N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

CHAPITRE 174 — LE TEMPS

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

 

 

 

CHAPITRE 174

LE TEMPS

 

1. L'homme spirituel n'est pas conscient du temps, lorsqu'Il est séparé de son corps physique. Le temps est l'enregistrement, par le cerveau, de la succession des états de conscience et des contacts progressifs avec les phénomènes. Il n'y a pas de temps sur les plans intérieurs, tel que l'humanité le conçoit. Il n'y a que des cycles d'activité et de non-activité (18-329).

 2. Le Maître est libéré des limitations du temps, mais pas de celles de l'espace, car l'espace est une Entité éternelle (18-353).

 3. Pour la masse de l'humanité, le temps n'est pas d'une très grande importance, mais pour ceux qui servent la race, il importe beaucoup. Ne perdez donc pas votre temps en analyses inopportunes de vous-mêmes, en vous dénigrant ou en vous défendant vous-mêmes (5-106).

 4. Dans le travail du disciple, le facteur temps ne compte pas. La croissance, profondément enracinée et établie, est le but, et la croissance, si on la veut saine et bonne, est lente (5-634).

 5. Les disciples perdent tant de temps à se préoccuper des paroles, des idées et des actes d'autres disciples ; ils perdent ainsi un temps qui pourrait être utilisé d'une manière beaucoup plus constructive (6-646).

 6. Rien ne presse ; il n'y a aucune raison d'insister dans votre vie sur la rapidité... Il y a beaucoup de temps pour la croissance, dans ce cas comme dans d'autres (5-657).

 Voir aussi : (6-325/6) (6-376/7).

 

 

 

Vous êtes ici : Accueil REFLECHISSEZ-Y (COMPILATION DE DISCIPLE) CHAPITRE 174 — LE TEMPS