N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

116 – Catéchisme ésotérique

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

116 – Catéchisme ésotérique

 

1.

 - Quel rôle, ô Pèlerin sur le Sentier, joues-tu dans ce plan ?

Comment entreras-tu dans la paix ? Comment te tiendras-tu devant ton Seigneur ?

 - Je prends l'engagement solennel :

 De m'acquitter de mon rôle avec ferme résolution, avec ardente aspiration ; de lever les yeux vers le Haut et d'aider ici-bas ; de ne point rêver, ni prendre de repos ; de peiner, de servir, de récolter, de prier ; Je suis la Croix, et la voie.

 De fouler aux pieds l'oeuvre que j'accomplis, de piétiner le moi après l'avoir détruit, de tuer en moi tout désir et de lutter sans cesse en écartant toute idée de récompense, de renoncer à toute paix, de perdre tout repos, et sous le poids de mes souffrances, de me détacher de moi-même pour trouver le vrai Moi et connaître ainsi la Paix. (1-212/3)

2.

 Que vois-tu, O disciple sur le Sentier ?

 Rien que moi-même, O Maître de ma vie.

Regarde-toi de plus près et réponds de nouveau. Que vois-tu ?

Un point de lumière qui grandit et diminue, et rend l'obscurité plus noire.

 Regarde l'obscurité avec un désir intense et, quand la lumière brillera, saisis l'occasion. Qu'est-ce qui apparaît maintenant ?

 Un spectacle horrible, O maître de ma vie. Je ne l'aime pas. Ce n'est pas vrai. Je ne suis pas ceci ou cela. Cette chose mauvaise et égoïste n'est pas moi. Je ne suis pas cela.

 Fais toute la lumière avec volonté, puissance et désir intense, puis raconte la vision qui peut se présenter. Que vois-tu ?

 Révélée par la lumière, au-delà de l'obscurité, je vois une forme radieuse qui me fait signe. Quel est cet être qui, l'air bienveillant, se tient dans l'obscurité et dans la lumière ? Est-il, pourrait-il être moi-même ?

Qu'est-ce qui se fait jour à tes yeux alors que tu es sur la Voie, O disciple épuisé et las, cependant triomphant dans la lumière ?

 Une forme radieuse qui est mon Soi, mon âme.

Une forme sombre, cependant vieille et sage, expérimentée et triste. C'est mon soi, mon soi inférieur, mon image ancienne et éprouvée sur les chemins de la terre. Elles sont face à face et, entre les deux, s'étend le terrain ardent… Elles bougent et se confondent… Le Sentier arrive à sa fin. La Voie s'étend vers l'avant. Il est possible de voir, et dans la lumière la réalité apparaît.

 Que peux-tu révéler maintenant, O Serviteur sur la Voie ?

 La révélation vient à travers moi, O Seigneur de la vie. Je ne la vois pas.

 Pourquoi ne la vois-tu pas ? Quelle entrave t'empêche de la saisir ?

 Rien ne m'entrave. Je ne cherche pas la vision, car j'ai vu. Ma tâche est la révélation. Je ne cherche rien pour moi-même.

 Qu'est-ce qui s'offre à toi pour être révélé ? Qu'as-tu à révéler ?

 Seulement ce qui depuis longtemps, depuis une éternité, a toujours existé et a toujours été là.

L'Unité de la Présence ; la zone d'amour ; l'Un inclusif vivant, aimant, enveloppant tout, étant tout, ne laissant rien à l'extérieur.

 A qui cette révélation doit-elle être faite, O Serviteur du monde des choses vivantes ?

 A tous ceux qui sont enveloppés dans la Présence aimante, vivante, à ceux qui, ne le sachant pas, maintiennent cette Présence et dureront éternellement – comme la Présence.

 Et qui sont ceux qui vivent dans cette Présence et ne le savent pas ?

 Ce sont toi et moi, et encore moi-même et tous ceux que je rencontre. C'est celui qui est dans chaque forme, et qui peut-être pense que la forme est tout ; qui vivant ainsi dans le temps et dans l'espace ne voit pas, dans la forme, la vie et la lumière se cachant à l'intérieur, derrière les voiles, entre le quatre et le cinq (le quatrième règne de la nature et le royaume de Dieu.

(A.A.B.), et ne voit rien d'autre. A ceux-là, je dois révéler la vérité.

 Comment feras-tu ce travail, le plus difficile de tous, O disciple triomphant ?

En faisant voir que moi-même je suis la vérité ; en vivant comme un fragment de cette Présence, et en voyant toutes ses parties. C'est ainsi que la révélation est apportée dans le quatrième par le cinquième. (18-302/3)

Vous êtes ici : Accueil SERVIR L'HUMANITE 116 – Catéchisme ésotérique