N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

CHAPITRE 165 — LA SOLITUDE

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

 

 

 

CHAPITRE 165

LA SOLITUDE

 

1. Une des conditions essentielles à remplir par le disciple, pour pouvoir pressentir le plan et être employé par le Maître, est la solitude.

Dans la solitude fleurit la rose de l'âme ; dans la solitude, le soi divin peut parler ; dans la solitude, les facultés et les grâces du soi supérieur peuvent s'enraciner et s'épanouir dans la personnalité. Dans la solitude aussi, le Maître peut s'approcher et imprimer dans l'âme en paix la connaissance qu'il cherche à communiquer, la leçon qui doit être apprise, la méthode et le plan à adopter par le disciple. Dans la solitude, le son est perçu. Les Grands Êtres doivent agir par les instruments humains, aussi le plan et la vision sont fort entravés par les défauts de ces instruments (4-99).

 2. Il est inévitable que – selon la loi – survienne une période de solitude et de tristesse pour celui qui aspire aux Mystères et à connaître et appliquer la loi... mais ce n'est que temporaire (4-196/7).

 3. La voie solitaire est aussi la voie éclairée. La solitude est une illusion qui cherche à déjouer les efforts du serviteur ; c'est un mirage qui peut sérieusement altérer la véritable vision (5-144).

 4. La solitude augmente alors que l'aspirant se détache du monde des âmes. Un intermède se produit au cours duquel le disciple ressent toujours un sentiment intense et apparent de solitude, mais ce n'est qu'une illusion.

Vous savez que vous n'êtes pas seul (5-487).

 5. Le disciple de premier rayon aime l'isolement. C'est sa ligne de moindre résistance. Comme vous le savez, il est celui qui demeure solitaire. C'est sa force et c'est aussi sa faiblesse. Il se glorifie de son détachement (5-715/6).

 Voir aussi : (6-70/1) (6-867/8).

 

 

 

Vous êtes ici : Accueil REFLECHISSEZ-Y (COMPILATION DE DISCIPLE) CHAPITRE 165 — LA SOLITUDE