N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

.

NGSM.EU

 

Ce site est dédié aux êtres de bonne volonté sur le chemin, afin de les rassembler sous forme de groupes pour  cette nouvelle ère du verseau.

Je vous ai sélectionné une multitude d'informations et de liens vers des ouvrages incontournables pour notre évolution et celle de notre planète.

BONNE LECTURE

PRATIQUE DU OM

Note utilisateur:  / 3
MauvaisTrès bien 

PRATIQUE DU OM

 

 Technique de respiration pour concentrer le Prana en Ki ou QI sous la forme de Kundalini pour charger le OM d’Energie puissante.

 La respiration est une chose qui se fait sans que l’on y prête attention, pourtant c’est l’un des mécanismes les plus précieux dans l’art de la méditation. En respirant normalement nous n’utilisons que 20 à 40% de la capacité respiratoire. Oui, ce chiffre est étonnant, mais c’est un fait, nous absorbons beaucoup d’air, 4 à 5 litres, mais n’en utilisons que peu. Or nous avons vu que dans l’air, il y a des Energies qui, elles, suivent exactement le même processus, ainsi dans un volume d’air nous avons aussi de l’Energie, mais nous la rejetons aussi vite qu’elle est entrée. Nous nous encrassons, et manquons d’Energie, pourtant vitale.

 Le Prana est absorbé par l’eau, la nourriture, l’air respiré, mais aussi par le contact avec la peau, par un phénomène identique à celui de l’osmose. Nous compensons donc, mais par nature, il y a une carence Energétique, car comme nous l’avons dit plus avant, il nous faut un mélange des 5 Pranas pas forcément équilibrés en quantité, mais en qualité Energétique.

Les aliments sont pauvres en Prana, d’autant plus par le mode de mise à mort des animaux par la faute du stress et de l’élevage, les légumes et fruits sont aussi touchés par les engrais, les ogm, les produits phytosanitaires (pesticides), les radiations radioactives non naturelles, les poissons même constat. Il ne faut donc pas attendre des aliments, de recevoir la quantité que nous attendions en Energie, qui pourtant est équilibrée dans la forme naturelle.

L’alimentation animale n’étant pas proscrite et faisant partie du grand cycle de la vie, tant qu’il est respecté tout au moins. L’air est de moins en moins sain et nous avons vu qu’un atome pollué dans un lieu pollue les autres, rien que par sa vibration basse, ce qui nous met nulle part à l’abri. L’eau n’est plus aussi porteuse, les eaux de guérison perdent leur pouvoir, les chlores et autres molécules médicales sont des polluants qui limitent son effet.

 Le contact par la peau ou osmose, n’est guère mieux. Il devient alors évident qu’il faut mettre à profit toutes les capacités du peu de bonnes Energies contenues dans ce que l’on respire, mange et boit.

 La maîtrise de la respiration doit nous permettre un afflux d’Energie, mais il y a 5 types de respirations pour 5 types particuliers d’action sur et par l’Energie. Nous respirons généralement par le ventre, c’est la respiration abdominale. Mais le mouvement est incontrôlé et donc assez anarchique, les pertes depuis les sphincters sont importantes, car ils ne sont pas décontractés lors de l’inspiration et sont contractés lors de l’expiration. Cela revient à remplir un tonneau auquel nous n’aurions pas mis le bouchon en bas.

  

 Sur le plan symbolique, les trois foyers sont nommés les trois dan tian, les trois champs de cinabre. Ils représentent les différents plans:

 . Le plan du ciel (associé aux fonctions circulatoire et respiratoire), corrélé au point yin tang (entre les sourcils), siège du Shen.

 . Le plan de l’homme (associé aux fonctions d’assimilation), corrélé avec le point Zhongwan au niveau du sternum, siège du Qi.

 . Le plan de la terre (associé aux fonctions d’élimination) , corrélé avec le dan tian (dont le point qi hai est le point de concentration) au niveau du nombril, siège du Jing.

 Jing, Qi, Shen sont nommés les trois joyaux (San Jiao), l’alchimie visée, lors de la méditation est la transmutation du Jing en Qi et du Qi en Shen pour spiritualiser toute sa physiologie et donc sa conscience (incluant par la même la conscience de la matière du corps)

 Le triple réchauffeur, sixième entrailles, est couplé avec le maître du cœur dans l’élément feu (« feu ministre »). Représentant la structure des relations réciproques des viscères entre eux, il porte un nom mais n’a pas de forme.

 Il se compose du :

  

 . Réchauffeur supérieur qui couvre la poitrine, le cou, la tête et comprend les relations du cœur et des poumons,

. Réchauffeur moyen qui couvre la région entre la poitrine et le nombril, et rassemble les relations de l’estomac et de la rate-pancréas,

. Réchauffeur inférieur qui couvre l’abdomen et comprend les relations du foie, des reins et de la vessie.

 Les trois foyers sont reliés anatomiquement notamment par le méridien Chong Mai qui les traverse tout trois.

 Nous avons représenté ici les deux aspects du microcosme (dessin 2) et du macrocosme (dessin 1) chez l’homme. Le foyer inférieur « microsmiquement » parlant est l’organe égout, il gère les excrétions, mais dans sa contrepartie Macrocosmique, il est aussi le foyer de l’Energie QI ou Kundalini, il est chargé par le centre Basal en Energie Tellurique, le centre basal forme ainsi le premier rempart du corps physique, il est souvent considéré comme étant le corps de Santé, ou corps Energétique, il est le Centre Ethérique. Ne pas confondre corps Ethérique où sont tous les chakras et Centre de l’Ethérique.

 Un chakra se forme aussitôt que se croisent deux nerfs, plus il y a de nerfs et plus nous voyons apparaître des ganglions nerveux, ces ganglions sont considérés comme étant les centre par lesquels l’homme vit et surtout réfléchit. Dan Tien ou foyer inférieur est le centre Sacré, et vous avez tous entendu l’expression : donner un coup de rein, ou : avoir une poussée d’adrénaline. Les reins sont sa partie ganglions, et sur les reins nous trouvons les glandes surrénales. Aussi lorsque vous respirez, vous avez sans doute senti une force dans le ventre, dans le cas des colères ou plus encore avec les peurs. L’Energie ici est de deux aspects : la préservation et la création. La préservation est aussi l’instinct de survie, alors que la création est l’instinct de reproduction. Nous avons 7 centres majeurs répartis sur le corps Ethérique mais dont les ganglions sont eux localisés près ou sur un organe.

 Le centre basal est la porte de la Terre, il est comme une ancre qui nous attache à la Terre, mais c’est surtout le centre qui fait que l’homme ne peut vivre qu’ici sur Terre, car il est adapté à l’Energie de la Terre qui est R4 et R3. Pourquoi deux types ? Nos corps ne sont pas issus de la Terre pour une majorité d’êtres humains, ils sont issus d’une création antérieure sur la Lune par les Elémentaux ou Pitris Lunaires. Ici sur Terre les Elémentaux créateurs sont de type R3. Ce Rayon est fonction du Logos de la Planète, pour nous : Lucifer qui remplace un certain Jupiter (d’où le jeu de mot), mais le Logos partage cette position avec Saturne ou Satan (d’où le jeu de mot Sanat Kumara). Pourquoi Satan ou Saturne, parce que Saturne est le Maître de l’Energie Tellurique par son Fils Uranus, et Pluton, Neptune étant non terrien mais aquatique reposant sur la terre. On parle donc d’Energie Chtonienne, terme qui remplace l’Energie Tellurique. Ce, parce que Tellurique n’émane que de la Terre, alors que dans la construction de la Terre et de la Lune, plusieurs Logos ont ajusté les Energies, donc elles ne sont plus précisément Terriennes mais de plusieurs Planètes d’où Energies Chtoniennes.

 L’Energie du Logos Terrestre est de type R3, celle de Saturne est de type R3, Uranus est de type R7, la Lune R4, Neptune R6, Pluton R1, Jupiter R2, Vénus R5, la formule qui les assemble devient donc évidente. Comme en science, tout est mathématique, et quantique.

 Le centre Basal se situe entre le sexe et l’anus, juste sur le muscle périnéal. Ainsi en contractant ce muscle, c’est comme si l’on fermait la sortie et l’entrée du chakra basal. On parle de sphincter anal. Notez que cette exercice aide aussi bien les hommes en agissant sur la prostate que les femmes sur l’utérus, ce qui évite aussi biens des problèmes urinaires et d’organes.

 Ainsi lorsqu’on respire, on gonfle le ventre et nous poussons ainsi les organes sur les centres Sacré et Basal, mais si le sphincter n’est pas fermé, l’Energie part vers la Terre, elle est donc perdue. Pareillement lorsqu’on inspire, on fait pénétrer de l’Energie depuis le chakra basal, c’est comme un ressac en vagues régulières, mais nous ne prélevons que très peu de cette Energie, le reste est perdu, mais en plus de cela, nous créons un engorgement dans ce centre, puisque le rythme respiratoire ne permet pas une évacuation correcte.

 Pour être efficace il faudrait ouvrir en inspirant, fermer en fin de respiration, puis retenir tant l’air que l’Energie dans le centre fermé par stimulation du muscle périnéal qui ferme les sphincters. C’est le temps de la rétention, puis expirer en décontractant le sphincter, rester à vide un temps égal à la rétention et à l’inspiration.

 Durant le temps de rétention à plein, l’Energie et l’air sont complètement absorbés par l’organisme, dirigés vers les centres de traitement, la Rate pour les Pranas pulmonaires et osmosés par le centre basal. Mais comme avec l’échange des gaz viciés dans les poumons, nous observons le même schéma avec l’Energie dans le centre Basal par le Centre Sacré.

 Ainsi durant la rétention, beaucoup plus d’Energie et d’air vicié sont stockés pour être éjectés à l’expiration, l’organisme entier se vide et les voies par lesquelles ces Energies et gaz circulent ont le temps pour véhiculer, et donc se désengorgent des sécrétions nocives.

Souvenez-vous qu’il y a deux canaux (Ida et Pigala) qui serpentent le long de Suhumna qui est la Voie Royale ou Axe Vertébral. L’un des canaux est descendant, l’autre montant, ils finissent quelque part derrière les yeux. En médecine chinoise nous parlons de méridiens, ceux-ci circulent à la surface du corps, mais sont en relation avec leur contrepartie dans le corps. Parfois de très longues aiguilles sont utilisées pour atteindre les deux points : intérieur et extérieur, pour une meilleure guérison.

 Au niveau du chakra qui est en position fermée, puisque l’on est en rétention à plein, nous observerons que l’Energie Tellurique est renouvelée, vu la quantité absorbée. Lorsque nous passons à l’expir, les Energies Viciées ont le temps de s’éloigner pour être purifiées par l’atmosphère et l’environnement, réaction Cosmique et Tellurique par le même effet vu sur le R1-R2 en R3 par l’action R4 (voir dessin plus haut avec le Tor Cardiaque, ici qui est le Cœur de l’Atome d’Energie). Au niveau des poumons, l’expiration longue et lente permet bien d’évacuer l’air vicié en masse, l’organisme se purifie mieux.

 Lors de la rétention à vide, les sphincters sont à nouveaux fermés, la bouche est fermée, elle est aussi un sphincter, l’Energie et l’air absorbé durant la phase précédente se diffusent dans tout le corps très rapidement.

 Puis une nouvelle phase d’inspir, un nouveau cycle reprend. Mais plus l’exercice est pratiqué, plus la charge de l’organisme se fluidifie, se purifie, les Energies du Centre Sacré sont renouvelées et vivifiées. Durant toute la journée si vous faites cela le matin, votre corps reçoit les bénéfices de dix minutes d’exercices. Si le soir vous refaites ce même exercice, c’est alors durant la nuit que votre sommeil paradoxal sera le plus profitable. Au niveau microcosmique, donc en tant que circulation inférieure de l’Energie, nous avons en médecine chinoise la Grande circulation dans les 5 organes, cette circulation est rythmée et en fonction des heures du jour comme de nuit, selon l’Energie Yin ou Yang.

 Bien évidement ça c’est l’idéal, mais pas ce qui se passe. Dans votre respiration vous observerez que vous ne pouvez pas fermer le sphincter périnéal, car vous gonflez le ventre en respirant. Et vous poussez donc l’Energie à l’extérieure par ce sphincter ouvert, lorsque vous expirez, vous absorbez l’Energie Basale tout en rejetant l’air vicié (enfin dans une mauvaise proportion). Vous avez bien une vague, mais pas de rétention, tant de l’air que de l’Energie. On dit alors que c’est désordonné ou anarchique, mais le plus grave est que vous ne retenez rien, et vous engorgez votre organisme en tous points, c’est la raison de vos humeurs et fatigues.