N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

CHAPITRE 68 — LES FORCES DE L'OMBRE

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

CHAPITRE 68

LES FORCES DE L'OMBRE

 

1. Je pourrais ici traiter brièvement de l'activité parallèle des forces qui travaillent à prévenir l'extériorisation de la Hiérarchie de Lumière, puisqu'un événement semblable signifierait un pouvoir accru, car prouvé.

Ainsi que vous le savez, il existe sur le plan astral et le plan mental des centres que l'on appelle des "centres sombres" car dans leurs activités l'accent est mis sur l'aspect matériel de manifestation et sur l'activité de la substance matérielle ; toute l'énergie est subordonnée à un dessein purement égoïste. Ainsi que je l'ai déclaré antérieurement, les Forces de Lumière travaillent avec l'âme, cachée dans chaque forme. Elles s'intéressent aux desseins de groupe et à la fondation du royaume de Dieu sur terre. Les forces sombres travaillent avec le côté forme de l'expression et pour la fondation d'un centre de domination qui sera entièrement à elles, et qui soumettra à leurs ordres toutes les formes vivantes dans tous les règnes. C'est la vieille histoire des royaumes du monde et du royaume du Christ, de la puissance de l'Antéchrist et de la puissance du Christ, que les récits de la Bible ont rendue familière.

 Un point culminant fut ainsi atteint aux temps de l'Atlantide, et, si la Hiérarchie de Lumière l'emporta, ce fut de justesse. Le combat fut livré sur le plan astral, bien qu'il eut un effet correspondant sur le plan physique, au cours d'un vaste conflit mondial que les légendes anciennes nous racontent. Il se termina par la catastrophe du Déluge. Les germes de haine et de séparation ont été développés depuis lors et les trois moyens par lesquels les forces de l'ombre cherchent à dominer l'humanité sont la haine, l'agression et la séparation. Les trois grandes contreparties spirituelles sont l'amour, le désintéressement et la synthèse.

 Toutefois, l'emprise des forces qui travaillent contre le principe vivant de l'amour (incarné dans la Hiérarchie) ne gagne pas de terrain en ce moment, car la réponse de l'humanité à ce qui est bon et synthétique est beaucoup plus rapide et plus générale qu'elle ne l'était il y a quelques centaines d'années. Il y a de grandes raisons d'espérer qu'il se produira un affaiblissement constant de domination indésirable. Les forces sombres sont dirigées sur le plan physique par un groupe de six chefs orientaux et de six chefs occidentaux ; de ce groupe, les orientaux sont les plus puissants, car ils sont racialement les plus anciens et par conséquent les plus expérimentés. Ils opèrent au moyen de l'intensification du mirage et de la stimulation des pouvoirs psychiques inférieurs. Leur point d'attaque, particulier en ce moment est le groupe des disciples et d'initiés du monde, car ceux-ci sont chargés de stimuler l'amour dans le monde et de l'unification des hommes dans un esprit d'unité. S'ils ne peuvent réussir dans leur tâche maintenant, alors il devra être possible d'extérioriser la Hiérarchie et, par là, de grandement diminuer la domination exercée par les prétendues forces du mal.

 Si ces forces mauvaises ne peuvent amener les disciples en tous lieux, soit en formation de groupe, soit individuellement, à succomber à quelque forme de mirage, alors elles s'efforceront d'utiliser le mirage de groupe pour neutraliser les efforts de ces disciples et obliger ceux avec lesquels ceux-ci travaillent à croire au mal, à jeter le doute sur leurs motifs et à avancer des histoires si convaincantes que le disciple qui lutte se trouvera à combattre presque tout seul. Si cela ne peut être fait, alors ces forces peuvent attaquer les corps physiques des travailleurs et des agents de la Hiérarchie et chercher, au moyen des angoisses du corps physique, à diriger le rendement des disciples.

 Elles ne parviennent pas toujours à le faire, car le Maître peut protéger son disciple et souvent le protège. Les forces de l'ombre travaillent aussi au moyen de l'intensification ou de la stimulation du mécanisme psychique, si bien que les pouvoirs psychiques inférieurs deviennent anormalement développés et assument prématurément des proportions presque incontrôlables. Cela se produisit sur une large échelle aux temps de l'Atlantide et conduisit à une complète révélation du plan astral, mais non pas à le comprendre. Les forces indésirables de ce plan se trouvèrent ainsi lâchées sur le monde physique, et cela amena la guerre entre les deux grandes écoles de mystères, la Lumière et l'Ombre, qui se termina par la destruction du monde alors connu.

 Aujourd'hui, ces forces de lumière et d'ombre luttent à nouveau pour l'expression et la suprématie du plan physique, mais cette fois le résultat est extrêmement différent. L'effort fait en vue du contact avec l'âme ou pour l'entraver opère sous la forme de maladies nerveuses et de conditions pathologiques. Cela affecte fortement l'activité de groupe de l'homme.

L'effort poursuivi par les forces de l'ombre en vue de stimuler les pouvoirs psychiques inférieurs ne paraît pas pouvoir pénétrer plus profondément dans la matière et dans la forme, que les véhicules éthériques. De là il conditionne le corps physique d'une manière physiologique sous la forme de maladies, de lésions, de troubles nerveux, de troubles cérébraux et d'autres nombreuses manières par lesquelles l'être humain est laissé sans défense et incapable de faire face aux conditions de l'existence journalière et du monde moderne. Mais la nature du mental a atteint un stade d'utilité protectrice, et certaines des grandes barrières de sauvegarde qui s'élèvent autour de l'humanité en cette époque sont l'esprit de scepticisme et le refus de reconnaître l'existence ou l'utilité des pouvoirs psychiques. C'est là un point dont il faut se souvenir (15-530/2).

 2. L'arme majeure qu'emploient actuellement les forces du mal combinées est le chaos, la dislocation, le manque de sécurité, et la peur qui s'ensuit... Le rythme tout entier de la pensée internationale doit être modifié, et ceci constitue une tâche lente et ardue ; les personnalités mauvaises qui, dans chaque pays, sont responsables du chaos et de l'incertitude, devront finalement être remplacées par d'autres qui pourront travailler en coopération avec le rythme du septième rayon, et produire ainsi la beauté ordonnée (13-598).

Vous êtes ici : Accueil REFLECHISSEZ-Y (COMPILATION DE DISCIPLE) CHAPITRE 68 — LES FORCES DE L'OMBRE