N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

54 – Le travail dans les conditions existantes

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

54 – Le travail dans les conditions existantes

 

1.

 Des progrès sont donc accomplis non pas à cause des conditions existantes mais malgré celles-ci. Pour des disciples tels que ceux que je vais tenter d'instruire, il ne s'agit pas de se retirer du monde. Il n'existera pas de paix et de tranquillité physiques au milieu desquelles l'âme puisse être invoquée et où le travail, aux résultats féconds, puisse être accompli dans le calme, le silence et le repos de ce que les Hindous appellent samadhi, détachement complet des demandes du corps et des émotions.

C'est dans les clameurs que le travail doit se poursuivre. Il faut trouver le point de paix au milieu du fracas. La sagesse doit être atteinte au milieu même du tourbillon intellectuel, et le travail de coopération avec la Hiérarchie, du côté intérieur de la vie, doit se poursuivre au milieu du vacarme accablant de la vie moderne dans les grandes cités. (5-6)

 2.

 Votre problème n'est pas de vous débarrasser des difficultés, mais simplement d'y devenir indifférent, de ne pas savoir si elles existent ou non. (5-659)

 3.

 La plupart des aspirants et des disciples se figurent qu'ils en supportent assez, et que leurs épreuves sont à la limite de leurs forces. Il n'en est rien. Il existe en eux des sources plus profondes auxquelles ils n'ont pas encore fait appel, et la tension sous laquelle ils vivent et agissent de jour en jour, n'est encore qu'une faible tension ; ses exigences ne sont pas totales. Réfléchissez à cette dernière phrase. (6-243)

 4.

 Contentez-vous de votre devoir et du service immédiat qui vous fera faire un pas de plus sur le chemin qui vous est destiné ; vous pouvez parcourir ce chemin rapidement d'un pied vif, ou lentement d'un pas traînant. (13-93)

Vous êtes ici : Accueil SERVIR L'HUMANITE (COMPILATION DE DISCIPLE) 54 – Le travail dans les conditions existantes