N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

CHAPITRE 13 — L'ASTRAL : LE CORPS

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

CHAPITRE 13

L'ASTRAL : LE CORPS

 

1. La purification du corps émotionnel.

 Le corps émotionnel est simplement un grand réflecteur qui emprunte couleur et mouvement à son entourage et reçoit l'empreinte de chaque désir qui passe. Il contacte chaque caprice et chaque fantaisie dans son environnement, chaque courant le met en mouvement ; chaque son le fait vibrer à moins que l'aspirant empêche un tel état de choses et entraîne le corps émotionnel à ne recevoir et à enregistrer que les seules impressions provenant du niveau intuitionnel, via, le Soi-Supérieur, donc via le sous-plan atomique. Le but de l'aspirant devrait tendre à discipliner le corps émotionnel afin qu'il devienne calme et clair comme un miroir et qu'il constitue un parfait réflecteur.

 Quels mots pourraient décrire le corps émotionnel ? calme, sérénité, tranquillité, repos, apaisement, limpidité et clarté. Comment accomplir tout ceci ? De plusieurs façons, certaines au gré de l'aspirant, et certaines sous la direction du Maître.

 a) Par une surveillance constante de tous les désirs, motifs et souhaits qui traversent journellement l'horizon, par l'accentuation consécutive de tous ceux d'ordre supérieur et par la prohibition des inférieurs.

 b) Par une tentative de contacter chaque jour le Soi Supérieur et de refléter Ses vœux dans la vie.

 c) Par des périodes journalières déterminées consacrées à calmer le corps émotionnel.

 Chaque aspirant doit découvrir par lui-même le point où il cède le plus facilement aux vibrations violentes, telles que la peur, l'inquiétude, les désirs personnels de toutes sortes, amour personnel de quelque chose ou de quelqu'un, découragement, hypersensibilité à l'opinion publique ; il doit alors surmonter cette vibration en lui imposant un rythme nouveau, définitivement éliminateur et constructif.

 d) Par un travail nocturne sur le corps émotionnel, sous la direction d'egos plus avancés, dirigés eux-mêmes par un Maître (2-325/6).

 2. Lorsque l'illusion et le mirage ont été surmontés, le corps astral disparaît de la conscience humaine et il ne reste aucun désir pour le soi séparé. Kama-manas disparaît et l'homme est alors essentiellement âme, mental et cerveau dans le corps physique. C'est là un grand mystère ; l'homme ne peut le comprendre que lorsqu'il a dominé sa personnalité et éliminé tous les aspects du mirage et de l'illusion. Il l'accomplit par de graduels dépassements ; cette maîtrise s'acquiert en maîtrisant.

L'élimination du désir s'obtient par un processus conscient. Mettez-vous donc au travail, mes frères, et ce problème deviendra inévitablement clair (10-46).

 Voir aussi : "Plan astral".

Vous êtes ici : Accueil REFLECHISSEZ-Y (COMPILATION DE DISCIPLE) CHAPITRE 13 — L'ASTRAL : LE CORPS