N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

CHAPITRE 113 — LE MAITRE DJWAL KHUL

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

CHAPITRE 113

LE MAITRE DJWAL KHUL

 

1. Le Maître Djwal Khul ou Maître D.K., ainsi qu'on le nomme souvent, est un autre adepte sur le deuxième rayon ou Rayon de l'Amour-Sagesse. Il est le dernier des adeptes qui ait reçu l'initiation, ayant reçu la cinquième initiation depuis 1875, et Il occupe encore le même corps dans lequel Il reçut cette initiation ; la plupart des autres Maîtres ont reçu la cinquième initiation tandis qu'Ils occupaient des véhicules précédents. Son corps n'est pas jeune et Il est Tibétain. Il est très dévoué au Maître K.H. et habite une petite maison à proximité de la maison plus grande du Maître ; à cause de Son empressement à servir et à faire tout ce qui peut être fait, Il a été nommé "le Messager des Maîtres". Il est très érudit et, parmi les Maîtres, Il est celui qui en sait le plus au sujet des rayons, des Hiérarchies planétaires et du système solaire. Il travaille avec ceux qui guérissent ; inconnu et invisible, Il collabore avec les chercheurs de la vérité dans les grands laboratoires du monde, avec ceux qui se sont définitivement dédiés à la guérison et à la consolation du monde, et avec les grands mouvements philanthropiques mondiaux, tels que la Croix-Rouge. Il s'occupe de certains des élèves des différents maîtres qui peuvent profiter de Son instruction, et depuis les dix dernières années Il a ainsi soulagé les Maîtres K.H., et M. d'une grande partie de Leur travail d'instruction, prenant pendant des périodes indéterminées certains de Leurs élèves et disciples. Il travaille aussi beaucoup avec certains groupes de dévas, des éthers, qui sont les dévas guérisseurs et qui collaborent ainsi avec Lui à la guérison de certains maux physiques de l'humanité. C'est Lui qui a dicté une grande partie de cet important livre la Doctrine secrète, qui montra plusieurs dessins à H.P. Blavatsky, et lui communiqua la plupart des données que l'on trouve dans ce livre (1-60/1).

 2. Celui Qui est connu sous le nom de D.K. projette de restaurer – par le canal de Ses étudiants – certaines des méthodes occultes et anciennes de guérison, et de faire la lumière sur :

 a) La place du corps éthérique.

 b) L'effet de la force pranique.

 c) L'acquisition de la vision éthérique (3-641).

 3. Mon rôle par rapport au groupe est de prêter assistance à ceux qui cherchent à se préparer au discipulat.

 ... Qu'il vous suffise de savoir que je suis un Oriental, que je suis sur le rayon de l'enseignement et étroitement associé au Maître K.H. Une partie de mon travail est la constante recherche d'aspirants au cœur ferme, fervents et au mental cultivé (4-96/7).

 4. Celui que vous appelez le Maître D.K. travaille beaucoup avec ceux qui guérissent avec un altruisme pur ; Il s'occupe de ceux qui sont actifs dans les laboratoires...

 Beaucoup d'anges guérisseurs, tels ceux dont parle la Bible, coopèrent avec lui (13-455).

 5. La vie physique quotidienne des Maîtres, du Christ, et des Membres de la Hiérarchie (initiés et disciples acceptés), qui fonctionnent dans des corps physiques, a été orientée vers les niveaux subjectifs de la vie ; la majorité d'entre Eux, en particulier les membres anciens de la Hiérarchie, ne se mêlent pas beaucoup avec le public, en règle générale, ni ne circulent dans les rues de nos grandes villes. Ils travaillent comme je le fais de ma retraite dans l'Himalaya ; de là, j'ai influencé et aidé beaucoup plus de gens que je n'aurais pu en atteindre, si j'avais circulé chaque jour au milieu du bruit et du chaos des affaires humaines. J'ai mené une vie normale, et, je le crois, utile, comme supérieur d'une grande lamaserie, mais mon travail essentiel se trouvait ailleurs, surtout dans le monde des hommes. J'atteins ce grand nombre d'êtres humains par le moyen des livres que j'ai écrits, des groupes que j'ai mis en route et dynamisés, tels les Hommes de la Bonne Volonté et les Triangles et par mes disciples qui parlent et répandent la Vérité, telle que je me suis efforcé de la présenter (13-611).

 6. Le 19 novembre 1919, j'ai pris contact pour la première fois avec A.A.B, (à son grand désarroi, et à sa grande consternation) et depuis, j'ai toujours travaillé régulièrement avec elle. Les livres que j'avais alors projetés sont presque terminés ; les diverses phases du travail qui faisaient partie de la préparation à la réapparition du Christ ont pris forme, et devraient progresser avec un dynamisme accru pendant les vingt prochaines années.

 Les deux idées majeures que j'étais chargé de porter à l'attention de l'humanité, dans le monde entier, ont été solidement ancrées (si je peux me permettre d'employer ce terme), et elles constituent de loin l'aspect le plus important du travail que j'ai fait. Les idées qui ont été formulées sont :

 1. L'annonce de l'existence (jusqu'ici non reconnue) du Nouveau groupe des serviteurs du monde. Il s'agit d'un groupe efficace de travailleurs, intermédiaire entre l'humanité et la Hiérarchie spirituelle de la planète.

 2. La déclaration, diffusée dernièrement, se rapportant à la Réapparition du Christ, et faite afin de consolider immédiatement le travail de préparation.

 Tout le reste de ce que j'ai fait au service de la Hiérarchie est d'importance secondaire, par rapport à ceux deux affirmations de faits spirituels.

 ... Un autre travail m'attend, en vue de réorganiser tous les efforts de la Hiérarchie, en rapport avec la Réapparition du Christ, et avec la relation plus étroite, qui sera alors établie entre l'humanité et la Hiérarchie (13-566/7).

 7. L'apparition sur terre des formes extérieures par l'entremise de livres d'écoles ésotériques et de l'éducation de l'opinion publique a été confiée à un groupe composé de ceux d'entre nous qui formons une partie du gouvernement intérieur du monde, comprenant disciples et initiés ; et dans ce groupe, mon rôle est celui de secrétaire et d'organisateur chargé des liaisons, s'il m'est permis d'employer des termes qui ont un sens pour vous, habitués que vous êtes au travail d'organisation sur le plan physique.

 ... Ce groupe auquel je me réfère est composé de deux initiés orientaux (dont moi-même) et cinq initiés occidentaux (5-56/7).

 8. Je suis un Oriental de la quatrième race-racine, et bien que j'aie eu deux incarnations européennes, il m'arrive de temps en temps de ne pas saisir ou comprendre la réaction occidentale (6-451).

 9. Je reçois mes instructions d’un "comité conjoint" des chefs spirituels se trouvant derrière la scène du monde. Ce sont les membres les plus anciens de la Hiérarchie, travaillant sous l'autorité du Christ. Ils parviennent à leurs décisions après avoir dûment consulté les travailleurs anciens, tels que moi – Maîtres et initiés au-dessus de la troisième initiation (6-477).

Vous êtes ici : Accueil REFLECHISSEZ-Y (COMPILATION DE DISCIPLE) CHAPITRE 113 — LE MAITRE DJWAL KHUL