N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

81 – Rayonnement du service

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

81 – Rayonnement du service

 

1.

 … Un disciple par l'influence qu'il exerce autour de lui, et un initié par le large rayon de son service au monde. Comment se fait-il alors que certains d'entre vous (pas tous) ne se distinguent pas par un tel service ou n'occupent dans les affaires du monde qu'une place relativement peu importante ? Plusieurs facteurs l'expliquent. Tout d'abord, un disciple peut être appelé à se dégager de certaines relations karmiques, à remplir certaines obligations d'origine très ancienne et, ainsi, à "déblayer le terrain" en vue du service ininterrompu et plus complet, au bénéfice de l'humanité. Cela se produit fréquemment entre la première et la deuxième initiation. Parfois, un disciple peut accomplir un service efficace, sur une vaste échelle, sur les plans intérieurs, et, cependant, n'en rien laisser paraître sur le plan physique, sauf dans la beauté de sa vie. D'autres étudient peut-être certaines techniques de rapports psychologiques et de distribution d'énergie, consacrant une existence particulière à acquérir les sciences ésotériques. Une vie n'est qu'un court moment dans le long cycle de l'âme ; mais un vrai disciple ne donnera jamais une des raisons citées plus haut comme excuse à son manque d'effort. Je vous rappelle aussi que, à elle seule, l'influence dans le monde ne signifie pas forcément discipulat.

Il existe de nombreux groupes, bien connus et magnétiques, qui possèdent à leur centre une personnalité dominante qui n'est pas nécessairement un disciple.

 En ce qui concerne le groupe de mes disciples et l'expérience que je tente, il convient que vous arriviez, dans cette expérience de groupe, à un point où vous ne vous préoccupiez plus aussi intensément de votre propre développement, de votre condition et de votre service ; vous avez tous besoin d'apprendre à vous décentraliser, de façon que le travail à effectuer devienne le facteur le plus important. Lorsqu'il en est ainsi l'intense intérêt qu'on porte soi-même à certains aspects de l'expression de la personnalité, certaine faiblesse de caractère, certain objectif qui est cher ou certaine condition physique viennent à disparaître. Vous vous apercevrez que cultiver une "divine indifférence" aide considérablement à oublier le petit soi, ainsi que je vous l'ai déjà dit plusieurs fois. Souvent ce petit soi apparaît si vaste, par habitude, qu'il masque le soi supérieur ; il s'interpose entre le disciple et le Maître et empêche le contact avec les autres disciples, rendant ainsi impossible tout service efficace. (5-96/7)

 2.

 Lorsque vous rencontrerez une reconnaissance des principes, une impartialité dans le service et une bonne volonté pure et intelligente, alors donnez généreusement votre temps et votre aide ; tendez la main de la camaraderie. Là où se manifeste la vie et où le type de semence est le même, la même fleur apparaîtra dans tous les pays à travers le monde ; rien ne peut altérer l'expression du type et le genre de la manifestation.

Gardez cela à l'esprit. (5-165/6)

 3.

 Par le pouvoir de votre âme, vous devez éveiller leur âme à une activité désintéressée. Vous pouvez prendre contact avec eux d'une manière dynamique, et ensuite leur orientation ne sera plus jamais purement personnelle. Cette tâche de réorientation peut devenir la vôtre.

Certaines personnes travaillent avec des groupes, et par le caractère inclusif de leur aura et la puissance de leur âme, elles entraînent un grand nombre de personnes vers des attitudes de haute aspiration et dans un profond courant spirituel. D'autres ont le devoir de rechercher les hommes et les femmes évolués, les individus qui se trouvent à la porte du discipulat, mais aveuglément, ne sachant pas où ils sont ni pourquoi. Ceux-là, donc, par la puissance dynamique de leur âme, appellent à une activité vivante l'âme emprisonnée dans la personnalité qui attend. Telle est votre tâche, enseigner et vivifier. (5-324/5)

 4.

 Combien rarement ceux qui en ont le temps et le loisir servent comme le font ceux qui n'ont ni ce temps ni ce loisir ! (5-543)

 5.

 C'est à vous de trouver le moyen de servir et d'acquérir le sens nécessaire des proportions, la compréhension nécessaire relative à ce qui est essentiel et fondamental pour la vie spirituelle, et la faculté éprouvée de discernement qui vous indiquera la manière, le moment et le mode de votre service. (5-544)

 6.

 Vous me demanderez quel sera votre service. Cela, mon frère, sera déterminé par votre méditation. Il ne m'appartient pas de vous indiquer les activités de votre personnalité. C'est votre propre âme qui doit le faire.

Vous connaissez déjà une partie de ces activités et je peux m'y référer.

Dans toute la mesure du possible, demeurez ferme dans votre entreprise d'aider le Nouveau Groupe des Serviteurs du Monde. Ce devrait être, au cours des années à venir, l'effort essentiel des vrais aspirants… (5-574)

 7.

 Que la beauté de ce qui pourrait être accompli ne vous fasse pas oublier ce qui a été commencé ; autrement, vous pourriez vous retrouver dans le monde de l'illusion et de la vanité. (5-578)

 8.

 … Que la simplicité soit votre guide et qu'un amour réfléchi soit votre principal objectif. Choisissez un champ de service ayant des limites bien définies, car tous les disciples sont limités et ne peuvent pas couvrir par leurs pensées une étendue planétaire. Ensuite, travaillez, mentalement et physiquement, dans ces limites. L'accomplissement d'une tâche que vous vous imposez vous-même au sein du champ de vos limitations karmiques et du milieu où votre destinée vous a placé est tout ce qu'on vous demande.

Qu'accomplissez-vous actuellement ? A votre âge, il n'y a plus devant vous qu'un certain nombre d'années, et vous avez un corps fragile. Que votre service demeure dans le champ de contact où vous vous trouvez et n'essayez pas d'atteindre la planète toute entière. Existe-t-il une chose plus grande et plus importante que d'accomplir entièrement votre tâche, que de la terminer avant que vous ne passiez de l'autre côté, et de le faire à l'endroit où vous êtes et avec les compagnons que vous avez choisis ? (5-582)

 9.

 Il est impossible pour le disciple de n'importe quel ashram, de collaborer à toutes les phases du travail du Maître, et il ne vous est pas possible, par exemple, de collaborer à toutes les phases du travail de mon ashram, travail que j'ai indiqué dans mes brochures et qui a été résumé dans celle qui s'intitule "Mon travail". Mais il vous est possible de choisir une certaine phase de ce travail, et d'y donner le maximum de votre attention… Si ces activités sont poursuivies d'une manière adéquate et ferme, elles peuvent aider au travail ésotérique du monde et à la réhabilitation exotérique des justes relations humaines… (6-138)

 10.

 Que l'humanité constitue votre champ de service, et puisse-t-on dire de vous que vous connaissez les faits spirituels et participez dynamiquement à ces événements spirituels. Qu'on ne puisse pas dire de vous que, connaissant ces choses, vous n'avez rien fait et n'y avez pas consacré vos efforts. Ne laissez pas échapper le temps lorsque vous travaillez. (18-760)

Vous êtes ici : Accueil SERVIR L'HUMANITE 81 – Rayonnement du service