N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

90 – Le futur

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

90 – Le futur

 

1.

 Ne regardez pas autant vers l'avenir en vous interrogeant ou en le craignant, ême pas avec espérance, ce qui est seulement une forme de spéculation optimiste. Vivez jour après jour comme votre âme vous l'enjoint et l'avenir se présentera e lui-même à vous avec son service fructueux. Vous êtes plus fort que vous ne le pensez et vous possédez des réserves auxquelles vous pouvez faire appel. Ces réserves ne vous feront pas défaut lorsque vous en aurez besoin, ni moi non plus, votre frère et ami, pas plus que vos frères de groupe. Ne l'oubliez pas ; détendez-vous et ayez confiance en la force qui repose en vous et qui vous entoure. (5-384/5)

 2.

 … Envisagez l'avenir avec joie ; sachez qu'il vous réserve une opportunité renouvelée et, plus tard, un ajustement de votre temps et de ce à quoi vous vous intéressez, ce qui vous permettra d'avoir le temps d'approfondir votre compréhension et d'augmenter votre utilité dans le service. (5-401)

 3.

 Ne vivez pas si complètement en dedans de vous-même mais oubliez-vous. Le passé est derrière vous. L'avenir sera ce que vous le faites, dans un sens plus vrai que jamais auparavant. Il n'y a pas de moment présent.

Chaque seconde qui vient détermine simultanément l'avenir et exprime le passé. Le passé se manifeste par l'intermédiaire des qualités mêmes que vous démontrez ; l'avenir répand les semences de bien ou de mal nouveaux. (5-474)

 4.

 Je vous exhorte à envisager l'avenir avec force, à libérer votre esprit de tout vestige de doute, et de savoir (dans votre vie et pour la race) que les forces du matérialisme et de la cruauté ne triompheront pas. De nouveau, je vous dis : la Hiérarchie demeure. Allez de l'avant avec assurance. (13-337)

 5.

 J'ai travaillé avec A.A.B. comme secrétaire depuis novembre 1919.

Pendant cette période, le monde a vu de grands changements significatifs ; l'un des plus significatifs a été la croissance – la croissance phénoménale de la perception spirituelle. Ceci se révèle dans le fait qu'en dépit de la catastrophe mondiale, en dépit de l'horreur et du mal déchaînés qui parcourent notre planète, en dépit de la douleur, de la terreur et de l'incertitude humaine, il existe aujourd'hui deux facteurs dans la conscience humaine : la vision d'un avenir meilleur et une détermination fixe et inaltérable de transformer cette vision en fait de l'expérience humaine. Dans ce monde meilleur, les valeurs spirituelles domineront, ces valeurs étant envisagées comme ce qui est bon et juste pour l'ensemble de l'humanité et non simplement comme des interprétations religieuses et théologiques. La perception spirituelle est devenue inclusive ; elle englobe maintenant le plan physique comme le plan métaphysique.

 Il ne vous est peut-être pas facile de comprendre l'importance de cette transformation qui – face à toutes les forces contraires – a permis aux hommes de s'apercevoir que le royaume de Dieu devait fonctionner sur terre ; qu'il doit être extériorisé ; qu'il n'est pas nécessairement, dans notre pensée, un rêve lointain, mais qu'il doit conditionner la vie quotidienne de l'homme et diriger ses plans pour l'avenir. A cette fin, aujourd'hui, des hommes travaillent et se battent. Ils donnent beaucoup de noms à cette vision : meilleures conditions mondiales, nouvel ordre mondial, reconstruction du monde, nouvelle civilisation, fraternité, camaraderie, fédération mondiale, compréhension internationale – peu importe. C'est le thème de l'amélioration, du bien social universel, de la sécurité générale, de chances égales pour tous, quelles que soient la race, la couleur ou la croyance. C'est là le facteur important. Les desseins sous-jacents de Dieu se font jour… (13-338/9)

 6.

 Je voudrais vous rappeler ici que les trois prochaines générations (y compris celle des jeunes gens actuels) amèneront en incarnation un groupe d'individus qui seront bien équipés pour conduire l'humanité hors de l'impasse présente. Il faut se souvenir de ce fait souvent oublié. Il se trouve toujours, à chaque époque de l'histoire humaine, des êtres capables de résoudre les problèmes qui se présentent, et qui sont envoyés précisément dans ce but. Ce problème du sexe n'est en dernière analyse qu'un problème temporaire, quoi que l'on puisse en penser aujourd'hui ; il est le résultat d'une faute fondamentale : celle d'avoir prostitué les facultés données par Dieu, à des fins égoïstes et physiques, au lieu de les avoir consacrées aux desseins divins. L'homme s'est laissé entraîner par sa nature animale instinctive, et seule une compréhension claire et pure de la nature réelle de son problème peut être assez puissante pour le conduire dans l'âge nouveau et dans le monde de l'intuition et de l'action juste. L'homme doit apprendre, et profondément comprendre, ce fait que le but principal du sexe n'est pas la satisfaction des appétits, mais la création de corps physiques au moyen desquels la vie puisse s'exprimer. (14-298/9)

 7.

 Et un jour arrivera, dans l'expérience de l'humanité, où les hommes, regardant en arrière et contemplant les siècles d'avant-guerre, s'étonneront de leur aveuglement et seront frappés de leur passé égoïste et matérialiste.

L'avenir brillera d'une gloire nouvelle et, bien que les difficultés et les problèmes inhérents au réajustement du monde ne pourront être évités, de nouveaux rapports entre l'homme spirituel et son milieu environnant seront trouvés et l'avenir se révélera comme meilleur qu'il n'a jamais été. Des difficultés surgiront cependant sur tous les plans jusqu'à la dernière initiation, mais l'aspect destructeur du processus de la vie ne sera plus jamais aussi puissant. La raison de cette métamorphose réside dans le fait que l'humanité émerge nettement de l'emprise de la matière et que, dans le cas qui nous occupe, l'aspect destructeur agit parallèlement à l'impact de l'esprit qui descend sur la matière opposante. Réfléchissez à cette déclaration. (16-500)

Vous êtes ici : Accueil SERVIR L'HUMANITE 90 – Le futur