N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

CHAPITRE 64 — L'ESPRIT

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

CHAPITRE 64

L'ESPRIT

 

1. La nature de l'Esprit ne peut être révélée intelligemment qu'aux initiés de grades élevés, c'est-à-dire à ceux qui (par le moyen du travail effectué lors de la troisième Initiation) ont été mis en contact avec leur "Père dans les Cieux", la Monade. Les étudiants de l'ésotérisme, les disciples et les initiés de moindre degré développent le contact avec l'âme, ou second aspect, et c'est seulement quand ce contact est fermement établi que l'on peut envisager le concept plus élevé (3-1039).

 2. Le but de réalisation pour l'homme est la conscience de la nature de l'Ame, moyen par lequel l'aspect Esprit travaille toujours. Il ne peut pas faire plus. Ayant appris à fonctionner comme âme, détaché des trois mondes, l'homme devient alors une partie intégrante, consciente et active de cette Ame qui pénètre et imprègne tout ce qui est en manifestation.

C'est alors seulement que la pure lumière de l'Esprit en soi, lui devient visible par une juste appréciation du Joyau caché au cœur de son être ; c'est alors seulement qu'il prend conscience de ce plus grand Joyau qui gît caché au coeur de la manifestation solaire. Même à ce stade avancé, seuls sont possibles la prise de conscience, le contact et la vision de la lumière qui émane du Joyau et du rayonnement qui voile la splendeur intérieure.

 ... Il est donc inutile pour nous d'étudier et d'examiner ce que l'initié de haut degré ne peut que pressentir vaguement ; inutile aussi de chercher des termes pour exprimer ce qui est bien caché derrière toutes les idées et toutes les pensées, alors que la pensée elle-même n'est pas parfaitement comprise et que l'instrument de la compréhension n'est pas encore parfait.

L'homme lui-même – une grande idée et une idée spécifique – ne connaît pas la nature de ce qu'il cherche à exprimer.

 Tout ce que nous pouvons faire est d'appréhender le fait qu'il existe CELA que l'on ne peut pas encore définir, de comprendre qu'une vie centrale persiste qui pénètre et anime l'Ame et cherche à utiliser la forme par laquelle l'âme s'exprime. On peut affirmer que ceci est vrai de toutes les formes, de toutes les âmes, humaines, sub-humaines, planétaires et solaires (3-1041/2).

Vous êtes ici : Accueil REFLECHISSEZ-Y (COMPILATION DE DISCIPLE) CHAPITRE 64 — L'ESPRIT