N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

CINQUIEME REGLE

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

CINQUIEME REGLE

 

Trois choses préoccupent l'Ange Solaire avant que l'enveloppe créée ne descende : la condition des eaux, la sécurité de celui qui crée et une constante contemplation.
Ainsi, cœur, gorge et œil sont unis pour un triple service.

 

L'AME ET SES FORMES-PENSÉES

Dans la règle précédente, nous avons traité du processus de création en relation avec :

1.
Le créateur d'un système solaire ou d'un système planétaire.
2.
L'égo, créateur de ses corps de manifestation. Il faut se rappeler que toute la famille humaine a été amenée à la manifestation par un groupe pareil d'égos.
3.
L'homme, créateur des formes-pensées à l'aide desquelles il s'exprime, agit et dont il est entouré ; il faut avoir présent à l'esprit que seuls peuvent faire un travail vraiment créateur ceux qui agissent sur le niveau mental, les penseurs et les disciples des Maîtres.
Dans chaque cas, la forme objective est le résultat de la méditation de l'agent créateur, de la réaction de la matière sur laquelle agit la force générée dans la méditation, réaction qui détermine la forme et son utilisation par le son.
Vient ensuite le stade où la forme, vue objectivement, devient une entité vibrante et vivante. Ainsi "le Verbe est fait chair" et ainsi toutes les formes, tous les univers, les hommes et les pensées viennent en manifestation.

Trois facteurs retiennent l'attention de l'agent créateur avant que la forme physique n'apparaisse sur le plan extérieur :

1.
La condition des eaux.
2.
La sécurité de celui qui crée.
3.
Une constante contemplation.

Nous traiterons brièvement de ces trois points, puis nous examinerons les trois facteurs auxquels le disciple doit prêter attention s'il veut devenir un collaborateur actif et puissant de la Hiérarchie. Les trois facteurs sont le cœur, la gorge et l'œil. Les règles, objet de notre étude, se prêtent à diverses interprétations. Pour le but poursuivi ici, nous nous occuperons seulement de l'interprétation qui concerne le disciple et son travail, sa préparation au travail magique de l'égo pendant qu'il occupe et emploie une forme physique. Ces enseignements visent à être pratiques ; nous relèverons l'importance de l'entraînement et de la discipline du disciple et nous donnerons des indications et des suggestions ésotériques qui, bien comprises, conduiront à l'expérience et l'expérimentation de la vérité. Ceux qui ne sont pas de vrais aspirants ne connaîtront pas les indications et seront ainsi préservés du danger d'une expérience prématurée.

Commençons l'étude des trois facteurs du point de vue de l'homme qui crée des formes-pensées et non du point de vue d'un créateur solaire ou d'un égo sur le point de s'incarner dans une forme. Deux idées méritent ici d'être examinées.
L'une est que le processus de création de formes-pensées fait partie du travail quotidien des aspirants dans la méditation. Si l'étudiant se rappelait que, pendant sa méditation, il apprend à construire des formes-pensées et à leur donner vie, il aurait plus d'intérêt pour son travail. La tendance de beaucoup d'aspirants, pendant la méditation, est de s'occuper de leurs défauts, de leur incapacité à dominer leur mental, alors que ces aspects de leur effort seraient facilités s'ils concentraient leur attention sur la construction de formes-pensées.

L'autre idée, moins importante, est que, quand les égos se préparent à prendre des corps humains, ils sont très engagés dans le travail de méditation ; aussi est-il fort improbable qu'ils puissent être atteints par les médiums au cours des séances spirites ordinaires. Tout au plus, les médiums peuvent entrer en contact avec les égos récemment désincarnés, qui, dans la plupart des cas, sont dans des conditions de profonde abstraction d'un genre différent. Ce n'est pas le moment de nous étendre sur ce sujet, mais il peut intéresser ceux qui s'occupent du spiritisme.

Vous êtes ici : Accueil TRAITE SUR LA MAGIE BLANCHE CINQUIEME REGLE