N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

Stances d’Atman (13 et 14)

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Stances d’Atman (13 et 14)

Messages pour la Terre

13. La représentation du Phoenix est un symbole puissant relié au Soleil Spirituel Central, Grand Entendement ésotérique de notre Système.

Par la compréhension grandissante, Celui-ci permet l’Unterprétation de Sa Conception auprès des initiés, qui comme lui, fusionnent vers l’Untégraal. Il s’électrise de plus en plus chez ceux qui restaurent en eux le Cosme et libèrent la Fonction de l’Un marchant sur Terre en Untégrant son Untégralité.

L’Oiseau de Feu assimile en lui l’androgynéité électrique. Ce Feu des deux pôles réunis en Fils, accrédité Père / Mère, active la substance créative électrique.
 La Matière devenue Pure Conscience Untra pôle et créée dans le Monde des Pères, représentée en cela par la Hiérarchie des grands Dévas. Ils permettent à ce grand courant alternatif d’être porteur du département de la Volonté au sein de la subjectivité pour l’extrapoler parfaitement dans l’objectivité au plus bas de la densité.

Si telle est la Volonté des Pères, des Fils, alors la Matière s’illumine et sacralise car sacralisée.
 Au fur et à mesure de cette montée Feux / Fusion, la vibration authentique se dévoile et allume le Feu Sacré en Elle. Elle correspond à la voie de la Volonté accordée à Celle de la Sagesse. Non plus sur deux lignées différentes mais devenant Une pour permettre la résultante créative de la troisième lignée associée aux deux autres.

Le Pouvoir de la Pensée par Sophia / Christ révélant la Volonté des Pères exauce le vœu de Ceux-ci, car cette combinaison révèle l’Onde de l’Ode Céleste à l’œuvre de la Création. 
Elle est la totalité des Rayons dans leur grande diversité, où chaque Père / Fils / Mère étant Un, imprime en lui la Beauté de ces Rayons Serviteurs de la Création, car Untégrés en l’androgyne qui les sculpte en lui par l’Acte Dharmique, les unifie car il les connaît déjà par ses expériences de Vie pour les réunir dans la Voie de la Connaissance. Ils deviennent ses piliers de voie pour être Parchemin de Vie, car à travers eux tout est écrit. Il les Unclut en lui et accède à la Manifestation électrique par Kriyashakti. Il sait que Jnanashakti est liée à Celle-ci. Il devient l’Opérateur du Divin en résolvant l’Équation du Divin Opéra
 (en latin, Opéra = Œuvre).

À ce stade la Sagesse n’est plus un concept humain, mais la Conception même du Père devenu Fils / Mère et qui perfuse par l’Amniosynthèse la Création à l’Équilibre du Tout. Elle est Untégrée en conscience et devient la Cause majeure de tout Acte. La Synchronicité fait son œuvre et touche chaque parcelle de Vie en son Unité fondamentale bienveillante car Undissociée de l’autre.
 D’une Onde de Vie naît la répercussion universelle car univers elle-même. L’Untelligence Divine permet alors de se reconnaître dans l’autre et de s’en nourrir Untrarieurement.
 Les lois physiques à base d’algorithmes et d’équations posées à plat, qu’elles soient mathématiques ou philosophiques, sont alors promues par l’élève qui s’élève en les élevant, les transformant en une Nature Unfinie parcourue de signes révélateurs. 
Il est la Genèse. Il est le Créateur et a tout pouvoir en lui de créer dharmiquement, car seule cette voie l’associera à Moksha et à ses Réalités initiatiques. La Fusion androgyne accepte cette conception de la Sagesse Untelligente révélée par la Volonté Divine, car elle est elle-même Sophia / Christ qui contient l’Absolu en elle.
 Nul désir. Une grande aptitude à entendre en cette Fusion primordiale. Elle irradie par le Feu des trois qui vit en elle et ouvre la Porte de la Création. Par son Service à la Vie, l’Homme Déva écoute le Feu Untrarieur qui vit en lui. Il est de plus en plus circonspect à lui-même. Il ne dénaturera pas ce qu’il appréhendera, il évoluera en Feu vibrant et se souviendra de ses engagements déposés devant le Sceptre de l’Initiateur.

Il considérera son but en Principauté et l’alimentera par l’Acte Salvateur détenteur de Libération.
 Il procédera à l’Activation électrique de la Substance par sa Nature Enflammée.

*Kriyashakt: Pouvoir de la Pensée. Une des 7 forces de la Nature. Pouvoir de matérialisation de l’Idéal.

(…)

14. Par l’aventure de l’Étoile Planétaire assumant sa prise de conscience dharmique au sein de la Matière, il en advient une résonance systémique cosmique. Poussée par une conjonction vibratoire, cette Étoile tissée dans l’éthérique permet des liaisons possibles qui lui apportent un enseignement commun l’amenant à réaliser la fonction de l’Homme Déva marchant sur Terre.

La prise de conscience d’une Étoile planétaire unie, se synthétisant en un seul Antahkarana, est une évidence pour les hiérarchies concernées par cette évolution. 
La montée en puissance de l’Étoile stimule particulièrement cette prise de conscience où chacun doit s’élever au sein d’un Algorithme Divin permettant une relation exponentielle pour mieux unir et synthétiser. Une respiration commune où chacun doit se libérer en l’autre pour accéder à cette énergie de Feu créatrice. Par cette volonté dharmique de dépassement de soi, l’altitude cosmique s’Untensifie et permet à l’Altruiste de sortir de son cercle Unfranchissable pour rentrer dans un autre. Il a cette libre fonction de résonance de s’en extraire pour s’Unvestir dans une plus grande sphère.

L’Essence solaire du Phoenix est cette Libération, cette androgynéité qui permet de créer et d’être instantanément partout à la fois. Son Œil est Divin et sa Conscience est Une puisque reliée au Feu.
 Vibratoirement, chacun en tant qu’Unité a cette capacité Untrarieure d’Unvestir l’Étoile au Nom de Sophia / Christ, Phoenix libre, car libéré de son propre champs et libérateur par ce fait.

La Vision centrale de l’Étoile où le Phoenix est médité en tant qu’Unité Cosmique, en tant qu’Antahkarana Un, facilitera la réalisation dévique. 
Nul aparté dans ces messages sur une composition individuelle, mais bien sur une Unité Cosmique permettant au Monde des Pères de descendre par ce Canal Unclusif et à l’Étoile d’être Unvestie par Jnanashakti reliée à Kriyashakti.

Le Phoenix, Feu Untégral Primordial détient le pouvoir de Fusion et de Réalisation. Son Aspect solaire instaure la Vision du Soleil Spirituel Central, Atome de Création Divin.
 Un groupe doit quitter sa notion d’appartenance, car en tant qu’Atome, il N’appartient pas. Il est la multiplication de la Fusion Primordiale et doit retourner au Néant par compréhension du Feu.

En synthétisant, il entame ce travail et devient Vacuité Unité de Vie dans le Cosme. Il en saisit la Sagesse et se construit en tant qu’Atome flamboyant Untractif. La répercussion ne se fait pas attendre et il est contacté par les grandes Hiérarchies qui Unpulsent en lui les spirilles correspondantes à la programmation de l’Atome. Mot Solaire représentant la Fusion du Soleil Spirituel Central avec son Système et sa représentation géométrique fusionnelle avec d’autres. Tout comme l’Étoile Planétaire doit considérer sa progression en relation avec d’autres géométries planétaires indispensable à sa propre compréhension, il doit retrouver la vibration spirituelle centrale et s’hydrater du Feu Cosmique, de l’Advaïta, la Non dualité.

Ainsi après s’être déployé dans l’adversité, il s’Urobore dans l’Advaïta et parcourt la Vérité Cosmique dans ce cercle premier. Par Unfusion avec les Hiérarchies Créatrices supérieures à la sienne, il en reçoit l’Essence. Advaïta révèle une Ligne de Force où l’Être Cosmique est Atome de Feu.
Il entre en Résonance Fusionnelle et libère sa véritable Nature.

 (…)

 

Vous êtes ici : Accueil STANCE D'ATMAN Stances d’Atman (13 et 14)