’homme fait de lui un lien à travers les différents Règnes de la Nature.
 C’est le Fils Conscience qui unit le Père et la Mère, l’Esprit et la Matière. C’est par lui et par la Terre que la communication entre les Univers peut se faire.
 L’homme est un élément constructeur, créateur d’un monde nouveau qu’il pourra bâtir avec l’aide fraternelle de la Grandeur Universelle qui l’écoute, le suit dans son évolution intérieure.
 La conscience activée des Fils de la Vie quels qu’ils soient et où qu’ils soient, permet une unité resplendissante et dynamique.
 Ce sont ces paramètres d’importance primordiale en cette fin de cycle qui facilitent l’ajustement d’une structure de compréhension et d’évolution équilibrée, placée sous le respect des Lois de la Vie.

Entrer sur le chemin du Service est nécessaire pour révéler la véritable énergie créatrice qui lie toute vie à l’Universel, puisqu’il n’y a qu’une seule Vie. 
C’est ce que l’homme se doit de mettre en place en s’investissant sur la Voie du Dharma, car celui qui retrouve son rang d’initié participe de son plein gré. Nul ne peut être mieux avisé que celui qui avance. Sa responsabilité en tant que membre actif est bien plus importante que celui qui n’a pas encore découvert sa réalité. Mais sa non participation consciente relèvera de sa responsabilité.
 L’homme pense souvent qu’il est sur Terre pour réussir dans la vie. Il l’assume comme il peut à travers sa famille, son travail, ses relations, mais il sait au plus profond de lui-même qu’il manque une portée indispensable à tout cela.
 Sa propre réalisation en tant que Vie au sein d’un Univers est en lui. Pour certains, c’est un grand réveil ou les étapes s’avèrent difficiles, mais débouchant sur une libération profonde où l’Union qui existe avec le Tout s’effectue.
 Pour d’autres qui sont en route, il faudra évaluer les conditions dans lesquelles ils ont évolué lors de leurs différents passages sur Terre, accepter cela, et lâcher l’illusion de ce qu’ils appellent leur vie. Ils seront à leur tour bousculés et éveillés à d’autres possibilités que leur propre horizon.
 Pour ceux qui travaillent déjà avec leur Âme, il est temps d’aller de l’avant et de faire naître la notion réelle d’une fin de cycle en émergeant en eux un travail d’Unité vers des concepts globaux d’une humanité en passe de devenir Universelle, car tournée désormais vers un avenir basé sur la Connaissance et non sur le profit. Ils rejoignent leur Dharma, c’est à dire leur action de réalisation au service du Dessein du Père. Pour eux, la Vie est Pureté, nécessitant la clarté de l’intention, du mouvement, du ralliement, de façon à engendrer l’interaction au sein de toute la Création qui est Amour, Sagesse et Intelligence Active.

La puissance de l’éveil est un parcours nécessaire pour atteindre ce temps de l’Action décisive, où chacun apporte sa contribution participative à l’évolution des nouveaux cycles et à celle d’une humanité retrouvant ses dons peu à peu, car qualifiée de hiérarchie créatrice tournée vers des fonctions bien plus inclusives au sein du Tout, car suffisamment éveillée aujourd’hui pour passer le pas.
 En émergeant de ses songes illusoires, et en donnant Vie à ses convictions les plus profondes basées dans ses propres centres reliés au Divin, l’homme, le Fils de la Vie peut alors naviguer là où il le souhaite, car il est en concordance avec le principe de l’évolution de conscience qui lui permet de travailler avec la Création.

Nul ne peut échapper à ses actes, et ceux-ci sont la clé de la liberté retrouvée. 
S’ils sont malmenés, c’est le désert assuré.
 S’ils sont engendrés pour le Bien, le Beau, le Vrai, le Pur et les Justes Relations, c’est l’oasis mérité.
 Nul autre que notre Âme est à même de laisser notre cœur au désert ou de le faire boire à la Source de la Vie, car elle est introspective et connaît tout de notre parcours.
 Il y a différentes contrées dans le désert et différentes cités dans l’oasis.
 Le but de l’humanité est de refleurir le désert par la Source de son propre cœur –l’épreuve étant à la hauteur du désert.
 Le Dharma, une fois la Sagesse du Cœur retrouvée, nous permet d’inonder, par la Source bienveillante, la Vie radioactive et communicative.
 Les contrats de vie sont enregistrés au plus haut des cieux, et doivent parvenir au but choisi par l’Être Intérieur.
 Par but, il faut comprendre le résultat positif et intégré de la plus petite des tâches, car il n’y a pas de plus grande tâche que celle qui se fait avec Amour et compréhension dans cette participation à la Vie. Aussi petite soit elle, elle transforme les mondes et a un grand pouvoir de Beauté, d’élégance et de perception sur l’Ensemble.
 En s’y tenant, la Vie se dévoile en apparaissant subrepticement, juste assez pour avancer encore et encore, car un pétale de compréhension qui s’ouvre permet à l’homme de saisir un peu plus la véritable relation qui l’unit à sa Nature Divine.
 Rayonnant un nouveau concept de Gloire à la Vie, passant par des épreuves salvatrices souvent douloureuses, mais ô combien libératrices, il prend sa place, pour être un jour, au cœur de son service –Serviteur sans ambiguïté. Car si nous n’assumons pas le plus petit, nous ne pourrons engendrer le plus grand.
 Serviteur de la Vie. Le contrat est un mouvement perpétuel rythmé que nous devons enclencher chaque jour pour en éveiller un plus grand en nous.
 À chaque instant, nos efforts nous délivrent et nous donnent des contreparties par la naissance de la Vision Universelle, celle qui doit être bâtie par l’Action subjective qui nous fait part des réalités existantes sur les plans intérieurs et créateurs de cette nouvelle humanité tournée vers des horizons multiples et régénérateurs, basés sur la coopération retrouvée de la Vie Une et Universelle.
 L’échange relationnel qui va s’établir au fil de ces lignes vers des dimensions, ô combien réelles, va éveiller une résonance intérieure qui mènera la réflexion à une participation active et sans détournement, la Voie du Dharma.
 Fraternellement, nous vous invitons au Réveil Universel de la Nouvelle Civilisation qui nécessite l’engagement au Service à la Vie et la compréhension du travail demandé.

MAITREYA.

Vous êtes ici : Accueil MESSAGES POUR LA TERRE STANCES D’ATMAN Introduction 1ère partie