N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

CHAPITRE 24 — LE CORPS CAUSAL (Le Lotus égoïque)

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

CHAPITRE 24

LE CORPS CAUSAL

(Le Lotus égoïque)

 

1. Il faut se souvenir ici qu'en examinant le corps causal, nous traitons spécifiquement du véhicule de manifestation d'un Ange solaire, qui est la vie informant ce véhicule, en voie de le construire, ou de le perfectionner et de l'agrandir, reflétant ainsi sur une échelle minuscule le travail du Logos sur Son propre plan (3-936).

 2. Le corps Causal est une réunion d'atomes permanents, au nombre de trois, contenus dans une enveloppe d'essence mentale...

 C'est pourquoi au moment de l'individualisation, qui est le terme employé pour exprimer ce moment de contact, vous avez, sur le troisième sous-plan du plan mental, un point de lumière renfermant trois atomes, et lui-même renfermé dans une gaine de matière mentale. Le travail qui doit alors être fait consiste à :

 1. Donner à ce point de lumière une occasion de devenir une flamme, en attisant régulièrement l'étincelle et en alimentant le feu.

 2. Donner au corps Causal, l'occasion de se développer et de se dilater, pour devenir, au lieu d'un ovoïde incolore renfermant l'Ego, comme un jaune d'œuf dans la coquille, une chose d'une rare beauté, contenant à l'intérieur d'elle-même, toutes les couleurs de l'arc-en-ciel. Ceci est un fait occulte. Le corps Causal palpitera dans le cours du temps voulu, par une illumination intérieure, et par une ardente flamme intérieure qui travaillera graduellement du centre à la périphérie, en utilisant le corps Causal (le produit de milliers de vies de souffrances et d'efforts), comme un aliment pour cette flamme. La flamme brûlera tout, elle montera vers la Triade, et, devenant une avec cette Triade, sera réabsorbée dans la conscience spirituelle, transportant avec elle, en utilisant le feu comme symbole, une intensité de chaleur, ou qualité de couleur ou de vibration qui étaient inconnues auparavant.

 Le travail de la Personnalité, car nous avons tout à considérer de cet angle, jusqu'à ce que la vision égoïque puisse être la nôtre, est donc, premièrement : d'embellir, d'édifier et de développer le corps Causal ; deuxièmement de ramener à l'intérieur la vie de la Personnalité, en ce qui est bon de la vie personnelle, et en le déposant dans le corps de l'Ego. Ce qui peut être appelé le Vampirisme Divin, car le mal est toujours de l'autre côté du bien. Ceci ayant été accompli vient le moment d'appliquer la Flamme au corps Causal lui-même et la joyeuse attente qui en résulte, tandis que le travail de destruction se poursuit et que la Flamme, la vie intérieure de l'homme et l'esprit de la vie divine, est libérée et remonte à sa source (2-49/50).

 3. Le volume du corps Causal est l'accumulation, par de lents et graduels progrès, du meilleur de chaque vie. L'édifice avance lentement au début, mais vers la fin de l'incarnation, sur le Sentier de Probation et sur le Sentier de l'Initiation, le travail se poursuit rapidement. La structure a été édifiée, et chaque pierre a été taillée dans la vie personnelle. Sur le Sentier, dans chacune de ses deux divisions, le travail d'achèvement et d'embellissement du Temple avance avec une plus grande rapidité (2-50).

 4. Donc, plus tard sur le Sentier de l'Initiation, le corps causal disparaît et l'initié est libre dans les trois mondes. Le corps astral et le corps causal, ou corps de l'âme, sont – dans le langage de l'ésotérisme – supplémentaires à la réalité. Ils ont eu une réalité temporaire pendant le processus de l'évolution, mais (ayant joué leur rôle et doté l'homme de certaines caractéristiques nécessaires – la conscience, le sentiment, la sensibilité, l'aptitude à établir et enregistrer le contact) ils disparaissent, et l'initié reste en possession d'un pouvoir sur la forme et d'une conscience pleinement éveillée. Il est une âme et la fusion est complète (8-131).

Vous êtes ici : Accueil REFLECHISSEZ-Y (COMPILATION DE DISCIPLE) CHAPITRE 24 — LE CORPS CAUSAL (Le Lotus égoïque)