N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

Stances d’Atman (20 à 22)

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Stances d’Atman (20 à 22)

Messages pour la Terre

20. Advaïta est l’attitude juste de l’Homme Déva qui n’est plus attiré par la dualité.

 

Il agit en Atman qui libère la spécificité de l’homme universel et qui restitue la lignée dévique.
 Nulle illusion, ni contrefaçon. Une ligne dictée par Atman suggérant la phase de motricité énergétique.

Plus il va de l’avant dans la pensée subjective qui ignore réellement l’entrave, plus il correspond non plus avec celle-ci, mais à celle-ci. Il la devient et la met en forme d’une façon subjective dans l’embryon objectif. L’Homme-Déva entend parfaitement l’Idéal et rentre dans la structure de celui-ci.
 Par la résonance d’Advaïta, l’Homme Déva immerge sa conscience dans Atman. 
     Le Non différencié lui délivre son empreinte génétique axée sur le Silence Brahman – ParaBrahman, qui est Quintessence de l’Essence et ravive la structure embryonnaire de la Vie.
 Elle est Pensée Divine ancrée dans le Silence et Magicienne car Pure Lumière.
 Elle n’oubliera jamais qu’elle est Intelligence, Amour Sagesse, dictée par les Lois du Père. Par son ombilic éthérique, elle détient toutes ces données et est programmée pour les sublimer sans nulle attache dans la Majestuosité du Grand Tout. 
C’est la Pensée qui illumine l’Homme Déva. Elle le propulse jusqu’à la Stance et l’emmène dans sa fonction énergétique d’Androgyne.

Au Sein de l’Étoile Planétaire, Atman apparaît et irradie du Silence Brahman – Parabrahman. Son Souffle s’impose sur l’Antahkarana de l’Étoile Planétaire et Unpulse Advaïta. 
Le Silence doit régner aux Confins de l’Immensité et de l’Éternité.
 Faire taire ses méandres et réfléchir aux Vérités de nos Aînés qui nous sont délivrées dans l’Unicité de l’Étoile.
 Nul Homme Déva ne peut agir seul. 
Il fait partie d’une Hiérarchie qui Unpulse en lui un Contrat Universel.
 Il travaille pour cet Espace et oublie l’homme qu’il est pour se consacrer à l’Émergence de la Vie Divine révélée sur Terre par la structure de l’Atome Intelligent au sein de la forme. Il étudie le relationnel évident entre les Hiérarchies Créatrices menant à la prochaine 6ème Race. Advaïta s’installe dans l’Étoile Planétaire et révèle Atman qui énoncera Paramartha.

Gravissant ces Territoires pour lui virginaux, l’homme Déva devient l’Advaïta.
 Il écoute Atman qui ensemence son Mental Universel de Celui de Brahman – ParaBrahman.

Merveilleuse Cité au-delà des bruits,
 Une prépondérance à la Création,
 Un Univers rempli de textes et de lois akashiques,
 Une Révérence à la Vie,
 Une Projection à l’Unfini, une même Pensée se déroulant et découvrant en elle une programmation multi sensorielle se déclinant dans le multidimensionnel Arc en Ciel pour émerger en l’Un.

L’Acte Création implique une longue vue sur une longue distance. Ce qui n’est possible que lorsque l’on est détaché de soi même. C’est le Mage Blanc qui travaille à la Maison du Père et qui rayonne la Pensée Divine en Forme.

 

(…)

 21. Advaïta dévoile Atman qui est Paramartha.
 Advaïta semble Unsaisissable. C’est justement Cela.
 Atman – Brahman – ParaBrahman.
 C’est une configuration nouvelle et pourtant réelle que l’étudiant doit apporter au Mental qui mène à la Non différenciation.

L’Absolu représente toutes les parties projetées au-delà de Son Centre.
 Plus la projection quitte sa circonférence, plus elle enregistre en elle de nouvelles données permettant une radiation plus grande de compréhension. Les passages clés sont strictement nécessaires pour amener une conscience dans une plus grande.
 Et ainsi jusqu’à la rencontre avec Atman qui qualifie la Vie entière de Non dualité et d’Unpermanence.
 Plus l’étudiant rentrera dans l’Analyse méditée, plus il la synthétisera et passera la Porte de la Non différenciation, de la Non dualité où Dieu Brahman-Atman vit sur Terre à condition que l’étudiant réalise qu’il est Cela.

En abordant Advaïta, il rencontre Atman. Le Soi Undifférencié qui N’appartient pas, qui est le Soi Untemporel et qui est la totalité du Tout. En Lui nous sommes. Nous ne pouvons l’atteindre que si nous sommes Lui.
 C’est à dire Non duel, Untemporel et Undifférencié. La Grâce d’Atman nous atteint lorsque nous saisissons qu’Il est Unsaisissable.
 Il y a là une grande Ouverture à apporter à notre conception mentale, car brille en nous l’Émergence d’Atman au sein de l’Étoile Planétaire. Il apparaît dans cette construction d’Ensemble pour que nous en saisissions la Non appartenance.
 La Fonction de Brahman dans Atman. Le Véritable Soi Undifférencié.
 La Sakti de l’Homme Déva est liée à Atman, car lui-même Brahman.
 À cette saisie, nous émergeons aussi pour le rayonner dans toute Sa projection.
 Advaïta étant une Structure d’Éthique liée à l’Absolu.
 Si tout découle de l’Absolu, alors il n’y a que l’Absolu dans toute la Création. L’Analyse supra mentale permettant d’aboutir à la Non différenciation enclenche l’Unpulsion d’Atman en toute conscience le respirant et le devenant.

L’Émergence d’Atman dans la conscience humaine est aussi liée à Vénus. Pour saisir l’Unsaisissable médité, la Sakti délivre et enrichit le lien à Atman-Brahman détenant la Richesse de l’Absolu.
 L’homme intégrant cela est dans le Cœur d’Atman et procède en tant qu’homme Divin à la Résurrection de l’Absolu dans toute sa projection.
 Advaïta est grande Noblesse dans le Cœur de Vénus. Elle permet la libre circulation et apporte la grande Libération finale de l’Absolu révélé en Tout.
 Purusha Prakriti deviennent Absolu en tant que Non différencié.
 Hamsa et Alaya révèlent l’Absolu Êtreté en tant que Non différencié.
 Par résonance de la Non différenciation et de la Liberté de l’Un retrouvé, Vénus et la Terre peuvent se rejoindre car l’un est le Canal de l’autre.

 

(…)

22. La jonction éthérique entre Terre et Vénus demande attention.
 Les Êtres de Vénus au sein de leur Étoile Planétaire agissent par le Pont antahkaranien qui les relie à l’Étoile Planétaire de la Terre.
 Cet ouvrage tissé par l’affermissement d’un Mental doué de Non différenciation permet la possibilité de la rencontre dharmique.
 La résonance Untérieure peut ainsi s’amplifier au sein du Canal et annoncer la Voie d’Atman par cette Électricité commune qui rompt ainsi la séparativité du mental humain.
 Par cette ampleur éthérique de rayonnement ParaBrahman, Brahman, Atman, la continuité cosmique va ainsi pouvoir se réaliser à des niveaux encore plus subtils.

Car dans ce paramétrage Vénus-Terre, l’UNpact est bien plus cosmique qu’il n’en a l’air et éveille une action profonde sur la Sensibilité qui unit la Vie.
 Les voies de passage par les altas majors s’illuminent et resplendissent les Lois cosmiques à tous niveaux. La Non différenciation, où l’Unformation passe pour engendrer la rayonnance d’Atman dans l’ampleur de Brahman – ParaBrahman, révèle la Beauté de l’Absolu par l’holographie qui sillonne de haut en bas la même image immanente, omniprésente et omnisciente.

Par cette non différenciation, Atman révèle Brahman – ParaBrahman sous Sa véritable Identité. L’Homme Divin marchant sur Terre.
 L’Unplosion Divine est enfin dévoilée au sein de la Matière qui n’est plus différenciée puisqu’Elle est devenue Cela.

Vibrera bientôt une relation affermie entre ces 2 Hiérarchies.

Vous êtes ici : Accueil STANCE D'ATMAN Stances d’Atman (20 à 22)