N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

CENTRES, ÉNERGIES ET RAYONS

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

CENTRES, ÉNERGIES ET RAYONS

 

Cette dixième règle peut être étudiée de deux points de vue afin d'obtenir des résultats pratiques : du point de vue du travail fait par l'âme en rapport avec son instrument, l'être humain, et du point de vue du travail d'organisation et de construction des formes, travail exécuté par le disciple en rapport avec son service pour la Hiérarchie.

Derrière la forme extérieure de tout être humain, responsable de sa création, de son entretien et de son usage, est l'âme. Derrière toute activité pour faire progresser l'évolution humaine et derrière tout autre processus évolutif, est la Hiérarchie. Toutes les deux sont des centres d'énergie, toutes les deux sont soumises à la Loi et œuvrent de manière créatrice. Toutes les deux passent de l'activité subjective à la manifestation objective et toutes les deux réagissent à l'influx de la vie et à la stimulation des centres supérieurs d'énergie. Certains des facteurs que le disciple doit apprendre à reconnaître, au cours de la série de ses vies particulières, se divisent en deux grands groupes, où chacun soumet son aspect forme à l'influence des sept types d'énergie.

Le premier groupe de forces concerne seulement le côté forme ; ces forces sont l'œuvre de constructeurs extérieurs et constituent le facteur dominant jusqu'au stade du Sentier de probation. Elles sont inhérentes à la matière même ; elles s'occupent de la nature du corps et peuvent être énumérées comme suit :

1.
Forces physiques. Elles sont dues à la vie des cellules du corps. Cette vie cellulaire réagit à la vie cellulaire du milieu. Il ne faut jamais oublier que l'occultiste voit toujours la relation entre les facteurs existant en lui et les facteurs correspondants, autour de lui.
Nous vivons dans un monde de formes, lesquelles sont faites de vies dont les émanations exercent une influence sur toutes ces vies. Elles se répartissent en trois groupes principaux :

a.
Les émanations, provenant des cellules mêmes et dépendant de leur qualité, ont un effet bon ou mauvais, exercent une influence bénéfique ou non ; elles élèvent ou abaissent la vibration physique du corps cellulaire. Comme nous le savons bien, l'effet physique d'un homme de nature animale sera différent de celui qui est le résultat du contact avec une âme plus "vieille" qui fonctionne dans une personnalité cultivée, disciplinée, purifiée.

b.
Les émanations, purement physiques, qui sont cause de l'affinité chimique entre les corps physiques et de l'attraction entre les sexes. C'est l'un des aspects du magnétisme animal et la réaction des cellules à l'appel d'autres cellules obéit à la loi d'Attraction et de Répulsion. L'homme y est soumis comme l'animal. Cette espèce d'émanation est instinctive et ne suscite aucune réaction mentale.

c.
Les émanations, qui sont les réactions des cellules aux rythmes harmonieux, dépendent de ce qui, en la cellule, est capable d'une telle réaction. Ces émanations, encore peu comprises, prendront une importance proportionnée aux progrès de l'humanité. Ce type de force est la faculté mystérieuse qui permet au corps physique de reconnaître un milieu physique harmonieux et sympathique. C'est la réaction indéfinissable chez deux êtres humains (en dehors de toute attraction sexuelle) qui exerce un effet physique harmonieux réciproque. C'est, sur le plan physique, la base ésotérique de tout rapport de groupe.
Ces trois facteurs peuvent être décrits comme étant la qualité des forces cellulaires qui agissent exclusivement sur le plan physique et produisent un type particulier de corps physique, comme étant l'attraction magnétique entre deux corps physiques et comme types raciaux. Ces trois facteurs guident le Manou de la race humaine quand il construit une nouvelle race et imprime ses idées sur les constructeurs extérieurs. Un Maître de Sagesse même est guidé par ces trois facteurs alors qu'il doit se construire un corps physique pour accomplir son travail en tel lieu ou à tel moment. Ces émanations devraient être, dans une certaine mesure, comprises de tous ceux qui font partie d'organisations et de groupes de service actif dans le monde. Quelle devrait être la qualité vibratoire des cellules de cette organisation et de ce groupe et des individus qui le composent, doit se demander le disciple. Quelle devrait être la qualité de sa force d'attraction et l'effet magnétique qu'il doit exercer dans le monde ?
Quelles sont les qualités que le groupe possède grâce aux individus qui le composent, qui le mettent en rapport avec d'autres groupes, en rendant harmonieuses leurs relations avec eux ? De telles questions méritent une grande attention et devraient être étudiées par tous ceux qui forment des groupes.

2.
Forces vitales. Elles sont souvent considérées, par les matérialistes, comme intangibles et donc étrangères à la matière. Mais l'occultiste considère l'état éthérique comme une forme ou un aspect de la matière, aussi tangible relativement que toute autre forme objective. Pour lui, l'éther de l'espace, terme qui inclut nécessairement la forme éthérique de tous les corps, le corps astral ou émotif et le corps mental constitué de matière mentale, sont tous matériels et appartiennent au côté forme de la vie. Comme base d'une compréhension correcte, il faudrait noter que la vie des cellules, dont nous avons parlé plus haut, est coordonnée, influencée et vitalisée par le courant sanguin. Ce système compliqué, qui pénètre chaque partie du corps, assure son bon fonctionnement et démontre, de manière non encore comprise, que le "sang est vie". Le sang est un aspect de l'énergie comme l'est la sève dans le règne végétal.
Le système nerveux sympathique, ce merveilleux appareil de sensation, est en rapport étroit avec le corps astral. Le contact s'opère par le plexus solaire tout comme la vitalité, gouvernant la qualité du courant sanguin, établit son contact par le cœur. Le cœur est le centre de l'existence sur le plan physique. Le système cérébro-spinal agit en rapport étroit avec la "chitta" ou substance mentale. Il faut donc bien examiner ce qui suit :

1.
Vie des Courant sanguin Centre du cœur Thymus cellules
2.
Vie Système nerveux Plexus solaire Pancréas sensorielle sympathique
3.
Vie mentale Système cérébro-Centre frontal Corps pituitaire spinal
4.
Existence Sept centres Rate vitale
Tout ceci, comme on le voit, gouverne les manifestations du quaternaire, mais il y a d'autres aspects de l'Humanité qui se manifestent par une forme objective, qui complètent l'homme tout entier et forment le septénaire de son existence objective multiple.

5. Auto-Cerveau
Centre de la tête Glande pinéale conscience supérieur

6. Auto-Centre de la Cerveau inférieur Thyroïde expression gorge

7. Reproduction Organes Organes sexuels Centre sacré génitaux

8. Auto-Homme tout Centre Glandes affirmation entier coccygien surrénales

Remarquez que vous avez énuméré huit facteurs ; c'est là que nombre d'écoles s'égarent. Le terme "existence vitale" est vaste, mais il faut se souvenir qu'il se réfère exclusivement à la vitalisation physique par l'aspect inférieur des centres. Cette existence vitale de l'univers matériel entre dans l'organisme humain par la rate.

Les centres ont trois fonctions principales :

Premièrement : vitaliser le corps physique.

Deuxièmement : amener le développement de l'auto-conscience chez l'homme.

Troisièmement : transmettre l'énergie spirituelle et entraîner l'homme à l'état d'être spirituel.

L'aspect vital est présent tant chez l'homme que chez l'animal et en toutes les formes créées ; la capacité de se mouvoir librement dans un monde à trois dimensions est la caractéristique prédominante de cet aspect. L'auto-conscience est la prérogative de la famille humaine. Chez l'homme évolué en qui toutes les parties de son système nerveux, de son système endocrinien et ses centres sont coordonnés et agissent selon un rythme harmonieux, l'aspect supérieur, spirituel, se manifeste. L'énergie spirituelle – non seulement la conscience ou l'énergie sensorielle – circule à travers l'homme, instrument de la vie divine, gardien des forces qui doivent être conservées et utilisées pour les règnes inférieurs de la nature.

L'énumération ci-dessus pourrait être faite selon l'ordre suivant, présentant l'homme comme il sera et non comme il est maintenant au cours de son progrès dans l'évolution.

1. Auto-affirmation Quaternaire Centre Glandes (plein coordonné coccygien surrénales développement)
2. Auto-expression Cerveau inférieur Centre de la Glande (activité créatrice) Gorge thyroïde
3. Auto-conscience Cerveau supérieur Centre de la Glande (personnalité) tête pinéale
4. Reproduction Organes sexuels Centre Glandes sacré génitales
5. Vie mentale Système cérébro-Centre Corps spinal Frontal pituitaire
6. Vie sensorielle Système nerveux Plexus Pancréas sympathique Solaire
7. Vie des cellules Courant sanguin Centre du Cœur.

Le huitième point est l'existence ou énergie vitale, qui fonctionne par les sept centres et constitue tout un système de chakras mineurs et de nadis sousjacents aux nerfs et est cause de leur existence. Il est l'instrument de nombreuses forces et énergies, certaines purement physiques, d'autres en relation avec l'anima mundi, et d'autres encore inconnues, car elles ne feront sentir leur présence que plus tard dans l'évolution du plan. Ces forces exprimeront alors la divinité, l'énergie du Père ou aspect supérieur.

Le tableau ci-dessus présente le développement du deuxième rayon et montre que le soi dont il s'agit est l'auto-réalisation de l'homme spirituel.
L'aspect inférieur de l'existence vitale de Dieu est la perpétuation de l'espèce ; c'est le résultat de l'énergie de la vie incarnée. L'aspect suivant exprime seulement le stade où la conscience de soi, du "je" domine et a son achèvement dans la personnalité parfaite. Vient ensuite l'expression du soi intérieur, caché dans la personnalité, par son activité créatrice, de caractère non physique. Vient enfin l'affirmation de la pleine manifestation de la nature divine. Assez curieusement, ceci ne peut se produire qu'après l'éveil du centre spinal inférieur, quand l'énergie de la nature matérielle est élevée par un acte de volonté jusqu'au ciel, quand la nature matérielle, sensible et psychique et l'aspect de l'être sont unifiés et réalisés. Méditez sur ces mots, car ils traduisent l'accomplissement en ce qui concerne l'humanité.

L'aphorisme occulte : "vouloir, savoir, oser et se taire" a une signification spéciale, non encore révélée et je puis seulement en toucher un mot. Ceux qui ont atteint à la connaissance intérieure me comprendront.

VOULOIR. Ce mot se réfère à l'accomplissement final, quand par un acte de la volonté de l'âme et de celle de l'homme inférieur, s'accomplissent l'unification et la réalisation. Il concerne le centre à la base de la colonne vertébrale.

SAVOIR. Le centre Ajna, le centre entre les sourcils, est concerné. Une indication se trouve dans les mots : "Que la Mère connaisse le Père". C'est en relation avec le mariage dans les cieux.

OSER. Ce mot donne la clé pour comprendre la subordination de la personnalité, en rapport étroit avec le plexus solaire, le grand centre du désir et des forces astrales et aussi le centre principal du travail de transmutation.

SE TAIRE. Il s'agit de la transmutation de l'énergie créatrice inférieure en vie créatrice supérieure. Le centre sacré doit retomber dans le silence.

On verra ainsi que, pour le disciple, les centres suivants sont de très grande importance.

1.
Le centre ajna par lequel s'exprime la personnalité purifiée.
2.
Le centre coccygien par lequel on arrive à la domination et à la coordination absolue, au moyen de l'éveil de l'action purificatrice du feu.
3.
Le centre sacré, dans lequel la force fondamentale de notre système solaire, la force d'attraction de la forme, est transmuée, et dans lequel la force d'attraction de l'âme remplace l'activité matérielle créatrice de la reproduction.
4.
Le centre du plexus solaire, situé au centre du corps et organe du corps astral et du psychisme inférieur, réunit toutes les forces inférieures et, sous l'impulsion de l'âme, les dirige vers les centres supérieurs.

Je me rends compte que ces enseignements sont abstrus et profonds.

Néanmoins, ils sont nécessaires à ceux qui étudient et qui seront de plus en plus nombreux.

La complexité du sujet est accrue du fait que chaque rayon a, dans son enseignement, une interprétation et des méthodes différentes adaptées aux âmes qui réagissent à son impulsion particulière.

Premier rayon : "Que les forces s'unissent. Qu'elles s'élèvent au Haut-Lieu et, de cette hauteur, que l'âme contemple un monde détruit. Que soient prononcés les mots : Je persévère."

Deuxième rayon : "Que toute la vie se recueille au Centre et entre ainsi dans le Cœur de l'Amour Divin. Alors, de ce point de vie sensible, que l'Ame réalise la conscience de Dieu. Que soit énoncée la parole et qu'elle résonne dans le silence : Rien n'existe sauf Moi."

Troisième rayon : "Que l'Armée du Seigneur, en réponse à la parole, cesse ces activités. Que la connaissance devienne sagesse. Que le point vibrant devienne le point calme et que toutes les lignes se réunissent en Un. Que l'âme réalise l'Un dans la Pluralité et que soit énoncée la parole en parfaite compréhension : Je suis l'Ouvrier et l'Œuvre, l'Unique qui est."

Quatrième rayon : "Que la gloire extérieure passe et que la beauté de la lumière intérieure révèle l'Un. Que la dissonance fasse place à l'harmonie et, du centre de la Lumière cachée, que l'âme parle. Que soit proclamée la parole : La Beauté et la Gloire ne me voilent pas. Me voici révélé. Je suis."

Cinquième rayon : "Que les trois formes d'énergie électrique s'élèvent au Siège du Pouvoir. Que les forces de la tête et du cœur se fondent avec tous les aspects inférieurs. Ensuite, que l'âme contemple un monde intérieur de lumière divine. Que la parole triomphante résonne : J'ai maîtrisé l'énergie, car je suis l'Energie même. Le Maître et Celui qui est soumis au Maître ne font qu'Un."

Sixième rayon : "Que tout désir cesse. Que cesse toute aspiration. La recherche est terminée. Que l'âme réalise qu'elle a atteint son but. Du seuil de la Vie éternelle et de la Paix cosmique, que résonne la parole : Je suis le Chercheur et ce qui est cherché. Je suis en paix."

Septième rayon : "Que cesse le travail des constructeurs. Le Temple est érigé. Que l'âme prenne possession de son héritage et, du Saint Lieu, qu'elle ordonne que toute activité cesse. Dans le silence qui s'ensuit, que résonne la parole : L'œuvre créatrice est terminée. Moi, le créateur, je Suis. Rien ne demeure que Moi."

Les forces vitales, qui ne sont autres que le passage à travers l'enveloppe extérieure de l'éther de l'espace, constamment en mouvement, sont de plusieurs sortes. L'un des concepts de base des théories astrologiques est que le corps éthérique de toutes les formes fait partie du corps éthérique du système solaire, des forces planétaires et des impulsions extra-solaires ou cosmiques, que l'ésotérisme appelle "souffles". Ces forces et ces énergies des rayons cosmiques circulent constamment selon des voies déterminées dans l'éther de l'espace, dans toutes les directions, et passent donc constamment à travers le corps éthérique de toute forme exotérique. Cette vérité fondamentale doit toujours être présente à l'esprit, car elle comporte beaucoup d'implications diverses, toutes cependant ramenant à l'idée d'unité, de l'Unicité de toute la manifestation qui ne peut être connue et réalisée que du côté subjectif.

La deuxième idée de base est que la réaction du véhicule éthérique de toutes les formes et sa capacité de s'approprier, d'utiliser et de transmettre l'énergie dépendent de l'état des centres ou chakras. Ils comprennent non seulement les sept centres majeurs bien connus, mais aussi un certain nombre de tourbillons de force mineurs dont les noms sont encore inconnus en Occident. Cela dépend aussi de la qualité du véhicule éthérique, de sa vitalité et du réseau de raccordement où les centres ont leur place et qui est appelé "tissu" ou "bol d'or". S'il n'y a pas d'empêchements et si les canaux ne sont pas obstrués, alors les rayons, les énergies et les forces trouvent un moyen facile pour circuler sans obstacle dans tout le corps. Ils utilisent les centres qui réagissent à leurs vibrations et qui peuvent les transmettre à d'autres formes appartenant au même règne de la nature ou à d'autres. Là, est le secret de la guérison occulte scientifique. Les guérisseurs agissent sur le corps éthérique même s'ils n'en ont que peu de connaissances. Ils savent peu ou même rien des centres de leur corps à travers lequel les courants magnétiques doivent passer.
Ils ignorent l'état des centres de ceux qu'ils cherchent à guérir et la nature des forces qu'ils veulent employer. Ils ne peuvent que discipliner leur vie, dominer leurs désirs, de manière à édifier un corps pur et offrir des canaux libres pour le passage des forces venant d'eux, ou à travers eux, vers les autres.

La troisième idée est que les formes, actuellement, réagissent surtout aux forces qui viennent d'autres formes sur la planète, aux sept types d'énergie émanant des sept planètes et aussi au rayon solaire, donneur de vie.
Toutes les formes dans les quatre règnes réagissent à ces forces, à ces sept énergies et à ce rayon. La famille humaine réagit aussi à d'autres énergies et aux rayons solaires, tous étant colorés par la force engendrée au sein du cercle solaire infranchissable.

La tâche de l'occultiste et de l'aspirant est d'arriver à la compréhension de ces forces, en en apprenant la nature, l'usage, le pouvoir et le taux de vibration.
Occultistes et aspirants doivent en outre apprendre à en reconnaître la source et à faire la différence entre force, énergie et rayon. Les débutants doivent distinguer clairement entre forces et énergies, tenant compte du fait que les personnalités nous affectent par les forces qui émanent de leur aspect forme.
Toutefois, ces mêmes personnalités purifiées et alignées peuvent transmettre des énergies de l'âme.

En général, le travail du règne humain est de transmettre l'énergie aux règnes inférieurs, alors que le travail de la Hiérarchie, dans sa relation avec le règne humain, est de transmettre l'énergie du domaine spirituel, d'autres centres planétaires et du système solaire. A mesure que ces énergies passent des niveaux supérieurs aux niveaux inférieurs pour être transmises, elles se transforment en forces de différentes espèces.

Que la complexité du sujet ne soit pas source de confusion pour les étudiants. Ils doivent apprendre certaines généralisations et se souvenir que, arrivés au contact de l'âme qui est omnisciente, ils disposeront graduellement d'une connaissance plus grande. Les autres types d'énergie, qui concernent les deux principaux groupes dont l'étudiant doit s'occuper, se réfèrent entièrement à l'aspect-forme. Les autres groupes d'énergie sont :

1. L'énergie astrale.
2. L'énergie du mental concret inférieur, chitta ou matière mentale.
3. L'énergie de la personnalité.
4. L'énergie planétaire.
5. L'énergie solaire ou souffle de vie.

Ces énergies peuvent être subdivisées ainsi :

1. Energie astrale qui émane :
a. du corps astral ou émotif,
b. de l'ensemble de la famille humaine,
c. du plan astral pris dans un sens plus large,
d. du "Cœur du Soleil".

2. Energie mentale qui émane :
a. de la chitta, ou matière mentale, individuelle,
b. du mental de

a. la famille humaine tout entière,
b. la race particulière d'un individu,
c. du plan mental dans son ensemble,
d. du mental universel.

3. Energie de la personnalité qui émane :
a. de la forme coordonnée de l'homme,
b. d'êtres humains avancés qui sont des personnalités dominantes,
c. de groupes :
a. la Hiérarchie de la planète, subjective,
b. le groupe intégré des mystiques, objectif.

4. Energie planétaire qui émane :
a. des sept planètes, base de l'astrologie pratique,
b. de la Terre,
c. de la Lune.

5. Energie solaire qui émane :
a. du Soleil physique,
b. du Soleil, comme agent de transmission des rayons cosmiques.

Vous êtes ici : Accueil TRAITE SUR LA MAGIE BLANCHE CENTRES, ÉNERGIES ET RAYONS