N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

87 – Points de crises

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

87 – Points de crises

 

1.

 … De manière que vous puissiez voir que, dans la vie intérieure, il existe une impulsion dynamique et une puissance, même lorsque la vie extérieure semble moulée d'après un modèle. C'est un modèle nécessaire, car il rend votre service possible. A partir du moment où un homme pose les mains sur la charrue et commence à labourer, et jusqu'à ce qu'il ait terminé sa tâche, il demeure intérieurement libre mais extérieurement lié.

Il doit toujours en être ainsi pour les serviteurs qui accomplissent notre travail.

 Mais les moments d'apogée ont leur importance ; il n'est généralement pas bon que le disciple recherche une expression qui soit uniforme, particulièrement au point d'évolution ou vous vous trouvez. Cette méthode est bonne pour l'aspirant qui travaille à la maîtrise de son corps émotionnel et à l'équilibre astral. Mais elle n'est pas bonne pour le disciple consacré dont le chemin doit comporter, comme celui du Christ, des expériences vécues dans les vallées et sur les sommets montagneux, ainsi que l'expérience de la caverne avec son sentiment d'isolement et sa période d'introspection…

 … Ne provoquez pas ces crises vous-même. Elles ne sont pas de nature physique et il n'est pas nécessaire qu'elles soient de nature émotionnelle. Mais elles devraient être du mental et de l'âme. Si elles se produisent dans le corps astral, elles provoquent une contraction, ce qui correspond à la concentration égoïste, à la souffrance ou au plaisir se manifestant lorsqu'il y a satisfaction ou négation de ce qui est demandé, émotionnellement ou sensitivement. N'est-ce pas vrai, mon frère ? Mais les crises de l'âme sont des expansions qui s'enregistrent sous forme d'influx de lumière et d'amour. Elles sont mentalement des crises reconnues d'inclusivité. Elles vous conduisent et vous préparent à de plus vastes expansions ultérieures que nous appelons des initiations. C'est cette crise d'expansion dans les divers aspects de votre nature que je vous demande de surveiller, d'enregistrer, de noter au cours de l'année prochaine. Observez bien dans quel corps ou véhicule d'expérience elles se produisent.

Observez aussi la réaction que vous leur offrez ainsi que les effets ultérieurs qu'elles ont dans votre vie personnelle et dans votre service.

Vous y trouverez un intérêt particulier. (5-228/9)

 2.

 … Toutes les périodes de tension ne constituent que des préparations en vue de faire encore davantage de travail, avec une efficacité et une rapidité accrue. (5-264)

 3.

 Un accomplissement véritable implique une vie de rayonnement continu et une activité constante ; mais dans cette activité et cet accomplissement général, mon frère, doivent se manifester, comme passent les années, ce que je pourrais appeler des crises de réalisation. Il faut qu'il y ait des points culminants lorsque l'activité constante atteint des heures de crise dynamique. Alors, un cycle de travail se termine dans une direction ou une autre, et un nouveau cycle d'activité commence à la même place et dans les limites du même effort général ; c'est ce qu'on reconnaît consciemment comme étant un nouveau commencement. Si de tels moments de crise ne se manifestaient pas, la vie descendrait à un point mort et (même si elle présentait une certaine utilité) n'offrirait pas la chance de pouvoir faire un effort extrême accompagné d'un besoin conséquent d'avoir recours pleinement aux ressources de l'âme. (5-268/9)

 4.

 Ces périodes de bouleversement et de réorganisation se produisent parfois, tantôt occasionnées par l'âme et tantôt sous la forme d'événements touchant la personnalité. Il faut en faire l'expérience ; les leçons qu'elles contiennent doivent être apprises et l'expansion de conscience possible doit être amenée. Nous facilitons ou nous entravons ces expansions par nos propres initiatives ; nous accélérons ou nous retardons notre croissance par les décisions que nous prenons. Cependant, le véritable disciple poursuit son chemin à tout prix et rien ne peut arrêter son progrès sur le Sentier. (5-276)

 5. 

Vous vivez tous à la veille d'événements nouveaux, d'opportunités accrues, de nouvelles complications et de crises nettement spirituelles.

Souvenez-vous alors des paroles que je vous ai dites l'année dernière. Nous croissons par les moments de crise qui se présentent. Faites face à ces moments avec détachement, avec une consécration intérieure profonde, et avec une compréhension illuminée ; ne vous écartez pas de votre objectif essentiel qui est de servir la race des hommes, le Plan et Nous. Tel est l'appel que j'adresse à tous mes disciples. (5-338)

 6.

 Un disciple produit lui-même ses propres crises, et lorsqu'une vie est exempte de crises, cela signifie, au stade du développement, que le disciple demeure immobile. Cela signifie que son travail est tel qu'il n'influence aucunement son milieu et ceux auxquels il est associé dans la vie ; cette vie, par conséquent, n'a aucune valeur. Quant à vous, il est nécessaire que vous demeuriez dans un centre de calme, mais que ce soit le calme atteint en dominant le tumulte et non pas le calme des eaux stagnantes. (5-534)

 7.

 Nous vivons donc, mes frères, en un temps de crise spirituelle. Quand une crise humaine et une crise spirituelle coïncident, il survient l'une des périodes majeures d'opportunités et de décision dans les affaires humaines en général ; d'où l'extrême gravité du moment présent. (6-428)

 8.

 Les crises… peuvent être objectives ou subjectives ; elles peuvent se produire sur le plan physique, et n'ont pas une aussi grande signification sous l'angle spirituel, même si elles causent beaucoup de souffrances à la personnalité ; elles peuvent surgir, dans la conscience, sur le plan émotionnel ou mental ; elles présentent alors des possibilités d'action, mais surtout d'action se rapportant à la personnalité ; elles peuvent résulter de l'intention de l'âme, enregistrée par la personnalité et le cerveau. Elles sont alors de très grande importance, mais très souvent elles ne sont pas reconnues à moins que le disciple ne soit très vigilant et constamment conscient du flux cyclique d'énergie spirituelle. (6-637)

 9.

 Dans la vie de tout disciple, particulièrement de celui qui se prépare à certaines grandes expansions de conscience, survient immanquablement une période de crise. Pendant cette crise, des décisions sont prises, volontairement ou non, à la suite desquelles le disciple passe par une période de tension. Sa décision prise, il distingue plus clairement la prochaine étape qu'il doit franchir, et cette vision influence son orientation vers l'avenir. Ayant accompli ce qu'il devait, au cours de cette période de tension, surgit ce que nous pourrions appeler la période de libération.

C'est, à la fois, une émergence hors d'un champ d'expérience et une émergence dans un nouveau champ. (8-68)

 10.

 N'esquivez pas ces crises, si dures et si difficiles qu'elles puissent vous apparaître. En vérité, elles sont difficiles. N'oubliez pas que l'habitude de faire face à des crises est déjà fortement ancrée dans la conscience de l'humanité. L'homme est "accoutumé aux crises", comme on pourrait le dire. Elles ne sont après tout que des périodes ou moments d'examen de la force, du but, de la pureté, du motif et de l'intention de l'âme. Elles évoquent la confiance lorsqu'elles sont surmontées et provoquent une vision grandement élargie. Elles engendrent la compassion et la compréhension, car la souffrance et le conflit intérieur qu'elles ont engendrés ne sont jamais oubliés, car ils font appel aux ressources du coeur. Elles libèrent la lumière de la sagesse au centre même du champ de la connaissance et par-là le monde est enrichi. (16-477)

Vous êtes ici : Accueil SERVIR L'HUMANITE (COMPILATION DE DISCIPLE) 87 – Points de crises