N G S M . E U

LES NOUVEAUX GROUPES DES SERVITEURS DU MONDE

USAGE DES MAINS

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

USAGE DES MAINS

 

Il serait utile, en traitant de la manipulation des forces, de donner quelques instructions au sujet de l'usage des mains dans ce travail. Un des Maîtres a dit : "Ce n'est qu'à main armée et s'il est prêt à vaincre ou à mourir que le mystique moderne peut espérer atteindre son but". Je dirai quelques mots au sujet des mains, car beaucoup plus d'enseignement occulte se cache dans cette phrase qu'il n'y paraît. Dans l'un des anciens livres dont dispose le disciple pour s'instruire, on lit :

"La main armée est une main vide, ce qui protège son possesseur des accusations de ses ennemis. C'est une main libérée de la souillure des quatre maux symboliques : or, convoitise, épée, séduction".

Ces mots sont très significatifs et il faut étudier brièvement les différents types de mains et les qualités qui caractérisent le disciple. Dans toutes les formes d'enseignement ésotérique, les mains jouent un grand rôle et cela pour quatre raisons :

1. Elles sont le symbole de l'acquisition.
2. Elles sont des centres de force.
3. Elles manient l'épée.
4. Elles sont, si maniées sans égoïsme :
a. Instrument de guérison.
b. Moyen pour tourner certaines clés.

Les mains sont considérées comme le symbole de l'acquisition, et il faut se souvenir que l'homme s'en sert pour saisir, tenir et acquérir ce qu'il veut pour lui-même et pour satisfaire ses désirs égoïstes. Chez l'homme spirituel, les mains sont aussi le symbole de l'acquisition, mais l'homme, dans ce cas, ne saisit que ce qui est nécessaire pour aider le groupe et il abandonne aussitôt ce qu'il a acquis dans ce but. L'initié ne garde rien pour lui ; un sauveur de l'humanité peut tout utiliser des ressources accumulées dans le "réservoir" divin, non pour lui, mais seulement pour ceux qu'il cherche à aider.

Comme centres de force, les mains jouent un rôle très important et fort peu compris. C'est un fait occulte que les mains d'un disciple transmettent l'énergie spirituelle quand il a acquis la capacité d'acquérir basée sur le travail désintéressé pour le groupe. L'imposition des mains n'est pas une vaine image et ne se réfère pas aux rites d'une religion. L'imposition des mains, dans son sens occulte, peut être étudiée sous quatre aspects :

1.
Dans la guérison. Dans ce cas, la force qui passe à travers les mains vient de deux sources, de deux centres éthériques, la rate et le cœur.
2.
Dans la stimulation d'un centre particulier. L'énergie vient alors de la base de la colonne vertébrale et de la gorge et doit être accompagnée de mots appropriés.
3.
Dans la mise en relation de l'homme avec son âme. La force doit venir de trois centres éthériques, le plexus solaire, le cœur et le centre entre les sourcils.
4.
Dans le travail de groupe. L'énergie émane de l'Ego, par le centre de la tête, celui de la gorge et celui qui est à la base de la colonne vertébrale.

On voit donc que la Science des Mains est très importante et que le disciple doit apprendre la nature des forces dans les différents centres, le mode de les transmettre, de les unifier et, par un acte de la volonté, de les faire passer par les chakras dans les mains. Les mains font leur travail soit directement, soit en projetant ou irradiant un flux régulier quand les courants nécessaires fondus ensemble ont été mis en mouvement, indirectement ou par manipulation. Grâce à la connaissance de la Loi, le disciple peut non seulement utiliser le courant qui passe à travers les centres de son propre corps, mais il peut aussi utiliser les courants planétaires et cosmiques qui passent dans l'espace autour de lui. Ceci se fait inconsciemment par des orateurs qui se servent magnétiquement de leurs mains en gesticulant. Ces effets, observés par un clairvoyant, sont surprenants. Un tel travail fait consciemment, un facteur puissant s'ajoute à l'équipement du disciple.

Il faut tenir présent à l'esprit que ce sujet est très compliqué et que certaines forces de rayon passent selon la ligne de moindre résistance de gauche à droite et d'autres, de droite à gauche. Certains centres transmettent leur énergie par la main droite et d'autres par la main gauche. Il faut donc avoir une connaissance profonde pour pouvoir travailler scientifiquement.

Je ne peux développer en détail la signification des "mains qui manient l'épée" ; je signale seulement que l'épée est un symbole aux significations diverses :
1.
L'épée à deux tranchants symbolise le discernement qui atteint aux racines de l'être du chéla, et sépare le vrai du faux, le durable de l'éphémère. Elle est maniée par l'égo du plan mental et elle est appelée "l'épée d'acier froid et bleu".
2.
L'épée du renoncement, épée à deux lames que le chéla applique à tout ce qui l'empêche d'arriver à son but. Cela s'applique aux objets du plan physique.
3.
L'épée de l'Esprit est l'arme qui, dans les mains du disciple, abat, sous les yeux du groupe qu'il sert, les obstacles qui barrent la route au progrès du groupe. Seuls peuvent la manier avec sécurité ceux qui se sont entraînés à manier les deux autres épées. Dans les mains d'un initié, elle devient un facteur très puissant. L'Antique Commentaire, auquel je me suis souvent référé, dit :

"L'acier est nécessaire à la transmission du feu. Quand la force de l'homme intérieur s'unit à l'énergie transmise par les paumes des mains, elle court le long de la lame brillante et se fond dans la force de l'Un qui est le TOUT. Ainsi le Plan est réalisé".

On peut ajouter que l'énergie de l'unité est augmentée de la force du plus vaste Tout.

Il est dit dans des livres sur l'occultisme et aussi dans la Doctrine Secrète que tous les initiés doivent être guérisseurs, qu'ils emploient la paume de la main dans leur travail de guérison. Seuls ceux qui savent manier cette épée peuvent la déposer et rester les mains vides levées dans un geste de bénédiction. Seule la "main armée" peut être utilisée dans l'œuvre de rédemption ; seuls ceux qui ont conquis le "Royaume des Cieux par la violence" et qui sont connus occultement sous le nom de "violents" peuvent atteindre aux richesses du ciel et les utiliser dans le travail de guérison. Il ne faut pas l'oublier. La véritable force curative ne peut circuler qu'à travers ceux qui directement – initiés ou disciples avancés – ou indirectement – étant employés sur les plans invisibles par un adepte ou un grand guérisseur – sont, dans une certaine mesure, en rapport avec la Hiérarchie.

Un individu doit connaître sa place exacte dans l'évolution avant d'être un vrai guérisseur. Ce terme ne s'applique pas aux guérisseurs qui travaillent inconsciemment en tant que puissants transmetteurs du prana ou de la vitalité solaire. Ils sont nombreux et font beaucoup de bien, bien que l'énergie qu'ils transmettent ne stimule pas dans un sens positif.

Je ne dirai que deux mots de l'usage des mains pour tourner certaines clés.
Seules sont capables de tourner la clé de la porte de l'initiation les mains qui ont appris "l'art ou la science des centres", l'importance des mains dans le service, le maniement des épées et les quatre positions des mains dans le service de groupe.

Etudiez donc le type de force que vous employez habituellement ; cherchez à connaître le long de quelle ligne d'énergie de rayon elle arrive à vous, et parvenez à une meilleure connaissance de vous et de vos capacités.
Reconnaissez le type d'énergie qui vous fait défaut et faites en sorte de combler cette déficience.

La qualité de la force utilisée dépend forcément du rayon duquel elle émane. Vous me demandez quelle est la différence entre type et qualité. Je dirais que le type de force indique l'aspect vie tandis que la qualité indique l'aspect conscience ; tous deux sont des aspects de l'entité ou de l'être qui incarne le rayon.

Le type se manifeste par ce qui pourrait s'appeler direction et par son pouvoir de produire un effet. Ceci doit s'accompagner de la qualité juste et de savoir-faire. La qualité sera indiquée par son pouvoir d'attraction.
Donc la qualité a plus d'élément magnétique que le type. Les étudiants peuvent déterminer la qualité de la force qu'ils utilisent en remarquant ce qu'ils attirent à eux, comme circonstances, personnes, réactions à ce qu'ils disent ou font...
Dans le type, il y a prépondérance de l'aspect volonté, dans la qualité, il y a prépondérance de l'aspect désir. Il est profondément vrai que les désirs déterminent les formes de vie que l'homme attire à lui, tel un aimant.

L'intensité d'une force particulière nous ramène à la règle que nous étudions, car elle comprend le facteur de la vraie persistance ; nous avons déjà vu que tout ce qui émerge à la vie et à l'activité dépend de l'attention persistante de son créateur. L'énergie peut être utilisée dynamiquement ou de manière stable ; les effets de ces deux modes d'énergie sont différents. La première est employée dans le travail destructeur, c'est la méthode dynamique, la deuxième, dans le travail constructif. Il y a, par exemple, des mots de pouvoir dynamiques qui sont employés par les destructeurs créateurs et qui causent la destruction des formes. Les aspirants n'ont pas à s'occuper de ces mots. Leur travail important est d'apprendre la signification de la persistance et de l'intensité de la force. La persistance est dans le temps et la force intense est celle de résister, de persévérer, de demeurer stable, de ne pas renoncer. Etudiez soigneusement les types dynamiques, la qualité magnétique et l'intensité persistante des forces qui constituent votre équipement.

Quand vous saurez manier des forces, destructivement ou constructivement, avec ou sans égoïsme, selon le Plan universel ou selon le plan égoïste personnel, alors vous pourrez travailler et parcourir consciemment le sentier de la main gauche ou celui de la main droite.

La rapidité de la force utilisée dépend des trois facteurs précédents. Elle n'a aucun rapport avec l'idée de temps, mais il est difficile de trouver un mot pour la remplacer. La rapidité se rapporte au monde des effets qui émanent du monde des causes. Elle a un rapport avec la vérité, car plus une impulsion est vraie, plus est claire la compréhension du dessein subjectif. La direction correcte et l'impulsion de la force suivront automatiquement. La rapidité pourrait se rendre plus exactement par l'expression "direction correcte", car là où il y a juste orientation, juste compréhension du dessein et reconnaissance du type de force voulu, l'effet est instantané.

Quand l'âme a enregistré la qualité, quand elle a la force ou pouvoir de "Celui qui est au-delà du temps" et la persistance de "Celui qui est depuis le commencement", le processus de l'expression de la force et le rapport entre cause et effet sont spontanés et simultanés. Cela peut être compris seulement de ceux qui ont atteint à la conscience de l'Eternel Présent. L'effet spontané et simultané conduit au travail magique ; dans les quatre mots "type, qualité, intensité et rapidité" est résumé tout le travail du magicien blanc. Je ne puis en dire plus, il ne m'est pas donné de parler plus clairement. Rares sont les hommes capables de devenir des magiciens et rares aussi (peut-être par bonheur) sont ceux qui ont les sept centres éveillés afin de pouvoir travailler librement sur les sept plans et avec les sept types d'énergie des sept rayons.

Je désire souligner que ces quatre aspects de l'énergie peuvent être étudiés par l'aspirant dans sa propre nature. Sur le plan physique, il est apparemment la cause initiale et, à mesure qu'il travaille et emploie les énergies, il évoque une réponse, une réaction de ceux qui en sentent l'impact et manifestent leurs effets.
Il est vrai que nous vivons dans un monde de force. Il n'est pas nécessaire de chercher des champs et des sphères d'action lointains pour pouvoir œuvrer, car à chaque instant de la vie, où que l'on soit, on est immergé dans un monde de forces et d'énergies ; chaque être humain est formé d'unités de force et d'énergie et il manie de la force, consciemment ou inconsciemment pendant vingt-quatre heures par jour. Le domaine de l'entraînement occulte est le monde entier, le monde des circonstances particulières et du milieu.

Vous êtes ici : Accueil TRAITE SUR LA MAGIE BLANCHE USAGE DES MAINS